Cinq amis, cinq frères à jamais, même au delà de la mort ! by RomanEmma
Summary:

[...]-Comment ça «  partie » ? demanda un homme aux yeux verts et aux cheveux mordorés.

 

-Oui Godric, tu as bien compris, Elena est partie. Dit un autre homme, aux yeux gris froids comme la glace et aux cheveux blonds cendrés.

 

-Mais, Salazar, comment...elle n'a donc rien laissé ? demanda une femme aux yeux bleus, aux cheveux roux et un peu replète. Elle s'appelle Helga Poufsouffle ! [...]

 

Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle et Salzar Serpentard, sont quatre fondateurs...Enfin, LES quatres fondateurs de Poudlard. Et si, une cinquième personne faisait en fait parti de ces quatre fondateurs ?

Il n'y aura donc plus quatre, mais cinq maisons à Poudlard, dans un futur lointain des fondateurs. Car, la cinquième maison, est plus ou moins mystérieuse. Elle ne sera connu de tous, que lorsque sa descendante, digne de l'être, car elle acomplira de garnde choses, naitra !

 

Edit modération : Image supprimée car trop grande

Voici un peu comme je m'imagine Elena ChouetteD'or.

 

Salazar/Elena    Godric/Rowena

(Cette histoire est en rapport avec l'autre fanfiction que j'ai créé. C'est une sorte de flash back qui raconte pourquoi dans la première fanfiction que j'ai écrite, où il y a cinq maisons...!) ;)

 


Categories: Les Fondateurs Characters: Les Fondateurs
Genres: Aucun
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Une cinquième maison à Poudlard ?
Chapters: 1 Completed: Non Word count: 727 Read: 1231 Published: 24/12/2016 Updated: 25/12/2016
Story Notes:

Bonjour tout le monde, voici donc une fanfiction courte, que j'ai en tête depuis quelques temps déjà, j'espère que ça vous plaira !

Chapitre 1: A l'aube d'un nouveau jour by RomanEmma
Author's Notes:

Voici donc le premier chapitre de cette petite fanfiction, j'espère qu'elle vous plaira.

Dans des montagnes,  quelque part  en Grande Bretagne, perdu en plein de la forêt,  vivait un petit village près d'un lac.  Dans ce petit village, était bâtie, en retrait des autres, une belle maison qui donnait sur le lac. Cette maison s'appelait : « La Villa du Lac Noir»

Une femme et un homme dormaient dans une belle chambre de la Villa du Lac Noir. Ils étaient les jeunes propriétaires. Dans cette chambre, il y avait également un berceau, où dormait paisiblement un nouveau-né de quelques mois seulement. La femme ouvrit les yeux. Elle se redressa, et sortit du lit à baldaquin.  C'était une jeune femme, d'une vingtaine d'année seulement, aux beaux cheveux auburn aux reflets cuivrés-roux. Elle avait de magnifiques yeux violets-gris.  La femme s'assit derrière une petite table, où se trouvaient une plume, du parchemin, ainsi que de l'encre. Elle trempa la plume dans l'encre et commença à écrire...

Lorsqu'elle eut fini d'écrire, la jeune femme se releva, e plia la lettre, qu'elle posa sur son oreiller, à côté de son fiancé. Elle embrasa délicatement ce dernier sur le front, et alla faire de même sur celui de l'enfant. Mais ce dernier ouvrit les yeux. De beaux yeux violets avec une lueur de gris clair. L'enfant ne pipa mot. Il contemplait sa mère. La jeune femme eut les larmes aux yeux et chuchota : « Je t'aime Galina, mais je suis obligée de faire ça, j'espère que tu comprendras ! » Et elle se détourna. La jeune femme ouvrit la fenêtre qui menait au balcon, et s'avança jusqu'au bord. Elle contempla le soleil levant d'une journée d'hiver. Elle se retourna une dernière fois vers ceux qu'elle aimait, puis se dit : je le fais pour eux, pour les protéger tous les deux...  Puis se détournant une nouvelle fois, elle ferma les yeux, et soudain, son corps fut remplacé par celui d'une chouette blanche aux yeux améthystes. Elle s'envola sans un regard en arrière, et vola vers l'horizon. Jusqu'à devenir un minuscule point et de disparaître.

 

L'homme se réveilla en sursaut, et toucha la place vide à côté de lui. Froid. Il se releva d'un coup et vit les battants de la fenêtre grands ouverts. L'air froid s'engouffrait dans la chambre, et gonflait les rideaux mauves. Il sortit de son lit d'un bond, et se précipita près du berceau. Le bébé dormait. Puis il s'avança sur le balcon, mais aucune trace d'elle. Il contempla alors le soleil qui se levait. Puis soudain, une plume blanche comme la neige vola vers lui. Non...Elle ne peut pas...Il s'assit sur la même chaise que la femme avait utilisé avant de partir, puis, il remarqua un parchemin sur l'oreiller. Il se leva, le prit et retourna s'assoir. Il commença sa lecture :

Mon amour, si tu lis cette lettre, ça veut donc dire que tu es réveillé est que tu t'es rendu compte de ma disparition si soudaine. Pourquoi ? Me diras-tu. Je n'avais pas le choix, tout cela est allé trop loin. Je ne pouvais plus rien faire. Je suis maudite tu comprends ? Je n'ai pas le droit d'aimer. Il veut se venger, je l'ai vu, il est très en colère, s'il apprend que je suis partie et que j'ai...bref, n'abandonne pas cet enfant, elle est la réplique exacte de notre amour maudit. Garde là, où confie là, mais ne l'abandonne pas dans un orphelinat. Elle mérite d'être heureuse, et d'être aimée. Ce que je ne peux pas lui offrir à cause de lui. Mais sache que chaque jour qui vient, je me rappellerai notre rencontre. Tu es le seul qui compte pour moi. J'espère que tu comprendras, et que tu me pardonneras.

 

                                  Je t'aime au plus profond de mon âme.

 

                                                                                                                                  Elena ChouetteD'or.

 

L'homme se redressa, trop abasourdit. Il se précipita dehors et se jeta à genoux sur le balcon. Il s'agrippa aux barreaux. Alors que ses larmes inondaient ses joues, il se redressa et hurla : « POURQUOOI ?! Pourquoooooi !!!!! » Puis il se couvrit le visage de ses mains.

 

Dans la chambre, le bébé se réveilla en attendant les cris d son père, et il pleura à son tour.

 

Lorsque l'homme se calma, il leva les yeux vers le ciel et contempla les flocons qui virevoltaient au-dessus de lui. Il neigeait un 24 décembre. Mais on aurait pu rêver mieux comme jour de noël...

  (voici Elena une fois transformée en chouette)

 

End Notes:

Voili, voulou, j'espère que vous avez apprécié ce petit chapitre, et on se retrouve au deuxième (et dernier) chapitre de cette petite fanfiction. Elena ChouetteD'or qui est ce donc ? Pour le savoir il faut aller lire mon autre fanfic:

"Les Soeurs Scamandeur"

 Cette fanfiction correspond à: "Les Soeurs Scamander", mais vous pouvez les lire séparément !! 

Alors, une petite review, s'il vous plait ? Pour me dire si j'ai des choses à améliorer, ainsi que ce que vous en pensez !

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=34578