S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Antartik et Atlante par Realgya

[831 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Je l'avais promis donc voici le cinquième chapitre :D J'espère pour vous qu'il sera publié au plus vite. Bonne lecture !
Draco dévisagea Granger d’un visage impassible.

- On peut savoir ce que tu fais ? demanda-t-il d’une voix tranchante.

- Tu as demandé à Greengrass de te frapper, je me suis permise de le faire à sa place, répondit la jeune femme. A la vérité depuis tout à l’heure que je vous entends discuter je ne savais pas encore lequel des deux allait subir les démangeaisons de ma main, mais il semblerait finalement que ce soit tombé sur toi.

- Et pourquoi donc ? questionna Draco, la voix vibrante de colère.

- Pourquoi ? Tu oses me demander pourquoi ? s’enflamma Granger. Peut-être parce que la peste qui se trouve dans mon dos vient d’insulter ma fille, ce que je ne permettrai pas !

La jeune femme se retourna brièvement vers l’ancienne Serpentard pour lui lancer un regard brûlant avant de vriller ses pupilles d’un noisette en feu sur Draco.

- Peut-être parce que non seulement tu ne relèves pas, mais en plus tu réemploies ses insultes pour parler d’Harmonie ! Peut-être parce que, tout prétentieux, arrogant et insupportable que tu es tu méritais que quelqu’un te remette à ta place ! Greengrass n’est pas un objet et tu es immonde de te comporter ainsi avec elle et de lui parler de cette façon, espèce de crétin de serpent !

Granger avait le souffle court d’avoir crié et les joues rouges. Draco haussa un sourcil. Elle était bien la seule à se permettre d’hausser le ton en présence de deux anciens Serpentards.

- De quoi tu te mêles la Sang-de-bourbe ? s’agaça Astoria.

Granger se retourna vers elle et fit face aux deux jeunes gens. Même à une contre deux, elle était loin de se démonter. C’était fou ce que les Gryffondors pouvaient être stupides.

- Toi, fit-elle d’une voix qu’elle tenta de maîtriser, je t’interdis de reparler une seule fois comme tu l’as fait de ma fille.

- Ah oui ? la provoqua la jeune femme. Et qu’est-ce que tu me feras si je te « désobéis » ?

Astoria jeta un regard méprisant à Granger.

- Je ne sais pas encore, répondit l’ancienne Gryffondor avec un haussement d’épaules. Mais une chose est sûre, c’est que si tu ne te rends compte que maintenant que Malfoy dispose de toi comme d’un objet, c’est que tu n’es vraiment pas futée.

« Ne pas être futée pour un Serpentard, c’était le comble » pensa Draco en riant, spectateur silencieux de l’affrontement verbal des deux jeunes femmes. Le visage d’Astoria passa d’ailleurs au blanc et elle sortit sa baguette magique d’un coup sec pour en menacer Granger. Cette dernière sourit.

- Vous les sangs-purs, on se demande vraiment comment vous faites pour survivre encore dans ce monde sans magie, lâcha-t-elle avant de retourner dans la cuisine après un dernier regard des plus furieux en direction du jeune homme.

Penaude, Astoria rangea sa baguette et sortit en hâte du manoir sous le rire moqueur de Draco.



Hermione traversa le salon en hâte pour retourner près de sa fille qu’elle avait confiée aux deux elfes de maison. Ces derniers l’entouraient d’une étreinte bienfaisante alors que la petite se tenait dans un coin, la mine dépitée. Elle n’avait peut-être pas compris toute la conversation, mais avait retenu l’essentiel, soit les insultes à son égard, dont une provenant de son propre père. Hermione maudit encore une fois ces abrutis d’avoir crié si fort alors que la fillette était dans la pièce d’à côté.

- Viens mon ange, fit-elle doucement en écartant les bras.

Harmonie se rua vers sa mère et se blottit contre elle en quête de réconfort. Hermione l’étreignit un peu plus et caressa doucement ses longs cheveux blonds et bouclés. Elle sentit quelque chose d’humide dans son cou et comprit que sa fille versait quelques larmes. Sa colère contre Malfoy se raviva aussitôt.

- Granger, je t’interdis de laisser ma fille traîner dans ces cuisines, ce n’est pas la place d’une Malfoy, fit à ce propos la voix traînante de l’être détesté dans son dos.

Sans un mot, Hermione se leva et quitta la pièce après avoir remercié les elfes de maison. Elle frôla l’odieux maître des lieux sans lui accorder un regard et se rendit à la chambre de sa fille la tête haute malgré les appels du jeune homme.

- Granger, je t’ai ordonné de revenir ici, finit-il par s’énerver.

Hermione s’arrêta net sur la marche, se retourna de trois-quarts, adressa son regard le plus glacial à Malfoy puis reprit son chemin vers la chambre de son ange. Une main s’abattit sur son épaule et elle fut retournée de force pour se retrouver près du visage agacé du jeune homme. Il affronta quelques instants le regard de la jeune femme avant de reporter son attention sur Harmonie.

- Harmonie, mon ange, ça ne va pas ? s’enquit-il d’une voix douce.

La fillette cacha un peu plus son visage dans les bras de sa mère sous le regard perplexe de l’ancien Serpentard.

