L'absence by Bevy
Summary:


Déviantart, tous droits à Fin Angel


Tina n’avait jamais su s’y faire avec les autres.

Ce soir-là, elle se dit qu’elle aurait dû essayer davantage


Texte écrit dans la cadre de la nuit HP de septembre 2021, sur le thème « Promenade »

Categories: Après Poudlard Characters: Queenie Goldstein
Genres: Amitié
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Les Nuits d'HPF
Chapters: 1 Completed: Oui Word count: 285 Read: 178 Published: 22/10/2021 Updated: 22/10/2021
Story Notes:
Ce texte a été écrit dans le cadre de la nuit HP, du mois de septembre 2021, sur le thème " Promenade" .
L'absence by Bevy
« Vous devriez éviter de sortir seul Jacob. »

Jacob Kowalski sursaute quand la voix de Tina Goldstein brise le silence de la nuit. Les yeux rivés sur le clocher à moitié effondré, le New-Yorkais n’a pas entendu la sorcière s’installer sur le banc.

« Nous ne sommes plus à Paris. Je connais ses rues, Tina.
-ça ne veut pas dire que vous êtes à l’abri du danger Jacob. »

Aucun ne regarde l’autre, le square est silencieux. Le vieux beffroi semble les fasciner tous les deux.

Jacob lui trouve un air romantique avec ses arbres en fleurs éclairés par les lampadaires de la ville. Queenie aurait sans doute décrété que c’était un endroit idéal pour un pique-nique.
Tina cherche ses mots, quelque chose pour arracher Jacob à son mutisme. Même Norbert n’y arrive plus depuis leur retour à New-York. Tina, qui ne sait pas exprimer son propre sentiment de perte, se sent inutile, tout juste relégué au rôle de garde du corps.

« Je n’arrivais pas à dormir alors je suis sortie prendre l’air. Je ne voulais pas vous réveiller avec mes lubies de promenade nocturne.
-Vous auriez pu Jacob. Je ne dormais pas vraiment. J’ai le sommeil léger.
-Je sais, enfin… Queenie me l’avait dit.
-Elle m’a aussi dit que vous aimez bien vous promener de nuit.
-New York est si différente la nuit. C’est une autre ville. Elle est comme… magique. »

Le silence retombe, juste ponctuée par les bruits nocturnes de la ville qui ne dort jamais à quelques rues de là. Le vide entre eux aurait dû être comblée par la chaleur de Queenie.
End Notes:
De base, ça devait être un texte joyeux, mais avec les nuits HP, on ne sait jamais où on va ^^/
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38338