Et l'étoile brillera by Juliette54
Ancienne histoire coup de coeurSummary:

 

« Dans le vaste ciel du monde, une étoile prit place. »

36 drabbles sur Sirius Black, rangés en 8 thèmes

Et l'étoile brillera

Joyeux anniversaire Winter < 3

(image libre de droits sur pngtree modifiée par mes soins)


Categories: Biographies, Sirius Black Characters: Sirius Black
Genres: Amitié, Guerre, Poésie
Langue: Français
Warnings: Aucun
Challenges: Aucun
Series: Mesdames et Mesdemoiselles Black
Chapters: 8 Completed: Oui Word count: 3600 Read: 1609 Published: 06/10/2021 Updated: 06/01/2022
Story Notes:

Bonsoir, 

Je te souhaite un bon anniversaire en retard, Winter (rowinter sur le forum), et j'espère que ce recueil te plaira ! 

Je te remercie, MarlyMcKinnon, pour m'avoir donné l'idée d'écrire des drabbles, sur Sirius, et les avoir relu avec attention. Toujours fidèle au poste, mamzelle. 

Une petite explication par rapport à ces drabbles (texte de cent mots selon ce compteur) : c'est la première fois que j'en écris, j'avais l'intention d'en faire un seul, peut-être deux ou trois, et comme souvent, le monstre a grossi pour parvenir au nombre de 36 drabbles (36 parce que Sirius a vécu 36 ans), afin d'explorer 8 thèmes (8 parce que parce que pour le coup). J'ai adoré essayer cette forme, d'où mon engouement oups. J'ai essayé également de respecter généralement une partage de 10 mots par phrases (si c'est pas le cas, ça veut dire un truc héhé).

Tous les drabbles sont écrits, je vais essayer de poster en huit fois, un post pour chaque thème, d'ici la fin du mois (petit clin d'oeil à toi, Tiiki, pour le dernier drabble du recueil). 

Comme d'habitude, l'arbre généalogique de la Maison des Black est en lien sur mon profil si vous êtes perdu, mais ça devrait aller pour cette fic. Il y aura peut-être des clins d'oeil à mes autres fics sur le Black, mais ça ne gênera absolument pas lecture, d'autant plus que j'essaie de suivre le canon au maximum.

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture :) 

1. L'étoile (drabble 1) by Juliette54

2. La Famille (drabble 2 à 4) by Juliette54

3. Les Grâces (drabble 5 à 7) by Juliette54

4. L'Amitié (drabble 8 à 10) by Juliette54

5. Les Parents (drabble 11 à 17) by Juliette54

6. L'Amour (drabble 18 à 24) by Juliette54

7. La Mort (drabble 25 à 31) by Juliette54

8. Les Constellations (drabble 32 à 36) by Juliette54

L'étoile (drabble 1) by Juliette54
Author's Notes:

Cette première partie ne contient qu'un drabble, les autres en compteront au moins trois. Bonne lecture :) 

L’étoile

Drabble 1 : Le Grand Chien

Troisième jour de novembre, an mil neuf cent cinquante-neuf.

Après des heures de douleurs, Walburga vit enfin son enfant. 

Dans le vaste ciel du monde, une étoile prit place. Sur l’ancestral Arbre, une branche de chêne se prolongea. Du Chasseur et de l’Autorité naquit le Grand Chien. Grand Chien, ni chien de garde, ni chien de chasse. Chien des plaines, avide de courses libres à travers champs. Chien de berger, prompt à veiller sur les brebis amies… Mais à fuir ses semblables, chiens d’attaque, d’apparat. 

Chien dans la nuit noire, et non chien noir, naquit.

 

End Notes:

J'espère que la lecture vous a plu et que ce n'est pas trop tiré par les cheveux ou sibyllin... je mets la deuxième partie dans un instant :) 

Walburga signifie apparemment Autorité en germanique, la coincidence m'a plu. Le père de Sirius s'appelle Orion. Dans la mythologie grecque, Orion était un Chasseur célèbre. 

La Famille (drabble 2 à 4) by Juliette54
Author's Notes:

Chose promise, chose due ! Bonne lecture :)

La Famille

Drabble 2 : L'Autorité

Vingtième jour de décembre, an mil neuf cent cinquante-neuf.

Walburga, reine Autorité, regarde Sirius, Chiot Liberté, dans le berceau.

L'enfant pleure peu ; il pleurniche beaucoup après sa mère. Il n'est pas malheureux, il n'a pas faim. Mais il veut son attention, et c'est un caprice. La mère dit que c'est un caprice, une bêtise. La mère le laisse pleurer, un peu, puis elle vient. Elle reste, un peu, peste, aussi, et l'enlace, enfin. Mais la mère repousse ensuite, s'épuise inutilement à ignorer.

Car Autorité doit se faire sourde à la bêtise, intransigeante.

