S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Ne m'appelle pas comme ça par Pichenette

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Mécaniquement.

Réglé comme une horloge.

Des gestes déliés, emprunts d’une routine visible.

Ouvrir la porte, la refermer, poser les clés sur le petit tabouret, prendre une tasse, se servir un thé tiède, presque froid.

Seulement, aujourd’hui, Remus Lupin ne s’assit pas sur le vieux tonneau qui leur servait habituellement de chaise, devant sa minuscule table.

Non. Aujourd’hui, Remus Lupin resta debout, sa tasse dans la main, pensif.

Comment oublier ce qu’il venait de vivre, de voir.

Le corps de son premier allié, celui qui lui avait souri malgré sa condition.

Quand il y regardait de plus près, il était décidément porteur de malheur.

D’abord son ami de toujours, James et sa confidente Lilly, puis Sirius, son allié envers et contre tous, et maintenant, et maintenant son mentor.

Ses mains se mirent doucement à trembler.

Remus Lupin n’était pas homme ouvert. C’était plutôt le contraire. Il était renfermé, sérieux et discret.

Et pourtant, ce soir là, Remus Lupin lâcha sa tasse qui alla s’écraser au sol.

Ce soir l, Remus Lupin s’effondra au sol, secoué de sanglots.

Et il pleura. Il pleura pour ses amis, pour Dumbledore, pour Harry si seul à présent. Il pleura pour Bill, amoché à jamais par l’un des siens. Ceux à qui il était apparenté contre son gré et qui pourtant lui semblait si lointains. Lui avait tenté de trouver sa place. Et il avait même réussi. Ou presque. Il fut un temps où l’amitié des maraudeurs lui avait suffit à se sentir vivant.

Mais c’était si loin maintenant. Cette sensation, pourtant, il avait cru la ressentir une autre fois. Mais le seul fait que cette idée l’effleure lui faisait peur.

Et Remus Lupin pleura. Il pleura pour tout ce qu’il avait perdu. Il pleura pour tout sans se poser de questions. Il espérait que se vider de ces larmes qu’il avait trop souvent retenues le soulagerait de cette sensation de trop plein. Comme un portoloin mal réglé.

Mais c’était pire encore. Plus les sanglots étaient déchirants, plus la douleur se faisait forte.

Il avait tout loupé. Il était passé à coté de tant de choses. Il regrettait. Il regrettait tellement qu’il fut pris de nausées.

Puis doucement, peu à peu, les sanglots s’espacèrent et les larmes se tarirent.
Il resta cependant au sol, les yeux fermés. Il imagina la réaction des membres de l’ordre s’ils avaient vu cette scène. Il eu une pensée amère pour chacun de ses amis.

Il se releva, vidé de toutes ses forces, et une violente migraine le prit, contre coup de cette crise. Il s’assit sur son lit qui grinça. Mais il n’arrivait pas à arrêter de trembler.

Pour arranger le tout, quelqu’un toqua à la porte.

Il n’avait pas envie d’aller ouvrir, qu’on le voie comme ça.

-Allohomora ! Murmura une voix faible derrière la porte.

Le loquet sauta et la porte s’ouvrit que la dernière personne qu’il aurait voulu voir.

Ses longs cheveux châtains ternes, ses yeux gris, le visage taché de rouge, Nymphadora Tonks apparut.

-Nymph…

- Tais-toi, dit-elle d’une voix agitée de tremblements. Je ne te demande qu’une seule chose. Je ne sais pas où aller. Je me sens si mal. Alors, je veux juste que tu me prennes dans tes bras et sue tu me dise que tout va bien aller, qu’il reste de l’espoir…Enfin, non, tait toi, et prend moi dans tes bras.

Remus n’eut d’autre choix que d’ouvrir ses bras où Nymphadora se jeta. Elle se mit à pleurer à son tour.

Il ne sut que faire. Il finit par refermer ses bras sur la métamorphomage. Contre sa volonté, il lui caressa les cheveux. Et il le ressenti.

Ce sentiment dont il avait si peur. Il était amoureux de Nymphadora Tonks.

-Là… voilà, calme toi, murmura t’il, se voulant rassurant.

-Je n’en peux plus, je n’en veux plus. D’abord Sirius, après lui…Qui sera le prochain ? Toi ? Moi ? Molly ? Harry ?

-On ne sait pas, dit-il d’une voix faible.

Il tremblait toujours légèrement. Mais la jeune femme ne s’arrêta pas sur ce détail. Elle pleurait à son tour.

