S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bon, après la soirée la nuit, logique ^^' J'avoue, je n'ai pas cherché bien loin pour les titres de ces deux derniers chapitres mais bon, tant pis !
Voici donc la suite qui finit une nouvelle fois... pas vraiment comme vous allez l'apprécier, désolée d'avance ^^'
Sinon bonne lecture à tous ! :D
Granger se rendit dans la chambre, Draco sur ses talons, passa sous les draps après s’être débarrassée de ses chaussures et commença ensuite seulement à se dévêtir pour rester en sous-vêtements, s’assurant que le drap la couvre entièrement. L’ancien Serpentard rit sous cape sans commenter et ôta à son tour ses vêtements mais s’en s’embarrasser de se cacher, et vêtu uniquement de son boxer se glissa sous le drap blanc.

- Soyons clair, tu restes dans ta moitié, je resterai dans la mienne, déclara aussitôt Granger.

- Comme si j’allais m’aventurer à m’approcher de toi, cracha Draco.

Il dévisagea la jeune femme, qui afficha une mine indifférente mais dont les yeux prouvaient la peine.

- Alors ? fit-il d’un ton narquois mais dont toute trace d’animosité avait disparu, il embrasse bien ?

Granger devient d’un joli rouge écarlate et se tourna, lui présentant son dos.

- Mieux ou moins bien que moi ? insista le jeune homme, ravi de la voir dans l’embarras.

- Je t’en pose moi des questions Malfoy ? rétorqua-t-elle.

- Non, mais je ne t’ai pas interdit de le faire, contra-t-il. Alors ? Lequel est le meilleur ?

- Je ne sais pas… maugréa-t-elle. Tu me laisses dormir maintenant ?

- Comment ça tu ne sais pas ? se vexa aussitôt Draco.

- Je ne l’ai pas embrassé, donc je n’ai aucun moyen de comparer. Et maintenant par pitié laisse-moi tranquille, supplia Granger.

Une lumière s’alluma dans le regard de l’ancien Serpentard, et en même temps une petit vague de soulagement se faisait entendre, selon quoi personne ne lui avait volé un baiser auprès de l’ancienne Gryffondor.

- Le problème est qu’il ne l’a pas fait alors que tu aurais bien aimé ou qu’il a essayé et que toi, comme une idiote, tu l’as repoussé ? s’acharna-t-il, perfide.

Aucune réponse ne lui vint, et les cheveux châtains dissimulaient à la perfection les oreilles de la jeune femme. Ne pouvant constater la couleur de ces dernières, Draco se pencha au-dessus d’elle pour apercevoir avec un plaisir évident le teint écrevisse qu’elle affichait, et également son air morfond. Ainsi elle l’avait éconduit…

- Hey ! s’exclama-t-elle. Tu as dépassé ta moitié du lit !

- La moitié ne me suffit pas, il me faut beaucoup plus de place, se justifia-t-il.

- Je croyais que tu ne voulais pas te salir à toucher une sang-de-bourbe comme moi, lança-t-elle avec ironie, espérant sans doute le faire déguerpir.

- Tout juste, mais tant pis, je prendrai un bain après, répondit Draco en lui adressant un sourire narquois.

Granger se releva violemment, et lui-même se recula juste à temps pour éviter qu’ils ne se cognent.

- Tu es malade ! Préviens avant de faire des mouvements de brusques ! s’écria-t-il.

- Chut, tais-toi ! Tu vas réveiller la petite ! le morigéna Granger.

Draco grimaça mais ne répondit pas, se contentant de se laisser retomber sur l’espèce de matelas mou et jaune et sans lâcher l’ancienne Gryffondor du regard. Elle était quand même attirante, avec ses grands yeux noisette, et sa tignasse emmêlée de lionne. Pas qu’elle l’attirât, ce serait reconnaître une certaine dépendance à son égard. Il la trouvait juste attirante, nuance. Un Malfoy a un prestige à conserver, quand même. Prestige qu’il avait sacrément mit à mal lors de leur première nuit, et peut-être aussi la deuxième.

Mais était-ce sa faute si cette diablesse avait tout pour le tenter ? Dans son cas, c’était plutôt elle le serpent et lui Eve. Et ça, c’était mal parti, car Draco détestait ne pas dominer. C’était lui le Serpentard, enfin l’ancien, c’était à lui d’endosser le rôle du reptile. Et puis de toute manière son prestige, il n’y avait que lui pour savoir qu’il l’avait piétiné lors de ces deux fameuses nuits, et en compensation de ce qui en avait résulté, il ne le regrettait absolument pas.

Pas que Granger soit la seule fille qui se soit invitée, ou, pour parler plus franchement, qu’il ait attiré dans son lit, mais c’était la seule avec qui il n’avait pas eu entière satisfaction. Il n’avait pas eu l’impression de la posséder. Son corps peut-être, mais certainement pas ses pensées, ni, et c’est ce qui le révoltait au plus haut point, son cœur. A des moments il sentait que ce dernier penchait dans ses filets, mais dès qu’il franchissait un certain cap, il s’en échappait. De manière plus explicite, il avait l’impression de capturer ce dernier dans leurs échanges, leurs disputes, leurs câlins, mais dès que s’ensuivaient baisers enfiévrés et plus, ce cœur le fuyait de manière automatique sans qu’il puisse le retenir.