 

Drabble 3 : Le Chasseur

Dix-septième jour de janvier, an mil neuf cent soixante.

Orion, noble Chasseur, regarde aussi Sirius, Chiot Liberté, qui pleure.

L'enfant pleurniche selon la mère ; il ne pleure pas. Le père n'est pas d'accord, il est attentif. L'enfant est petit ; il est protégé par son père. Mais le père est Chasseur, ni dresseur, ni tendre maître. Il sait bien chasser la mère dans la chambre conjugale. Il sait porter l'argent, l'honneur et l'idéologie. Il ne veille pas sur les fils, il les surveille. 

Alors, pour faire taire la mère, vient un autre fils.

 

Drabble 4 : Le Petit Roi

Dix-neuvième jour d'octobre, an mil neuf cent soixante.

Regulus, fidèle Petit Roi, préfère, lui, être toujours en avance. Pour la première avance, il arrive deux mois trop tôt. Pendant deux mois, il fait craindre un désastre aux parents. Chaque étoile est précieuse dans la Nuit Noire du monde. Aucun astre ne doit mourir, éclater et se pulvériser avant. Avant la victoire, avant l'honneur et avant le pouvoir. Regulus tient bon, il est choyé par la mère Autorité. Il réconcilie même Autorité avec cette maternité venue trop tard.

Mais, si Regulus est roi, il n'est pas aîné. 

 

End Notes:

Regulus signifie Petit Roi en latin et Petit Prince aussi ! Je suis tombée sur une traduction en latin du Petit Prince une fois, et le titre était Regulus ahhhhh! bref désolée. 

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez :) 

Bonne nuit ! 

Les Grâces (drabble 5 à 7) by Juliette54
Author's Notes:

Trois drabbles pour le week-end ! Bonne lecture :)

Les Grâces 

Drabble 5 : La Guerrière

Vingt-deuxième jour de décembre, an mil neuf cent soixante.

Bellatrix, inflexible Guerrière, accueille le pas de Sirius, Chiot Liberté.

C'est le premier pas du Chiot Héritier, fragile, enfantin. La Guerrière dirige le grand avenir de la Nuit Noire. Elle est fière - et satisfaite - d'avoir reçu cette tâche. Elle se montrera digne, digne pour l'honneur, le sang. Digne pour la Noble et Très Ancienne Maison des Black. Toujours Pur, berceuse qu'elle fredonne pour museler Chiot Liberté. Toujours Pur, devise parfaite pour conduire la marche de Sirius. 

Mais Guerrière enseigne en vain la marche de l'armée.

 

Drabble 6 : La Princesse

Quatorzième jour de mars, an mil neuf cent soixante-cinq.

Narcissa, orgueilleuse Princesse, s'amuse ouvertement de Sirius, Chiot Liberté.

Le Petit Roi et le Grand Chien, elle les amadoue. La plus grande des enfants mais la dernière des premières : elle est douceur redevable, mais douceur tout de même. Elle obtient d'eux ce qu'elle veut : ils donnent. Chevaliers, ils se damnent pour faire plaisir à leur Dame. Valets, ils se laissent diriger facilement par un mot tendre. L'orgueilleuse Princesse réussit toujours où l'inflexible Guerrière échoue. 

Ils sont à ses pieds, ou plutôt, pendus à son sourire.

 

Drabble 7 : La Rose

Troisième jour de février, an mil neuf cent soixante-dix.

Andromeda, Rose révoltée, aime simplement Sirius, Chiot Liberté. 

C'est infime mais tout est déjà différent avec elle. Elle est tout aussi orgueilleuse que la Guerrière, mais plus souple que la Princesse. Il y a toute une Vérité d'un Ciel bleu, d'un ailleurs avec cette fleur qui s'épanouit et pique qui s'approche trop. Il y a plus de mots par phrase. Ou moins de mots. Il y en a autant qu'ils veulent de tendresse et de confidences.

Sans calcul, il y a de l'Amour.

 

End Notes:

Allez, encore une petite note (parce que j'adore les petites notes) : 

- les trois Grâces sont "les déesses du charme, de la beauté et de la créativité" selon wiki (elles vont par trois aussi, c'était à propos)

- Bellatrix signifie guerrière en latin

- J'imagine vraiment Narcissa comme très douce avec ses cousins, mais savoir vraiment ce qu'elle veut (et l'obtenir), ce qui est le principe d'une princesse dans ma tête oups. Vous pouvez allez jeter un coup d'oeil à Son tapis, quoi (quand les petits Black sont enfants et encore amusants) ou Le Petit Roi (Cissy a vingt-deux ans, Regulus seize ans et ils échangent quelques lettres) si le coeur vous en dit ^^

- Pourquoi Andromeda la Rose ? Vous le saurez dans le sixième thème hihi. 

