S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 03/07/2022 00:26


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Papiers envolés par Sianehta

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

J'ai enfin trouvé le temps de poster cette fic, avant qu'il ne soit trop tard... J'espère qu'elle vous plaira!
- Cho, veux tu faire un concours d’origami?
- Je veux bien, Claire, mais tu gagnes à tous les coups!

Claire était la fille de la voisine, elle avait 5 ans et jouait dès qu’elle pouvait avec Cho. Elle était très habile et les origamis étaient son passe-temps favori. Mais ce qu’elle préférait par-dessus tout, et qu’elle tentait de négocier chaque fois tant bien que mal, étaient les concours d’origamis avec Cho, malgré les cinq ans qui les séparaient. Le jeu consistait à choisir au hasard une forme, et de la fabriquer le plus possible. Grâce à ce concours, les deux filles connaissaient maintenant un très grand nombre de formes, et continuaient à en inventer de nouvelles. Mais Cho, de loin moins adroite que Claire, perdait depuis longtemps à tous les coups.

- Allez, s’il te plait… et si tu veux, je perdrai une fois exprès pour que tu gagnes!
- C’est pas la meme chose, tu sais. Je gagne parce que j’ai été plus forte, pas parce que tu m’as laissée gagner.
- Hmm, fit la petite en réfléchissant à ces paroles qu’elle avait du mal à comprendre. Mais tu veux bien jouer quand même, dis?
- Bon, d’accord. Juste une fois alors.

Lorsque Cho rentra chez elle, après le dîner chez sa voisine, sa mère l’appella.

- Cho, viens là un instant!
- J’arrive, maman, répondit cette dernière en allant rejoindre sa mère près de la fenêtre de la cuisine.
- Ma chérie, tu sais que je suis une sorcière, n’est ce pas?
- Oui maman, dit Cho, déjà ennuyée par cette discussion qu’elle avait déjà eu tant de fois avec sa mère.
- Tu sais que les sorcier et sorcières vont à Poudlard, une grande et renommée école de magie.
- Maman, je sais.
- Et que les enfants de sorciers deviennent normalement sorciers eux-mêmes, et commencent la magie entre 6 et 8 ans. Et que toi, Fille de Sorcière, n’as toujours pas montré le moindre signe de magie! Tu n’as pas envie d’être Cracmol, n’est ce pas?

Et voilà, ca recommencait, retour à La Grande Tirade Des Mères Poules et Sorcières. Celle-ci continuait, sur sa lancée:

- Tu veux rester comme tout le monde, une enfant, adulte, une moldue venant de sang pur, un sang magique depuis qu’il a commencé à couler dans nos veines? Une Cracmol, une ratée?

Où là, elle y allait fort, cette fois-ci.

- Oh, et tu ne seras jamais “Normale”, de toute facon. Jamais. Car tu as du sang sorcier, que tu le veuille ou non. Tes parents sont sorciers, tes grands parents, tous.
- Maman, arrête. Tu vas finir par me dégouter de ta magie. Mais si je ne suis pas sorcière, tu me garderas, je resterai ta fille, n’est ce pas? Tu ne vas pas me laisser tomber? demanda Cho soudain inquiète.
- … Je ne pense pas, répondit calmement sa mère, après un instant d’hésitation. Je sais que ce ne sera pas ta faute, tu es encore petite, tu as toute ta vie devant toi, Moldue ou Sorcière. Bon, va au lit, il est déjà tard. Bonne nuit, Cho.

Cho monta au lit, en se demandant de quoi serait fait son futur. Sorcière, Non-Sorcière, elle avouait au fond d’elle-même qu’elle avait peur. De la réaction de sa mère, qui voulait tant la voir atteindre les sommets du monde magique ! Pour se changer les idées, cachant sa tête sous son drap, elle se mit à rêver de Poudlard, si souvent décrit par sa mère : les sorts, les professeurs, les fantômes, tout cela l’émerveillait. Mais ce à quoi elle pensait le plus étaient les 4 Maisons de l’École de Sorciers. Sa mère avait été Serdaigle, vantant les qualités de cette Maison, faisant que Cho, désormais, souhaitait entrer à Serdaigle, si elle le pouvait. C’est sur ces calmes et réjouissantes pensées que la petite fille s’endormit.

