S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Coucou tout le monde ! Et voici le nouveau chapitre de cette histoire. Régalez-vous, parce que la fin est proche ^^'
Hermione attendit que Draco se soit rhabillé pour lui adresser de nouveau la parole.

- On devrait essayer de transplaner à Atlantide, maintenant que la magie est rétablie, ce devrait être possible.

- Entièrement d’accord, il fait meilleur là-bas qu’ici, bien qu’en ce moment je rêve plutôt d’une belle plage avec du soleil et des filles.

La jeune femme, surprise, lui jeta un regard noir. Elle s’apprêtait à lui demander si elle n’était pas assez bien pour lui avant de se reprendre. Elle n’allait quand même pas se ridiculiser en lui faisant une crise de jalousie, surtout qu’ils n’étaient même pas ensemble.

La main de l’ancien Serpentard passa dans sa main et elle sursauta avant de la regarder avec incrédulité.

- C’est quand tu veux que tu transplanes, lâcha Draco avec lassitude.

- Pourquoi tu me prends la main ? demanda-t-elle sans réfléchir.

- Transplanage d’escorte, miss-je-sais-tout-mais-je-suis-vraiment-lente-quand-je-le-veux, soupira le jeune homme. Je ne me sens pas les forces de le faire tout seul après ça, et pas question que je risque me retrouver tout seul ici avec toi partie devant.

Hermione ne répondit pas et se concentra pour transplaner. Malheureusement, la main froide de Draco dans la sienne lui donnait bien du mal et elle était incapable d’aligner deux pensées cohérentes à la suite. Espérant qu’il ne remarquerait pas son trouble, elle se força à se calmer, inspira, expira, transplana… et ne bougea pas d’un poil.

- J’ai froid, Granger, lui reprocha le jeune homme à ses côtés.

- Je n’y arrive pas, paniqua l’ancienne Gryffondor.

- Comment ça tu n’y arrives pas ? répliqua Draco avec acidité, une pointe d’affolement dans la voix.

Il sortit sa baguette, lança un sort au hasard et un tourbillon de neige s’éleva avant de retomber en s’éparpillant.

- La magie est rétablie, conclut-il. Peut-être que l’Atlantide possède une protection anti-transplanage, essaye à un autre endroit.

Hermione obtempéra sans succès. Elle avait beau tenter sur tous les lieux qui lui venaient à l’esprit, son corps ne bougea pas, et celui de Draco non plus. Ce dernier disparut soudainement dans un pop pour réapparaître trois mètres plus loin.

- Je croyais que tu ne pouvais pas transplaner, s’exclama la jeune femme, persuadée de s’être faite bernée.

- Je me débrouille sur de courtes distances, évinça-t-il ses dires d’un geste de la main. Le problème vient de toi.

- Perte de capacité après un trop grand manque de pratique ? formula Hermione avec scepticisme. Ca m’étonnerait.

- Moi aussi. Transplaner c’est comme marcher, une fois que c’est acquis c’est pour la vie.

- Comme le vélo, approuva sa camarade d’infortune.

- Le quoi ? laisse-tomber, ajouta-t-il alors qu’elle ouvrait la bouche. Sans doute un truc moldu.

- Tu as passé un an sans magie et tu ne sais pas ce qu’est un vélo ? s’étonna Hermione.

- Non, coupa froidement le jeune homme.

L’ancienne Gryffondor leva les yeux au ciel, exaspérée.

- Alors miss-je-sais-tout, la solution miracle ? railla Draco.

L’interpelée lui jeta un regard glacial.

- On dirait que j’ai touché une corde sensible, constata-t-il avec un sourire narquois.

Hermione lui tourna le dos et fit quelques pas pour s’éloigner. Elle aspira une grande goulée d’air froid et frissonna. L’atmosphère glacée commençait à traverser ses vêtements. Elle entendit derrière elle les pas de Draco qui s’approchait d’elle.

- Laisse-moi tranquille, intima-t-elle en regardant dans le vide devant elle.

