Un écho du passé by Selket
Summary:
Image libre de droit modifiée par mes soins

 

Au numéro 32 d'une paisible banlieue de Londres un drame se joue en privé.
Les ombres chinoises qui se découpent sur le rideau de la chambre d'enfant sont le seul témoin de cet écho du passé.


Recueil de Drabbles sur l'enfance d'Amy Dursley la fille de Duddley Dursley de ses cinq ans à ses onze ans

Categories: Tranches de vie, Réponse aux défis Characters: Autre personnage, Dudley Dursley, Personnage original (OC)
Genres: Autres genres, Famille
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Les Nuits d'HPF, Génération perdue, Les petits dejeuners de Dudley
Chapters: 5 Completed: Non Word count: 1094 Read: 1924 Published: 29/07/2017 Updated: 28/09/2019

1. A travers les rideaux by Selket

2. Une histoire de doudou by Selket

3. Oncle Harry by Selket

4. Mamie Petunia by Selket

5. Papi Vernon by Selket

A travers les rideaux by Selket
Author's Notes:
Thème : Paisible et image du résumé.


C'était une petite maison de banlieue tout ce qu'il y a de plus traditionnel. Cachées derrière leur petit jardin, les maisonnettes s'alignaient en rang d'oignons le long du macadam. Les portillons alternaient avec les haies parfaitement taillées.

C'était une banlieue tout ce qu'il y a de plus paisible et pourtant en ce moment même un drame se jouait derrière la façade du numéro 32. Malgré l'absence de brise, les rideaux de la petite chambre à l'étage s'agitaient avec violence. Des ombres chinoises se découpaient sur le rideau blanc permettant à un passant quelque peu curieux de suivre la scène. Deux personnes étaient penchées au-dessus d'un meuble. Un homme avec une carrure imposante s'épongeait le front avec une fébrilité flagrante. À ses côtés une forme plus féminine s'appuyait sur lui. Se reprenant l'ombre de la jeune femme tandis ses mains pour prendre dans ses bras un enfant. Soudain, les rideaux se mirent à danser avec plus de force pendant qu'un mince cri étouffait par la vitre s'échappait de la maison. L'homme s'évanouit pendant que la jeune femme tenait tant bien que mal l'enfant dans ses bras.

Au numéro 32 un drame inattendu était survenu. Dans cette petite chambre de banlieue paisible des événements étranges venaient d'avoir lieu. Événements qui faisaient écho au passé de l'occupant de la maison. Et qui comme l'attestait l'évanouissement de Mr Dudley Dursley ne semblait pas le réjouir.

Une histoire de doudou by Selket


Ce soir-là Annie n'avait pas trouvé le doudou de sa fille. Impossible d'y remettre la main dessus. Affolée, elle avait appelé la crèche qui lui avait dit qu'en effet la peluche d'Amy se trouvait bien là. Elle avait bien tenté de passer le chercher, mais le temps d'arriver tout était fermé, l'employée n'ayant pas voulu attendre son arrivée pour quitter son travail. Tant pis, elle essaiera de faire dormir la petite avec le doudou de secours. Mais Amy n'avait pas voulu de cette peluche-là elle voulait la sienne où rien. À cinq ans, la petite était aussi têtue que son père. Épuisée la jeune femme avait lâché l'affaire, alors qu'elle fut sa surprise lorsque passant faire un bisou à sa fille elle l'a vit avec sa peluche hippopotame dans les bras. Comment avait-elle fait ? La dame de la crèche aurait-elle menti ? Ou alors… Duddley avait raison. Non, elle ne pouvait y croire.