J'espère que les drabbles vous plaisent (toujours) ^^

L'Amitié (drabble 8 à 10) by Juliette54
Author's Notes:

Coucou :) Merci Calixto et Winter pour vos retours < 3 Je suis super heureuse que mes drabbles vous plaisent < 3

Portraits d'amis à présent... Bonne lecture :) 

 

L’Amitié

 

Drabble 8 : Le Grand Cerf

Premier jour de septembre, an mil neuf cent soixante-et-onze.

James Potter, indéfectible Grand Cerf, est ouvertement qui il est. Il dit ce qu’il veut, il est aimé, il aime et il fait briller le monde autour de lui. C’est une flamme incandescente dans la Nuit Noire de Sirius, Chiot Liberté apeuré.e. Il se trompe en apprenant la vie, mais on le laisse apprendre une vie, celle qu’il veut faire entièrement sienne. Courage, loyauté, fidélité, des mots qui acquièrent une nouvelle saveur dans la bouche du Chien Liberté retrouvé.e. 

Des mots qui ont enfin un sens.

 

Drabble 9 : Le Loup

Premier jour de novembre, an mil neuf cent soixante-douze.

Remus Lupin, Loup effrayant-effrayé, admire Sirius, Grand Chiot Liberté. 

Ni avenir, ni sourire ne se dessine sur son visage. Le Loup oscille éternellement entre doute, certitude, malheur et joie. Il n’ose faire un pas de travers, de côté. Il n’ose dire un mot de trop, de moins. Chaque jour, le Loup effrayé a peur d’être découvert. Chaque nuit, il a peur de découvrir le Loup effrayant. 

Alors quand un matin Chien Liberté l’enlace, c’est un avenir sombre qui s’éclaire grâce à une étoile.

 

Drabble 10 : Le Rat

Premier jour de septembre, an mil neuf cent soixante-seize.

Peter Pettigrow, Rat naïf, amuse Sirius, Chien Liberté. 

Le Rat est candide, à la traîne, mais gentil, loyal. Il acquiert le respect lorsqu’il se transforme enfin à son tour. Il avait déjà l’amitié du Grand Chien. Car le Grand Chien a appris à ne plus compter. La confiance est là aussi, pour toujours. Ils maraudent ensemble. Le soir, dans les couloirs, la nuit, en forêt. 

Les curieux peuvent voir le Grand Chien, le Grand Cerf, le Loup et le Rat courir dans la Nuit Claire sous les arbres.

 

End Notes:

Des p'tites notes, des p'tites notes, toujours des p'tites notes... 

- Bon, définir les amis de Sirius par des animaux c'était facile, mais bien trop évident aussi pour faire autrement... J'ai fait de mon mieux pour exploiter ça au maximum ^^ 

- Courage, loyauté, fidélité : c'est la devise que j'ai inventée à la Famille Potter dans d'autres fics, je trouve que ça leur va assez hihi. Et vous, vous leur donneriez laquelle ?

- Le prochain thème comptera 7 drabbles, dont deux qui se passent en 1972 et les autres en 1976... 

En espérant que les drabbles vous plaisent (toujours) < 3

Les Parents (drabble 11 à 17) by Juliette54
Author's Notes:

Merci pour vos lectures et vos retours Calixto, Winter et Sifo < 3 ça me touche beaucoup que vous ayez pris le temps de m'écrire ces petits mots < 3 

L'une des rares petite entorse que j'ai faite au canon (mais c'est la faute à JK Rowling, na) : j'ai commencé à écrire de la fanfic avant que JK dise que les parents de James s'appelaient Fleamont et Euphemia Potter et tout ça (vous voyez le texte de Pottermore dont je parle?), donc j'avais pris les seuls autres Potter dont on avait connaissance pour le père et la mère de James, c'est-à-dire, Dorea Black et Charlus Potter, qui apparaissent sur l'Arbre généalogique de la Maison des Black, la Tapisserie du 12, Square Grimmaurd quoi... J'en avais déjà beaucoup écrit sur eux à l'éqoque, donc j'ai gardé cette petite entorse au canon. J'espère que vous ne m'en voudrez pas, d'autant plus que ça permet de relier un peu plus les Black et les Potter (et de faire du drama ahah) ! (J'ai déjà écrit l'histoire de Charlus et Dorea Potter d'ailleurs si vous êtes curieux, petite romance un peu longue du nom d'Historiae Amoris, si vous avez du temps devant vous oups). Rapidement, Dorea est la petite soeur de Pollux Black, lui-même est le père de Walburga Black. 

Quoi qu'il en soit, bonne lecture du thème Parents (selon la vision de Sirius) :) 

 

Les Parents

 

Drabble 11 : La Mère

Vingtième jour de février, an mil neuf cent soixante-douze. 

