Joyeuses funérailles by Ophelie725
Summary:

Millicent Bagnold, Ministre de la magie de 1980 à 1991

Vous vous êtes déjà demandé ce qu'avait pu resentir la ministre de la magie en apprenant la mort de Lord Voldemort ? Et celle des Potter ?

Comment un événement si triste a t-il pu réjouir tant de personne ?

«Je déclare notre droit inaliénable de faire la fête !»

 

Participation au projet Deathly Hollow de la Jamesie Team

 

Edit modé : Image supprimée car trop grande

Categories: Biographies Characters: Autre personnage, James Potter, Lily Evans
Genres: Tragédie/Drame
Langue: Aucun
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Deathly Hollow
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 1214 Read: 960 Published: 26/10/2015 Updated: 28/10/2015
Story Notes:

Os sur un personnage que l'on connait peu !

Les réactions de cette dernière sont purement mon avis et il se peut que vous ne soyez pas d'accord, j'ai néanmoins essayé de rester fidèle au canon !

Bonne lecture et rejoignez le Jamesie Team !

Les héros by Ophelie725

Je me tenais derrière, seuls les personnes les plus proches des Potter étaient présentes, j'avais un peu l'impression de ne pas être à ma place. On m'avait conviée donc j'étais venue, je leur devais bien ça, après tout ce qu'ils avaient fait.

Au premier rang il y avait un certain Remus Lupin, il était très fatiguée et semblait tellement triste que cela me peina, juste à côté de lui se trouvait les Longdubat, la petite Alice pleurait tandis que Frank avait un bras autour de ses épaules et dans l'autre bras, il portait un petit être qui devait avoir à peine un an, il y avait aussi les Macdonald, un demi-géant un peu sale et d'autres familles plutôt influentes.

Je fus surprise de ne pas voir Sirius Black, lui et James étaient tout le temps l'un avec l'autre à faire les quatre cents coup. Je le sais car mon prédécesseur, Harold Minchum m'avait dit qu'il recevait au moins une lettre par mois demandant leur renvoi de Poudlard et leur incarcération à Azkaban. Cette pensée me fit sourire, je regardai l'assemblée, pas un seul membre de la famille de Lily n'était là, je savais que ses parents étaient morts il y a quelques temps mais je croyais qu'elle avait une soeur, quand aux parents de James... Oh le pauvre, perdre ses deux parents en même temps, si jeune ! 

C'était étonnant de voir à quelle point il était proche de sa mère. Elle et moi étions de bonnes amies et je me souvenais. Je me souvenais des regards tendres qu'ils échangeaient, de ces sourires que James gardaient uniquement pour sa mère, des clins d'oeil qui la faisaient rougir. C'était un garçon si bien, il avait tant de coeur, il avait été brisé lorsqu'il avait appris la mort de sa mère. J'étais là à ce moment et cela avait été absolument terrible ! Un doloris n'était rien comparé à cela. Heureusement que son fils est arrivé.

Je soupirai, et maintenant ? Voilà ce qu'il est devenu, ce n'est plus qu'un corps inanimé ,enterré sous terre laissant un petit garçon orphelin. D'ailleurs où était le jeune héros ? Ne devrait-il pas être présent à l'enterrement de ses parents qui se sont sacrifiés pour lui ? Je le cherchai des yeux mais ne pus le trouver. Certes ce n'est qu'un bébé mais quand-même... Quoique après tout ce qu'il s'est passé il faut peut-être mieux que Harry reste caché. Il est peut-être en danger, il a quand-même tué Vous-savez-qui ! 

Tiens, parlons-en de ça, un bébé qui se débarrasse du plus grand mage noir de tout les temps ! Je me rappelle lorsque je l'ai appris.

J'étais à mon bureau entrain de m'occuper de ses foutus chaudrons, quand Croupton senior à ouvert la porte, il avait les yeux équarquillés et était très essoufflé :

«Bonsoir Bartemius, que se passe t-il ?» j'avais dit ça d'une voix calme, j'espérais juste qu'il ne venait pas me donner du travail en plus.

«C'est le... Le... LUI ! Il est fini, fini ! » S'était-il exclamé, moi je ne comprenais rien mais je me doutait que cela devait être important pour mettre Croupton dans cet état.