- Qu’est-ce qui se passe ? Tu sais je suis ton papa, tu peux tout me dire ? l’encouragea-t-il malgré les yeux brillants de colère d’Hermione.

Cela l’agaçait au plus haut point qu’il fasse exprès de se montrer attentionné pour obtenir quelque chose d’Harmonie.

- Non… chuchota l’enfant.

- Je n’ai pas entendu mon ange, nota Malfoy.

- Tu n’es pas mon papa, murmura Harmonie terrifiée. Un papa c’est gentil.

La déclaration eut l’air d’être un véritable choc pour le jeune homme. Son visage, déjà pâle, devint totalement livide. Il leva les yeux vers elle et sembla étonné de ne pas lire dans le regard d’Hermione du mépris accompagné du goût de la victoire. Actuellement, la jeune femme était triste. Triste et terriblement en colère qu’il fasse souffrir son ange.

Hermione se dégagea de son étreinte sans qu’il ne l’en empêche et s’en alla, sentant braqué dans son dos le regard médusé de Malfoy.



Hermione passa toute la matinée avec Harmonie à jouer à toutes sortes de jeux pour distraire son ange qui au bout de dix minutes oublia totalement ses tracas matinaux. Elles redescendirent toutes deux pour le repas du midi où la jeune femme espéra que Malfoy s’excuserait auprès de sa fille et se réconcilie avec elle. Pas qu’elle ait spécialement envie que le jeune homme continue d’interférer dans sa vie et celle de son petit ange, mais elle savait que cette dernière avait besoin de son papa.

Harmonie jeta un regard timide au jeune homme en se cachant derrière Hermione. Malfoy soupira, se leva et s’approcha d’elle.

- Tu peux nous laisser un moment ? ordonna-t-il plus qu’il demanda à l’ancienne Gryffondor.

Celle-ci faillit lui répondre mais préféra laisser à l’ancien Serpentard une chance de se faire pardonner. Elle rassura sa fille d’un sourire et sortit après un dernier regard plein d’avertissements au jeune homme.



Draco soupira et s’agenouilla pour se mettre à la hauteur de son ange. Un Malfoy ne s’abaissait jamais devant personne ; telle était l’une des règles inculpée par son père jusqu’à que ce dernier se traîne aux pieds du Seigneur des Ténèbres. Quel déshonneur ! Draco en grimaça intérieurement avant de sourire à Harmonie.

- Je suis désolé si je n’ai pas été gentil, je ne voulais pas, déclara-t-il. Je t’aime mon ange.

Il ouvrit les bras et Harmonie courut se blottir entre eux. Il n’en fallait pas beaucoup pour se faire pardonner d’une fillette de quatre ans qui n’attendait que cela. Draco la serra fort contre lui et déposa un baiser dans ses cheveux. C’était la deuxième qu’il se voyait admettre à lui-même et à autrui qu’il aimait sa fille, et il espérait bien qu’il n’y en aurait pas de troisième !

- Tu sais, un papa, avant même d’être quelqu’un de gentil, c'est quelqu'un qui t’a donné un petit bout de soi, lui apprit-il.

Harmonie leva vers lui ses grands yeux interrogateurs. Draco se résigna à lui expliquer.

- Tu vois, développa-t-il, ta maman a prit un petit bout de moi, un petit bout d’elle-même, et elle a assemblé les deux pour créer un petit œuf qui a grandit et qui à présent est une jolie petite fille qui s’appelle Harmonie.

Draco espérait de tout cœur qu’il n’aurait pas le droit à la question « comment maman a prit un petit bout de toi » parce qu’il n’était pas sûr d’être en mesure d’y répondre au mieux. A son grand soulagement, Harmonie hocha la tête et se serra de nouveau contre lui.

- Alors tu seras toujours mon papa ? chuchota-t-elle.

- Oui, je serai toujours ton papa, la rassura le jeune homme.

Ses pensées dérivèrent sur la naissance, la vie, la mort. La maladie de la mort… La menace fut ravivée dans son esprit encore plus prégnante que la première fois. Non, il ne laisserait pas un maudit virus s’en prendre à sa fille, il allait trouver un moyen. Si aucun remède n’existait, il fallait éradiquer le mal. La maladie était apparue lors de la disparition de la magie, restaurer cette dernière mettrait fin à ce calvaire. Et puis, il ne supportait décidemment plus le mode de vie des moldus, à commencer par ses elfes de maison qui arrivaient plus lentement, devant marcher d’une pièce à l’autre, à ses propres déplacements en « machins à faire vomir » et l’inutilité de sa baguette.

De fil en aiguille, il en vint à penser à Granger qui attendait de l’autre côté de la porte et avec qui il avait partagé sa première expérience en « machin à faire vomir ». C’était horrible ! Et dire que la jeune femme y était habituée. Elle avait du cran, c’était certain, et aussi un fort caractère qui la différenciait des autres femmes. Il s’était pris deux uniques claques dans sa vie. Et à chaque fois de sa part. Décidemment la lionne ne savait pas à quel serpent elle avait affaire, car il comptait bien se venger, il s’en faisait la promesse.



Hermione compta encore une minute avant de retourner dans le salon. Elle y entra et fut touchée de voir Harmonie blottie contre son père, sans avoir remarqué l’espace d’un instant le sourire diabolique qui avait flotté sur les lèvres de ce dernier.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.