S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Reviews pour 你的目光

Laissée par : Bloo le 15/05/2022 19:17 pour le chapitre Les coeurs les plus purs reposent parfois dans la pierre
Oooh je ne m'attendais pas à ça pour le final, qu'elles soient coincées toutes les deux sous la Muraille, ce côté aventure et en même temps, avec le métier de Sue, et toutes les anecdotes que tu as distillées sur les secrets et trésors que pouvaient renfermer ces labyrinthes, c'était assez évident, mais breeef, c'était génial, j'ai été complètement happée par ce chapitre, pour tout te dire j'ai même dû le lire deux fois ah ah, tellement je suis allée vite la première fois pour savoir comment Daphné et Sue allaient s'en sortir.

Pour commencer coeur sur Justin, qui m'a fait beaucoup rire, et puis qui est un ami, un vrai ♥ .

Daphné est incroyable !! J'ai beaucoup ri quand elle hurle et, la façon dont tu le mets en avant dans le texte, comme si c'était littéralement une seconde après avoir vanté sa maîtrise d'elle-même, ah ah. Mais ça m'a fait sourire de l'imaginer se rendre dans les sous-terrain malgré sa phobie, et s'y promener en chaussures à talon, parce que le style avant le confort et/ou la sécurité (en vrai je me retrouve un peu en elle là-dessus, ah ah, c'est pas bien !!). J'ai adoré son caractère, son assurance, et en même temps comme elle s'adoucit avec Sue, sa prévenance et sa gentillesse. De la voir sur le devant de la scène avec Sue quasiment tout un chapitre, c'était tout ce que la romantique en moi demandait ♥ .

Et Sueeeee ma pauvre Sue :( . C'est drôle parce que je te parlais de Tohru Honda dans ma review précédente, et dans Fruits Basket, l'un des personnages Momiji a exactement la même histoire que Sue, effacé de la mémoire de sa mère qui n'a pas supporté sa vraie nature. Je ne sais pas s'il y a grand-chose de pire à vivre, comme enfant... :( . Et en même temps ça donne un éclat nouveau sur le caractère de Sue, pourquoi elle reste si seule, pourquoi elle craint tant d'aller vers le gens. Mais c'est bien que ce voyage lui ait permis de faire la paix avec une partie de son passé, et surtout de commencer à s'en épancher auprès de sa vraie famille, celle qui compte, Justin, Daphné, les amitiés.

Ton texte a énormément fait écho en moi, et pourtant je ne suis pas concernée par la double-nationalité, le coeur à cheval entre deux pays, mais cette notion de chez soi m'interroge parce que finalement, je ne sais pas vraiment trouver l'endroit qui est chez moi ? Quand je dis chez moi, je pense encore à la maison de mes parents, mais même si j'adore y revenir, ce n'est plus vraiment tout le temps ma maison, d'ailleurs je sais bien qu'elle ne sera pas éternelle. Je suis un peu dans cet entre-deux en ce moment, je sais d'où je viens, mais pas vraiment où je vais, et s'il y a une chose qui est sûre, c'est que je rejoins beaucoup les réflexions de tes personnages sur le fait que la maison, chez soi, c'est les bras des gens qu'on aime.

(Oh et enfiiiiin elles se sont embrassées, et c'est Sue qui en a pris l'initiative devant Daphné l'effrontée, et c'était trop trop bien.)

Merci pour cette très belle histoire CacheCoeur. Elle m'a beaucoup émue, bouleversée même, et touchée, parce que tout était si empreint d'amertume et à la fois de douceur, d'espoir, de vie en fait, tout était si beau et féérique, et pour moi aussi maintenant, les dragons seront plus beaux sans leurs ailes et les lapins iront sur la lune ♥ .

Laissée par : Bloo le 15/05/2022 11:45 pour le chapitre Les lapins peuvent habiter sur la lune
De retour et quel plaisir, toujours, de parcourir cette histoire ♥

Je ne connais pas la culture chinoise, pas assez pour savoir ce qui appartient réellement aux coutumes et légendes du pays, et ce que tu as inventé pour le monde des sorciers notamment. Mais quoi qu'il en soit, j'ai trouvé une très grande poésie, mieux, une féérie à tes écrits, lire ce chapitre c'était comme se plonger dans une bulle toute douce, extrêmement colorée, j'ai adoré. C'était comme de voyager, aussi, de découvrir avec toi cette culture, ces étals, la Grande Muraille, j'avais l'impression de voir les images s'animer sous mes yeux à te lire, c'était très beau et vraiment merci pour ça.