Dorea Black-Potter est une grande femme brune et livide. Livide face à Walburga, reine Autorité, sa nièce, sa famille. Mais elle vient pour l'ami dont son fils parle. Une main baguée sur l'épaule de James, elle salue. Elle est impassible dans ce 12, Square Grimmaurd… sauf quand elle sourit à son fils et au fils de la fille de son frère. Elle est figée dans la Nuit Noire… sauf pour embrasser son fils. 

Elle est livide et déterminée ; douceur et maternité. 

Elle est Mrs Potter, la Mère. 

 

Drabble 12 : Le Père

Vingtième jour de juillet, an mil neuf cent soixante-douze. 

Charlus Potter est un grand homme brun et nonchalant. Il est aussi un peu sceptique devant Sirius, Chiot effrayé, qui met un pied chez lui pour la première fois. Il connaît la Nuit Noire, il a failli y devenir fou lorsqu'il en a libéré son épouse, avec une lumière vibrante. 

Mais il plaisante et court chercher de quoi jouer au Quidditch avec son fils et ce gamin de la Nuit Noire dont il se méfie. 

Il est sceptique et convaincu ; amusé et paternité. 

Il est Mr Potter, le Père. 

 

Drabble 13 : L’Autorité II

Vingtième jour d’août, an mil neuf cent soixante-seize.

« Reviens-ici ! crie Walburga, reine Autorité, à l’Héritier révolté.

— Laissez-moi ! répond Sirius, jetant ses affaires dans sa malle.

— Sirius, le Seigneur des Ténèbres vient pour toi ! répète Autorité.

— Qu’il vienne pour vous plutôt ! panique l’Héritier apeuré. »

Il a ouvert la porte, a bousculé l’Autorité bafouée. Elle attrape son bras, la violence monte, la peur aussi. Chien est Grand, il lève la main pour se défendre. Autorité faiblit, elle montre sa crainte, recule, courbe le dos.

Le Chien comprend sa force. Autorité est tombée, brisée, brûlée.

 

Drabble 14 : Le Chasseur II

Vingtième jour d’août, an mil neuf cent soixante-seize.

« Sirius ! hurle Orion, noble Chasseur, à l’Héritier en fuite.

— Adieu, père ! répond Sirius, en ouvrant la porte d’entrée.

— Tu as poussé ta mère ! Tu fuis ! s’offusque Chasseur.

— J’ai poussé mon bourreau, et je fuis l’enfer ! »

Il a violemment chassé la chasse-gardée du Chasseur déshonoré. Il ignore ses appels, appelle le Bus de la Liberté. Il saute dans l’impérial, pour construire son propre empire. Le bûcher brûle l’Arbre sans que Chasseur puisse laver l’humiliation d’Autorité. 

Le Chien Liberté est renié : libre.

 

Drabble 15 : La Mère II

Vingtième jour d’août, an mil neuf cent soixante-seize.

Le Bus Liberté mène Sirius, Chien brisé, au Grand Cerf.

Il a laissé le Petit Roi. Il a fui comme un lâche. Il a… 

« J’ai refusé la marque, annonce-t-il à Mrs Potter. Ils ne sont pas ma famille. Mais vous… Je me suis dit que je pourrais peut-être planter ma tente dans votre jardin le temps de trouver où me loger. Car… car vous, je vous considère comme ma famille.

— Et quelle famille digne de ce nom ne t’offrirait pas une chambre dans sa maison ? »

 

Drabble 16 : Le Père II

Vingtième jour d’août, an mil neuf cent soixante-seize.

Il est dans les bras de la Mère, la main du Père sur son épaule. Il essaie de dire quelque chose. Il essaie de s’excuser. De s’excuser pour rien à voir le froncement de sourcil de James, l’ami, le frère, le fils, indéfectible Grand Cerf. Mais il est Chien errant et abandonné. Il a brisé sa laisse et brisé son collier. Mais… 

« Non, non, mais… 

— Fiston, ajoute Mr Potter à l’intention de Sirius avec un sourire goguenard. Écoute James t’apprendre à ne jamais contredire Maman. »

 

Drabble 17 : Le Chez-soi

Vingtième jour d’août, an mil neuf cent soixante-seize.

Sirius, Chien recueilli, connaît la Maison des Potter, l’Atelier. Il connaît le parquet chaleureux, les tapisseries flamboyantes et le… 

Il connaît le jardin recouvert des pétales du Saule Pleureur de…

De Fleurs rou...

Les phrases explosent et les mots filent hors de la bouche de Sirius, sans s’arrêter, sans chercher à se restreindre, et il pleure, pleure dans les bras de James le soir, dans ceux de Mrs Potter le matin, dans ceux de Mr Potter l’après-midi, et il se reconstruit à l’Atelier...

Chez lui.

