S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bon, je vous préviens d'avance, ce chapitre n'est pas des plus palpitants pour ne pas dire franchement lassant, mais c'est un cap obligatoire alors... J'espère que vous passerez quand même un agréable moment à le lire, surtout que j'ai pris la peine de le poster avant Noël au lieu de travailler (méchante Realgya, méchante Realgye *se tape la tête contre une armoire*).
Bonne lecture à tous !
- C’est par là, indiqua Hermione. Allez viens mon ange.

Sans lâcher de sa main gauche sa fille et de sa main droite sa valise, elle entraîna la fillette dans les coursives. Malfoy les suivit avec mauvaise humeur. Il était tout simplement dégouté, révolté. Et la jeune femme trouvait cela des plus comiques. En effet, il lui fallait porter son bagage et celui d’Harmonie et devait être dans une colère noire de, comme il dirait, s’abaisser au travail des domestiques. Cachant le sourire qu’elle abordait, Hermione accéléra le pas alors que le jeune homme pestait tout bas dans son dos.

Leur petit trio atteignit enfin leur cabine et Hermione entra le code. La porte se déverrouilla et la jeune femme lâcha un instant son ange pour ouvrir la porte.

- Allez entre Harmonie, intima-t-elle avant de pénétrer elle-même dans la petite pièce.

La fillette entra sagement et alla s’asseoir sur un des deux lits.

- Je peux savoir pourquoi il manque un lit ? agressa tout de suite Malfoy en entrant à son tour dans la cabine.

Il laissa tomber les deux valises au sol et s’apprêtait déjà à ressortir pour aller se plaindre à un membre de l’équipage.

- Malfoy, tu es irrécupérable, le rappela Hermione.

Elle attrapa une poignée dans le plafond et tira, dépliant un lit qui se trouvait ainsi en hauteur.

- Hors de question qu’Harmonie dorme là-haut, fit-il, sa mauvaise humeur ne l’ayant pas quitté.

- Bien entendu, ce sera donc le cas d’un de nous deux.

- Je voulais dire que ce serait ton cas Granger, pas question que je…

- C’est bon, pas la peine d’être désagréable, coupa Hermione. Tu aurais pu simplement me demander si tu pouvais prendre le deuxième lit du bas.

A la tête que fit Malfoy, la jeune femme leva un regard exaspéré au plafond. Bien sûr, un Malfoy ne demandait pas, c’était bien connu. Elle jura intérieurement de devoir supporter ce prétentieux durant les longs jours, voire les longues semaines qui allaient venir et rangea sa valise dans un coin avant de faire de même avec celles que le jeune homme avait laissé en plein milieu du passage.

- Tu viens mon ange, on va faire un tour sur le pont ? proposa Hermione à sa fille.

- Oui ! se réjouit la fillette en descendant de la couchette et en se précipitant jusqu’à elle.

Sa mère lui prit la main et sortit sous le regard noir de Malfoy.



Draco tourna en rond, tout seul dans la cabine, avant de secouer la tête avec agacement et d’en sortir. Il ne savait pas par où étaient parties Granger et Harmonie, mais la jeune femme avait parlé de pont. Ce devait être en haut, il ne lui restait plus qu’à monter le plus possible jusqu’à l’air libre. Après plusieurs escaliers, il finit par trouver une porte donnant sur l’extérieur et grimpa encore à une échelle avant de se retrouver sur le fameux pont. Le bateau n’avait pas encore quitté le port et la ville s’étendait devant ses yeux.

Avec un regard dédaigneux, il fit demi-tour et s’approcha de la rambarde de l’autre côté où une grande partie des passagers se massait. Il ne put s’empêcher de reconnaître que la vue était magnifique. Le vent avait beau le décoiffer, ce qui l’énervait, la mer calme devant lui se confondant presque avec le ciel était un spectacle serein qui ne pouvait que l’apaiser. Et là-bas, derrière cette mer, il y avait le papillon. Ce fameux papillon qui pourrait guérir Harmonie, et qui avait intérêt de le faire s’il ne voulait pas essuyer la colère des Malfoy.

Le voyage en avion jusqu’en Afrique s’était déroulé sans embûches, et Harmonie avait adoré la vue. Il fallait admettre que pour combler l’absence de magie, les moldus ne s’étaient pas trop mal débrouillés.

- Papa !

Draco lâcha la mer du regard pour apercevoir sa fille qui l’appelait de gestes de la main, plus loin sur le pont du navire. Il la rejoignit sans se presser, peu désireux de devoir de nouveau se trouver en compagnie de Granger. Il adorait énerver cette dernière, mais malheureusement elle le lui rendait bien.



Le trajet passa, tout simplement, et Draco s’ennuyait royalement. Granger, lassée de se faire embêter était allée se promener dans la galerie marchande du navire en lui laissant la garde d’Harmonie. Rien que ça ! Un choc violent se répercuta soudain dans tout le bateau, les lumières s’éteignirent.

- Papa, il fait déjà nuit, il faut aller au dodo ! décida sa fille en lui prenant la main.