Pourtant, tu abordes beaucoup de choses très dures, j'ai trouvé d'ailleurs très intéressant de transposer les conflits sino-japonais aux sorciers (comme sur le racisme, à moins que les communautés sorcières ne vivent en totale autarcie, il me paraît difficile d'envisager que les assauts répétés des Japonais n'aient pu impacter également les sorciers), et en même temps on fait le parallèle avec Sue, qui même en ayant fui son pays, a de nouveau été contrainte à la fuite, à la clandestinité. Comme quoi la guerre est bien le point commun à tous les êtres humains hein :( .

Mais malgré tout, j'ai aussi trouvé beaucoup de douceur à travers toute cette amertume, et c'est peut-être ce que je préfère de ta plume, de sentir que la vie continue, avec ses peines bien sûr, et aussi toujours ses joies. Notamment j'ai adoré ce que tu esquisses de la relation entre Sue et Justin. J'aime de plus en plus les belles histoires d'amitié, je trouve que l'on manque un peu de représentations surtout d'amitié entre une fille et un garçon qui soit forte, forte, forte, et pourtant sans ambiguïté amoureuse. Je crois que l'amitié nous est au moins aussi nécessaire que l'amour, et qu'elle en est une forme d'ailleurs, et en tout cas, voilà, l'image de ces deux-là, blottis l'un contre l'autre pour affronter leurs cauchemars, m'a mis comme un baume au coeur.

Et puis bien sûr le moment avec Daphné ♥ . Déjà j'aime beaucoup l'histoire du lapin que raconte Sue, elle me fait un peu penser dans ce moment à Tohru Honda de Fruits Basket (j'aime à la folie ce personnage pour sa gentillesse qui est bizarrement une qualité que l'on met peu en avant alors que... c'est assez génial les gens gentils ??) mais anyway, l'image est très belle. Et il y a une telle alchimie qui se dégage de Sue et Daphné ! J'aime le caractère que tu lui donnes, d'ailleurs, fidèlement fidèle à son éducation de Sang-Pur, et en même temps, qui dépasse complètement ça. C'est bien les filles sûres d'elle. On n'en voit pas assez et pourtant comme elles sont extraordinaires ♥ . Le parallèle est assez saisissant entre les deux, l'une si confiante, l'autre presque effacée, et en même temps au fur et à mesure qu'elles se parlent, Daphné s'adoucit alors que Sue s'affirme, se révèle à travers ces histoires. J'ai envie de voir encore plus d'interactions entre ces deux-là !!

(mention spéciale à ton petit lapin aussi qui accompagne chaque de chapitre et qui est juste trop mim's ♥)

Laissée par : Bloo le 14/05/2022 15:33 pour le chapitre Les dragons ne crachent pas de feu
Salut CacheCoeur ♥

Je suis ravie d'être l'une de tes partenaires de reviews pour ce weekend parce que c'est enfin l'occasion de lire tes textes ou plutôt, de les reviewver, et puis d'en découvrir de nouveaux.

(J'ai su que celui-ci allait me plaire à la seconde où j'ai vu qu'il était écrit pour Violety ah ah)

Je ne me suis jamais beaucoup intéressée aux élèves de Serdaigle de la promotion de Harry, encore, mais j'aime énormément les personnages secondaires et cette génération, en particulier, qui a connu la guerre et essaye de s'en relever. C'est un plaisir de les découvrir avec toi, et Sue Li en particulier, pour plein de choses déjà ! Pour les contes, les légendes chinoises qui teintent joliment ce premier chapitre (je raffole par-dessus de mythes et légendes et j'ai toujours envie d'en apprendre de nouvelles, de tous les pays du monde). Pour l'image de ce dragon bleu qui danse sur la peau nue, une très belle idée de ce que pourrait être le tatouage à la version des sorciers, d'ailleurs. Pour le caractère de Sue (j'y reviendrai) et l'alchimie que l'on devine déjà avec Daphné (j'y reviendrai aussi). Et puis, parce que ton texte aborde des thématiques si essentielles, sur la classe, sur le bi-nationalisme et le racisme. Je n'ai jamais pensé que le racisme ne pouvait pas exister dans l'univers HP, même si effectivement des personnages comme les jumelles Patil ou Kinsley ne semblent jamais y être confrontés, mais je veux dire, cette splendide société sorcière a littéralement produit et suivi un Voldemort, nourri d'une idéologie suprémaciste, donc je ne peux pas vraiment croire que le racisme ne soit pas un problème en tant que tel, aussi.