Bref, s’il voulait que Granger s’attache à lui et devienne dépendante, partager avec elle des nuits et des nuits sans dormir ne suffirait, ne conviendrait pas. Alors que sur les autres, si, et c’est ce qui faisait la particularité de miss-je-sais-tout. La question était donc la suivante : souhaitait-il vraiment se l’attacher ? Et à quel prix ? Car si au final elle serait sous sa coupe, il ne faisait aucun doute qu’avant d’y arriver, il allait lui aussi devoir faire pas mal de sacrifice, et il n’était pas sûr qu’au final il s’en retire indemne et libre de toute emprise. Au moment où elle serait dépendante de lui, arriverait-il lui à ne pas être devenu dépendant d’elle ?



- Ca va ? le tira de ses pensées une voix.

Conservant le masque impassible qu’il affichait depuis le début de son débat intérieur, il reporta son attention sur la jeune femme allongée à ses côtés et dont le drap laissait deviner les formes.

- Tu te fais du souci pour moi Granger ? demanda-t-il d’une voix narquoise.

- Non, j’espérais juste. Vu que tu ressembles à une statue depuis tout à l’heure, peut-être avais-tu fait une crise cardiaque.

- Harmonie serait triste, lui fit-il remarquer.

- Potion d’oubli, sortilège de confusion, rétorqua Granger en réutilisant ses propres armes contre lui.

- Tu n’auras jamais le cran de t’en servir, railla-t-il.

- Oui, et c’est bien ce qui fait la différence entre toi et moi Malfoy.

Sur ce, elle se retourna une nouvelle fois. Draco balaya son dos du regard, des frissons commençant à se répandre sur ses bras. La chair de poule ? Il n’avait pourtant pas froid.

- Et bien à demain Granger, ne fais pas l’erreur de m’approcher de trop près, ricana-t-il tout bas.

- Je saurai m’en souvenir, ne t’en fais pas, chuchota la jeune femme en retour.



Draco mit du temps à trouver le sommeil. A côté de lui, il pouvait percevoir la respiration calme et régulière de Granger, preuve qu’elle dormait. Il se redressa sur les coudes pour mieux la détailler, n’arrivant de toute manière pas à dormir. Le drap avait légèrement glissé, dévoilant le haut de ses épaules dénudées si on exceptait les bretelles de son soutien-gorge.

N’y tenant plus, il attrapa la jeune femme par la taille et la ramena doucement contre son torse. Elle remua dans son sommeil, mais se calma sitôt qu’il l’eut collée à lui, la rapprochant bien plus que la décence ne le permettait de son ennemie. Car Draco ne s’y trompait pas, elle devait le voir comme un ennemi. Le serpent tentateur, quoi de plus normal ?

Il cacha sa tête au milieu des boucles défaites et entremêlées de la jeune femme, quêtant l’odeur de violette qui vint aussitôt enivrer son esprit alors que sa chaleur se répandait dans son propre corps. Ses bras se resserrèrent autour du corps fragile de la lionne et il ferma les yeux. La fatigue eut tôt fait de le rattraper, et après avoir lutté quelques instants contre le sommeil, voulant profiter de la présence de la demoiselle dans ses bras, il s’endormit en tenant serré contre lui l’objet de ses rêves.



Quand Hermione se réveilla, elle était bien, envahie par une sensation de calme et de plénitude. Sereine, voilà ce qu’elle était, enveloppée dans une douce et chaude étreinte. Elle ne savait pas où elle était, ni comment, ni pourquoi, mais elle savait une chose : c’est que c’était agréable et qu’elle n’avait pas envie d’en bouger. Curieuse, elle essaya cependant d’identifier ce qui l’entourait.

Son visage était blotti contre quelque chose de chaud qui montait et qui descendant à un rythme régulier. Cela lui fit penser à un cœur qui bat, ce qui était tout à fait possible car quelque chose en mouvement avait de fortes chances d’être vivant, surtout, maintenant qu’elle y repensait, perdu sous les glaces éternelles de l’Antarctique. La situation lui revint en mémoire et un horrible doute l’assaillit.

Elle souleva soudainement ses paupières et ses yeux s’écarquillèrent quand elle reconnut le torse nu de Malfoy sous elle. Ah, la limite ! Où était la limite ?

Affolée, elle tenta de calmer la respiration saccadée adoptée par son organisme. Même si son premier réflexe aurait été de repousser le jeune homme au loin, ce n’était absolument pas une bonne idée, car il se serait réveillé et alors après, bonjour les ennuis ! Non, il fallait garder la tête froide, et arriver à s’extirper le plus délicatement possible du piège dans lequel elle se trouvait.

Elle chercha tout d’abord à repérer tous les membres de son corps, ce qui la fit grimacer d’horreur. Les bras du jeune homme l’enlaçaient, et elle-même était roulée en boule contre lui. Comment avait-elle pu se retrouver dans une position pareille ? Avait-elle eu si froid que ça pour aller chercher de la chaleur auprès de son pire ennemi ? En remuant très légèrement, elle constata cependant qu’il ne faisait pas, mais alors absolument pas froid dans la salle et cela accentua ses doutes. Son corps avait dû réagir tout seul à quelque chose de manière automatique, ce n’était pas son subconscient qui l’avait poussé à se lover dans les bras de Malfoy, si ?

Perplexe, elle s’écarta de la peau du jeune homme et glissa le long de ses bras. Une fois passée sous les draps, elle n’aurait plus qu’à se déplacer de ci de là en cherchant le sol. De toute manière elle ne risquait pas de tomber, le matelas jaune n’était pas surélevé. Cependant, alors qu’elle réussissait plutôt bien son entreprise de glissage, les bras se refermèrent autour d’elle, la serrant contre Malfoy et surtout, lui bloquant toute fuite.

- Bien dormi ? s’enquit une voix traînante.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.