S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Journées Reviews


Lire, écrire…

Tu as envie de lire ? De découvrir un ou une auteure ? D'échanger sur ses écrits et sur les tiens à travers quelques reviews sympathiques ?

La Journée Reviews est là pour ça, et elle aura lieu cette fois-ci du 13 au 16 mai !

Viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.

 


De le 04/05/2022 19:14


29ème édition des Nuits Insolites HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 29e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 6 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De Équipe des Nuits le 04/05/2022 13:35


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, AliceJeanne, ECM et Sifoell, qui remportent la Sélection Univers Alternatif !

Changement chez les Podiums : désormais, vous pourrez proposer deux fictions de moins de 5000 mots ou une fiction de plus de 5000 mots. À vos propositions pour le thème Fondateurs ! Ça se passe ici ou bien en répondant à cette news.

Il vous reste encore un mois pour proposer votre fiction longue favorite par ici ou sous cette autre news.

Et en mai, les Sélections vont 100 aucun doute faire 100sation. Les textes de 100 mots sont à l'honneur ! Onze Drabbles et recueils de drabbles vous attendent. Vous avez jusqu'au 31 mai pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 03/05/2022 07:11


122ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 122e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 06/04/2022 21:40


Sélections du mois


Une grande nouveauté fait son arrivée aux Sélections des ASPICS ! En plus des sélections mensuelles, découvrez désormais la sélection annuelle "Fictions longues".

Vous adorez une fiction, vous avez envie de partager votre coup de cœur, mais vous n'avez jamais osé ou eu l'occasion de la proposer ? C'est le moment ou jamais ! Le thème est totalement libre, la seule contrainte sera de proposer une fanfiction de minimum 50 000 mots.

Une seule proposition par personne... alors réfléchissez bien ! Vous avez jusqu'au 31 mai pour proposer votre fanfiction longue favorite en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

