S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Reviews pour Je suis enfin serein

Laissée par : PititeCitrouille le 11/10/2022 20:23 pour le chapitre OS

Bonsoir Juliette !

Ton poème est absolument magnifique, vraiment. Tu as grandement mérité ta première place au concours !

Je souhaiterais souligner que, si ton poème est d'une part très beau et d'autre part exprime fort justement le thème historique choisi, il saute aux yeux à la lecture qu'il est aussi magnifiquement ciselé.

Il n'y a pas une phrase qui ne soit pas une figure de style, qui ne donne à voir quelque chose par une certaine façon de disposer les mots, qui ne pondère pas le propos par un choix judicieux de sons... Bref, au fur et à mesure de ma lecture j'étais en mode "WOUAAAAAAAAAAH il y a TELLEMENT DE CHOSES RICHES dans ce poème".

Or il se trouve que mon cerveau cavalait bien avant moi et que je suis une citrouille un peu barrée, et de voir toute cette richesse, tout ce raffinement, j'étais à ça de faire un commentaire composé dans ma tête. Alors je fais profiter le monde entier pour prouver à tous l'existence desdits richesse et raffinement.

Une Citrouille barrée qui aime vraiment beaucoup beaucoup ta chanson du Choixpeau <3

PS. Mon dernier commentaire composé c'était il y a six ans en première donc je ne prétends pas qu'il est super bien construit et tout. Je ne l'ai pas rédigé non plus mais juste, la DENSITE de ton poème, j'ai même pas pu mettre tout ce que j'ai vu.

*****

INTRO

On est sur HPF et Tiiki, Grande Pouétesse, a organisé un concours. Comme dirait CacheCoeur, la suite va vous étonner : un danger public très mimi et surtout adorable pingouin très très très lettré a participé au concours.

I/ Un contexte historique particulier

1/ Un poème d’époque

Structure « classique » (sizains, alexandrins -> vers fort usité en 1682, rimes tenues tout au long du poème)

Un vocabulaire suranné (« chaut », « fols », « avecque », « vrai chagrin », « vilenies », « mol », « sire », « dame » - dans ce contexte, « vilain » - dans ce contexte, « sieur », « encor » avec l’élision du « e » final)

2 / Un monde moldu en conflit avec le monde sorcier

Tout ce qui a trait à la magie est désigné par un mot renvoyant au champs lexical du merveilleux (oui c’était la consigne chuuuut) mais n’empêche que, par opposition, les Moldus sont décrits de façon très péjorative. Ce sont presque des caricatures.

Double allitération en « s » et « o » : « sorciers sors un sort », qui permet de souligner davantage le conflit entre moldus et sorciers puisque la phrase devient ainsi très percutante.

Le Choixpeau semble admettre lui-même qu’il parle des Moldus un peu durement (« refrain fleuri », autrement dit avec des mots familiers). Malgré ceci, la marque du conflit entre les deux mondes reste claire (généralisation avec « tout Moldu » : point de porte de salut du côté des Moldus, donc).

3 / La nécessité du Secret

Chiasme qui ouvre la troisième strophe, illustrant la délimitation qui se fait peu à peu entre le monde sorcier et le monde moldu

Gradation très forte ensuite (entraide < confiance < droit à exister)

Solution décidée dans la douleur : champs lexical de la tristesse dominant dans la quatrième strophe, d’abord exprimé de façon impersonnelle (il est fort triste), puis renvoyant au Choixpeau et finalement à tous les enfants

La nécessité du Secret s’exprime à la fin de cette strophe à partir de la conjonction de coordination « mais mon tissu s’épuise à quêter autre fin », métonymie mon tissu -> le Choixpeau lui-même : il n’a pas trouvé autre chose pour le moment.

II / Un discours apaisant pour les enfants

1 / Une touche de légèreté

Un peu d’humour

Quelques termes anachroniques (« riquiqui », « perlimpinpin », « bambins »)

Quelques tournures familières (« t’es », « les moldu sont bêtes, frappés »)

Remarquons cette magnifique paronomase « moldu mol du bulbe »

2 / Un appel constant aux enfants

Champs lexical de l’enfance (chérubins, bambins, gredins -> qui riment en plus ! et placés en fin de vers d’ailleurs)

Utilisation fréquente de la deuxième personne du pluriel, anaphore dans la première strophe

Accumulation dès le troisième vers pour appeler tous les enfants avec utilisation d’un pronom possessif « mes », et le terme « amis » est souligné avec insistance aussi bien à la vue (séparation des autres termes par des virgules et placé au début du quatrième vers) qu’à l’ouïe (il n’y a plus le pronom possessif, qu’on devine évidemment derrière)

Parallélisme entre « Enfin, vous êtes joie d’être sorciers. Enfin » et « Car vous êtes joie d’être sorcières. Enfin », vers qui commence et termine respectivement une même strophe. On retrouve encore « mes sorcières et mes sorciers ». L’utilisation du féminin et du masculin insiste sur l’inclusion de tous les élèves dans le discours du Choixpeau.