J'ai adoré Sue déjà ♥ . J'imagine d'emblée une fille un peu douce, un peu en retrait, lovée peut-être contre l'une des fenêtres de la tour des Serdaigle, un bouquin à la main, jamais plus heureuse qu'une nuit de pluie. J'aime qu'elle soit timide, en retrait, introvertie parce que ce n'est pas un personnage type que l'on croise fréquemment, pas comme personnage principal en tout cas. J'aime qu'elle soit comme ça, et si mon coeur s'est serré de l'imaginer si seule à Poudlard et dans sa vie maintenant, j'aime aussi qu'elle ne se fasse pas violence pour changer ce qu'elle est.

Je n'aurais pas imaginé que cette bonne société sorcière se réunissait dans de telles cérémonies finalement si peu de temps après la guerre (surtout Pansy, déjà, parce qu'au regard de son intervention dans la Grande Salle je l'imagine assez bien victime d'une sorte d'épuration à la fin de la guerre), et en même temps c'est malheureusement si commun, certains gagnent vraiment toujours hein. J'en voulais à la grand-mère de Sue de la traîner là, au début, mais c'est bien aussi qu'elle puisse réaliser et surtout accepter que non, les choses ne peuvent pas être comme avant, et que ce n'est pas grave, et que lorsqu'avant était fait de personnes moqueuses, racistes, ce n'est pas que les choses ne peuvent pas être comme avant mais qu'elles ne doivent pas être comme avant.

Et Daphné ♥ . C'est un personnage que j'aime beaucoup, aussi parce que dans les livres elle est de l'année de Drago qui finalement épouse sa soeur, mais j'ai un peu l'idée en tête qu'il ait forcément essayer de la fréquenter à un moment, et qu'elle ait pu le repousser parce qu'elle lui préfère les filles, ça me plaît ah ah. J'ai hâte de savoir ce que tu vas en faire, et ce qu'elle a fait pour Sue. J'ai adoré ton écriture, tout au long de ce chapitre, parce qu'elle est très imagée, très vive et colorée, mais entre Daphné et Sue il y avait encore plus, comme une sorte de sensualité qui se dégageait des mots de Sue et des descriptions de Daphné.

Je reviens très vite par ici continuer ma jolie lecture ♥ .

Laissée par : mathvou1 le 13/05/2022 18:36 pour le chapitre Les coeurs les plus purs reposent parfois dans la pierre

Salut CacheCoeur,


 


Cette fic une très jolie fanfiction dans l’ensemble, tendre, douce et poétique, à l’image d’un conte. Je suis trop contente de l’avoir lue !


 


À propos de l’histoire, tu as réussi à parsemer les éléments au fur et à mesure, les flashbacks sont bien intégrés, on s’imprègne du passé de Sue sans même s’en rendre compte.


 


La façon dont Sue et Daphné se tournent autour est mimi tout plein, on sent la pression monteeeeer progressivement et c’est un plaisir ;) (bien vu la technique des baguettes héhé)


Quant au dénouement, il est triste et beau à la fois. Dur dur de partir sans se retourner, de tourner le dos à tout ça... Pour mieux se plonger dans le présent. Et les dernières phrases résument parfaitement le joli message de cette histoire.


 


Le mélange de l’univers Harry Potter avec la mythologie chinoise nous berce complètement, avec les pagodes, les dragons, les contes traditionnels au clair de Lune... Et les titres des chapitres, bien sûr, qui donnent parfaitement le ton ! Tu as bien exploité les cinq sens, j’avais presque l’impression de méditer ;)


En tout cas c’est vraiment chouette de voir des sorciers évoluer dans d’autres pays, avec des moeurs complètement différents.