Il se mit à apprécier la situation. Non pas le fait qu’elle sanglote mais la sentir dans ses bras lui faisait du bien. Il se sentait mieux. Quand à elle, le calme semblait lui revenir. Elle se redressa et murmura :

-Désolé, je n’aurais pas du ! Tu m’avais prévenue.

Elle se leva et se dirigea vers la porte.

Une vraie guerre s’engagea dans la tête de Remus. Depuis qu’elle avait quitté ses bras, les nausées avaient reprises.

-Attend !

Ce mot lui avait échappé. Cela avait franchi ses lèvres, sans qu’il ne sache vraiment comment.

Elle s’arrêta mais ne se retourna pas.

-Je suis désolée, Remus. Je n’aurais pas dû. Mais je me sentais si seule.

-Reste.

Cette fois ci, elle se tourna vivement vers lui.

-Je n’ai pas envie de rester seul non plus ce soir.

Elle s’assit doucement sur le lit, à l’opposé de lui et passa ses bras autour de ses jambes repliées.

-Tu le connaissais depuis longtemps ?

-C’est le premier à avoir crut en moi. Il m’a accepté malgré ma différence. Il m’a donné la chance d’avoir de vrais amis. C’est à Poudlard que j’ai connu James Sirius et Peter. Ce furent les premiers à me voir comme un gamin et non comme un monstre. Quand à la fin de ma scolarité, j’ai quitté l’école, il m’a proposé d’entrer dans l’Ordre au même titre que mes trois meilleurs amis et que Lilly, je me suis sentit pour une fois leur égal aux yeux des gens.

-Mais tu étais leur égal ! Le coupa Nymphadora.

-Non, répondit il amèrement. Non, tu ne sais pas ce que sait.

-Mais quand je te vois, je vois Remus Lupin, aussi agressif qu’une mouche. Et têtu qu’une mule.

Il sourit légèrement Elle avait au moins le mérite de conserver cette naïveté.

Mais s’il acceptait, ce serait différent. Si elle devait vivre avec lui, elle comprendrait la difficulté. Elle serait en danger. Elle serait pointée du doigt. Et il l’aimait trop pour lui infliger ça !

-Mon obstination est justifiée, Nymphadora !

-Ne m’appelle pas comme ça !

-Nymphadora, murmura t’il en souriant.

-Arrête !

-Nymphadora…

-Stop, silteplait !

-Nymphadora !

-Je vais me fâcher !

-Et quesque elle va me faire, Nymphadora ?

Elle se tut, croisa les bras et grimaça.

-Tu me fais la tête ? demanda t’il au bout d’un instant.

Elle acquiesça comme une gamine et il sourit.

-Et quesque je dois faire pour me faire pardonner ?

Elle pointa du doigt sa joue. Il s’approcha et il y déposa un léger baiser. Mais elle le prit de vitesse et tourna la tête. Ils se retrouvèrent lèvres contre lèvres. Il se recula épouvanté.

-Nymphadora !

-Ne m’appelle pas comme ça, dit-elle dans un petit rire.

-C’est une mauvaise idée !

-Je ne trouve pas. Et que vas-tu faire ? Oh, j’ai peur du grand méchant loup ! Je ne t’ai jamais vu t’énerver !

-Ne me provoque pas, dit-il calmement.

-Mais Remus, je ne vois pas quel est le problème !

-Le problème ? Je suis vieux, pauvre et dangereux !

Ils étaient maintenant debout.

-Tu veux vraiment que je m’énerve ?

-Oui !

-JE N’EN PEUX PLUS !

Surprise, la métamorphomage recula, heurta le tabouret et bascula en arrière que les morceaux de la tasse.

-Oh merde ! Nymphadora ?

-Ne m’appelle pas comme ça ! murmura-t-elle d’une petite voix.

-Est-ce que ça va ?

-Oui, juste un peu mal au crâne.

Elle esquissa un geste pour se relever mais fut prise d’un violent vertige.

-Reste allongée.

Il glissa ses bras sous elle et la souleva doucement avant de la poser délicatement sur son lit. Il installa sa tête d’oreiller sous sa tête et lui sourit.

-Je crois que tu vas passer un séjour à Lupin’s hospital.

-Je n’attendais que ça, murmura t’elle avant qu’il ne pose ses lèvres sur les siennes.

- - - -
2 MINUTES PLUS TARD

-Dora !

-Quoi ?

-Tes cheveux !

-Oui ?

-Ils sont redevenus roses !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.