A nos désamours by Roxane-James
Summary:

Mon image

 

Image : PatrycjaMarciniak sur DA.

 

Ce sont des couples qui s'enlacent et se délacent. 

 

Des désamours fugaces. 

 

Recueil de textes écrits pendant la Nuit érotique de février 2020.

 

(Théodore Nott et Pansy Parkinson; Dorcas Meadowes et Lily Evans; Dominique Weasley et James S. Potter)

 

 

 

Edit Modération : Ne sélectionne pas tous les genres de ta fic, leur nombre est limité à 3


Categories: Romance (Het), Romance (Slash) Characters: Dominique Weasley, Dorcas Meadowes, Lily Evans, Theodore Nott
Genres: Femslash/Yuri, Slash/Yaoi, Tragédie/Drame
Langue: Français
Warnings: Lime
Challenges: Aucun
Series: Les Nuits d'HPF, L'Amour sans A
Chapters: 5 Completed: Oui Word count: 2339 Read: 1224 Published: 17/02/2020 Updated: 17/02/2020
Story Notes:

J'ai mis le recueil en -16 mais je peux mettre en -18 si vous trouvez que c'est inaproprié. 

Pareil, j'ai mis "Lime" mais je ne sais pas si c'est correct. 

1. 1. Théodore et Pansy by Roxane-James

2. 2. Dorcas et Lily by Roxane-James

3. 3. Dorcas et Lily by Roxane-James

4. 4. Dorcas et Lily by Roxane-James

5. 5. James et Dominique by Roxane-James

1. Théodore et Pansy by Roxane-James
Author's Notes:

 Titre : Refus

Thème (écrit ou image) : écrit (Audacieux-se)
Fandom : Harry Potter
Nombre de mots : 602
Personnages : Théodore Nott et Pansy Parkinson (je ne cautionne pas la façon de penser de Théodore)
Rating : -12

    Un texte pas érotique pour commencer :mg:

Il n'était pas sûr de l'aimer, ni même de la vouloir. Elle avait les yeux trop grands et les lèvres trop pleines. Ses cheveux se brisaient lorsqu'il y passait les doigts pour plaisanter. Mais, plus que tout cela, elle le désirait. Or Théodore ne cédait jamais aux femmes qui le chassaient. Il leur tournait le dos. Où était l'intérêt, songeait-il, de courtiser une femme qui lui était déjà acquise ? Il n'y en avait aucun... lui séduisait par amour du jeu. Pour le plaisir de voir sa victime succomber à ses subterfuges mesquins. Pour le sentiment d'ivresse que lui procurait une victoire sur une proie qui oscillait entre l'envie de s'échapper d'entre ses griffes ou de s'y laisser prendre tout à fait. Mais Théodore ne s'attendait certainement pas à ça. Tout compte fait, peut-être allait-il remiser ses règles au placard pour une fois...

Pansy avait laissé tomber ses airs de grandes dames. Son maquillage extravagant évoquait les ailes d'un Monarque. Des orange brûlants côtoyaient des bleus froids, des verts tendres coudoyaient des jaunes aigus. Son visage flamboyait d'une douceur et d'une sauvagerie qui faisait se retourner tout le monde sur son passage. Quelle audace, murmurait-on. Et Théodore d'approuver distraitement.
Elle portait une robe droite, une robe de petite fille. Un col claudine, des collants sans ambages. Des ongles propres, dépourvus de couleurs. Théodore devait bien l'avouer, dans la pénombre comme à la lumière, Pansy Parkinson rayonnait.

Et elle l'ignorait. Ostensiblement, et impitoyablement.

D'abord, cela le troubla. Puis l'enchanta. Où donc était passée l'insupportable Pansy, la jeune fille pendue à ses lèvres du matin au soir ? De toute évidence, elle s'était évaporée dans les volutes de fumée, lors des dernières années...