 

End Notes:

Merci à Marly de m'avoir donné l'idée d'insérer des dialogue pour ce thème ^^ 

Badass le petit Sirius, hein ? ;)

Donc Charlus et Dorea Potter comme parents de James dans mon univers, comme figures de références des Parents pour Sirius aussi :)

Et puis de même, l'Atelier, c'est le nom que j'ai donné à la maison des Potter dans d'autres fics, ça m'a semblé bienvenu ici, pour désigner le lieu dans lequel Sirius peut se reconstruire... :)

Il y aura encore sept drabbles dans la prochaine partie... 

Edit : J'ai oublié de vous parler de JR du forum (Journées reviews : trois jours, un binôme, dix reviews), que j'aide Wiinter (rowinter sur le forum) à organiser. Si l'envie vous dit d'en savoir plus et même de vous inscrire, n'hésitez pas, vous serez accueilli.e.s comme des rois et reines ! Il suffit de cliquer sur l'image et vous tomberez sur le post détaillé : 

JR octobre

Merci d'avoir lu, et à bientôt peut-être :)

L'Amour (drabble 18 à 24) by Juliette54
Author's Notes:

Hey ! J'avais dit que j'aurais tout mis en ligne d'ici fin octobre, eh bien j'ai lamentablement échoué (de toute façon, je suis un cas désespéré pour la ponctualité). 

Merci Red Plumette, Sifoell, chrisjedusor et Winter pour vos retours < 3 

On se retrouve en bas pour une petite-longue note. Bonne lecture :)

 

L'Amour


Drabble 18 : L'Autre Black

Treizième jour de novembre, an mil neuf cent soixante-seize.

Alphard Black, duc Solitude, décède : il lègue tout à Sirius. Sirius, Héritier Échappé, se rappelle avec surprise cet oncle solitaire. Il accepte la main, les biens et l'attention tardive. Le coffre 711 contient des Gallions et un livre. Livre d'un Black autre écrit par un autre Black. Curieux, Sirius ouvre le recueil de William Blake. 

The LILLY

The modest Rose puts forth a thorn :

The humble Sheep, a threatning horn :

While the Lilly white, shall in Love delight,

Nor a thorn nor a threat stain her beauty bright.

 

Drabble 19 : La Rose II

Treizième jour d'avril, an mil neuf cent soixante-et-onze.

Andromeda Black, Rose révoltée, la plus belle fleur du bouquet. Sirius l'aime, comme un idéal, une mère, une fiancée. Il a d'ailleurs dit que cette place lui revenait. Tous, ils ont oublié, mais pas lui, il l'attend. Il lui a déjà fait un baiser ; elle a ri. Mais ce soir, quand il va la voir, elle pleure. Elle lui dit qu'elle aime, que tout est arrangé. Elle dit qu'elle s'échappera en fin d'année. 

Chiot amoureux se tait : elle lui pique les mots.

 

Drabble 20 : La Brebis

Onzième jour d'août, an mil neuf cent soixante-douze.

Melania Macmillan-Black, Brebis égarée, arrive au 12, Square Grimmaurd. 

Sirius, Chiot de retour de Poudlard, l'attend avec impatience. Il se rappelle sa douceur, il se rappelle sa patience. C'est peut-être encore la seule grande personne aimable. Aimable dans cette Méchante et Très Folle Maison des Black. Blanche Brebis égarée dans la Noble Nuit du troupeau noir. 

Grand-mère Melania lui sourit et caresse ses cheveux noirs.

Puis elle se retourne, cri et hurle :

« Arcturus ! Dépêche-toi ! »

Et Brebis égarée, mais bien Noire, bouscule violemment son époux.

 

Drabble 21 : L'Ourson

Onzième jour d'août, an mil neuf cent soixante-douze.

Arcturus Black, Ourson terrifié, troisième du nom, se laisse mener. Mener par le bout du nez, mené par son épouse. Noire Brebis montre les cornes, Ourson les reçoit au ventre. Il ne dit rien à la Noire Brebis, il absout. 

Grand-père Arcturus se recule lorsque Sirius vient le saluer. Son regard épouvanté interloque Sirius, Chiot en quête d'amour. 

Ourson terrifié devient terrifiant lorsqu'il hurle à son tour.

Sirius a bousculé Noire Brebis, l'épouse dotée de cornes.

Et Sirius, Chiot mal-aimé, méprise plus encore l'amour. 

 

Drabble 22 : Le Lys

Treizième jour de septembre, an mil neuf cent soixante-dix-sept.

Lily Evans, Lys doux mais décidé, semble sereine face au Grand Cerf. Il lui a couru après pendant des années. Elle s'est retournée en début d'année. Et finalement, ils se sont compris, écouté, ils ont discuté, échangé, et là, ils partagent, ils... 

Ils s'aiment. Un peu. 

Ils s'aiment peut-être beaucoup, quand Sirius, Chien rassuré, les voit rire au bord du Lac, tous les deux, main dans la main. 

Peut-être qu'eux, ils s'aiment vraiment. Peut-être qu'ils s'aiment tout simplement.