- Ca m’énerve, mais il faut bien que je m’y résigne, répondit le jeune homme sans tenir compte de ses propos. Il va falloir retourner chercher Harmonie à pieds, du moins tant que mes pouvoirs ne sont pas revenus.

- Tu raisonnes comme un moldu, fit remarquer Hermione.

- Tu vois une meilleure solution ? jeta amèrement Draco.

Pour toute réponse, elle leva sa baguette.

- Accio balai de Draco Malfoy, déclara-t-elle.

Puis elle s’assit pour attendre.

- Laisse tomber, soupira l’ancien Serpentard, j’y ai déjà pensé. Il est enfermé dans la cave, il ne pourra pas en sortir. Et de toute manière, même si on appelle un autre balai comme celui de Potter, le temps qu’il arrive jusqu’ici nous aurons largement eu le temps de rejoindre l’Atlantide par nos propres moyens.

- Tu préfères donc marcher ? s’enquit la jeune femme.

- Je l’ai déjà fait à l’aller, soupira Draco avec un air désespéré qui fit légèrement sourire son interlocutrice.

Il se laissa tomber à côté d’elle dans la neige, les yeux résolument braqué sur les sommets enneigés les entourant.

- Malfoy, demanda Hermione après un silence, pourquoi tu ne peux pas t’empêcher de m’insulter ?

- T’insulter ? répéta ce dernier en haussant un sourcil.

- Miss-je-sais-tout, sang-de-bourbe… énuméra la jeune femme.

- Hm…

Elle s’attendait à une réplique cinglante selon quoi il ne faisait que dire la vérité mais n’y eut pas le droit. Draco ne la regardait toujours pas, les yeux perdus quelque part loin devant eux.

- Oublie, finit-elle pas souffler alors qu’il ouvrait la bouche.

Il la referma et se tourna légèrement vers elle. Hermione se releva d’un bond avant d’épousseter la neige collée à ses vêtements.

- Allez en route, Harmonie nous attend ! s’exclama-t-elle en collant un sourire forcé sur son visage.

Draco la dévisagea sans bouger. Puis il finit par tendre la main vers elle. Elle lui jeta un regard perplexe.

- Je ne vais quand même pas me lever tout seul alors que je suis fatigué, se justifia le jeune homme en la toisant, attendant qu’elle l’aide.

Hermione se dit qu’elle pourrait en profiter pour prendre une vengeance bien méritée, haussant les épaules et lui tournant le dos, mais après tous les efforts qu’il avait fait et l’air résolu qu’il affichait, elle céda et lui prit la main. Il sembla surpris, et une fois debout, la toisa.

- Tu es trop gentille, lâcha-t-il avec dédain.

- Si tu le dis… répondit la jeune femme sans lui prêter plus d’attention que nécessaire et en commençant à faire demi-tour malgré le sang qui affluait plus vite dans ses veines.

Une main empoigna soudain son bras, la retenant. Draco la retourna sans brusquerie et effleura ses lèvres des siennes, en un baiser délicat et si bref qu’avant d’avoir compris ce qui venait de lui arriver, il était déjà loin devant elle. Ses joues rosirent légèrement alors qu’elle se remémorait ce si fragile échange. C’était sans doute sa manière de la remercier.

***

- Bonne nuit Amonie, sourit Anak avant de quitter la pièce.

- Bonne nuit, souffla Lilia en déposant un baiser sur son front avant de s’éloigner vers le lit de son fils pour lui murmurer quelques mots en atlantéen.

Harmonie, blottit sous les draps, la regarda embrasser son fils, puis quitter les lieux, les plongeant dans l’obscurité une fois le rideau tombé. Alors seulement elle laissa couler quelques larmes. Sa maman et son papa lui manquaient. Cela faisait déjà plusieurs nuits qu’elle dormait sans eux, et elle n’aimait pas ça. Elle renifla brièvement, et un grognement de Dayan qui était couché à plusieurs mètres d’elle lui parvint en réponse. La fillette essaya de se faire la plus discrète possible et essuya ses larmes d’un revers de la main.

