S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Veillée et retrouvailles par cocosan

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Une petit complément au canon de JKR... Je trouvais que c'était dommage de ne pas voir comment les couples cités dans l'epilogue se (re)forment, alors voila...

Note de chapitre:

Je publie ce OS sans qu'il soit corrigé (ce qui n'est jamais le cas en temps normal) en attendant que ma bêta me le rende corrigé. Dès que ce sera fait je mettrais la version bêta-readée à la place.
Veillée et retrouvailles


- Potter !
- Malfoy…
- Je tenais à te remercier. Tu m'as sauvé la vie dans la Salle sur Demande. Je te suis redevable.
- Ta mère a réglé ta dette à ta place. Maintenant, tu m'excuse, j'ai pas mal de choses à faire.
Sans attendre de réponse de la part du Serpentard, Harry se rue vers la sortie de la Grande Salle, sur les traces de Ginny qu'il a vu partir en courant, le visage baigné de larmes. Lui-même a bien du mal à retenir ses larmes devant les corps, trop nombreux, dont les images défilent dans son esprit tandis qu'il cherche la jeune fille.

ab

- Ginny r52;
L'accent de désespoir qui teinte la voix d'Harry oblige la rousse à se tourner vers lui. Celui-ci est à genoux sur le sol, secoué de sanglots irrépressibles. Soupirant, Ginny vient s'agenouiller à ses côtés et l'attire contre elle, leurs larmes se mêlant, seules témoins de leur tristesse commune.
- Non reste. S'il te plaît… murmure Harry quelques minutes plus tard alors que Ginny esquisse un mouvement pour se lever.
- Harry… Je te rappelle que tout le monde est dans la Grande Salle. Ils s'attendent certainement à ce que tu ailles te recueillir sur les dépouilles de tes amis, de tes camardes, des familles de tes amis et de tes camarades… On ne peut pas rester ici.
- Moi tout ce que je veux pour le moment, c'est passer un peu de temps avec toi…
- Si on nous trouve ici tous les deux, tout le monde pensera que nous sommes toujours ensemble…
- Et ?
- Tu m'as bien fait comprendre que ce n'était plus le cas.
- Je ne suis qu'un idiot ! rugit Harry en se redressant d'un coup. Je regrette d'avoir dû faire ça, mais je ne pouvais pas supporter l'idée que tu risque ta vie par ma faute…
- C'était mon choix. Et si c'était à refaire, je le referais sans problèmes.
- Mais maintenant les choses sont différentes.
- Qu'est ce qui a changé ?
- Voldemort [tout à son chagrin, Harry ne remarque pas le tressaillement de la jeune fille] est détruit, définitivement. Ce n'est plus qu'une question de temps avant que tous les Mangemorts soient tués ou enfermés à Azkaban. Tout est différent maintenant…
- Oui, nous aussi on est différents…
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Que je comprendrais que tu aie changé d'avis nous concernant. L'année dernière, tu étais perpétuellement en danger de mort, et notre relation te permettait d'oublier ça pendant un temps, mais maintenant que tu as gagné, tu ne vois peut être plus ça de la même manière…
- Arrête de dire des bêtises… J'ai toujours voulu te protéger… Au lieu de dire à un professeur que je savais où était l'entrée de la Chambre des Secrets je suis venu moi-même te sortir de là. Je me suis jeté dans le piège de Voldemort quelques années après, vous entrainant tous avec moi… Je trouvais aussi que tu étais trop jeune, mais tu étais déjà plus vielle que moi la première fois que je l'ai vraiment combattu… L'année dernière j'ai ordonné à Ron et Hermione de partager le Felix Felicis avec toi alors que je partais avec Dumbledore, loin de Poudlard, en sachant parfaitement que Malfoy allait y faire entrer des Mangemorts… Je n'avais qu'une peur, que tu ne me reviennes pas…
- Oh, Harry… souffle Ginny, des larmes roulant de nouveau sur ses joues.
- Et après l'enterrement de Dumbledore, j'ai fais la chose la plus dure de toute ma vie : me séparer de toi. Je savais, comme je te l'ai dit, qu'il se servirait de toi pour m'atteindre et je ne voulais surtout pas te mettre en danger encore plus que tu ne l'étais déjà. Pendant une bonne partie de notre cavale, je regardais tous les jours la carte du Maraudeur en espérant te voir y apparaitre, histoire de me rassurer sur ton état de santé.
- Mais elle ne peut…
- Pas dire ça ? Je le sais ! Tu ne comprends pas ? J'ai beau avoir mis une éternité pour m'en rendre compte, je t'aime plus que tout. Je suis prêt à tout pour que tu vives, car je ne me sens pas capable de vivre sans toi…
- Ne dis pas des choses pareilles ! Tu as vécu sans moi pendant des années, alors pourquoi ça changerait maintenant ? Hein, franchement ? Et puis dis-toi bien que je ne tiens pas franchement à ce que tu me laisse. J'ai accepté ta décision parce que je savais que je ne pourrais pas te faire changer d'avis, que si Ron et Hermione ne le pouvaient pas ce n'était même pas la peine que j'essaye… Je te connais Harry Potter, tu as toujours pris les décisions que tu jugeais les meilleures, même si elles te mettaient en danger. Voldemort l'avait bien compris et c'est pour ça qu'il a utilisé Sirius pour t'attirer au ministère, il savait que tu viendrais à cause de ton esprit chevaleresque. C'est d'ailleurs une des choses que j'aime le plus chez toi, cette capacité à te mettre en danger pour sauver les autres.
- Tu parles d'une qualité…
- C'est autant une qualité qu'un défaut, avoue Ginny avec un sourire.
- Alors tu me pardonne ?
- Idiot ! Tu es pardonné depuis l'enterrement de Dumbledore. Je te l'ai dit ce jour là : je savais que tu te lancerais à sa poursuite et je t'attendrais. Crois-tu vraiment que je puisse t'en vouloir à vie ? Tu le sais aussi bien que moi, je suis amoureuse de toi depuis notre première rencontre, à peu près… Crois-tu vraiment qu'en te connaissant comme je te connais il m'était possible de renoncer à toi ? Le baiser que je t'ai offert avant que vous ne partiez n'était qu'une façon pour moi de te montrer que rien n'avait changé pour moi, mais que je tenais à ce que tu suive ta voie, que tu nous débarrasse de Lui…
- Si l'école rouvre en septembre, je viendrais faire ma dernière année, j'aimerais savoir que tu seras là aussi…
Pleurant et riant à la fois, Ginny se jette dans les bras d'Harry.
- Bien sur que je serais là. On ne peut pas vraiment dire que j'ai fais ma dernière année…
Lâchant un soupir de soulagement, Harry relève doucement la tête de Ginny jusqu'à ce que leurs regards se croisent et s'accrochent. Leurs lèvres ne tardent pas à se joindre pour un baiser possessif mais tendre, qu'ils rompent de mauvaise grâce, à cours d'oxygène.
- Je t'aime.
- Je le sais idiot. Je t'aime aussi…