 

Drabble 23 : Le Grand Cerf II

Douzième jour d'août, an mil neuf cent soixante-dix-neuf.

« On... On va se marier, annonce James, Cerf euphorique et essoufflé.

- Quand ? bafouille Sirius, Chien stupéfait et interloqué. Je croyais qu'elle... 

- Elle ne voulait pas, mais maintenant elle veut, et comme je veux aussi, j'ai dit oui, résume James Cerf fiancé avec fierté. 

- Donc tu vas te... hésite Sirius, Chien content et incertain.

- Je vais me marier. Dans une heure. 

- Quoi ?!

- Je ne veux pas la laisser changer d'avis ! »

C'est peut-être ça l'amour, aussi. Ne pas trop réfléchir. 

« Viens, tu es mon témoin ! »

 

Drabble 24 : Le Faon

Trente-et-unième jour de juillet, an mil neuf cent quatre-vingt.

Harry, Faon emmailloté, regarde Sirius, Chien parrain, depuis son berceau.

Le bébé a déjà les yeux verts de sa mère. Il a aussi déjà les cheveux noirs de son père. Il ne semble pas énergique et intrépide comme son père, ni prêt à s'emporter comme sa mère. Il est calme et silencieux, perdu dans les linges blancs. Son nez se plisse par moment, le Chien panique immédiatement. Le Lys se moque, le Cerf aussi, douceur et amour. 

Harry Potter sera doté de cette douceur et cet amour.

 

End Notes:

alors, la petite-longue note hihi : 

- William Blake est un poète anglais réel, et ce poème, "The Lilly", dans Songs of Innocence and Experience, illustre notamment la vision de l'amour de Blake : La Rose, qui pique. La Brebis, qui menace avec sa corne. Et le Lys, blanc, doux et qui est le véritable amour... (J'espère que j'ai bien compris, c'était en anglais, et l'anglais et moi on est pas très copains oups) Je gardais ce poème dans un coin de ma tête pour un Jily, bah finalement Sirius s'en est emparé. Quel filou. 

- Et du coup, voilà pourquoi Andromeda est la Rose ! Elle pique les mots (la dernière phrase n'a que neuf mots hihi). 

- La Brebis, Melania Macmillan-Black, est sur l'Arbre. J'ai une fic en cours d'écriture sur elle... histoire pleine de rebondissements (non mais que fait une Macmillan avec les Black ???) que j'espère finir un jour et pouvoir vous partager ^^ 

- Arcturus signifie ourson ou gardien de l'ourse en grec ancien. C'est l'étoile la plus brillante de la constellation du Bouvier ! et le bouvier est apparemment un berger... mais aussi un type de chien, amusant non ?

Et voilà... merci pour votre lecture :) 

La Mort (drabble 25 à 31) by Juliette54
Author's Notes:

Hello ! J'ai complètement oublié de mettre en ligne (bon, vous avez l'habitude à présent... oups), mais me voici < 3 Merci pour vos reviews à toutes, vous êtes adorables < 3 Merci Calixto, tu m'as rappelé avec ta review que je n'avais toujours pas mis la suite oups. D'ailleurs, j'avais les vers d'un poète que j'aime beaucoup en tête en écrivant, ou disons que le rythme de ses vers et certains de ses poèmes me venaient en écrivant sur le thème la Mort. Vous reconnaitrez peut-être. Je vous dis qui c'est dans la note de fin (CMais vous aurez peut-être deviné hihi).

Bonne lecture :)

 

La Mort

Drabble 25 : Le Petit Roi II

Seizième jour de novembre, an mil neuf cent soixante-dix-neuf.

La rumeur s'est répandue comme une traînée de poudre. Dans les rangs ennemis comme amis, on ne parle que de cela, depuis trois jours :

Regulus Black a fui. Regulus Black a déserté. Regulus Black est mort. 

Mais Regulus Black ne sera pas enterré. 

Pas de corps. Pas d'article nécrologique. Pas de réception. 

Rien. 

Chien assommé reste stoïque face à la douleur. Face au manque. Face à l'absence inévitable du deuil.

La Mort ne laisse rien derrière elle. Seulement le souvenir amer du regretté... et du regret.

 

Drabble 26 : Le Général

Quinzième jour de décembre an mil neuf cent quatre-vingt

Amalrik Durducorps Chef des Aurors depuis trois décennies

est tombé

Il a couru sur le sentier a lancé des sortilèges

Il a lancé des maléfices il a touché sa cible mais

la cible a repoussé facilement 

avec de la magie noire

Et même s'il connaît la magie noire 

car il est Auror

ce noir-là était trop noir

Durducorps le Général

est tombé

aux pieds de Sirius

dans l'Allée des Embrumes

Le Général est tombé

Le Mentor a succombé

Le Chien est endeuillé

Mais la Guerre va continuer

 

Drabble 27 : La Muse

Premier jour d'août, an mil neuf cent quatre-vingt-un.