Très sympa aussi d’explorer le métier de briseur de sorts, surtout dans ce lieu oppressant mystérieux qu’est la Muraille de Chine !


 


Et sinon, j’adore la façon dont tu décris le tatouage enchanté (et les écailles qu'il faut compter, brrrrr), mais surtout la pince de jade, on croirait vraiment avoir ce joli lapin entre nos doigts.


 


Bref : félicitations ! ;)


Laissée par : Winter le 22/01/2022 09:56 pour le chapitre Les lapins peuvent habiter sur la lune

Hiiiii, mais fallait l'embrasser !

Ou pas.

C'est bien de prendre son temps aussi.

Bon, reprenons dans l'ordre, encore une fois je dois dire que j'adore, j'adore, j'adore apprendre des trucs ! J'adore découvrir ton univers et si un jour je visite la Chine, tu viens avec moi, je veux la découvrir avec tes yeux ♥︎

Je pense que je vais m'arrêter là dans ma lecture, je vais aller lire le reste puis y reviendrais, je veux pouvoir apprécier cette fic à sa juste valeur.

L'histoire du lapin est magnifique... ☾

J'aime beaucoup comment Sue se voile la face et en même temps est consciente de certaines choses. En fait, elle choisit délibérement de ne pas les voir, peut-être est-ce de la timidité, ou alors elle profite de l'avant, c'est si doux...

Cette phrase de Daphnée est géniale : "Je dors parce que j'apprécie beaucoup la vie que je mène lorsque je rêve.", c'est tellement vrai ♡

des bisous

winter


Laissée par : Winter le 22/01/2022 09:35 pour le chapitre Les dragons ne crachent pas de feu

Hey, je devais voir cette fic au nom si étrange ;)

Tu lèveras sûrement les yeux au ciel, mais je le pense vraiment quand je dis que tu sais manier l'art des mots (à ta manière si tu veux) et que c'est si doux ce qui se dégage de ce texte. 

Je dois lire tes autres fics je pense pour mieux comprendre celle-ci, parce que là, tout m'intrigue !

Et puis tu expliques des choses sur la culture chinoise, les dragons... Je trouve ça fascinant. C'est un peu comme Rose, Albus, Scorpius et Allénore qui apprenent tout le temps des choses. Ça me va car j'adore apprendre des trucs ! ♥︎

Je passe à la suite, et c'est fort probable que je revienne à cette fic après avoir lu le reste ^^

bisous !

winter


Laissée par : Tiiki le 19/01/2022 08:47 pour le chapitre Les coeurs les plus purs reposent parfois dans la pierre
Justin me tue de rire, histoire que ce soit dit. Et Daphné est tellement euh... MDR, téméraire et entreprenante ? (Quoi qu'elle en dise sur le fait qu'elle aime prendre son temps, moi je trouve qu'elle ose pour dix avec ses giga perches) Moi aussi je comprenais pas sa question à la première lecture, et puis ensuite je me suis dit qu'elle était vraiment gratinée, celle-là. Quand tu la mets face à Sue qui aime ce qui est clair, limpide, littéral, ça fait un mélange savoureux. On sent que Sue se protège beaucoup en tout cas.

Daphné me fait beaucoup rire (l'enchaînement entre le moment où elle affirme être une incarnation de la maîtrise de soi et celui où elle hurle à la mort est pour me tuer).

(J'ai la flemme de commenter tout ce qui a suivi car j'étais totalement embarquémue et j'ai fini ma lecture sur une plâtrée de frissons). Bon allez je reviens sur ce qui a précédé : moi aussi, j'en avais déduit que Sue avait perdu sa maman. Apprendre ce qu'il en est vraiment, ça brise le cœur tout autrement. On comprend d'autant plus la peur du rejet qu'a Sue, et pourquoi c'est si important pour elle de conserver l'assentiment des autres en permanence. Ça éclaire une facette très intéressante de sa psychologie.

Ça a l'air difficile, pour elle, de se sentir à sa place (alors même qu'elle a toujours grandi dans un entre-deux et que rare sont ceux avec qui elle s'autorise à être elle-même). J'ai beaucoup aimé sa discussion avec Daphné sur le fait de s'aimer soi-même (tu t'en doutes) et d'être tel que l'on est parce que la sincérité de l'amour ne peut émerger que de l'authenticité (enfin ça se discute mais je suis d'accord sur le fait que c'est bien moins épuisant de simplement être soi et de s'autoriser à dire/faire/être sans entrave).