Oncle Harry by Selket

Lorsque son père lui avait présenté son oncle, elle s'était sentie intimidée. Après tout, elle ne le connaissait pas trop. Elle avait entendu parler de lui qu'a Noël lorsqu'ils recevaient de sa part une carte de voeux. Elle savait qu'il était étrange, c'est sa mère qui disait souvent ça. Elle ne savait pas trop en quoi il était bizarre. Il ressemblait à un adulte c'est tout.
Il avait l'air gentil oncle Harry, surtout qu'il lui avait donné des chocolats rigolos en forme de grenouilles qui n'aimaient pas trop se faire attraper.
Elle se demandait bien ce qu'elle faisait chez cet oncle qu'elle ne connaissait pas et pourquoi elle ne devait pas le dire à maman. Peut-être que lui aussi faisait des choses bizarre et que c'est pour ça qu'il fallait rien dire, sinon lui aussi sa maman allait le gronder comme la sienne lorsqu'elle avait fait danser ses poupées.
En tout cas, elle voulait bien rien dire à maman si ça lui permettait de revenir ici pour manger du chocolat, caresser les chouettes et puis peut-être que la prochaine fois elle pourra jouer dans le grand jardin avec ses cousins.

End Notes:
Comme je ne sais pas si ce recueil sera continué ou non je préfère le terminer. Si l'inspiration me vient je viendrais bien sur poster ici mes textes :)
Mamie Petunia by Selket
Author's Notes:
On continue avec un drabble de 100 mots écrit durant la nuit insolite du 9 septembre 2019. Le défi scénaristique était pour ce texte : Votre texte doit contenir un flash-back


Il se souvient très bien de la fois où Amy s’était mise à faire de la magie alors qu’elle passait une journée chez ses grands-parents paternels.


Alors que la petite fille jouait avec sa mamie préférée, elle avait voulu montrer à cette dernière qu’elle aussi pouvait changer les vêtements de sa poupée comme marraine la fée dans Cendrillon. Pétunia avait été surprise, mais devant la joie manifeste de son unique petite fille, elle s’était prêté au jeu et elles avait fini de préparer Cendrillon pour le bal à grand renfort de sourire et mots sans queue ni tête chantonnés.

End Notes:
J'espère que ce texte vous a plu malgré le fait que je sois arrivé à 15 min de la fin du thème de 21h et que du coup il a été vite écrit.
Papi Vernon by Selket
Author's Notes:
Un petit texte écrit durant la nuit hpf du 28 septembre.
Le thème pour ce texte était une image montrant un volcan entouré d'un important panache volcanique.



- Comment c’est passé ta journée chez Papi Vernon et Mamie Pétunia ma petite sorcière ? Tu rentres bien tôt.
- On s’est bien amusé papa. Mais pourquoi tu m’appelles petite sorcière ? Tu as dit qu’il ne fallait pas m’appeler comme ça.
- On peut que lorsqu’on est tous les deux ma chérie. C’est notre petit secret à nous deux.
- Ben non ce n'est pas notre secret à tous les deux. Tu dis des bêtises, rétorqua sa fille en rigolant, tonton Harry et mamie Pétunia ils savent eux aussi que je fais des choses bizarres.
- Tu as raison, c’est notre petit secret à tous les quatre alors. Conclut Dudley en un clin d’œil.
- Tu sais, je crois que Papi Vernon le sait lui aussi.
- Ah bon ? Qu’est qui te fait croire ça Amy ?
- Tout à l’heure, on jouait au ballon avec Mamie Pétunia et j’ai cassé un nain de jardin. Papi est sorti en courant en attendant le bruit alors comme j’avais peur de me faire gronder, je l’ai réparé, tu sais comme la dernière fois quand j’ai cassé le vase de maman. J’ai fermé les yeux et hop il était réparé. Papi est devenu tout blanc, puis tout rouge et sa tête m’a fait penser aux images de volcan qui explosent et crachent de la fumée. Et là de la fumée s’est mis à sortir de ses oreilles comme lorsqu’on mange des bonbons de bertie crochue avec oncle Harry et qu’il tombe sur la locomotive. Après ça, il est rentré dans la maison en claquant la porte et mamie Pétunia m’a ramené. Elle m’a dit de te dire qu’elle arrivait, elle cherche juste une place pour garer la voiture. Dis papa, tu crois que c’est à cause de moi que papi, il avait de la fumée qui sortait de ses oreilles comme le volcan qu’on a vu aux infos et qui s’est réveillé en Islande ?

End Notes:
Petite allusion au volcan Islandais de l'Eyjafjöll qui est entré en éruption le 20 mars 2010 jusqu'au 27 octobre 2010
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=35420