S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Chien mouillé par Dodie

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Alors voilà, j'ai acheté l'album de Renan Luce, et je le conseille d'ailleurs, magnifique chanson.
Une chanson m'a inspiré sur une autre histoire Remus/Tonks, et en peu de temps, j'en ai écrite une.
C'est pas du grand art, mais bon, un review ou deux, ça aide à s'améliorer et ça fait tjs plaisir.

La chanson est Chien mouillé de Renan Luce.
Remus et Nymphadora était ensemble depuis quelques mois. Finalement, la jeune auror l’avait convaincu de son amour, et ensemble, ils vivaient une relation heureuse, tumultueuse mais amoureuse.
En effet, vivre avec une jeune auror, et plus particulièrement une auror métamorphomage adepte des coloris les plus extravagants n’était pas de tout repos et emmenait parfois pas mal de péripéties.
La jeune femme avait quand même son caractère, et même si parfois cela exaspérait certaines personnes, lui, il aimait cela.

Ce matin, Remus était seul, Tonks était parti travailler et ne reviendrait qu’en fin de matinée. Il se leva et partit en direction de la salle de bain. Dora avait, comme à son habitude, laissé traîner quelques affaires. Il les ramassa et les posa dans un coin. Il se déshabilla et alluma la petite radio moldu de sa compagne.
Il entra dans la douche, et sourit en entendant la chanson qui passait sur les ondes.
Il écouta plus attentivement les paroles et ne pu cacher son sourire en reconnaissant le portrait de la femme qu’il aimait décrit dans la chanson.



Elle lève son majeur dans les embouteillages
Un joli doigt rageur à l'entrée du péage
Elle fouille dans mes affaires, elle me traite de papy
Elle me bat au bras d'fer et m'envoie au tapis



C’est vrai qu’elle avait vraiment un fort caractère, en plus, c’est elle qui conduit, lui, n’a pas son permis moldu, et elle si. Puis elle adore conduire la voiture de son père, et Remus aime cette sensation assez étrange d’avancer sans bouger.
Mais qu’est-ce qu’elle pouvait s’énerver parfois contre les autres automobilistes qui n’avançaient pas où qui lui coupaient la route.
Il trouvait qu’elle allait parfois un peu vite, et pour le taquiner, le chambrer sur son âge. Il y a quelques temps, il s’en serai offusqué, mais maintenant il savait qu’elle ne faisait que plaisanter, une façon de renforcer sa carapace que seul lui pouvait percer.
Puis elle avait de la force la petite, malgré son corps frêle elle savait se défendre et c’était souvent que tous les deux se battaient pour de faux, comme des gamins.
Mais tout cela lui faisait du bien. Il se sentait heureux et vivant.



Elle me déséquilibre d'une tape dans le dos
Et lance, imprévisible, son poing dans mes abdos
Elle casse le péroné de la moindre "machine"
Qu'est venue claironner un peu trop près d'mon jean



Après, c’est vrai que des fois, elle était quelque peu brute, mais ça mettait du piment.
Il se rappela comment Hermione et Harry avait halluciné lorsqu’elle l’avait tapé en plein estomac, sous prétexte de vérifier ses abdos, mais qui lui avait coupé le souffle durant quelques minutes.
Puis, elle est jalouse aussi sa jeune petite amie. Elle avait failli éventrer une femme qui commençait à le draguer ouvertement lors d’une mission.
Mais c’est une preuve qu’elle l’aime.



Je suis comme un chien mouillé
Qui peut s'prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées
Et suivre son maître partout
Regarde ces hématomes
Tu vois, j't'ai dans la peau
Et ce mercurochrome
Dessine ton drapeau



Pas un chien, mais un loup mouillé oui, pourquoi pas plaisanta-t-il intérieurement.
Mais qu’est-ce qu’il l’aimait ce bout de nerf.
Il soupira un coup et se savonna. La suite de la chanson continua à le titiller tant elle lui faisait penser à la femme de sa vie.



J'viens te chercher le soir dans les commissariats
Tu chantes comme une baignoires et tu sens la vodka
Soirée entre copines ou virée de matelots
Ne change que la comptine les mecs tous des salauds



C’est vrai qu’une fois, avant qu’il n’accepte cette relation, il savait se montrer très blessant envers elle.
Il faisait cela pour son bien, mais elle souffrait tellement.
Un soir, une de ses amies l’avait appelé pour venir la chercher. En effet, elle avait pris une bonne cuite et n’était pas en état de rentrer, et elle ne se sentait pas au top de sa forme pour ainsi dire.
Elle l’avait longuement insulté, puis il l’a emmené dehors prendre l’air. Elle lui avait vomit dessus, mais il s’en moquait, il venait de prendre une résolution. En la voyant si faible devant et à cause de lui, il décida de ne plus refouler ses sentiments.



Puis je te déshabille dans notre lit, chez nous
Je pose mes béquilles souv'nir de ton genou
Dans les bras de Morphée tu dors tout en douceur
Dans mon bras, la morphine adoucie la douleur



Le soir même, il l’a emmené chez lui, et l’a couchée dans son lit après l’avoir pieusement déshabillée et vêtu d’un t-shirt et d’un caleçon lui appartenant.
Il avait passé le reste de la nuit à la regarder en se maudissant d’avoir été si idiot de l’avoir refusé.
Il s’en serai donnait lui-même des coups tant il s’en voulait. Quand il la regardait dormir dans son lit, il ne pu s’empêcher de vouloir la voir au même endroit tous les jours.
Quand la jeune auror s’était réveillée avec une bonne gueule de bois, il n’a pas perdu de temps pour lui faire part de ses nouvelles résolutions que Remus approuva sans réserve.
Ils passèrent ensemble le reste de la journée à parler, puis le soir venu, il passèrent leur toute première nuit ensemble et jamais Remus ne s’était senti aussi vivant.
C’était toujours au paroxysme du bonheur que le regard de Tonks reflétait ce que sa carapace cachait.
Et lui, ça le rendait heureux, ça lui faisait oublier tous ces problèmes. C’était elle sa morphine car il en était accro, elle lui faisait oublier ses douleurs et était indispensable à sa vie.



Je suis comme un chien mouillé
Qui peut s'prendre tous les coups
Les plus belles dérouillées
Et suivre son maître partout
Regarde ces hématomes
Tu vois, j't'ai dans la peau
Et ce mercurochrome
Dessine ton drapeau




Remus était encore sous la douche quand il entendit la porte s’ouvrir. Sa drogue venait de rentrer, il allait avoir sa dose en quelque sorte:

« Remus, où tu es? » Demanda la jeune auror.
« Sous la douche, j’arrive »

Mais en quelques secondes, un tourbillon rose entra sous la douche avec lui.

« Mais, Dora, t’es toute habillée sous la douche, t’es complètement folle »
« Je sais, mais folle de toi » Lui répondit-elle dans un baiser.

Remus sourit, décidément, cette folie devait être contagieuse car lui aussi était fou d’elle.
Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère que vous avez lu, c'est très court, mais je savais que si j'attendait demain pour écrire plus, je l'aurai jamais écrite.
J'espère que ça vous aura plut.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.