À très vite dans cette nouvelle aventure,

L'équipe des Podiums


De Equipe des Podiums le 02/04/2022 17:50


De tendre retrouvaille par Beurk

[1 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Tout les personnages viennent de notre très chère auteur J.K.Rowling que j'apprécie énormément.
Sept jours avaient passé depuis qu’Harry avait vaincu Voldemort. On avait enterré toutes les victimes de la Grande Bataille. Les Mangemorts décédés avaient été enterrés dans une fosse commune ainsi que Jedusor. Ces meurtriers ne méritaient pas d’avoir une pierre tombale à leurs noms.
Harry logeait désormais au 12 square Grimmaurd, même s’il n’aimait pas cette maison, c’était chez lui maintenant. Il s’était rendu sur la tombe de ses parents dès le lendemain de la Victoire du Bien sur le Mal, pour y déposer une gerbe de Roses blanches. Seul, il y était allé seul. En effet depuis ce jour il n'avait vu personne. Oh, bien sûr, il avait bien assisté aux funérailles de Fred, Tonks, Lupin et de toutes les autres victimes. Mais il était resté au loin. Il ne s'était approché qu'après s'être assuré que personne ne soit là. Pourtant au fond de lui, il mourrait d'envie de voir quelqu’un, plus précisément Ginny, sa Ginny. Mais il se doutait bien qu'il ne comptait plus pour elle, pas après ce qu’il s'était passé. Dans un sens il ne voulait pas la voir. Il avait peur, peur qu'elle ne l'aime plus. Au début, il avait pensé rester avec Ron et Hermione mais il ne se sentait pas bien avec eux. Ils lui rappelaient trop de souvenirs douloureux.
Aujourd'hui, Harry était dans l'ancienne chambre de Sirius, la sienne. Plongé dans des pensées peu joyeuses, il ne s'aperçut pas qu'une douce présence était entrée dans sa chambre, il ne perçut même pas l'odeur des fleurs du Terrier qui envahissait la pièce. Pourtant la personne qui était rentré était celle qu'il aimait le plus, Ginny. Elle fut bouleversée de le voir ainsi assis sur le lit en se tenant les genoux, plongé dans ses pensées, de voir des larmes couler le long de ses joues. Elle décida d'aller s'assoir à coté de lui, pour le réconforter, mais c'est quand elle essuya les larmes qui coulait le long de ses joue qu'il la remarqua enfin.
"J'ai cru que tu ne me verrais jamais, dit-elle pour tenter de le faire rire ou, au mieux, le faire sourire.
-Ginny, dit-il d'une voix roque de ne pas avoir parlé depuis longtemps, Je ...
-Ne dis rien Harry je t'en supplie, ne dit rien, s'il te plaît, le supplia-t-elle.
-Ginny, je ne comprends pas, dit-il quand même.
-Qu'est ce que tu ne comprends pas ?
-Je ne comprends pas pourquoi tu ici avec moi.
-Mais Harry, je suis ici parce que tu as besoin de moi. J'ai besoin de toi. Et parce que je ...
-Non.
-Pourquoi non ?
-Tu n'as pas besoin de moi ce n'est pas possible. Que moi j'ai besoin de toi, c'est possible mais le contraire ne l'est pas.
-Pourquoi ?
-Comment pourrais tu avoir besoin moi après qu’il s'est passé. Réfléchie ; sans moi tu aurais toujours ton frère, tu n'aurais pas souffert toute l’année, tu ..."
Harry ne put continuer car Ginny venait de poser sa main sur sa bouche.
"Harry, écoute-moi bien. Qui a vaincu Voldemort ? Qui m'a sauvée du basilic?, son ton monté a chaque question car Harry voulais protester, Qui a sauvé mon père ? Et Ron ? QUI ? TOI, TOI ET TOI !
-Oui, je sais, répondit-il en soupirant, pas la peine de me le répéter, mais..." il ne put finir sa phrase car Ginny le gifla.
"Ginny!, dit-il sur un ton de reproche même si la gifle lui avait remis les idées en place et ouvert les yeux, en fait j'ai peur, enfin non j'avais peur."
D'une toute petite voix Ginny lui demanda :
"De quoi avais-tu peur?
-J'avais peur que tu ne m'aimes plus, dit Harry tellement bas que Ginny ne l'entendit pas.
-Tu avais peur de quoi ?
-J'avais peur que tu ne m'aime plus, dit t-il sur un ton un peu plus élevé.
-Mr Potter vous êtes un idiot.
-Quoi ?!
-Mais Harry, je t'aime depuis toujours. Comment peux-tu en douter et moi qui pensais que c'est toi qui ne m'aimais plus ! C'est pour ça que j'ai mis tant de temps à venir. En fait, nous sommes tous les deux des idiots !
-Oui je crois que tu a raison enfin j'étais idiot car depuis que tu m’as giflé, j’ai ouvert les yeux.
-Comment ça ouv...
Elle ne put finir sa phrase car Harry l'embrassa, il mit dans ce baiser tout l'amour qu'il éprouvait pour elle. Et une fois la surprise passée, elle fit de même.
"Je serais venu plus tôt si j'avais su, dit-elle en faisant rire Harry.
-Et moi je serais venu te chercher plus tôt, dit-il entre deux éclats de rire.
-Je t'aime, Harry.
-Moi aussi, Ginny, je t’aime.
-Harry, je peux te demander quelque chose ?
-Oui, bien sur, tous ceux que tu veux.
-Je voudrais que l'on reprenne notre histoire là où on la laissée il y un an, sans reproche de ne pas avoir été ensemble pendant plus d’un an, même si nous en avons beaucoup souffert tout les deux.
-Ne t’inquiète pas, Gin’, je désire tout autant que toi reprendre notre histoire là où elle était, même si beaucoup de chose on changé depuis.