Ses yeux se fermèrent progressivement, et ses pensées divaguèrent. Une silhouette encapuchonnée se dressa devant elle. La petite fille ne pouvait pas distinguer son visage. Un rire glacial retentit qui lui fit dresser les cheveux sur la tête. Elle se sentit empoignée, puis envoyée brutalement taper contre quelque chose. Elle ne voyait plus grand-chose, juste des barreaux noirs, sombres. Elle se mit à pleurer, à réclamer sa maman. Une lumière rouge l’atteignit ; elle eut mal. Une voix rauque lui ordonna d’arrêter de geindre, alors elle cessa de crier. Sa maman allait venir, sa maman allait la sortir de cet enfer.

Un grincement, une porte qui se ferme. Harmonie releva la tête pour découvrir que la porte de sa prison était close. Et quelle prison que cette minuscule cage dans un coin de laquelle elle était recroquevillée ! Ses cheveux collaient à ses tempes, sa respiration était sifflante, ses genoux tremblaient. Elle avait peur, elle voulait sa maman. Et les rires ne finissaient plus de retentir dans sa tête. Elle ferma les yeux.

Une autre vision s’imposa à elle. Elle était secouée de toutes parts sans reconnaître les lieux. Il faisait chaud, très chaud. C’était Ginny qui la tenait, courant, courant. Il y avait du feu partout autour d’elle. Elle pleurait, elle criait. Soudain Ginny sauta par une fenêtre, mais elles n’allèrent pas s’écraser au sol. Au contraire, elles filèrent sous le ciel orangé et Harmonie cessa d’hurler, se serrant contre sa protectrice. Elle aurait tant voulu, que sa maman soit là.

Et soudain, sa maman était là, à plusieurs pas d’elle, en train de la regarder. Elle voulut courir jusqu’à elle mais une main la retint. Elle se débattit, cria, griffa… Tout était vain, la main ne voulait pas la lâcher. Il l’entraîna vers une forme posée au sol, et Harmonie reconnut l’album photo de sa maman et d’elle-même qu’elle adorait regarder. Mais en ce moment-là, elle s’en fichait de ce volume, elle voulait rejoindre sa maman. Une deuxième main vint s’ajouter à la première pour l’emprisonner et la forcer à prendre l’album dans ses bras. Elle continua de crier, ne comprenant pas pourquoi son père l’empêchait de courir se jeter dans les bras de sa maman.

Un truc au niveau du ventre la tira vers le haut. Elle s’éleva dans les airs, l’album en main, en continuant de crier et de pleurer, et d’appeler sa maman. Pourquoi ne venait-elle pas la voir, pourquoi sa maman ne la rejoignait-elle pas ? Son papa la lâcha, le truc l’emporta, l’emportant au loin de sa mère qui la regardait sans bouger.

Harmonie criait, criait sans s’arrêter. Elle ouvrit brusquement les yeux et se tut. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, son corps était trempé de sueur. Elle ne reconnut pas tout de suite le visage penché au-dessus d’elle.

- Dayan ? murmura-t-elle d’une faible voix.

- Nogaryo, répondit ce dernier.

La fillette le regarda sans comprendre, la respiration encore haletante et n’arrivant pas à se calmer.

Le garçon se redressa et s’éloigna sans lui accorder plus d’attention. Il se coucha dans son lit et lui tourna le dos. Harmonie le regarda un moment avant de ne plus y tenir. Les joues encore ruisselantes de larmes, elle se leva sur la pointe des pieds et avança en chancelant jusqu’au lit de Dayan. Elle se glissa sous les draps et se colla contre lui, le faisant grogner de nouveau. La fillette ferma les yeux en voyant qu’il ne la chassait cependant pas. Des souvenirs, ce n’étaient que de mauvais souvenirs, ses parents allaient revenir.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.