- Mesdames et Messieurs, fit une voix à travers les haut-parleurs, nous vous prions de tous rejoindre le pont, nous avons un problème technique. Veuillez obéir au personnel qui vous guidera pour le mieux.

- Reste là Harmonie je reviens, ordonna Draco.

Il sortit de la cabine et se dirigea vers un hublot. Etait-il normal que celui-ci soit sous l’eau ? Non.

- Et merde ! jura le jeune homme.

L’instant d’après, il se précipita dans la pseudo-chambre où un membre de l’équipage était en train de prendre Harmonie par la main.

- Mon papa m’a dit de rester là, fit la fillette sans bouger.

- Ton papa t’attend dehors, viens avec moi, essaya de la persuader une femme blonde.

- Lâchez tout de suite ma fille ! claqua la voix sèche de Draco.

- Monsieur, vous devez…

- Vous n’auriez pas oublié de nous dire dans votre bidule à parler fort que nous étions en train de couler.

La femme pâlit mais ne broncha pas.

- Monsieur, les consignes…

Mais Draco ne l’écoutait plus. Il attrapa une valise dans une main, Harmonie dans l’autre et quitta la cabine avec précipitation sans plus faire cas du membre d’équipage.

- Vous ne devez pas emporter vos valises, essaya de le rappeler la femme alors qu’il lui claquait la porte au nez.

Ils ne devaient plus être qu’à vingt minutes du continent polaire. Pourquoi fallait-il qu’ils fassent naufrage maintenant ? S’il mettait la main sur le pilote, il l’étriperait vif. Draco se hâta vers la passerelle sans lâcher la main de sa fille. La voix retentit de nouveau dans tout le bateau.

- Nous allons devoir évacuer le navire. Un bâtiment en direction de l’Afrique va nous prendre à son bord. Veuillez suivre les directives des membres d’équipage pour rejoindre ce dernier.

Draco jura, une fois de plus. S’ils rentraient en Afrique maintenant, le temps d’obtenir un nouveau billet pour un voyage en Antarctique, la maladie d’Harmonie pouvait… Le jeune homme se secoua pour ne pas y penser. Il n’était pas allé à Serpentard pour rien, il allait trouver une solution. Tous les bidules moldus avaient des moyens de sauvetage, il devait y avoir des barques ou quelque chose de similaire pour quitter le navire en cas de naufrage.

Sans plus tergiverser davantage, il se dirigea en hâte vers les issues de secours, et finit par trouver ce qu’il cherchait, un canot. Il souleva Harmonie et la mit dedans avec la valise. Jetant un regard en contrebas, il s’aperçut que le bateau coulait décidemment très vite. Le navire devant les ramener en Afrique était déjà là et les passagers commençaient à y monter.

- Bon, alors tu m’écoutes bien, tu restes là et surtout tu ne quittes pas cet endroit, même si des gens comme la dame de tout à l’heure veulent t’emmener, d’accord ?

La fillette acquiesça et Draco repartit en hâte vers sa cabine. Aller en Antarctique sans les valises avec les vêtements chauds, c’était du suicide.



Il revint vite vers Harmonie, les deux valises manquantes en main. Il les jeta dans la barque et regarda sans savoir comment s’y prendre les poulies qui devaient permettre de mettre le canot à la mer. L’eau montait de plus en plus vite et la moitié des passagers avaient déjà été évacués.

- Où est maman ? réclama sa fille.

Et merde ! Amoureuse du règlement comme elle l’était, Granger était peut-être déjà sur le bateau d’évacuation s’il le fallait.

- Ne bouge pas je vais la chercher, intima le jeune homme.

Il se précipita sur le pont, escaladant avec précipitation les échelles.

- Granger ! s’écria-t-il en voyant la masse de personnes défilait devant lui pour évacuer.

- Malfoy ? s’enquit une voix.

- Mais qu’est-ce que tu fiches, s’égosilla-t-il par-dessus les bruits affolés des passagers en s’approchant vers elle. On va en Antarctique nous, pas en Afrique !

- Mais…

Il l’empoigna par le bras et la força à courir avec lui jusqu’à la barque. L’eau avait atteint cette dernière qui flottait, Harmonie blottit contre les valises à l’intérieur. Granger comprit très vite la situation. Actionnant les poulies, elle libéra la barque qui n’était désormais plus raccrochée au bateau, puis sauta à l’intérieur, précédée par Draco.

- Maman ! sourit Harmonie.

Le canot fut emporté par le courant loin du bateau qui commençait à sombrer, les derniers passagers sur le pont évacuant par les passerelles. De grosses vagues vinrent les percuter, faisant tanguer dangereusement le canot.

- Granger assis-toi, ordonna Draco.

Elle ouvrit la bouche, mais le jeune homme ne sut pas ce qu’elle s’apprêtait à répondre. Une vague plus grosse que les autres vint s’abattre sur la barque, et la jeune femme tomba dans l’eau noire et glaciale.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.