S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Tout d'abord Bonne Année 2010 à tous et Meilleurs Voeux pour l'année à venir :D

Je suis désolée, désolée, désolée pour le retard. Je sais que j'avais dit que j'essayerais de poster avant le nouvel an et en fait... ben je pense que vous constatez l'ampleur des dégâts par vous-même. Du coup pour me faire pardonner mon chapitre est bien plus long que d'habitude (en tout cas en terme de lignes sous Word, après en mots il est possible que je ne sorte pas tant que ça de la moyenne).

J'espère qu'il vous plaira car il y a un peu de tout (sauf de l'action xD). Très bonne lecture à tous ! :)
- Tu sais que tu as de la chance que je tienne Harmonie, lâcha anodinement Malfoy.

- Pourquoi ? demanda Hermione.

- La dernière fois que tu m’as fait ce coup-là, je m’étais bien rattrapé, fit-il en la fixant avec amusement.

La jeune femme s’empourpra. C’est vrai que maintenant qu’il le lui rappelait, ce n’était pas la première fois qu’il exigeait d’elle un baiser. Et la dernière fois, ça avait été… enfin, il avait raison, il s’était bien, très bien même, « rattrapé ».

- Fais attention de ne pas la réveiller, lui reprocha Hermione avant de détourner la tête pour observer la terre gelée et couverte de neige qui se rapprochait.

Ils avaient de la chance que le courant les emmène là où il fallait, car Malfoy avait apparemment oublié de munir le canot de sauvetage de rames.

- On ne va pas pouvoir rejoindre un port, commenta la jeune femme alors que son ennemi ouvrait la bouche, sûrement pour continuer leur semblant de discussion précédente.

- Tant mieux, on n’aura pas de problèmes administratifs ou autres pour partir se balader.

- Ca ne va pas être évident sans magie, s’inquiéta Hermione.

- Et c’est la sang-de-bourbe qui dit ça, railla Malfoy.

- Arrête de m’appeler comme ça, s’énerver soudainement la Gryffondor en se retournant vers lui pour lui envoyer un regard des plus brûlants.

- Comme dit le proverbe : il n’y a que la vérité qui blesse.

- J’en ai marre que tu m’insultes sans arrêt, on va devoir se serrer les coudes pour trouver ce fichu papillon alors ce serait bien si tu commençais déjà par être aimable.

- Dans tes rêves Granger, depuis quand est-ce que je devrais être -comment as-tu dis ? - « aimable », avec toi ?

- Tu n’es vraiment qu’un petit crétin, pesta la jeune femme en lui tournant le dos.

- « Tu n’as pas changé depuis Poudlard », « tu es toujours un gamin »… et cætera et cætera… fais-moi plaisir Granger, garde tes leçons de morales pour toi ou pour tes d… ton imbécile d’ami balafré.

- Depuis quand devrais-je te faire plaisir Malfoy ? demanda sèchement la jeune femme en ayant noté que son ennemi avait failli faire une gaffe monumentale mais sans la relever.

Harmonie bougea dans ses bras, se retournant dans son sommeil, et le jeune homme usa de ce prétexte pour garder le silence. Hermione lui lança un regard dédaigneux par-dessus son épaule.



Draco sourit. Ces yeux chargés de dédain ne correspondaient pas à Granger. « Elle commence à prendre mes soi-disant mauvaises habitudes », ria-t-il intérieurement. Son regard balaya le dos de la jeune femme, s’attardant sur les boucles emmêlées et broussailleuses qui formaient sa chevelure. Que n’aurait-il pas donné à cet instant pour passer une main dans ces cheveux et sentir son adorable parfum de violette. Mais bien sûr il s’en gardait bien. Il y avait deux raisons à cette envie soudaine : le fait que cela énerverait au plus haut point Granger, et en plus sûrement un rapport avec les hormones car cela faisait assez longtemps qu’il n’avait pas passé la nuit avec une femme.

Il faut dire que sa mère l’avait étroitement surveillé, ne voulant pas qu’une de ses conquêtes d’une nuit lui ruine une chance de se trouver une épouse. Une épouse… Comme s’il voulait se marier et avoir des marmots piaillant partout comme ces abrutis de Weasley. Même simplement un héritier l’agacerait profondément. Il avait déjà son petit ange qu’il ne voyait qu’une semaine sur deux, cela lui allait très bien. Et ça irait encore mieux s’il ne la voyait pas du tout, il ne voulait pas d’enfants.