Le seul mot en italique du poème est un « vous » qui s’adresse aux enfants (et on peut imaginer que le Choixpeau insiste particulièrement sur celui-ci lorsqu’il récite son poème).

3 / Des figures rassurantes

Figures d’autorité pour la proclamation du secret : « les conseils magiques, les conseils des anciens ». Aspect universel de la décision « tous les pays », « moult fois réunis » : la décision semble collégiale et unanime.

Les quatre fondateurs sont appelés d’abord par leur prénom.

Appel à une figure d’autorité : le « philosophe plein de fatalité », figure d’autant plus universelle qu’aucun nom n’est donné. Le discours prend ici une valeur quasiment proverbiale, celle d’un bon sens acquis au cours du temps.

Par opposition au jeune âge des enfants, on a aussi tout un champs lexical du temps qui tend à rappeler l’âge du Choixpeau, auquel on peut associer une certaine idée de sagesse. Le poème commence d’ailleurs par le complément circonstanciel de temps « après des décennies ». On a également toute la description du Choixpeau faite par lui-même, qui est très dépréciative d’ailleurs (bossu, buté avec l’intensif « si », rapiécé, repris), mais on comprend très vite que ce sont que les marques de l’âge : accumulation « de fils, d’aventures, d’histoires du passé ».

Le Choixpeau fait enfin appel aux figures tutélaires des quatre fondateurs pour expliquer son origine, semblant ainsi certifier le bien-fondé de ce qu’il raconte dans le poème (« vous avez entendu les noms des châtelains qui me donnèrent voix […] Ils me chargèrent aussi […] »)

 

III / Une introspection pleine de regrets

1 / Le jugement du Choixpeau sur ses conseils passés

Strophes 6 et 7

Anaphores « je vous disais » puis « que ne jure-t-on pas »

La strophe 7 est peut-être élégiaque, avec des (très belles <3) métaphores pour désigner le ciel et la lumière du Soleil. Métonymie (très belle aussi <3) avec « les enfants de la magie »

Ce lyrisme contraste violemment avec le jugement extrêmement sévère que le Choixpeau porte sur ses conseils passés dans les deux strophes suivantes. D’abord, personnification du mal (« Malin », avec une lettre majuscule).

Parallélisme mots, vers, coup de main // brimades, cris, quolibets. Au début, le Choixpeau semble faire des concessions mais finalement, il s’interpelle lui-même de l’adjectif « fou » et se nomme lui-même « objet », objectification qui contraste par ailleurs avec la personnification du mal.

2 / Un lieu sûr pour les sorciers au présent

Poudlard ouiiiii.

Plus qu’une école : une strophe entière est dédiée aux nombreuses qualités de Poudlard en tant que lieu de magie – et pas seulement école. « asile », « abri » : avec la proclamation du secret, Poudlard devient une sorte d’Eden pour la pratique de la sorcellerie en communauté.

« en leurs maisons vous preniez parchemin » c’est très joli comme figure mais je n’ai pas le nom snif (paranomase implicite ?). Normalement on prend le chemin vers une maison, ici il y a un jeu de mot avec « parchemin » qui est un symbole de l’instruction. Le sens du mot « maisons » est renforcé par ce qui a été dit précédemment de Poudlard qui devient un asile.

3 / Un éloge de la tempérance pour l’avenir

Les qualités des quatre fondateurs sont décrites à travers leur réaction possible face au choix du secret magique, et il semblerait que, quelle que soit la maison ou quel que soit le fondateur, ce choix paraît à la réflexion le plus judicieux.

Les différences entre les maisons sont bien marquées, on a les qualités traditionnelles qui les distinguent les unes des autres et pourtant, on retrouve une sorte d’harmonie commune :

-          Champ lexical de la paix tout au long des quatre strophes

-          Les deux femmes auraient été tristes du choix mais leurs valeurs respectives permettent de se rendre compte de la nécessité de l’apaisement

-          Les deux hommes auraient pu être d’humeur belliqueuse, mais il se trouve que leurs qualités respectives les auraient menés à se calmer (rythmes ternaires « rusé, patient, réfléchi », « compris, voulu et approuvé », parallélisme « la paix est son mantra, le bonheur sa fin » : ces figures donnent un effet d’insistance)

Dernière strophe à l’impératif avec tous les conseils du Choixpeau en ce sens pour les enfants. Le dernier vers est génial car illustre le poème (« mes vers s’enlacent’ et vous enlacent », or les rimes sont effectivement enlacées, ce qui est très joli si on cherche à donner l’image de l’union justement). (Je n’ai pas le nom de la figure de la style mais ça tient du génie <3).

CONCLU

Bravo pour ta victoire <3

 

 

 

 

 

 


Laissée par : Sifoell le 03/10/2022 14:30 pour le chapitre OS

Coucou Juliette !

Je joue le lapin blanc parce que paf, faut lire les participations, écrire les reviews et voter aujourd'hui ! Fichtre, je suis en retard (heureusement que Tiiki me l'a rappelée, mais je me demande où est passé le mois de septembre).

Bref !