Théodore sourit et se surprit à détailler ses jambes, chose à laquelle il ne s'était jamais abaissé jusqu'à présent. Il avait des principes. Une fille laide ne méritait pas ce genre de... considérations. Il avala une gorgée du breuvage qu'il avait commandé au bar, et fit rouler un Gallion entre ses doigts, le soupesant d'un air pensif. Il finit par sauter du tabouret sur lequel il s'était installé pour fendre la foule qui le séparait de son ancienne camarade de classe. Ses doigts se posèrent sur son épaule, il revêtit son allure de charmeur, un délicat sourire aux lèvres. Pansy lui répondit par un rictus hautain. Son audace accentua son appétit. Théodore aimait qu'on le déteste. L'amour était bien pâle, comparé à la haine.

- Nott. Je ne t'avais pas reconnu.
- Vraiment ? Il m'a pourtant semblé avoir croisé ton regard à l'entrée...

Pansy s'adossa à un mur et tira sur sa cigarette, les yeux mi-clos.

- Si c'est le cas, tu ne m'as pas marquée.

Théodore rit. Le Gallion roula entre ses doigts. Pansy le regarda.

- Tu es superbe, ce soir.
- Je sais. Mais je ne passerai pas la nuit avec toi, Nott. Peu importe la fortune qui sommeille sur ton compte en banque ou tes prouesses au lit.

Nouveau rire, énième regard sévère. Théodore s'inclina.

- Je te sers quelque chose ? demanda-t-il en faisant signe à l'Elfe qui tenait le bar.

Pansy fit « non » de la tête. Elle était attendue. Où ? Nulle part. Dans d'autres bras, dans d'autres draps. Ailleurs. Théodore le comprit. Le Gallion retrouva son portefeuille. Pansy lui décocha un coup d'œil peu amène avant de s'en aller.
Théodore ne l'en trouva que plus belle.    

2. Dorcas et Lily by Roxane-James
Author's Notes:

Titre : Une histoire de plaisir
Thème (écrit ou image) : image
Fandom : HP
Nombre de mots : 923
Personnages : Lily Evans, Dorcas Meadowes
Rating : -16 ans ? -18 ?    

Lily tournait en rond dans le dortoir, comme un Zowu en cage. Elle ne parvenait pas à mettre un terme au ballet de pensées qui se jouait dans sa tête. Ce soir... non, pas ce soir, dans quelques heures... nom d'une chouette, dans quelques minuscules heures, Lily Evans allait - Merlin, rien que la pensée de ce qu'elle s'apprêtait à faire la paralysait - coucher avec James Potter. Quelle horreur. Quelle incroyable erreur. Lily ne savait plus si elle était excitée à l'idée de découvrir les plaisirs de la chair avec son petit-ami ou si elle était au contraire dévastée par l'amplitude de sa terreur. Un peu des deux, sans doute.

- Arrête.

La voix froide de Dorcas obligea Lily à interrompre ses déambulations dans le dortoir. Allongée à plat ventre sur son lit, la brunette lisait le Magazine du Parfait Alchimiste en lui décochant des regards noirs toutes les trois minutes. Visiblement, les déplacements de Lily lui donnaient le tournis.

- Je ne peux pas arrêter, souffla Lily en se tordant les doigts. Si je m'arrête, je saute par la fenêtre.
- Ne dis pas de bêtises, Evans.

Lily arqua un sourcil, blessée par l'indifférence apparente de sa camarade. Dorcas et elle n'avaient jamais été très proches, mais Lily estimait que le moment était mal choisi pour une prise de bec. Elle était déjà suffisamment affolée par toute cette histoire avec James pour en rajouter une couche.

- Tu vas simplement faire l'amour avec Potter, il n'y a pas de quoi en faire un chaudron.
- Je te demande pardon ! s'exclama Lily, indignée. Mais si, il y a parfaitement de quoi en faire un plat !

Dorcas fit la moue et délaissa son magazine pour la regarder droit dans les yeux.