Merci infiniment pour cette dose d'amour, de douceur, et de courage que tu m'as injectée ce matin. J'espère que ce joli cadeau aura plu à Vio ♥

Laissée par : Tiiki le 19/01/2022 08:22 pour le chapitre Les lapins peuvent habiter sur la lune
Une ambassade sorcière ? Tiens, ça me rend curieuse ce système d'ambassades, comment tu l'imagines, etc. Est-ce que ça signifie qu'il n'y a pas d'organisation politique de la société chinoise magique, localement ? (Et là j'ai progressé dans la lecture :) Tu parles de gouvernement magique avec un Sénat, mais du coup je comprends pas bien le principe d'ambassade : tu penses que sur le même modèle que le modèle Moldu chaque pays (ou presque) aurait une ambassade magique dans un autre ? Ou est-ce que c'est une spécificité chinoise parce que comme tu l'expliques les Sorciers chinois sont Chinois avant d'être Sorciers ? Parce que ça demande un personnel et une organisation de fou, avec les effectifs sorciers ça me paraît chauuuud d'avoir un véritable réseau diplomatique dans le monde entier. D'ailleurs est-ce que pour toi ces ambassades ont une ambition diplomatique ou elles remplissent seulement une fonction "consulaire" ? Désolée ça m'intrigue énormément, c'est un peu mon univers tout ça haha.

"Quand Daphné déglutit, Sue eut la sensation d'avoir avalé son cœur." Et moi j'ai gloussé comme une dinde. Déjà j'aime beaucoup l'image et je trouve ce passage très joli, mais en plus j'aime beaucoup ces moments où le trouble des deux protagonistes transparaît simultanément. Et ça me fait trop rire Daphné qui fait sa comédie de fausse ingénue et Sue qui elle est vraiment d'une naïveté et d'une candeur totales. Trop mignon. Heureusement que Justin est là pour DIRE LES TERMES.

Et c'est tout doux. J'aime beaucoup cette légende du lapin de jade, et la manière dont Sue la raconte à Daphné (et que Daphné lui avoue qu'elle adore rêver... et que le chapitre se finisse sur un autre rêve smirk smirk). J'aime beaucoup la confession de Daphné sur le fait qu'elle aurait pu être Gryffondor, on retrouve un peu ça dans son audace continuelle (et dans cet épisode avec les Carrow... après est-ce qu'elle a agi pour le bien ou parce qu'elle craquait pour elle ? vous avez 4h. je trouve ça marrant parce que dans ma fiction sur elle Pansy fait plus ou moins pareil avec Cho) (déso j'arrête de raconter ma vie on s'en fout).

C'est vraiment très choupi tout ça !

Laissée par : Tiiki le 19/01/2022 07:57 pour le chapitre Les dragons ne crachent pas de feu
Cachouuuu

Qu'ils sont jolis, déjà, tes titres de chapitre. Et l'ambiance musicale, j'adoooore.

L'idée du tatouage vivant, j'aime beaucoup. J'avais prévu un truc comme ça sur ma fiction Tatooshop Pansy/Cho mais la flemme tu connais. En tout cas j'adoooore ta Sue, réservée, solitaire, et à la marge (bon, pour ce dernier point c'est pas génial, mais je trouve ça très intéressant que tu ne t'arrêtes pas à son simple statut de sang pour aborder les discriminations qu'elle subit). J'ai beaucoup aimé que tu parles des différences culturelles, notamment quant au bruit au moment où elle mange et boit du thé.

"Pour entrer dans ce genre de cercle, il fallait être né, ou embrasser littéralement la noblesse sorcière." Mdrrrr c'est mordant ce passage. J'aime bien la polysémie d'embrasser que tu viens couper immédiatement avec le "littéralement".

Toute cette discussion sur les dragons qui ne volent pa et ne crachent pas de feu... ça m'a rappelé la première partie de Bourlingueur, un peu. Et ça m'a laissée rêveuse.

J'ai très envie d'aller sur la lune !

