La Fée des Fleurs by BILZ BREIZH
Summary:

Drago Malefoy a cinq ans. Il est très excité, il va peut-être passer une après-midi entière avec la Fée des Fleurs ! Mais Drago, tu as vingt-cinq ans et ce n’est pas la Fée des Fleurs qui t’a donné rendez-vous, c’est une employée du Ministère particulièrement zélée qui te convoque à son bureau. Et qui ne t’apprécie pas spécialement.


 



crédit : montage CANVA - images libre de droit


 


 


Categories: Romance (Het), Dramione (Drago/Hermione) Characters: Drago Malefoy, Hermione Granger
Genres: Comédie/Humour, Romance/Amour
Langue: Aucun
Warnings: Lemon soft
Challenges: Aucun
Series: Aucun
Chapters: 10 Completed: Oui Word count: 12391 Read: 4127 Published: 20/10/2021 Updated: 13/12/2021
Story Notes:

J’ai fait perdre la mémoire d’Hermione dans le fiancé d'Hermione Granger. Aujourd’hui, je fais perdre la mémoire à Drago dans cette ff.

 

Chapitre 1 - La Fée des Fleurs by BILZ BREIZH

Lundi 4 avril 2005 – Saint Mangouste – Londres

Drago Malefoy ouvrit les yeux. Il faisait jour. Ce n’est pas mon lit, pensa-t-il. L’avait-on couché dans une chambre d’amis la veille ? Où était son ours en peluche ? Il mit ses mains devant ses yeux et elles lui parurent curieusement grandes. La chambre était petite, toute blanche. Il se leva et constata à quel point ses pieds étaient grands. Il releva le bas de son pantalon et s’étonna du duvet qui couvrait ses jambes. Le même duvet clair couvrait ses bras. Interloqué, il ouvrit une des deux portes de la chambre et se trouva dans une salle d’eau, face à son père, en pyjama. Il entendit l’autre porte s’ouvrir et une voix féminine s’exclamer :

- M Malefoy vous êtes réveillé ?

- Papa est ici.

L’infirmière le regardait l’air un peu inquiet.

- Je vous invite à regagner votre lit M Malefoy

Il se tourna vers l’homme. Ce n’était pas son père qu’il voyait mais son propre reflet dans un miroir. Il sentit ses oreilles bourdonner et l’infirmière eut juste le temps de le rattraper avant qu’il ne tombe sur le sol carrelé.

Quand il ouvrit de nouveau les yeux, il vit deux visages penchés sur lui. L’un, celui d’une jeune femme brune, était anxieux et l’autre celui d’une femme blonde d’une cinquantaine d’année débordait d’amour. Il s’arrêta sur la blonde.

- Maman ! Maman, je suis où ?

- Tu es à la clinique Sainte Mangouste mon chéri.

La femme brune lui sauta au cou.

- J’ai eu si peur Drago !

Il la repoussa vivement.

- Maman c’est qui ?

- Drago c'est moi, Astoria.

- N'importe quoi, Astoria c'est un bébé. Maman, où est papa ?

Narcissa lui tapota la main.

- Ton papa est parti mon chéri.

- Ah ? Il revient bientôt ?

La femme brune le regarda horrifiée.

- Tu ne te souviens pas de moi ?

Drago secoua la tête et agrippa le bras de Narcissa.

- Maman, on rentre ? J'aime pas ici.

L’infirmière partit et revint presque aussitôt avec un médicomage.

- Jeune homme, prenez mes mains et serrez-les bien fort, comme ça voilà. Trrrrès bien. Voulez-vous me dire votre nom ?

- Drago Malefoy

- Qui est cette dame ?

- C’est ma maman.

- Et cette charmante demoiselle ?

Drago haussa les épaules.

- Je sais pas. Mais elle raconte des menteries.

La jeune femme fit un drôle de bruit et quitta la pièce.

- Drago, vous savez où vous êtes ?

- A la clinique !

- Vous souvenez vous de l’accident ?

Drago secoua la tête.

- Pouvez-vous me dire votre âge ?

Le sorcier leva la main.

- Bientôt cinq ans !

Narcissa mit sa main devant sa bouche.

- Jeune homme, je vous invite à me suivre, nous allons faire quelques examens.

- Je veux pas de piqûre ! Maman !!!

 - Allons mon grand, va avec le gentil médicomage.

- NON ! MAMAN !

- Ecoute, Drago, je vais venir avec toi hein ?

Drago, rassuré, hocha la tête et suivit le sorcier. Quelques heures plus tard, un autre médicomage présentait les résultats des analyses à Narcissa, pendant que Drago dévorait une énorme part de jelly au kiwi, assis sur son lit, sous l’œil inquiet Astoria, recroquevillée dans un fauteuil

- Les fonctions motrices ne sont pas touchées. Cependant son développement intellectuel et magique est celui d’un enfant de cinq ans.

- C’est mon seul enfant, vous allez pouvoir le soigner ?

 - Madame…

A ce moment la porte s’ouvrit brutalement. A la vue de la visiteuse, une jeune femme brune en tailleur, Narcissa pâlit fortement et Astoria se leva précipitamment du fauteuil. Narcissa articula avec difficulté :

- Hermione, vous passiez dans le coin ?

- Sainte Mangouste a l’obligation de nous informer quand un sorcier subit ce type d’attaque. Drago, tu es convoqué vendredi au Département de contrôle et de régulation des créatures magiques, tu m’expliqueras comment tu as réussi à te faire mordre par un lycamède à pois* en plein Londres.

Astoria s’approcha de la sorcière et lui dit en chiffonnant le mouchoir qu’elle avait entre les mains.

- Hermione, Drago est encore sous le choc, cela peut attendre non ?

- Ça ne lui a pas coupé l’appétit en tout cas !

- Tu ne vas pas profiter de ce petit incident pour régler de vieux contentieux ?

- Astoria, tu m’accuses de partialité ?

- Non non, mais Hermione, Drago …il a …perdu la mémoire.

- Suite à une morsure de lycamède ? Astoria !

Narcissa intervint :

- Hermione, je vous assure, c’est la vérité.

Hermione s’approcha du jeune homme, qui leva le bras comme pour se protéger d’un coup. Il en fit tomber son dessert.

- Amnésique ? Je vois ça. Mesdames, bonne soirée, Drago à vendredi.

Une fois la porte fermée, Astoria se précipita sur Drago.

- Maman, la fille-là, je sais qui c'est !

Les deux femmes s’approchèrent de lui. Drago eut un grand sourire.

- C’est la Fée des Fleurs !

 

End Notes:

*créature magique issue de mon imagination, je vois ça comme une sorte de félin

Cette histoire est archivée sur http://www.hpfanfiction.org/fr/viewstory.php?sid=38337