Pour la première fois l'amour, pour la première fois l'or. 

Marlene McKinnon, Muse éternelle, dort

Depuis une poignée de jours, chaque matin. 

 

Elle a soigné leurs malheurs d'un premier baiser 

Elle est le nouveau Tout, le nouvel avenir

Elle est cette amie devenue âme à chérir.

Elle porte en elle la vie, le bonheur d'aimer.

 

Elle porte l'espoir, la poésie, le rêve,

La Muse de Sirius, Muse d'un nouveau monde, 

D'un monde doux et juste, la Muse est... 

Morte. 

 

Drabble 28 : La Soldate

Deuxième jour de septembre, an mil neuf cent quatre-vingt-un.

Dorcas Meadowes, Soldate intrépide, voit les yeux rouges. Voldemort est face à elle, elle sait qu'elle va mourir. 

Mais elle s'élève pour Marlene, pour Amalrik, pour Edgar. 

Elle se lève, crache formule sur formule sans s'arrêter. 

Elle lève le bras, en fauche un, deux ou trois. 

Elle relève la tête, voit la marque dans le ciel. 

Le ciel est sombre : elle va mourir : elle se bat. 

Elle respire, lance une dernière flamme dans la Nuit Noire. 

Elle respire court, reçoit un éclair vert. 

Et elle meurt.

 

Drabble 29 : Le Grand Cerf III 

Trente-et-unième jour d'octobre, an mil neuf cent quatre-vingt-un.

Il ne reste plus grand monde de cet ordre enflammé. Le Phénix revit, mais pas ses combattants. Il ne reste plus tant de soldats engagés.

Mais il en restait un, qui protégeait l'enfant. Il restait le Grand Cerf, père du petit Faon. 

Sirius, Grand Chien perdu, entre dans l'Atelier. Mais l'Atelier ne répare plus.

Le Grand Cerf gît, au sol, froid et... 

Grand Chien tombe à genoux, dans la poussière du deuil. 

Grand Chien n'y croit pas, donc Grand Chien ne pleure pas. 

 

Drabble 30 : Le Lys II 

Trente-et-unième jour d'octobre, an mil neuf cent quatre-vingt-un.

L'Atelier est en ruine, il a été détruit. Il a détruit le Lys, il a détruit l'amour.

Et si le Lys est mort, le Grand Cerf l'est aussi. 

Sirius, Chien Liberté anéanti.e, ne peut plus respirer. Il étouffe, il suffoque, il erre dans les ruines. Les ruines d'un temps passé, de l'amour, l'amitié.

Quelqu'un est déjà là, quelqu'un est toujours là. 

Sirius, Chien parrain, panique. L'amour ne meurt pas : Harry, bébé Faon, l'attend. Il doit le protéger.

 

Drabble 31 : Le Grand Chien II

Troisième jour d'octobre, an mil neuf cent quatre-vingt-un.

Si on naît plusieurs fois, on meurt plusieurs fois. 

Sirius est né trois fois : au 12, Square Grimmaurd, à Poudlard, à l'Atelier

Il meurt une première fois cette nuit d'Halloween. 

Il redevient le Chiot perdu dans la Nuit Noire. Il part à la recherche du traître. Il veut comprendre. Le Rat a vendu ses amis, de son gré ! 

Le Chiot erre dans le noir ; quand la lumière se fait, il est déjà trop tard. 

Il a ri, ses nerfs ont lâché, on l'a pensé fou : enfermé. 

 

End Notes:

toujours des petites notes... lassant à la fin, non ? ;)

- Amalrik Durducorps est un OC à moi que j'ai créé il y a un moment pour d'autres fics par encore en ligne sur cette plateforme, mais ça va venir, faut juste que je prenne le temps et que je me pose. C'est le Général des Aurors dans les années 60 et 70' dans mon univers ! 

- Marlene McKinnon est une âme torturée dans mon univers, je parle d'elle dans une fic... qu'il faut aussi que je publie sur ce site (je pars me cacher pour mes teasing pas cool à répétition), et qui trouve tardivement le bonheur avec Sirius, trop tardivement... 

- les drabble sur Amalrik, sur Marlene et le troisième sur James sont inspirés de... (roulement de tambour) de Louis Aragon (mon troisième amour après mon chéri et le latin hihi. Ensuite viennentt HP et beaucoup d'autres), et plus particulièrement de son recueil le Roman Inachevé (mais est-ce un recueil de poésie ou un roman ? je m'égare, passons) que j'adore... Des vers, le rythme, le retour à la ligne en prose sans ponctuation en suivant les mots qui tombent du drabble d'Amalrik... bref, je cesse ici mon commentaire composé oups

J'espère que vous avez bien aimé cette avant dernière série de drabbles, c'est celle que j'ai préféré écrire je crois (non en fait, j'ai aimé tous les écrire). A la prochaine pour les cinq derniers drabbles ! 