ab

- Et si on allait veiller nos amis ? propose Harry, quelques minutes plus tard, se rappelant soudain la principale raison des larmes luisant sur leurs joues.
- Il le faut bien. En plus tu es notre héro à tous. Te voir heureux rendra l'espoir à tout le monde…
Le couple se remet sur ses pieds et retourne au château, main dans la main, heureux d'être à nouveau ensemble mais l'âme en peine pour les pertes subies durant cette soirée.

ab

- Professeur McGonagall !
- Oui ? Oh, Mr Potter. Ravie de voir que vous êtes entier. Vous vouliez me demander quelque chose ?
- Oui. J'aimerais savoir quand et où auront lieu les funérailles…
- Hum… En tant que directrice adjointe je dirais qu'il serait logique qu'elles aient lieu ici même. Mais je pense que les familles voudront les organiser elles-mêmes, c'est une manière de faire le deuil. Mais pourquoi me posez-vous cette question ?
- … Voilà, j'aurais aimé prendre la parole devant les familles. Vous savez comme moi que je n'aime pas particulièrement ce genre d'exercices mais j'ai l'impression de le devoir à mes amis, mes camarades et tous ceux qui sont morts ce soir pour défendre l'école. Beaucoup d'entre eux m'étaient inconnus, mais ils sont tous venus se battre pour Poudlard, et pour moi, en un sens…
- Je constate que cette année vous a fait mûrir. Je vous propose de vous reposer quelques heures, pendant que je mets en place la suite. Vous aurez ensuite tout le temps de parler aux familles en privé et même en public si vous le souhaitez.
- Merci Professeur.
- Vous devriez commencer par rejoindre la famille Weasley. Je crois savoir que vous êtes très proches de ses membres et vous avez aussi des deuils à effectuer, murmure le professeur en posant une main presque maternelle sur l'épaule du Survivant.
Harry tourne les talons pour rejoindre la Grande Salle, où les Weasley et Hermione sont réunis autour de trois corps : ceux de Fred, Remus et Tonks.
Sans un mot, Harry les rejoints, prend la main d'Hermione, qui sanglote contre le torse de Ron, passe un bras autour des épaules de Ginny et entreprend de dire une prière muette pour son beau frère, fauché en pleine jeunesse, Remus et Tonks, qui ne verront jamais grandir leur fils.
- Remus, je m'occuperais de Teddy comme de mon propre fils, je te le jure…

FIN
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.