Amoureuse by Amnesie
Summary:

Voilà que sans savoir pourquoi soudain tu ris,

Voilà que sans savoir pourquoi soudain tu vis,

Car te voilà, oui te voilà

Amoureuse

 

Cho avait connu trois histoires d'amour. 

 

- Participation au concours Ma plus belle histoire... de Juliette54 et moi-même -

 

(Crédit image : Léon Spilliaert, Femme au bord de l'eau, 1910)


Categories: Tranches de vie, Autres couples (Het) Characters: Cedric Diggory, Cho Chang
Genres: Romance/Amour, Tragédie/Drame
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Ma plus belle histoire...
Chapters: 1 Completed: Non Word count: 484 Read: 163 Published: 10/07/2022 Updated: 11/07/2022
Story Notes:

Bonjour ! Cette fanfiction est écrite pour le concours "Ma plus belle histoire..." organisé par Juliette54 (♥) et moi-même sur le forum hpf. Un concours hommage à l'incroyable chanteuse Barbara, dont je vous invite à lire toutes les participations ici !

Chapitre 1 : Amoureuse by Amnesie
Author's Notes:

La contrainte de cette première manche est tout simplement d'écrire une fanfic sur une chanson de son choix. J'ai choisi "Amoureuse"...

C'est soudain et lent à la fois, ça l'a prise comme ça - quand, elle ne le sait pas - ; le ciel n'a jamais été si jaune.

 

Cho, qui sur son balai et ailleurs a connu les plus lourds nuages, a désormais perpétuellement le sentiment de voler entre les rayons du soleil.

 

Même sur terre, elle vole. La gravité ne pèse plus. Cho est légère, follement légère dans ce monde si brillant, si vivant, et tout étincelle car le voilà, oui...

- Te voilà.

 

Si les Phénix avaient un chant pour le bonheur, ce serait l'air que Cho a dans la tête quand le voilà. Et la voilà...

 

- Mais je ne sais pas, c'est indescriptible, je me sens...

Marietta pouffe et termine, moqueuse :

- Amoureuse.

Et Cho, étrangement soulagée, frappée par l'évidence, répète :

- Amoureuse.

Amoureuse et si profondément heureuse qu'un rire joyeux secoue tout son corps. Parce que c'est drôle, c'est une drôle de sensation. C'est ce moment où elle tape le sol du pied pour s'envoler.

Faussement agacée par son hilarité, Marietta tente de l'assassiner à coups d'oreillers. Les baluchons et les plumes sifflent ou sifflotent, et à l'issue de la bataille, Cho repose en étoile sur son lit bleu.

Tellement amoureuse.

 

C'est sa plus belle histoire. Et maintenant qu'elle le sait, tout est encore plus parfait. Elle comprend le ciel jaune, la neige dorée, l'hiver aux couleurs d'été.

 

- Tu n'as pas eu peur, quand ils t'ont demandée d'aller dans le lac ?

- Non, répond-elle en souriant.

Les grands bras de Cédric autour d'elle diffusent une douce chaleur dans le froid de février. Elle veut encore l'embrasser.

- Mais c'est peut-être parce que je suis...

Elle a envie de le prononcer lentement, en le regardant.

- Amoureuse.

Et Cédric répète, l'air encore plus heureux qu'après la victoire du jour :

- Amoureuse...

Elle le chantonne une troisième fois contre ses lèvres.

Tellement amoureuse.

 

C'est sa plus belle histoire, car elle le sait.

 

 

 

Et un beau jour, au milieu de son bonheur, au milieu des sourires rêveurs, au milieu des rires, des baisers, des mots tendres chuchotés, voilà, voilà, voilà qu'il meurt.

 

Alors soudain le ciel est noir et le soleil trop lourd. Soudain les jours s'épaississent et les couleurs ternissent. Car il est mort mais l'amour survit ; car il est mort et Cho vit.

Malheureuse.

 

Elle observe les cieux du terrain de Quidditch, mais ;

elle vient partager son diner, sentir avec lui l'air du parc ensoleillé, mais ;

elle cherche son odeur la nuit, mais

Il est parti.

 

Et Cho pleure. Elle pleure dans les mouchoirs, l'écharpe et les cheveux de Marietta.

- Il est parti.

- Je sais, Cho. Je sais.

- Il est parti.

 

Dumbledore dit : « Souvenez-vous de Cedric Diggory. »

 

A cet instant, Cho le sait, c'était sa plus belle histoire, car nul ne viendra après.

End Notes:

Merci pour votre lecture !

 

Ici, les paroles de la chanson :

Pour toi soudain le gris du ciel n'est plus si gris
Pour toi soudain le poids des jours n'est plus si lourd
Voilà que sans savoir pourquoi soudain tu ris
Voilà que sans savoir pourquoi soudain tu vis
Car te voilà, oui te voilà
Amoureuse
Amoureuse
Amoureuse
Tellement amoureuse

C'est vrai, alors le gris du ciel n'est plus si gris
C'est vrai, alors le poids des jours n'est plus si lourd
C'est vrai, alors soudain tu sais pourquoi tu ris
C'est vrai, alors soudain tu sais pourquoi tu vis
Car il est là, oui il est là
Amoureuse
Amoureuse
Amoureuse
Tellement amoureuse    

Et puis, soudain, le gris du ciel redevient gris
Et puis soudain le poids des jours redevient lourd
Tout est fini, tout est fini, l'amour se meurt
Il est parti, il est parti et toi, tu pleures
Et c'est fini, oui, c'est fini
Malheureuse
Malheureuse
Malheureuse

Malheureuse
Malheureuse
Malheureuse
Tellement malheureuse    

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38577