S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


OS en tous genres par Mak

[85 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Hello ! Je vais pas répéter ce qui a été dit dans le résumé. Je précise juste que le monde de HP appartient à J.K.Rowling (au cas où vous ne le sauriez pas), et que Ginger Enderson et pas mal d'OC en tous genres m'appartiennent.
Bonne lecture !
Note de chapitre:

Il n'est pas nécessaire d'avoir lu "Ginger La Légende" pour lire cet OS.
Mais pour ceux qui l'ont lu, je dirai juste ceci. Vous rappelez-vous de cette liste, évoquée dans le quatrième chapitre, pour présenter quelques uns des personnages ? Vous en avez ici la génèse...
Bonne lecture !

EDIT du 29/10/10 : C'est horriiiible, il manquait plus de la moitié du texte ! Du coup c'était même pas drôle ! Maintenant c'est arrangé... Désolée désolée désolée !
Je suis dans un bateau sur une rivière. L’eau coule entre mes doigts. Les fleurs, sur les rives, sont jaunes et vertes et immenses : elles dépassent largement les arbres à tangerines qui poussent tout près. Leurs pétales, enrobées dans du papier cellophane, semblent atteindre le ciel… Qui, maintenant que j’y réfléchis, ressemble beaucoup à de la confiture…

Une main agrippe mon bras. Je me tourne vers une fille avec des yeux de toutes les couleurs, portant une robe de diamants.

- Ginger ! s’écrie-t-elle.

J’ouvre les yeux. C’est Roxanne qui m’a agrippée.

- Tu t’es endormie ou quoi ? chuchote-t-elle.

- Je sors du rêve le plus bizarre que j’aie jamais fait, dis-je d’une voix lente.

Roxanne soupire d’exaspération.

- Ginger, je sais que c’est un cours d’Histoire de la Magie, mais quand même. Je te signale qu’à la fin de l’année, il y a les BUSES. Et je ne te laisserai pas avoir une note pourrie.

- Oui maman.

Roxanne lève les yeux au ciel.

- De toute façon, je reprends en bâillant à m’en décrocher la mâchoire, c’est ma dernière année d’Histoire de la Magie. L’année prochaine, terminé ! Heureusement que c’est pas obligatoire en sixième année…

Roxanne me regarde, consternée.

- Tu dormais aussi à la cérémonie de Répartition, hier soir ?

- Bah ouais. A quoi ça sert de rester réveillée, je connais jamais personne, de toute façon.

- Ca aurait pu te servir, par exemple, à savoir que la directrice a décidé que ce serait obligatoire pour la sixième année à partir de l’année prochaine.

Je la regarde droit dans les yeux. Elle ne cille pas. Bon sang, Roxanne dit la vérité.

Je plonge la tête dans les mains.

- Euh… Ca va, Ginger ?

- Laisse-moi mourir.

Le cours de Binns se déroule à peu près à la même allure que la vitesse de promenade d’un escargot fatigué : vraiment pas très vite. Et dire qu’on a une heure entière à tenir. Misère. Il faut que je me trouve une occupation.

Prendre des notes ?... non. C’est ennuyeux. Et de toute façon, je ne vais pas commencer à en prendre au beau milieu du cours ! … Bon, d’accord, il reste encore quarante-cinq minutes, mais quand même ! J’ai loupé les quinze premières minutes, maintenant, je ne peux plus prendre de notes… Quel dommage…

Il y a Potter, devant. Je pourrais faire des boulettes de papier et lui en envoyer dans les cheveux jusqu’à ce qu’il s’en rende compte. Mon record est de 47. Le problème, c’est qu’aujourd’hui il a essayé une nouvelle coupe de cheveux – ridicule, comme d’hab – et je n’ai plus mes points de repère habituels. Je sais que je ne parviendrai jamais à 47. C’est inutile de me lancer dans cette entreprise si je sais d’avance que je ne pourrai pas battre mon record.

