Entre Chien & Chat. by Guette
Summary:

Sirius Black, ou le plus sexy des élèves que Poudlard n'ait jamais connu.

C'est comme vous voulez, mais je préfère la seconde option ;)
( après, vous pouvez aussi m'appeler Patmol
Vous connaissez sans doute, ma passion pour les jolies filles que je collectionne ?
Et bien, il faut que je vous avoue quelque chose ... 
J'ai un crush.

Son prénom ? ... arf ...
Son nom ? ... vous m'en demandez beaucoup !

Bon ...ok, je vous le dis, parce que c'est vous ..
Minerva Mc Gonagall. 

Les crédits de ces magnifiques illustrations sont 
Sirius : dasstark.tumblr - Minerva : alesseajontrunfio
.tumblr


Categories: Epoque Maraudeurs Characters: Les Maraudeurs, Minerva McGonagall, Sirius Black
Genres: Amitié, Comédie/Humour, Romance/Amour
Langue: Français
Warnings: Lime
Challenges: Aucun
Series: Les associations improbables : Here we go again!
Chapters: 5 Completed: Oui Word count: 6328 Read: 2199 Published: 15/04/2021 Updated: 18/04/2021
Story Notes:

Cette petite fiction est écrite dans le cadre du concours des Associations Improbables qui me fait de l'œil depuis des mois. 
À ma plus grande joie, le concours a été relancé pour une seconde édition !! 
Problème .. la deadline est dans 4 jours. 

— Quatre jours ?!! Mais Guette ! Tu ne vas jamais pouvoir écrire une fiction en 4 jours ?!!! (s'étonne la foule en délire) 
— Donnez-m'en deux. (boum. Drop The Mic) 

Hahaha !! plus sérieusement, j'espère que la lecture vous amusera autant que l'écriture me fait rire ! 

Guette :)

Deux heures de retenue. by Guette
Author's Notes:

Bonne lecture ! :)

— Ça t'arrive de l'imaginer à poil ? demandé-je d'un ton rêveur, le menton posé dans la paume de ma main, à l'adresse du brun assis à mes côtés.

— Oh oui...! répond James en étirant un sourire amoureux en direction de la longue chevelure rousse qui nous fait dos, à quelques rangs de nous .

— Sérieux ?! Je pensais qu'il n'y avait que moi, m'étonné-je en me redressant sur ma chaise.

— Attends... Tu parles pas de Lily ?!

— Lily ? Pourquoi vous parlez de Lily ? demande le petit blond dans notre dos en sautillant avec frénésie pour se mettre à notre hauteur.

— Laisse tomber Queudver, t'as aucune chance avec Evans, lance mon meilleur ami par-dessus son épaule de son fidèle petit ton arrogant, limite méprisant.

Mais tellement amusant.

Peter se rassoit alors, la mine triste, et se remet à noter son cours de Métamorphose avec application.

— Et applique-toi, oui ! Que j'arrive à te recopier ! le menacé-je dans un rire rauque.

— Marlène...? reprend alors James en me jugeant par-dessus ses lunettes rondes.

Je secoue la tête de gauche à droite.

— Déjà fait !

— Quand ?! s'étonne mon frère de cœur.

— Après le dernier match. Tu sais bien que rien n'est plus attirant qu'un sportif transpirant... soufflé-je en levant les yeux au ciel tout en bombant le torse.

— Emmeline...?

— Hmm hmm, répété-je en agitant la tête.

— Aussi ?!

— Non, admets-je. Pas encore ! ajouté-je en riant.

— Alors Alice...? chuchote James pour ne pas se faire entendre par Franck assis à quelques chaises de nous.

— Naaaan ! T'es malade ! Je pique pas les copines des autres ! dis-je, feignant d'être outré. Pour appuyer mes dires, je place ma main au niveau de mon cœur.

James m'envoie un regard railleur.

— Bon, ok. Je le fais ! Mais franchement, elles sont bien mieux avec moi non ? Tu m'as vu ?! Pfff, personne ne m'arrive à la cheville ! me vanté-je.

Je retrousse ma manche jusqu'en haut de mon bras et le plie en contractant mon biceps.

— Touche-moi ça Cornedrue ! dis-je suffisamment fort pour que tous les regards se tournent vers moi et que tous les yeux de la gente féminine présente dans la salle de classe puisse observer le grand et beau Sirius Black.

En bon spectateur, James se lève et clame haut et fort :

— Approchez, approchez ! Venez admirer la bête ! Que dis-je le Dieu vivant. Cet Apollon vous comblera mesdemoiselles. Son pelage doux vous tiendra chaud la nuit !!