Laissée par : Juliette54 le 17/01/2022 18:16 pour le chapitre Les coeurs les plus purs reposent parfois dans la pierre

 

Awwwww Cachou, c’est trop mignon, triste aussi avec le passage sur la mère de Sue, mais ça apporte tellement au récit cette réflexion sur l’amour, ce qu’on accepte et ce qu’on accepte pas lorsqu’on aime, le pardon, l’avenir, ce qui est aimer et ne pas aimer, ce qui est stupide quand on aime, et tout < 3 C’était vraiment une belle histoire, une belle fic, pleine de douceur et de phrases-citations quoi que tu puisses en dire hihi. Je te mets une liste en-dessous, mais il y en a d’autres j’en suis certaine !

 

– Je n’aime pas les énigmes, Daphné. Je ne sais pas les résoudre et je n’aime pas perdre mon temps.

Elle avait appuyé chacun de ses mots avec une certaine insistance.

– J’aime bien prendre le mien, soupira Daphné.

___MAIS j’aime les jeux de mots, et tu me combles de bonheur avec cette fic hihi. Daphné a un répondant formidable. J’aime tellement ce que tu as fait du personnage.

 

Elles changèrent de conversation mais Sue resta longtemps concentrée sur les miettes de gâteau qui étaient restées sur la peau laiteuse de Daphné.

___ Ouuuuh c’est chaud tout ça !.. Non, c’est juste affreusement mignon en vrai.

 

Sue n’aimait pas le chocolat.

___Qu’est-ce que je te comprends bichette.

 

– J’ai longtemps souhaité être coincée avec toi, mais je n’imaginais pas que ce serait dans ce genre de circonstances...

Sue ricana :

– Avançons, Greengrass...

___Yeah, au tour de Sue de remballer Daphné !

 

Sue ne l’avait jamais autant vu sourire.

Peut-être qu’elle ne l’avait pas assez bien regardée, lorsqu’elles étaient à Poudlard…

___Awww. Je fonds. Comme une glace face à son soleil.

 

– Tu fais toujours ce qu’on te dit ?

– J’essaie.

– Pourquoi ?

– Parce que c’est plus simple. Parce que je veux qu’ils m’aiment.

___ Cachou, tu me fendilles le cœur à coup de sentiments si bien racontés. La pauvre. Mais c’est tellement une avancée dans sa vie aussi de réussir à l’avouer à voix haute.

 

– La vérité, Sue, c’est que si tu n’es pas toi-même, personne ne t’aimera pour de vrai.

___Bien dis Daphné. Toi tu vas aimer Sue pour de vrai hein ?

 

Sue lui sourit tendrement et posa une main sur la sienne pour la presser légèrement.

Quand Justin et elle le faisaient, ça l’apaisait.

Quand Daphné et elle le faisaient, ça lui donnait envie de voler.

___Tant de mignonitude. La comparaison apporte tellement des sentiments plus forts. C’est merveilleux.

 

– Qu’est-ce que tu viens de faire ?

– Probablement une connerie.

___MDR. À peine. Quelle répartie mamzelle Sue.

 

– Je viens de détruire un monument historique vieux de plusieurs siècles...

– Et c’était super cool ! la félicita Daphné.

___RE-MDR. Merci Daphné de ne rien prendre au sérieux, ça fait plaisir xD

 

– Si Mèng Jiāng s’est vraiment jetée dans la mer, c’est qu’elle devait être folle dingue de son mari : elle a sûrement mis le paquet pour que personne ne vienne troubler le repos de son mec...

___Ce résumé est si parfait, tu me tues. Comment résumer une situation avec trivialité.

 

Sue explosa de rire et se jeta dans ses bras.

C’était bien mieux que de se jeter dans la mer...

___Awww. Je me répète mais tant de jeux de mots. Je suis au paradis. On a un presque zeugma là hihi.

 

Ah et pour finir, je ne sais pas comment 陽 se prononce, mais je lisais… β (bêta donc) comme la lettre grecque parce que le premier signe me faisait penser à la lettre. Désoléeeee.