Pas de lançage de boulettes, alors. Je suppose que je peux toujours caricaturer un prof… Je l’ai déjà fait des millions de fois, mais bon, pourquoi pas, je n’ai rien de mieux à faire. Je sors un parchemin neuf, ma plus belle plume, et commence mon ouvrage. J’essaie de représenter Binns avec son gros nez, ses cheveux gras – ses cheveux sont transparents et pourtant on voit qu’ils sont gras, alors vous imaginez comme ils devaient être sales de son vivant ? Moi, ça me donne la nausée –, ses yeux globuleux.

Roxanne se penche par-dessus mon épaule.

- C’est Slughorn ? me demande-t-elle.

Je soupire. Décidément, je suis vraiment nulle en dessin.

Je froisse mon parchemin, le roule en boule et le lance à travers la classe. Il fait des ricochets sur trois têtes endormies avant de terminer sa course à travers la fenêtre. Joli tir !

Justement, à côté des trois têtes endormies se trouvent quelques filles de Poufsouffle. Elles sont complètement stupides – je les appelle les Poupoufs, ça leur va très bien – mais elles, au moins, n’ont pas l’air de s’ennuyer. Elles écrivent en gloussant sur un parchemin, et en chuchotant à grands bruits. Evidemment, Binns, passionné par ses gnomes révolutionnaires, ne se rend compte de rien, ni du fait qu’elles sont trois et assises à une table pour deux. Mon regard revient sur elles. Je me demande ce qu’elles font.

Juste derrière les trois Poupoufs se trouvent Barbara Hobbers et Lucinda Je-sais-pas-trop-quoi-mais-je-m’en-fous. Ce sont des Gryffondors de notre promotion. Pas vraiment marrantes. Du genre à mettre un petit cœur dans leur signature ou à glousser en voyant des garçons passer.

Et juste derrière elles se trouve Judith Thomson. Ses beaux cheveux blonds tombent en cascade dans son dos. Elle a tout un assortiment de perles posé sur la table et elle les enfile patiemment le long d’un fil. Son prochain bracelet, je suppose.

Je prends un autre parchemin, écris à la va-vite ‘Elles font quoi, les Poupoufs ?’ dessus, le plie en forme d’avion et le fait voler jusqu’à Judith. L’avion percute sa tête et elle manque de faire tomber son bracelet de perle. En me lançant un regard noir, elle ramasse l’avion et le déplie. Ses yeux parcourent rapidement la missive. Elle sort un autre parchemin, écrit dessus et le lance à la table devant elle.

Les deux Gryffondors interrompent leur conversation. Elles lancent un court regard à Judith avant de lire le papier.

Avec Judith et Roxanne, nous formons un trio inséparable. Enfin, si, mais séparable seulement pour les cours. Judith est certainement la plus populaire de nous trois. Elle est super belle et très sympathique avec tout le monde. Ce qui fait qu’elle a le « privilège » de pouvoir parler aux deux autres Gryffondors, et pas Roxanne et moi qui avons activement participé à l’action de les mettre à la porte du dortoir au début de la première année.

Hobbers, après avoir lu le message de Judith, déchire un bon de son parchemin, écrit dessus et l’envoie sur la table des Poupoufs. Celles-ci arrêtent momentanément leurs gloussements – paradisiaque ! – le temps de lire. L’une d’elles, Angèle Champrun, écrit dessus, puis l’envoie aux Gryffondors, qui le font passer à Judith, qui le fixe sur l’avion en papier avec de la colle magique avant de me l’envoyer.

J’attrape l’avion en papier, le passe sous le bureau, décolle le morceau de parchemin des Poupoufs et lit dessus : ‘On fait une liste des cinq mecs les plus stylés de Gryffondor (l) On a déjà fait avec les Poufsouffle et les Serdaigle, et la semaine prochaine, on s’occupe des Serpys (l) Ca vous intéresse de donner votre avis ?’

Je lève les yeux. Cette question n’était pas adressée à moi, évidemment, mais aux deux autres Gryffondors. Celles-ci ont déjà commencé à glousser avec les Poupoufs.

- J’étais sûre qu’elles aussi dessinaient des petits cœurs dans leurs mots, dis-je en tendant le bout de parchemin à Roxanne, toujours sous la table.