Marlène et Emmeline, assises au premier rang se mettent à glousser en nous regardant faire les pitres, Lily nous envoie un regard noir et détourne très vite ses yeux verts vers le tableau noir.

— Messieurs ! Je vous prie de reprendre votre calme ! Monsieur Black, rhabillez-vous, voyons ! nous corrige le Professeur McGonagall d'un ton sec en nous sermonnant du regard à travers ses lunettes en demie-lune juchée sur le bout de son nez.

A contre-coeur, je rabaisse ma manche, tout en envoyant un clin d'œil charmeur à Emmeline qui se met à rougir.

— Tu les auras toutes eues ! me félicite James en pouffant.

— Hahahaha presque toutes !! me vanté-je en bombant le torse.

— Sauf Lily ! Hein ! Blague pas ... me réprimande James du regard.

— Sur ce coup, tu peux me faire confiance, mon frère ! Jamais je ne tenterai quoi que ce soit avec ta Lily, lui envoyé-je avec une tape franche dans le dos.

— Alors, avec Emmeline, ça avance ?

— Messieurs !! Soyez attentifs !! nous réprimande une fois de plus McGonagall

James baisse le ton et s'avachit sur sa table pour se faire plus discret.

— Je pense que c'est mort... admets-je en me m'affalant à mon tour sur mon pupitre.

— Tu ne vas pas lâcher l'affaire quand même ! Patmol, je t'ai connu plus combatif ! se moque mon meilleur ami.

— J'ai une autre cible, lancé-je alors.

— Sérieux ?! s'étonne tellement James que sa voix monte malgré lui dans les aigus.

— Potter ! Black ! -10 points chacun !! La prochaine fois, c'est une heure de retenue ! s'énerve McGonagall.

Peu dissuadé par les menaces de notre professeur, James poursuit son interrogatoire, l'œil brillant de curiosité.

— C'est qui ? Une Serdaigle ? Je t'ai vu tourner autour d'une jolie métisse l'autre jour ... c'est elle ?

— Non, réponds-je avec malice pour le narguer.

— Allez !! balance !!!

— Ça suffit ! Ou je vous retire 10 points supplémentaires Messieurs ! nous envoie Mc Gonagall qui commence à franchement s'agacer.

Sans nous concerter, nous affichons tous deux un air boudeur et croisons dans un même geste nos bras sur nos torses.

En un regard, nous éclatons de rire, ce qui ne manque pas de mettre notre professeur hors d'elle.

— Moins 15 points !

— Mais ! Vous aviez dit 10 ! s'offusque James en se redressant sur son dossier.

— Moins 20 points chacun ! annonce alors McGonagall, les yeux accusateurs.

— Merde, ruminé-je.

— Monsieur Black, auriez-vous des remarques pertinentes à propos du cours du jour ? me demande Mc Go avec agacement.

Je lui envoie mon sourire le plus charmeur.

— Non, Professeur McGonagall, votre cours est parfait.

— Lèche-bottes ! me chuchote James.

— Potter ! Black ! Une heure de retenue !! scande McGonagall, excédée en tapant violemment son poing contre son bureau.

Derrière nous, Peter sursaute en émettant un petit couinement qui me fait lever les yeux au ciel. Remus, assis à côté de lui, ne semble même pas s'être rendu compte de la situation, le nez plongé dans son bouquin.

— Mais Professeur !! se plaint James.

— Vous en voulez une deuxième, Monsieur Potter ?!

— Non Professeur McGonagall, s'abaisse finalement James. Fais chier... me dit-il à voix basse.

— Ouais... avoué-je, en essayant de me concentrer sur le cours. Mais mon regard se perd sur sa silhouette élancée, sur ses cheveux attachés dans un chignon haut, sur ses longues mains élancées et délicates, son allure presque féline...

— Pssst, me coupe James dans mes pensées divagantes. Alors, c'est qui ?!!

— Saches juste, que je viens de me décrocher un rencard avec elle, lancé-je avec un clin d'œil appuyé et un début de sourire carnassier.

Mon meilleur ami me regarde avec des yeux ronds, puis un éclair traverse ses iris marrons.

— Naaaaan ?!!! hurle-t-il presque.

— Fermes-là James !!

— 2 HEURES DE RETENUE !!!

— Tu fais chier Cornedrue ! Une seule était suffisante, râlé-je en feignant d'être en colère.

— Tu devrais plutôt me remercier, je viens de prolonger ton rencard ! me lance-t-il avec le sourire jusqu'aux oreilles en me gratifiant d’un coup de coude dans les côtes.

End Notes:

ALOOOORS ?!!! 

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38085