Par trois fois by TeddyLunard
Ancienne histoire coup de coeurSummary:

DA par Drunkerman

DA par Dunkerman

 

Quelque chose se meut dans les ombres de la forêt dans laquelle Remus Lupin a trouvé refuge. Quelque chose de sombre et de terrible. Alors que Lord Voldemort étend son pouvoir sur toute la Grande-Bretagne, Remus se trouve investi d'une dangereuse mission qui pourrait sceller l'issue de la guerre qui vient.

 

Joyeux Noël MadameMueller !

 

ATTENTION ! LES REVIEWS CONTIENNENT DES SPOILERS !


Categories: Résistance, Fics-cadeau Characters: Albus Dumbledore, Ordre du Phénix, Remus Lupin, Tom Jedusor/Voldemort
Genres: Angoisse/Suspense, Aventure/Action, Polar/enquête
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Echange de Noël 2020
Chapters: 7 Completed: Oui Word count: 33725 Read: 1568 Published: 09/01/2021 Updated: 13/02/2021
Story Notes:

Bonjour à tous et à toutes, et merci d'avoir eu la curiosité de vous aventurer dans les terres sombres de cette histoire !

 

Il s'agit d'une histoire que j'ai écrite pour MadameMueller, mon enfant sage pour cette édition de l'Echange de Noël ! Dans sa fiche, parmi les personnages cités, l'on retrouvait Remus, et parmi les genres souhaités, il y avait de l'aventure. Ni une ni deux, me voilà jeté dans une histoire qui, au départ, ne devait être qu'un OS, et qui est finalement devenu une histoire à 5 chapitres, avec prologue et épilogue en prime !

 

J'espère donc que cette histoire vous plaira, car j'ai pris un immense plaisir à l'écrire et à la construire ! Le rythme de publication sera d'un chapitre par semaine, sauf pour la première publication, qui sera composée du court prologue et du chapitre 1 !

 


 

La citation en début de prologue est extraite de Harry Potter et l'Ordre du Phénix, et appartient à J.K Rowling, de même que tous les personnages de cette histoire.

Prologue by TeddyLunard
Author's Notes:

Voici donc le prologue, petite introduction à toute l'histoire !

J'espère qu'il vous plaira ! Bonne lecture ;)

PROLOGUE

 

« Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... Celui qui détient le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres sera né lorsque mourra le septième mois... »

 

***

    Il y avait dans l’air du matin une douce odeur de pin. La rosée ne s’était pas encore évaporée, et les voitures reluisaient sous le soleil levant. Le silence était total dans la rue, et était à peine troublé par le grésillement des lampadaires. Deux tourterelles se serraient sur une ligne téléphonique, un chat passait silencieusement entre les voitures, et disparaissait derrière la porte d’un jardin. Le facteur était déjà passé, le laitier passerait dans quelque temps, mais pour l’instant, il n’y avait pas l’ombre d’un mouvement dans la rue.

Le vent soufflait doucement dans les feuilles des arbres qui longeaient le trottoir, et glissait doucement sur les murs des maisons, sur les escaliers, sur les porches, sur les fenêtres.

Il y avait cette maison, au bout de la rue, avec une boite aux lettres blanche. Cette maison jouxtait un parc de jeux, où les tourniquets ne tournaient plus. Cette maison était en briques rouges, et elle avait une boite aux lettres blanche. L’allée aboutissait sur trois marches blanches, elles aussi, qu’il fallait grimper pour arriver à la porte d’entrée blanche. De part et d’autre de l’allée, des chemins herbeux menaient au jardin derrière cette maison de briques rouges. Cette maison avait de grandes fenêtres, qui depuis le jardin donnaient accès à la bibliothèque, et à une chambre.

Dans ce jardin, quelques jouets étaient éparpillés dans le gazon, laissés comme reliques d’un amusement passé.

Le vent glissait doucement sur les parois de bois qui encerclaient le jardin, sur l’herbe, sur les jouets, sur les murs et sur les fenêtres. Le vent se glissait aussi entre les éclats de verre qui étaient toujours suspendus au cadre de cette fenêtre. Il se glissait dans cette chambre, glissait contre les murs, contre les meubles, contre le lit et le tapis couverts de sang.

End Notes:

Voilà, il est court, mais vous pouvez passer directement au chapitre 1, qui est bien plus long !

J'espère que vous avez apprécié votre lecture, et à bientôt j'espère ;)

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=37919