Les Constellations (drabble 32 à 36) by Juliette54
Author's Notes:

Hello ! Bon, je n'ai encore une fois pas tenu mes dead line, mais je progresse un peu quand même, non ? ... 

Non. 

Bon, tant pis. Voilà quand même la fin < 3 Merci Calixto, Sifoell et Winter pour vos retours, j'espère que la fin vous plaira... < 3

Les Constellations

 

Drabble 32 : Le Loup II

Vingtième jour de juin, an mil neuf cent quatre-vingt-quatorze.

Remus Lupin, Loup inquiet, est devant Sirius, Chien Prisonnier évadé. 

La valse des étoiles reprend, la Nuit Noire s'éclaircit. Dans cette Cabane qui hurle de peur, ils se retrouvent un peu. Tout n'est pas effacé, la rancœur flottera demain dans l'air. Mais pour l'instant, Remus, Loup désemparé mais heureux, allume à son tour la lumière dans l'obscurité de la vie de Sirius, Chien en fuite en quête de vengeance et de protection. 

Venger le Cerf et le Lys trahis, protéger le Faon en danger. 

 

Drabble 33 : La Nymphe

Trentième jour de juin, an mil neuf cent quatre-vingt-quinze.

Nymphadora Tonks, Nymphe Liberté, est une nouvelle étoile dans la vie Sirius, Chien désabusé. Elle est encore plus libre que lui. Plus souriante. Plus rose aussi. Elle se moque d'une quelconque réputation. Elle fait ce qu'elle veut, sans chercher à faire ce qu'on ne veut pas qu'elle fasse. Elle est juste un cadeau des nymphes fait à la Rose révoltée qu'il a tant aimée. Elle est Liberté, Joie de vivre, Maladresse, Amitié, Dextérité, Mélomanie, Jeunesse et même nouveau Rêve étoilé du Loup enfin amoureux. 

 

Drabble 34 : L'Autorité III

Dix-huitième jour de juin, an mil neuf cent quatre-vingt-seize.

Walburga Black, reine Autorité bafouée et décédée, hante ces lieux. 

Sirius, Chien évadé enfermé, l'entend et la voit partout. Dans le tableau d'entrée, dans les craquements du parquet. Sa voix peuple ses cauchemars depuis des semaines, des mois. Sa face bavant de rage le fait vomir le soir. Il veut sortir, il veut fuir, il veut la tuer. Il veut qu'elle meure une deuxième fois, comme lui. Il veut lui montrer ce que c'est de mourir plusieurs fois. 

Il refuse Autorité. Il verra Harry.

 

Drabble 35 : La Guerrière II

Dix-huitième jour de juin, an mil neuf cent quatre-vingt-seize.

Bellatrix Lestrange, indomptable Guerrière, défie enfin Sirius, Chien enragé. 

Il a la rage de vivre, la rage de protéger Harry. Le Faon est Grand comme Cerf, il est Grand Cerf. Il est l'ami qui n'aurait pas dû tomber. L'ami qui n'a pas pu tomber. James est là pour enfin mettre à terre Guerrière imbattue. Pour la faire tomber de la Nuit Noire et Étrange.

Les lumières déchirent l'obscurité de la voie lactée. 

Quelle étoile tombera la première ? 

La plus brillante ? la plus cruelle ?

 

Drabble 36 : Le Grand Chien III

Dix-huitième jour de juin, an mil neuf cent quatre-vingt-seize.

L'étoile a explosé. La Nuit est venue reprendre le Grand Chien. 

Sirius est tombé. En arrière. Comme le Petit Roi : il ne laisse pas de corps derrière lui. 

Le Grand Chien se réfugie dans la plaine interdite. Il retrouve bientôt son ami le Grand Cerf. Ils courent et attendent le Loup. Tous trois réunis, ils gambadent entre les arbres. Enfin, lorsque la Nymphe les rejoint, ils s'élancent dans la Nuit Noire Étoilée. Les astres sont enfin alignés, les constellations, enfin apaisées. 

Et les étoiles brilleront longtemps. 

 

End Notes:

Je crois qu'il n'y a pas besoin de note ce tour-ci... à part peut-être pour dire que l'étoile Sirius est la plus brillante du ciel après le Soleil, et surtout pour vous remercier d'avoir lu mes petits drabbles-poèmes jusqu'au bout < 3

Et avant de partir, si vous passez par-là et que vous aimez lire et écrire des reviews, vous pouvez nous rejoindre sur le forum pour le Janvier Reviews ! Il n'y a qu'à cliquer sur l'image, et vous tomberez sur le post détaillant le topo de la première semaine : 

Janvier Reviews

à bientôt peut-être ! 

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38321