- Je me demande qui est sur cette liste, murmure Roxanne après avoir lu.

Aussitôt, je m’empare de l’avion en papier, écris vite-fait ‘Et qui est sur la liste ?

Judith attrape l’avion au vol, le déplie, envoie un papier aux Gryffondors. Celles-ci tendent leur parchemin en gloussant. Judith les remercie, puis lance discrètement un sortilège de copie dessus tant qu’elles ont le dos tourné, plie la copie en forme d’avion et nous l’envoie.

J’attrape l’avion et le déplie, fébrile. Bah oui. C’est l’événement le plus passionnant de ce cours d’histoire qui vient d’arriver devant mes yeux.

Numéro 5 : Daniel Robins (l)

Euh… c’est qui ? Le fait qu’elles n’aient mis aucun commentaire me laisse supposer que ce garçon ne les a pas inspirées. Tu m’étonnes, si personne ne sait qui c’est.

Numéro 4 : le capitaine de Quidditch (ce qui est doublement stylé : il fait partie de l’équipe de Quidditch ET il en est le capitaine), Chuck Woles ! (l)(l)(l) Il est beau, musclé, gentil, sympathique. Une fois, il m’a même dit bonjour ! (Vanessa) Il est adorable. On voudrait plus de garçons comme lui !’

J’ai un flash-back : je vois Chuck un jour d’entraînement en train de me hurler dessus tandis que je me gèle les doigts à faire des pompes sur le terrain enneigé de Quidditch. Mouais. Je voudrais moins de garçons comme lui, moi. Mais je ne dis rien, parce que je vois bien le petit sourire bête de Roxanne.

‘Numéro 3 : Thomas Abercrombie. Pour commencer, il a le nom le plus stylé du monde ! (l) Il est hyper sympa, s’habille super bien, et est vraiment drôle. Pour ne rien gâcher, il est plutôt mignon (l) Il met bien l’animation en cours. Enfin, sauf aujourd’hui, il s’est endormi. Il s’est couché tard hier soir, c’est pour ça. (Lucinda) Et comment tu sais ça ? (Lola) Hé bien, hier, j’ai veillé et je suis restée à la salle commune, sans raison particulière, et là, je l’ai vu entrer avec Arthur Wright… Vers une heure du matin… (Lucinda) Tu as veillé jusqu’à une heure du matin ? (Angèle) Oui ! (l) (Lucinda) Mais pourquoi ? (Angèle) Pour (ratures) rien. Il est reparti juste après, il avait dû oublier quelque chose. Après, une Gryffondor de deuxième année est descendue et je suis remontée, ça aurait pu paraître suspect. (Lucinda)’

Je fronce les sourcils. Je vois mal ce que la vie de Lucinda vient faire ici. Toujours est-il que je pense que je viens de découvrir le responsable des bombes puantes de ce matin devant la Salle Commune des Serpentards.

- Je ne suis pas vraiment d’accord avec elles, je chuchote à Roxanne. Hoolister est tout sauf stylé.

- C’est Abercrombie, son nom, murmure Roxanne.

- Encore moins stylé, il porte un nom de vêtement. Cette liste est bidon.

- Tu aurais mis qui, sur ta liste ?

- Personne. Personne n’est intéressant à Poudlard.

- Même pas Freddy… ?

- Je t’ai dit que ce qu’il s’est passé entre Kreeps et moi ne comptait pas !

‘Numéro 2 : Arthur Wright. Il est tout simplement super mignon ! J’adore ses cheveux châtains. Je rêve de mettre ma main dedans… (l) (Lola) Lola, je te rappelle qu’il faut mettre au moins un argument pour son style. (Angèle) Ah oui. Alors : il est intelligent, et les garçons idiots sont totalement has-been. De même que les Don Juan, et lui n’en est pas un. La preuve, il n’est jamais sorti qu’avec une fille ! Et il est restée avec elle deux mois, ce qui n’est pas rien. Il prenait leur relation au sérieux, et ça, c’est totalement « in » ! De trois, il s’habille bien. Alors, c’est bien un garçon stylé, non ? (l) (Lola) Mouais. Je l’aurais mis en quatrième, moi. (Vanessa) Tu rigoles ? Il est cent fois plus stylé que Chuck ! (Lola)’

Je fais claquer ma langue contre mon palais et survole les lignes suivantes, qui constituent une dispute sans intérêt entre Lola et Vanessa, dont le thème est : « Qui de Chuck ou d’Arthur est le plus stylé ». Et si je dis « aucun » ?