«Mais enfin Bartemius, expliquez-moi !

-Ce sont les Potter, enfin le jeune Potter, il l'a fait explosé, il est mort !

-Mais c'est horrible ! Qui est mort ?» Je me demandais qui était mort pour mettre de si bonne humeur Croupton.

«Lui !

-Mais je ne sais... Attendez... Vous voulez dire... LUI ?

-Oui.»

A ce moment là je me mis à exploser de rire, la gaieté envahi tout mon corps, plus de mort à annoncer, plus de cette peur continuelle, plus de mesure de sécurité à prendre ! Je voulais voir des gens pour exprimer ma joie ! J'enjoignis Croupton à me suivre mais il refusa. Alors je me rendis au Chaudron Baveur seule. Toute la communauté magique était là, je n'avais jamais vu autant de personne dans un si petit endroit. Tom nous servit beaucoup de Bierreaubeurre et de Whisky-pur-feu. Nous nous amusâmes dans une ambiance chaleureuse et détendue. Un employé du ministère arriva et nous raconta les détails :

« Ce sont les Potter, leur maison est dévastée, elle a complètement explosée. IL venait pour les tuer sauf qu'il n'a pas réussi à tuer le jeune Harry Potter ! Le sortilège de mort a ricoché sur Vous-savez-qui ! Il a juste une cicatrice en forme d'éclair sur le front...» Plusieurs murmures et chuchotements se firent entendre ainsi que des soupirs d'admirations.

«Et James et Lily ?» Demanda quelqu'un, l'employé parût hésiter puis il répondit :

«Les deux sont morts.» Le silence se fît d'un coup, la douleur vînt après, ma bouche devînt sèche et mes yeux humides. Le silence de plus en plus pesant ne fut interrompu que par quelques sanglots étouffés. Je ne sais pas combien de temps cela dura mais cela me paru une éternité, je me sentais très mal, même si c'était aussi dû au fait que j'avais beaucoup bu.

«Merde !» Fini par lâcher une voix dans la foule.

A ce moment là je pris mon verre, je me levai sur une table, les personnes autours furent surprises, je ne sais pas si c'était parce que c'était moi ou parce que j'étais dans un sale état mais peu m'importais, je me mis à crier :

«Écoutez-moi ! Les Potter étaient des personnes biens ! Ils sont morts ! Et c'est absolument affreux ! Mais c'est un fait ! Sachez qu'ils resteront pour toujours et à jamais des héros ! C'est sûr que nous sommes perturbés par leur perte mais il ne faut pas ! Nous les pleurerons demain, après demain, la semaine prochaine et les jours qui suivent ! Mais ce soir... Ce soir nous fêtons la fin du mage noir qui hantait nos sommeils, qui nous obligeait à nous méfier les uns des autres et qui a tué tant de personne que nous aimions ! James et Lily n'auraient pas voulu que nous nous morfondions sur leur sort ! Mais ce soir, je veux porter un toast à Harry Potter, à Lily Potter, à James Potter, aux personnes qui ont lutté sans relâche, à nos mort et à notre nouvelle liberté ! Ce soir nous allons nous réjouir de la mort de Vous-savez-qui ! Ce soir, je déclare notre droit inaliénable de faire la fête !»

Tout le monde avait levé son verre et nous nous étions réjouis le restant de la nuit, laissant notre douleur de côté.

Après ce bref souvenir, je revins à la réalité et mes larmes commencèrent à couler le long de mes joues, je n'avais pas très bien connu Lily mais James... Les souvenirs redoublèrent, et quand il m'avait apporté des roses blanches, mes fleurs préférés, comment avait-il su ? Cela reste encore un mystère. Ou encore quand il avait fabriqué cette espèce de moto magique avec Black, ils avaient eu tellement de problèmes au ministère, j'avais dû faire marchèrent toutes mes relations...

Je vis les gens qui commençaient à partir, je regardai une dernière fois la tombe où deux héros étaient enterrés. Je ne voulais pas être triste, nous ne devions pas, nous devions leur montrer qu'ils nous avaient tous sauvés, nous devions leur prouver que leur sacrifice n'avait pas été vain.

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=33256