Le jeune homme soupira. Ca ne servait à rien d’essayer de se mentir à lui-même, ça ne marchait pas. Le petit être fragile qu’il tenait dans ses bras, il s’était battu pour pouvoir être avec lui, cette fameuse semaine sur deux, et si Granger le lui avait réclamé dans l’instant, il aurait trouvé n’importe quel prétexte pour le garder dans ses bras. Ses cheveux avaient beaux être du blond platine des Malfoy, les boucles qu’ils formaient provenaient indéniablement de Granger. Granger la mal-coiffée, Granger l’épouvantail. Et pourtant Granger qui se tenait là, à quelques mètres de lui sans qu’il puisse la toucher. Pourquoi voudrait-il la toucher d’abord ?

L’ancien Serpentard se secoua en se rendant compte qu’il était vraiment en train de devenir fou. Il préféra diriger ses pensées sur un chemin moins sensible que ses envies, qui étaient sûrement de simples pulsions hormonales passagères, et s’intéressa plutôt à trouver une vengeance digne d’un Malfoy. D’une il y avait eu ce fameux épisode au manoir où il avait promis qu’il le lui ferait payer, on ne frappait pas impunément un Malfoy, et de deux quand il voulait un baiser, il avait un baiser. De quel droit se jouait-elle de lui comme ça ?

Décidemment, elle avait raison, il était un vrai gamin. Non, il était pire qu’un gamin. Qu’est-ce qui lui avait pris de vouloir qu’elle l’embrasse d’abord ? C’était une sang-de-bourbe, ça aurait dû le répugner. Et pourtant en se souvenant de leurs deux nuits ensemble, de leurs corps collés l’un contre l’autre à plusieurs reprises et de leurs baisers échangés il ne pouvait s’empêcher d’en vouloir encore. Non, ça ne l’avait pas dégouté. Au contraire, il avait aimé cela et il en revoulait. Mais qu’est-ce qu’elle avait bien pu lui faire ? Un philtre d’amour ? Lui, le grand Draco Malfoy se serait fait avoir par un philtre d’amour ? C’était révoltant et méprisable, mais sûrement moins que d’admettre qu’il était « tombé sous le charme » d’une moins que rien.

« Les hormones, c’est juste les hormones », se persuada-t-il.

Et en même temps, leur nuit avant ce qui aurait dû être le sacrifice de la jeune femme lui revint en mémoire. Si ça n’avait été que les hormones, il l’aurait prise, cette fois là. Surtout qu’elle était plus ou moins consentante, que c’était elle qui avait engagé les choses. Mais non, ils n’étaient pas allés plus loin. Ils n’étaient pas allés plus loin parce que lui l’avait empêché. Comme quoi son histoire d’hormones était un peu bancale sous certains aspects.

« Bon allez, stop les réflexions sans queue ni tête, concentre-toi sur ce fichu papillon Draco », se ressaisit-il.



Ils accostèrent sur l’île tard dans la nuit. Hermione ôta les trois valises de l’embarcation alors que Malfoy tenait toujours leur fille dans ses bras. Cette dernière se réveilla vaguement et s’agita. La jeune femme s’approcha immédiatement et se pencha sur sa fille en fusillant son ennemi des yeux alors qu’il reculait avec une grimace de dégoût trop forcée pour être naturelle, ce qui la rassura intérieurement. « Pourquoi cela me rassurerait-il d’ailleurs ? » se demanda-t-elle avant de le chasser de ses pensées, déposant un baiser délicat sur le front de son ange qui cessa de se débattre pour ouvrir faiblement les yeux.

- Rendors-toi mon ange, ce soir c’est la nuit de Noël, si tu as été sage il va t’apporter des cadeaux.

- Papa Nowel… bailla la petite en souriant avant de refermer les paupières et de se caler confortablement dans les bras de son père.

- Il faut monter un campement pour la nuit, décida Hermione en se redressant et en mettant une distance respectable entre Malfoy et elle.

- Je suppose qu’un honorable Serpentard ne s’est jamais aventuré à en dresser, ironisa-t-elle.

- Pas sans baguette magique non, répliqua Malfoy.

- Parce qu’avec oui ? s’étonna la jeune femme.