- Tu sais, tu ne seras pas la première.
- La première ? répéta Lily, perplexe.
- A coucher avec Potter.
- Oh...

Lily soupira. Bien sûr. James avait déjà eu des copines, avant elle. Deux, pour être exacte. Dont Dorcas Meadowes. Mais ils avaient rompu brutalement l'été dernier et Lily n'était pas jalouse de nature. Elle savait que Dorcas avait tourné la page « Potter ». Elle ne représentait en rien une menace pour leur couple. Par contre, en ce qui la concernait, le livre n'était même pas ouvert. Et cela l'angoissait. Lily avait terriblement peur de ne pas être à la hauteur.

- C'est justement parce que James a déjà eu des copines, reprit Lily en coulant un regard vaguement désolé à Dorcas - que je me sens aussi... dépassée.
- Hmmm ?
- J'ai peur de ne pas lui plaire, confessa la rouquine.

Dorcas éclata de rire.

- Vu comment Potter te coure après dans tout le château, je doute que tu lui déplaises.
- Je parlais du sexe. J'ai peur de ne pas savoir m'y prendre pour lui faire plaisir. Ou de ne pas prendre du plaisir.

Voilà. La bombe était lancée et Lily attendait, immobile au centre du dortoir, les joues rouges de honte. Dorcas, quant à elle, évaluait la situation avec un détachement mesuré.

- Il te guidera, assura-t-elle en reprenant finalement son magazine. Ne t'inquiète pas pour ça. Potter est un goujat mais il ne te laissera pas dans la panade. Je dois même avouer qu'il est relativement attentionné, dans ce domaine... Sans doute parce que Black n'est pas là pour lui murmurer des obscénités.
- Tout de même...

Lily entortilla une mèche de cheveux, les yeux rivés sur sa camarade. Les mots se baladaient sur le bout de ses lèvres, mais elle n'osait pas les prononcer.

- Crache le morceau, Evans, soupira Dorcas, blasée par le mutisme hésitant de Lily.

Lily inspira un grand coup.

- Tu ne voudrais pas m'aider ?

Voilà. C'était dit. Dorcas esquissa un sourire moqueur. Son regard se planta dans celui de Lily. Depuis le temps...

- Enlève ta robe, lui ordonna-t-elle en verrouillant la serrure du dortoir à l'aide d'un sortilège.

Lily obéit, blême de peur. Puis, suivant les directives de Dorcas, s'allongea sur son lit.

- Je fais quoi, maintenant ? demanda-t-elle d'une voix chancelante.
- Tu te détends.

Dorcas s'assit à côté d'elle et la fixa jusqu'à ce que Lily ferme les yeux. Alors, elle lui prit la main et embrassa ses doigts, jusqu'à ce que la rouquine oublie son anxiété pour se concentrer sur ses gestes.

- Tu me dis « stop » si tu n'as pas envie.
- D'accord, marmonna Lily.
- Je ne plaisante pas, Evans, trancha Dorcas. C'est important de savoir dire non.
- Je sais, fit Lily. Mais je ne veux pas que tu arrêtes.

Dorcas leva les yeux au ciel. Evans était tellement... tellement Evans. Elle abandonna ses mains au profit du cou de la rouquine et l'embrassa doucement, remontant jusqu'à son menton. La respiration de Lily se heurta à ses lèvres entrouvertes. Dorcas ferma les yeux.

- Je vais t'embrasser.
- D'accord.
- Sur la bouche.
- ...Oui.

Dorcas hésita une demi-seconde avant de se pencher pour embrasser Lily. Ses lèvres glissaient entre les siennes comme de la soie. Lily entoura son buste de ses mains, et Dorcas pressa leurs bassins l'un contre l'autre. Lily gémit. Dorcas rouvrit les yeux.

- C'est bien ?
- Oui, souffla Lily. Ça va.
- D'accord.