Des bisous et encore merci pour cette histoire Cachou. J’ai trop aimé la lire et guetter les chapitres suivants < 3

 


Laissée par : Juliette54 le 13/01/2022 18:46 pour le chapitre Les lapins peuvent habiter sur la lune

Cette fic est vraiment une pépite de douceur et de tendresse. Mais elle est aussi super riche en arrière plan avec toute l'histoire chinoise magique que tu inventes, j'adore j'adore j'adore : c'est canon dans ma tête à présent ahah.

Je ne fais pas souvent ça, mais là il commençait à y avoir trop de phrases trop choues ou citations, donc je vais structurer ma review avec les citations que j'ai relevées au fur et à mesure :

« – T'es choue, Sue. »

Hiiiii j'adore, surtout quand il le répète après cette pensée de Sue (ou du dragon tatoo ?) :

« Tout chez cette fille, était empreint d'une assurance, d'une sorte d'indécence qu'on lui pardonnait parce qu'elle était belle, rusée et qu'elle avait une aura irrésistible. »

Mais C'EST CITATION çA ! J'aime tant cette tournure de la phrase, cette phrase qui n'en finit pas. Idécente petite Daphné, mais tellement hihi. Et la description que tu fais d'elle quand elle arrive et quand Sue l'a voit sur le pont est magistrale, j'adore son entrée et son panache. J'adore trop cetet fic en fait ahah (même s'il y a beaucoup de mots que je n'arrive pas à lire mdr)

« Quand Daphné déglutit, Sue eut la sensation d'avoir avalé son cœur. »

Awwwww j'aime tant < 3

« – Justin, c'est l'autre crétin ? »

Merci Daphné mdr. Un peu jalouse la jeune femme, non ?

« Daphné avait grandi dans une famille de sang-pur et ne s'était jamais interrogée sur le fait de savoir si elle valait mieux ou non que le reste du monde : elle en était déjà persuadée. »

J'aime mais alors tellement ta Daphné, ses réflexions à deux balles et son assurance inébranlable teintée d'un orgueil démesuré. Elle me plaît, m'exaspère, me tue de rire et me donne envie de la remettre à sa place. Elle est parfaite, je suis in love comme Sue hihi.

« Sue Li avait été une bouffée d'air frais pour Daphné Greengrass.

Et comme l'air, elle la savait présente mais insaisissable. Parce que Sue rejetait tout le monde. »

Mais awwww c'est si mimi cette comparaison avec l'air, je suis fan.

« La culpabilité, ça vous file de l'acné et j'aime préserver mon beau visage. »

Merci encore une fois Daphné mdrrr

« Quand la blonde l'embrassa sur la joue, Sue ferma les yeux et commanda à sa peau de s'en souvenir jusqu'à la fin des temps. »

Mais comment peut-on penser à écrire des choses aussi douces et mignonnes ?

Merci pour la dose de bonne humeur, de douceur et de petits gloussements attendris Cachou < 3

Ju'


Laissée par : Juliette54 le 08/01/2022 13:39 pour le chapitre Les dragons ne crachent pas de feu

Lisaaaaaa Theodoreeeee Adriaaaaan 


Ceci fut ma première pensée lorsqu'ils sont apparus < 3 


Du coup j'ai reçu la petite notifi nouvelle histoire d'un de vos auteurs préférés et zouh me voici pour ma pause midi attablée avec ta fic dont je viens de dévorer le début... et j'adore ce que tu as fait ! comment tu amènes lhistoire de Sue, ses origines, ses blessures, ses fractures... même sa mamie me touche ! ET DAPHNÉ mais oui, c'est ça, c'est elle, c'est évident ! 


Ce tatouage serpent mais oui ! Déjà il a l'air super beau et puis c'est carrément comme ça que j'imagine les tatouages magiques et je suis trop contente de pas être la seule et de le lire chez toi ! J'aime beaucoup toute la partie "description de créature magique" hihi, c'est canon ou c'est de toi ? En tout cas c'est canon dans ma tête a présent hihi. 


Et ces deux phrases : 


Les filles mignonnes sont toujours drôles.


A moins que ce ne soit l'inverse. 


Mais comme Sue rage ahah. En vrai on se l'ait toutes dit. Pff.


Merci de me laisser écrire la première review hihi. Merci de partager ta fic ici ! 


Des bisous 


Ju'


PS : je remets ma reviews parce que j'avais oublié les étoiles, oups.


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.