Ignacius Malefoy et la guerre des sorciers. by bellatrix92
Summary:

https://s.yimg.com/ny/api/res/1.2/RkKhKUyqaBwuDnfLZtb7TQ--~A/YXBwaWQ9aGlnaGxhbmRlcjtzbT0xO3c9ODAw/http://media.zenfs.com/fr-FR/homerun/Ubergizmo.fr/b0ba3955f21638fd5d0af2360b34d806

 

Ignacius est le petit frère oublié de Lucius Malefoy. Et pour cause, dans sa famille c'est avant-tout l'héritier qui doit être mis en valeur.

Mais si, pour une fois, nous nous intéressions à l'histoire de ce membre oublié de la famille Malefoy?

Image appartenant à JKR.


Categories: Biographies, Univers Alternatifs Characters: Famille Malefoy, Lucius Malefoy
Genres: Famille, Guerre
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Les Enfants perdus, La Guerre des Sorciers, L'illustre et noble famille Malefoy
Chapters: 8 Completed: Non Word count: 6913 Read: 1089 Published: 14/11/2020 Updated: 20/11/2022
Story Notes:

Disclaimer: l'univers appartient à JK. Rowling quand bien même Ignacius Malefoy est un OC.

 

Il s'agit en fait de faire une fic dont les titres de tous les chapitres forment son nom et son prénom.

Ingénu by bellatrix92
Ignacius avait envie de pleurer après ce qui s’était passé, même si avec le sang qui coulait dans ses veines cela aurait été largement inconvenant.

Depuis qu’il était arrivé à Poudlard, quatre ans après son frère, il savait parfaitement que tout le monde le voyait comme un « gentils garçon ».
Pourtant, jusqu’à l’été précédent, Ignacius avait plutôt l’impression d’être le petit tordu de la bande, le genre de personne qui fait ses mauvais coups en cachette et se donne de faux airs d’ange. Jamais avant cela il n’avait eu besoin de se faire respecter, tout le monde semblait le respecter du fait de sa haute naissance.

Et puis dans cette salle commune de Serpentard, en temps que petit frère de Lucius, il était le mec sympa et agréable qu’il ne fallait pourtant pas chercher.
Aujourd’hui seulement il se rendait compte que c’était uniquement parce que son frère inspirait la crainte qu’il avait été respecté jusque là.

Et en cette après-midi d’automne, c’était une belle claque qu’il avait prise au sens propre comme au figuré lorsque les maraudeurs l’avaient encerclé et que le fils Potter lui avait infligé le sortilège de Levicorpus. Il n’avait rien vu venir, pas plus qu’il n’avait réussi à se défendre face à ces gamins pourtant un peu plus jeunes et un peu moins expérimentés que lui à priori.
Lucius avait même du intervenir pour le tirer d’affaire, trop tard cependant pour l’empêcher d’être humilié et à moitié déshabillé par des élèves un an plus jeunes que lui, des Griffondor en prime.


Ignacius laissa quelques larmes couler sur son visage tandis qu’il massait ses épaules meurtries par la chute qu’il avait faite. Il ne servait à rien de tourner la situation dans tous les sens : qu’il le veuille ou non, il s’était pris la honte de sa vie et cela le suivrait probablement durant des années.

À présent il aurait voulu rester muré dans ce dortoir jusqu’à la fin de ses jours. Mais comme pour enfoncer le clou, la voix de Lucius résonna soudain à ses oreilles :
- Non mais tu ne vas quand-même pas pleurer dans ton dortoir ! Ce n’est pas vrai.

Ignacius releva la tête, son frère venait de pénétrer comme un ouragan dans le dortoir des secondes années, il semblait furieux.
- Lève-toi et suis-moi, lui ordonna t-il d’un ton sans réplique. On organise un club de duel au fond du parc, tu viens avec nous.
- Je ne sais pas me battre, répondit Ignacius effrayé.

Lucius le considéra un instant avec un tel agacement qu’il eut envie de se recroqueviller sur lui-même, à cet instant son frère aîné lui faisait terriblement penser à son père.
Pourtant Lucius lui répondit sur un ton étrangement doux, comme s’il avait soudain compris que le jeune garçon en face de lui ne supporterait pas davantage d’être rabroué :
- Tu ne sais pas te battre pour la simple et bonne raison que tu n’as jamais appris Ignacius. C’est précisément pour cette raison que tu vas venir avec nous. D’ailleurs Rab et Severus vont faire pareil parce qu’on ne tient pas à ce qu’ils soient les prochains.

Ignacius obéit, mais non sans avoir répliqué sur un ton morne :
- Pour ce qui est de Severus, je crois que c’est déjà trop tard…
- Lui c’est moins grave, répliqua Lucius. Il n’a pas un grand nom à défendre. Mais toi on ne peut se permettre que les choses aillent plus loin.
Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=37801