Dorcas lui prit la main la guida jusqu'à sa culotte. Elle sourit en voyant la poitrine de la rousse se soulever et redescendre au rythme de sa respiration saccadée. Puis elle embrassa sa nuque, ses oreilles et ses lèvres, et Lily s'abandonna contre elle, tandis que les doigts de Dorcas jouaient avec l'élastique de sa culotte, qu'elle finit par ôter avec l'accord de sa camarade.

- Tu es belle, Evans.



Le rire chaud de Lily lui répondit. Et Dorcas perdit pied.    

End Notes:

J'hésite à passer en -18 ? Ou alors c'est moi qui suis trop prude ?

3. Dorcas et Lily by Roxane-James
Author's Notes:

Titre : In love without you (Finneas)
Thème (écrit ou image) : écrit
Fandom : HP
Nombre de mots : 502
Personnages : Dorcas Meadowes, Lily Evans
Rating : TP    

- Alors ?

Dorcas était étendue sur son lit, un flacon de vernis à ongle rouge rubis entre les mains. Evans se brossait distraitement les cheveux, assise en tailleur sur le sien. Un sourire discret étirait ses lèvres. Elle avait l'esprit ailleurs. Dans le lit de Potter, sans doute. Cette réflexion plongea Dorcas dans un élan de mauvaise humeur, sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Elle appliqua férocement une énième couche de son vernis préféré sur son index avant de se râcler la gorge.

- Evans ?

La rouquine sursauta et, voyant qu'il ne s'agissait « que » de Dorcas, esquissa un vague sourire d'excuse, sans paraître plus désolée que cela.

- Hmmm ?
- Avec Potter, reprit Dorcas d'un ton tranchant en faisant mine d'examiner sa manucure, ça s'est bien passé ?

Lily haussa les épaules mais l'expression ravie qui se peignit sur son visage ne trompait personne, et surtout pas Dorcas.

- Oh oui, très bien. Tu avais raison, d'ailleurs.
- A quel sujet ?
- Sur le fait que James était... très attentif.

Dorcas hocha la tête, distraite. James Potter avait beau être un imbécile, il pouvait s'avérer plus délicat qu'on ne le pensait. Prévenant, même. Visiblement, Evans partageait ses pensées : un sourire attendri étirait désormais ses lèvres. Dorcas le trouva agaçant. Elle eut la brusque envie de le lui arracher. A la place de quoi, elle se contenta de demander :

- Et tu as aimé ?
- Hmmm. Beaucoup. Merci d'ailleurs pour...

Lily fit un geste qui engloba Dorcas et le dortoir, les joues rougissantes. Dorcas ricana. Son propre rire lui creva la poitrine.

- Tout ça, acheva la rouquine.
- Je t'en prie, Evans. Ça m'a fait plaisir.

Lily acquiesça, les yeux dans le vague. Dorcas, quant à elle, se surprit à retourner ses derniers mots dans sa tête, maussade. Elle n'avait pas menti. Aider Evans... la toucher, la caresser, sentir ses lèvres se mouvoir contre les siennes, ses cuisses s'ouvrir sous ses baisers, son souffle glisser contre sa peau... elle avait aimé ça. Beaucoup. Peut-être trop.

- Evans...
- Hmmm ?

Dorcas pinça les lèvres, abandonna son flacon de vernis à ongles et sauta de son lit sous le regard perplexe de sa camarade de chambre. Puis elle vint s'installer près d'elle et la prit par la main. Evans se laissa faire. Dorcas sourit. On ne changerait pas Evans. Sa douceur... exaspérante et attendrissante à la fois faisait partie d'elle. C'est pour cette raison, sans doute, qu'elle porta ses doigts à ses lèvres, comme la dernière fois, tandis que les yeux de la rouquine s'agrandissaient sous l'effet de la surprise. Elles se regardèrent un long moment. Dorcas se mordit les lèvres et Evans se pencha pour rajuster une mèche de ses cheveux. Sentir sa main frôler son front avec une telle légèreté fit frissonner Dorcas.
Elle ferma les yeux. Evans l'attira contre elle, jusqu'à ce que leurs lèvres se rencontrent.