- Wright est tout sauf stylé, marmonne Roxanne.

Nouveau flash-back : je revois, les une après les autres, toutes les gamelles que Wright s’est prises pendant sa scolarité avec les escaliers mouvant, et en particulier celle où il a roulé tout le long des escaliers.

- Je t’approuve, dis-je en laissant glisser mon regard vers le dernier paragraphe.

‘Numéro 1 : James Potter, bien évidemment ! Tout concourt à dire qu’il est LE plus stylé des mecs de Gryffondor, et peut-être même de Poudlard. Il s’habille avec des robes et des capes de marque, il est gardien de son équipe de Quidditch, il est grand, beau, musclé, drôle, courageux. Et en plus, il est le fils aîné de Harry Potter, LE Harry Potter, et de Ginny anciennement Weasley, LA Ginny Weasley, et neveu, en plus de ça, de Ron et Hermione Weasley, LES Ron et ------ Ca va Barbara, on a saisi. Mais c’est vrai. Sa famille est constituée de célébrités et tout porte à croire qu’il en deviendra une, lui aussi ! Il est premier de la classe dans pas mal de matières où il ne travaille jamais et arrive à rester cool en toute situation.’

Flash-back à la fin de ma lecture : les lacets du pied droit de Potter attachés à une poignée de porte, et ledit Potter hurlant dans un couloir vide pendant des heures en attendant qu’on détache son pied en l’air. Moui. Pour le « arrive à rester cool en toute situation », on repassera. Surtout quand c’est moi qui provoque la situation.

- C’est bien l’œuvre de Poupoufs, je conclus en brûlant le papier d’un sortilège. Pour commencer, on ne met pas Potter en premier d’une liste, sauf si c’est la liste des plus grands crétins de Poudlard.

- Je peux savoir de quoi vous parlez ? chuchote l’intéressé, assis devant moi, en faisant basculer sa chaise sur les deux pieds arrières, afin de pouvoir me parler de plus près tout en faisant face au bureau du professeur.

- Non.

- J’ai entendu mon nom.

- En effet.

- Donc ça me concerne.

- Oui.

- J’ai le droit de savoir de quoi vous parlez.

- Non, Potter. Il n’y a pas un copyright sur ton nom, à ce que je sache.

- Pas encore.

Excédée, je donne un coup de pied dans l’un des pieds de sa chaise, ce qui la fait tomber en arrière, Potter avec. Cela fait beaucoup de bruit, et tous les élèves tournent la tête vers Potter. Celui-ci me lance un regard noir en se relevant.

- Vous allez bien, M. Potter ? lui dit le professeur.

- Oui monsieur.

Et Binns reprend son cours.

Non, Potter ne serait jamais stylé, c’était certain. Il resterait toujours un gros lourd de première. C’est triste pour ces Poufsouffles qui ne le sauront jamais… Finalement, je crois que je préfère m’ennuyer et savoir ça plutôt que m’amuser en faisant des listes débiles envahies par des petits cœurs. Ouais. Je préfère largement !

- Ecoute-moi bien, Roxanne, je lui souffle. Le jour où je me mettrai à faire des listes comme ça, je te donne l’autorisation de m’interner. Et en particulier si je place Potter en premier !
Note de fin de chapitre :

J'espère que ça vous a plu...
Au fait : j'ai l'intention d'écrire pas mal de petits OS dans ce genre, évoquant Ginger ou son monde, mais toujours dans un registre comique. Si vous avez une idée, faites-m'en part, je serai ravie de la coucher sur le clavier !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.