-Oui, beaucoup de chose on changé en un an même si notre amour n’a pas changé. Si ce n’est qu’il est encore plus fort.
-Oh et aussi…
-Oui ?
-Aurai-je un jour la chance de connaitre la vérité sur tout ?
-Un jour, oui mais pas aujourd’hui, c’est encore trop tôt. C’est au dessus de mes forces. Mais je te promets qu’un jour tu sauras tout. »
Ginny le comprenant n’insista pas d’avantage et l’embrassa pour le réconforter.
Ils restèrent plusieurs heures enlacés, ne voyant pas le temps passé. Ce fut quand une horloge sonna quelque part dans la maison dix-sept heure qu’ils s’aperçurent du temps qui s’était écoulé depuis qu’ils s’étaient retrouvés.
« Harry, je dois rentrer ma mère va s’inquiéter si elle ne me voit pas rentrer. Tu la connais. Elle est très anxieuse depuis la mort de… »
Ginny ne put finir sa phrase et Harry vit une unique larme couler le long de sa joue, il l’essuya et ne put s’empêcher de s’en vouloir de ne pas avoir été là pour la consoler à la mort de son frère. Il comprit que ce n’était pas le moment d’en parler et continua la conversation sans faire allusion à son chagrin et Ginny lui en fut très reconnaissante.
« -Oui, mais comment comptes-tu rentrer ?
-Pourquoi cette question ?
-Parce qu’il n’est pas question que tu prennes le magicobus ! Il y a encore des Mangemorts dans la nature et tu n’as pas encore le droit de te servir de la magie.
-Et comment je vais rentrer ? A pied ? Ce serait encore plus dangereux !, dit-elle en rigolant.
-Non, bien sur que non, tu rentreras en transplanant, répondit-il le plus sérieusement du monde.
-Ha ha ! Je te rappelle que je ne peux pas transplaner. Je ne suis pas majeure.
-Merci, je sais, je ne suis pas totalement idiot. Par contre, moi, je suis majeur et j’ai mon permis de transplaner je l’ai passé avant de me rendre sur la tombe de mes parents, il y a quelques jours.
-Je te félicite de l’avoir réussi mais ça ne m’avance pas beau… »
Ginny ne continua pas car elle comprit ce que Harry venait d’insinuer et elle en fut très heureuse.
« Tu reviens vivre au Terrier !
-Oui. Je ne peux pas vivre sans toi. Être loin de toi m’est insupportable.
-Oh Harry, j’en suis tellement heureuse.
-Je ne voudrais pas être méchant, mais si tu veux que l’on ne rentre pas trop tard, tu as intérêt à m’aider à faire ma valise !
-Pas de problème, dit-elle en se mettant debout »
À eux deux, ils mirent moins de cinq minutes à faire la valise d’Harry. Juste avant de partir Ginny lui demanda :
« Harry, j’ai une faveur à te demander.
-Tout ce que tu veux.
-Je voudrais éviter que mes parents sachent que l’on s’est remis ensemble. Et il ne faut SURTOUT pas que Ron l’apprenne.
-En bref, tu me demande de cacher notre relation ?
-Oui, tu connais Ron, rajouta-t-elle en voyant qu’il faisait la grimace, il va être insupportable quand il le saura. Tu sais qu’il a toujours été protecteur envers moi, et bien, ça a empiré depuis la bataille et tu sais très bien pourquoi. Pour pouvoir venir ici il a fallu que je persuade Hermione de l’occuper. Bon, c’est vrais, j’avoue que ça n’a pas était très difficile de la convaincre. Surtout quand je lui ai dit où je voulais aller et ce que je voulais faire ! Après un instant de réflexion elle ajouta, je sais bien qu’un jour ou l’autre il le découvrira mais j’ai l’impression que plus tard ça arrivera mieux ce sera.
-Je pense aussi, enfin si je comprends bien, Hermione est au courant de tout donc pas besoin de se cacher avec elle ?
-Tu as tout compris de toute façon j’aurais été incapable de le lui cacher et toi aussi. Par contre, elle par demain pour l’Australie, elle va essayer de retrouver ses parents et de les ramener, elle ne reviendra que dans une semaine au mieux. Donc…
-Donc on avoir un mal fou pour se retrouver tout les deux, seul.
-Oui, très. Surtout que …
-Que quoi ?
-Oh, excuse-moi Harry, mais il y a deux jours elle m’a proposée de l’accompagner et j’ai accepté. Je suis désolée.
- Ce n’est pas grave, tu ne pouvais pas savoir que l’on allait se remettre ensemble aujourd’hui.
-Oui, c’est sûr, mais bon…
-Aller, on va transplaner, accroche toi bien. Tu veux que je te dépose où ?
-Dans le champ juste à côté de la maison, j’y vais souvent pour être un peu tranquille et il arrive que j’y reste très longtemps. Personne n’ira me chercher là-bas.
-Pas de problème. »
Et ils transplanèrent. Arrivés dans le champ, Ginny lui dit :
« Je te retrouve dans une dizaine de minute et je joue à la malheureuse de te voir. Comme ça il n’y aura pas de soupçon. Je voulais aussi te demander de ne rien dire à Hermione pour l’instant je préfère lui dire moi-même si ça ne te dérange pas.
- Aucun problème, préviens moi quand tu lui auras dit. Pour éviter que je fasse une bourde.
-Ne t’inquiète pas je te préviendrais ! »
Il l’embrassa puis transplana.
Note de fin de chapitre :

Je sais j'avais dit que sa ne serai pas one-shoote mais voila l'inspiration ma quiter pour cette fiction mais j'en écrirai d'autre promis ;)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.