Pour en venir à ta chanson du Choixpeau, tu t'en es admirablement bien sortie, je trouve ! Tu fais des études littéraires, non ? Cela sonne vraiment vieux français, et c'est super bien mené par rapport au choix de l'époque et l'instauration du secret magique, sans pour autant que cela soit trop obscur pour un lecteur qui n'a pas l'habitude de lire en vieux français. Cela reste fluide et c'est super agréable à lire.

On sent toute la bienveillance du Choixpeau, et des fondateurs dont il porte la voix, les pensées (ça doit être une sorte de pensine, non ? mais une pensine qui parle). Tu parles à la fois des persécutions que subissent les sorciers, des bûchers, les représailles possibles, qui ne sont pas encouragées mais "permises" si nécessaires.

C'est vraiment une époque très dure, j'aimerai beaucoup lire d'autres textes sur l'instauration du secret magique, ça doit être super intéressant !

Merci pour ce très beau poème !

Bonne chance pour le concours !

Sif.


Laissée par : bellatrix92 le 26/09/2022 22:35 pour le chapitre OS

Coucou!

 

Je suis impressionnée par ton autodiscipline sur une forme aussi complexe, bravo! Tu maîtrises le style ancien et le registre soutenu par moment. Ton texte est fluide, entraînant et terriblement poétique!!! J'aime beaucoup!!

J'aime le sens et le côté un peu doux-amer de la chanson du Choipeaux, sa lucidité teinté d'espoir et son rien de résignation!! Tout cela est je trouve très réaliste.

 

Bravo en tout cas et bonne chance pour le concour


Laissée par : Tiiki le 26/09/2022 14:59 pour le chapitre OS
Voilà Juliette à la plume bien pendue
Nous ramenant aux origines du Secret
Qui sépara Sorciers et mous et mols du [censuré]
A l'aide d'un vieux Choixpeau rapiécé


C'est joli, rimes enlacées ! Un des choix d'époque les plus assumés, clairement. Il fait aussi des échos vraiment sympas à la chanson de Cernunnos.

Vraiment, j'adore ta plume, je ne te l'apprends pas. J'aime ta maîtrise des codes poétiques. J'aime tes belles envolées lyriques, tes jeux de mots et tes jeux de sonorités (Moldu mol du bulbe, Sorcier sors un sort ♥). Je ne peux pas toujours juger de la justesse de la langue, mais c'est agréable de lire d'autres formes de français, plus datées.

La référence aux Fondateurs et l'amorce de présentation des maisons est vraiment bien trouvée. Vous êtes quelques uns à avoir eu recours aux anaphores et ça fonctionne très bien ! (ou en tout cas moi j'y suis très sensible).

Je trouve que tu as eu une formidable idée de te pencher sur le Secret magique et j'aime beaucoup ce que tu en as fait. Le Choixpeau est totalement dans son rôle : il accueille les gamins tout en leur prodiguant ses conseils dans un monde en mouvement. C'est totalement comme ça que j'imaginais le concours, je suis trop contente de lire des participations comme la tienne ! Elle fait partie de mes coups de cœur, ça va être dur de voter.

Merci pour ta participation !

Laissée par : Destrange le 09/09/2022 22:58 pour le chapitre OS

J'étais curieux de découvrir ta chanson avec le contexte d'un événement majeur pour la sorcellerie européenne. La forme est bien réussie (je n'ai pas vérifié tes aveux ^^), cela sonne comme de l'ancien français (est-ce que s'en est ?) et la chanson est parfaitement cohérente malgré toute tes contraintes. Le réusltat est impressionnant :)

En tout cas le choixpeau insite et rappelle bien les raisons qui ont mené à établir le secret. Même si la solution ne semble pas la meilleure.

L'interpréation de la réaction des Fondateurs a posteriori sonne un peu comme un argument d'autorité. Probablement qu'il fallait aussi en passer par là et rappeler que le secret est bien compatible avec les valeurs qu'ils défendaient.

C'était une belle chanson ! :)


Laissée par : mathvou1 le 01/09/2022 22:39 pour le chapitre OS

Hé bin, on peut dire que ce concours t'a inspirée :D

Félicitations car malgré mon enthousiasme à l'idée d'écrire une chanson du choixpeau, ma page est restée blanche. Je n'ai même pas réussi à choisir une année !

Enfin, en ce qui concerne ta chanson, le ton cérémonieux de l'époque est respecté, on a les quatre fondateurs et leur tempérament très juste, le choixpeau qui en profite pour faire sa tribune politique et la petite touche d'humour à la fin... Tout y est !

Et bravo pour les rimes "enlacées", ça n'a pas dû être évident à manier !!

à bientôt,

Mathilde



Réponse de l'auteur:

Hiii merci pour ton retour mathvou !  Et ouiii j'ai beaucoup aimé écrire ce poème pour ce concours. Tes remarques me font très très plaisir, merci ! J'ai essayé de mettre tout ce que tu relèves dans le poème, alors je suis contente si ça se sent à la lecture :D 

Pour les rimes enlacées, j'avoue que j'ai eu un peu de mal à mener tout ça au bout ahha, mais j'ai reussiiiii enfin je crois hihi. 

Encore merci ;) à bientôt ! 

Juliette


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.