Le lendemain, c’est le soleil déjà chaud de début de journée qui la réveilla. Elle entendit Claire jouer seule dans le jardin qui les séparaient. Elle descendit la rejoindre, enfilant simplement un pantalon et un T-shirt.
- Cho ! T’as bien dormi ?
- Oui, Claire, j’ai fait de très beaux rêves, et toi ?
- C’étaient quoi, tes rêves ? demanda la petite, curieuse.
- Chut, fit Cho en portant un doigt devant sa bouche, c’est un secret.
- Ah ! Tu ne t’es pas coiffée ce matin ! S’exclama Claire, soudain excitée.
- Ah non, tu ne vas pas recommencer avec tes tresses, tu sais bien que je n’aime plus ! gronda gentiment la plus grande.

Car Claire, lorsque celle qu’elle considérait comme « Grande Sœur » n’était pas coiffée, s’amusait à lui tresser les cheveux, tantôt avec des fleurs, tantôt sans. Mais Cho, jugeant être trop grande pour ce genre de jeu, refusait souvent.
- Mais… dit tristement la fillette, en affichant une bouille si mignonne que Cho faillit céder. Elle se reprit vite et affirma.
- Non, pas aujourd’hui. Je laisse mes cheveux lâchés !
- Alors on fait un concours !
- D’accord, soupira son ainée, ne pouvant refuser.

La troisième manche, c’était au tour de Cho de choisir une forme. Après avoir un instant réfléchi, elle avait lancé : « Rose » ! Jamais l’une d’entre elles n’était déjà parvenue à en faire une belle, sans faux plis, car c’était la figure la plus complexe. Soient leurs créations finissaient froissées, soient elles finissaient au feu. Mais ce jour là, Cho était dévorée par une rage de réussi. Pourtant, elle ne parvenait pas à se concentrer sur sa feuille blanche. Elle repensait aux paroles de sa mère, qui la touchaient tout de même. Elle avait compris que sa mère ne plaisantait pas, qu’elle avait réellement peur pour sa fille unique, son avenir. Alors Cho prit une décision, au plus profond de son être : Elle allait tout faire pour être sorcière, intégrer Poudlard et faire de son mieux pour que sa mère soit heureuse.

Une légère secousse la sortit de sa réflexion. C’était une Claire ébahie qui la fixait, tout en la remuant, bouche ouverte. Elle suivit les yeux de sa « petite sœur » et vit une Rose blanche, posée au creux de ses mains. La fleur était douce au toucher, comme… irréelle. Elle la porta plus près de son visage et sentit l’effluve délicat qui en sortait, puis remarqua que les pétales étaient incroyablement lisses et arrondis, comme pliés par la plus adroite des fées. Alors, la vérité lui sauta aux yeux. Cette rose magnifique n’était pas faite de papier mais était bien réelle !

Elle se leva et courut retrouver sa mère, se jeta dans ses bras, lui racontant à moitié, riant de l’autre, montrant la fleur.
- Maman ! Regarde ! C’est Moi ! J’ai réussi ! Je suis comme toi !! cria Cho, très vite.
- Où as-tu coupé cette rose ? demanda sa mère, qui ne comprenait pas ce qui se passait.
- C’est moi, Maman ! Je l’ai créée ! Je suis une Sorcière ! J’irai à Poudlard !
Le temps que le déclic se fasse, sa mère comprit enfin et serra l’apprentie Sorcière, rayonnante de bonheur, dans ses bras, lui transmettant toute sa fierté et son amour.

Une petite frimousse apparut alors dans l’encadrement de la porte. Claire tendit à Cho son plus bel origami, un papillon, pour féliciter sa « grande sœur », car elle savait qu’elle avait fait quelque chose de bien, même si elle ne savait pas quoi. Cho remercia la petite fille et prit son cadeau. Alors, le papillon blanc s’éveilla, et s’envola par la porte restée ouverte, suivie par le regard de 3 filles émerveillées et heureuses.
Note de fin de chapitre :

Merci de m'avoir lue! Une review fait toujours plaisir!
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.