- La coupe du monde de Quidditch, grinça le blond entre ses dents. Et toi ?

- Mes parents m’ont déjà emmenée camper, fit-elle d’une voix neutre.

- Moldus… grommela Malfoy en se laissant tomber dans la neige.

Hermione lui adressa un regard interrogateur et se mit en position d’attente jusqu’à ce qu’il reprenne la parole.

- Tu n’espères tout de même pas que je vais t’aider ?

- Tu dormiras dehors, constata simplement Hermione.

- Il faut que je tienne Harmonie.

La jeune femme lui retourna un regard des plus brûlants avant d’ouvrir sa valise et d’en sortir une tente dépliable en quelques secondes trouvés dans un magasin d’affaires de camping.

- On va se geler dans un truc comme ça ! s’écria Malfoy.

- Désolée mais je n’ai rien d’autre, répliqua Hermione.

Elle sortit un maillet et ancra solidement les sardines de la tente dans le sol enneigé avant de se glisser à l’intérieur avec une lanterne électrique choisie avec soin qui dégagerait de la chaleur en plus de les éclairer. Elle tira péniblement les trois valises dedans et les installa dans les coins en même temps qu’elle en sortait des couvertures isolantes dont elle tapissa les parois de la tente, en particulier le sol glacial. Malfoy se faufila dans l’ouverture et, calant Harmonie dans ses bras, ferma d’une main toutes les fermetures éclairs dans son dos.

L’ancienne Gryffondor sortit des couvertures des valises dont elle se vit obligée d’envelopper Malfoy, action qui lui était impossible avec une seule main. Au passage, si elle put s’empêcher de le toucher, elle ne put échapper au parfum qu’il dégageait et bloqua sa respiration pour trouver le courage de s’éloigner de lui et de la source de chaleur que formait son corps. Elle se retourna vivement vers sa valise pour cacher le rouge qui lui montait irrationnellement aux joues puis fit face à son ennemi une fois reprise, deux énormes paquets cadeaux dans les mains.

- Pour Harmonie, nota-t-elle simplement en les déposant dans un coin.

- Tu nous as encombré de ces énormes trucs ! s’offusqua Malfoy à voix basse pour ne pas réveiller sa fille.

- Vu que c’est peut-être le dernier noël d’Harmonie, oui ! rétorqua avec sauvagerie Hermione en se roulant en boule dans un coin, des larmes gelées au bord des yeux.

- Moi aussi je lui ai amené un cadeau, mais pas aussi volumineux, remarqua-t-il radouci en jetant un regard méprisant sur les paquets de la jeune femme.

Il tira un tout petit sachet d’un repli de sa veste et le déposa sur la pile avant de serrer un peu plus fort sa fille contre lui.

- Je peux ? demanda presque timidement Hermione tant sa voix était faible.

Malfoy opina et s’approcha d’elle pour lui passer leur ange. La jeune femme la prit dans bras et la berça doucement en l’étreignant contre son cœur. Une main vint lui caresser la joue, la faisant sursauter. Elle plongea ses yeux dans le regard du jeune homme dont les doigts étaient à l’abri dans un gant sans qu’elle se souvienne quand est-ce qu’il l’avait enfilé.

- Tu es glacée, se contenta-t-il de remarquer.

Hermione soupira en détournant la tête. Elle ne manqua cependant pas du coin de l’œil le sourire narquois que lui envoyait l’ancien Serpentard. Elle crut un instant qu’il allait lui proposer de la réchauffer, ce à quoi elle lui aurait renvoyé une réplique des plus cinglantes mais il n’en fit rien, aucune lueur lubrique n’éclairant son visage. L’ancienne Gryffondor se détendit, relâchant sa vigilance. Le jeune homme dut s’en apercevoir car il passa un bras autour de ses épaules. L’impression de sécurité et de chaleur que ce geste dégagea empêcha Hermione de se dégager. Elle posa sa tête sur l’épaule de Malfoy en même temps que celui-ci appuyait sa joue dans ses cheveux bruns.

Tout près de sa bouche, elle entendit sa respiration se faire calme et apaisée sans savoir si ses yeux étaient ouverts ou fermés. Elle finit par décider de baisser ses paupières et se laissa doucement sombrer dans les bras de Morphée, la lanterne serrée entre leurs deux corps pour les réchauffer.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.