- Je ne peux pas, Meadowes, murmura-t-elle contre sa bouche.

Et l'amertume se déversa en Dorcas, comme une coulée de lave, tandis qu'Evans s'échappait furtivement du dortoir, l'air navrée.    

4. Dorcas et Lily by Roxane-James
Author's Notes:

Titre : Sans toi, cent fois
Thème (écrit ou image) : image de 23h
Fandom : HP
Nombre de mots : 165
Personnages : Lily x James ? ;)
Rating : -16 ?    

James se cambre sous ses doigts, gémit, ferme les yeux. Et Lily ploie. C'est comme un ouragan qui se déchaîne entre ses cuisses. C'est sans souffrance, tout en délices. Ses lèvres frémissent. Elles murmurent des mots qu'elle n'entend pas. Elle crie son nom plusieurs fois. Cent fois, mille fois. Temps d'arrêt. Lily se noie. Le corps de James l'avale toute entière. C'est la fin. Le monde s'écroule. James se laisse tomber à côté d'elle. Lily sourit. Et rouvre les yeux.

- Evans. Réveille-toi. Bordel, Evans, debout !

Lily, hagarde, se redresse dans des draps qui ne lui appartiennent pas. Le corps nu de Dorcas Meadowes s'impose à sa vue comme une évidence. Horrifiée, Lily se frotte les yeux. Ont-elles... ? Oui. Elle le voit sur le visage de Dorcas. La rancune tenace qu'elle lui voue. Parce qu'une fois de plus, c'est le nom de James qu'elle a crié entre ses lèvres, alors qu'elle s'embrasait. Tandis que Dorcas n'avait que le sien à la bouche.    

5. James et Dominique by Roxane-James
Author's Notes:

Titre : A nos désamours
Thème (écrit ou image) : mot de 00h
Fandom : HP
Nombre de mots : 219
Personnages : Dominique Weasley / James S. Potter
Rating : -16    

Elle l'avait toujours regardé comme un bébé, un débutant, un bon à rien. Quoiqu'il fasse, le résultat n'était jamais à la hauteur de ses attentes. Il l'embrassait entre les cuisses ? Elle ripostait d'un coup de poignard. Il s'évadait entre ses lèvres ? C'était son cœur, qu'elle tailladait. Dominique ne laissait pas de place à l'amour, et encore moins à celui que James lui vouait. L'amour, elle le serrait fort contre elle, le dévorait, le déchiquetait, et le jetait. Dominique voulait et les cris, et les larmes, et celles de James la faisaient exulter. C'était encore meilleur que ses caresses.

- Je te hais.
- Je sais.
- Tu n'es qu'une peste.
- Oui.

Et Dominique lui arrachait les veines en se pressant contre son torse, ses cheveux s'emmêlant sur l'oreiller comme un nuage de feu doré. Merlin qu'elle exécrait ce cousin, ce corps d'enfant, ces mains trop fines, ces doigts trop pâles, cette chambre de gamin dans laquelle ils s'endormaient entre des draps trop blancs, les muscles douloureux d'avoir souffert toute la nuit. Merlin qu'elle aimait le sentir contre elle, froid, dur, atrocement vulnérable et monstrueusement désirable. Les aspérités de James s'accordaient aux siennes. Leurs bassins se battaient bien plus qu'ils ne s'aimaient. Non, rien, chez Dominique et James, n'était amour. Les sentiments désertaient leurs membres las. Il en serait toujours ainsi.    

End Notes:

Voilà, j'espère que ce petit recueil vous aura plu. C'était la première fois que je participais à la nuit érotique. En fin de compte, je n'ai pas vraiment écrit des trucs trop érotiques mais j'ai essayé. ^^

Merci de votre lecture

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=37253