S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Bonhomme 7h par michedepain

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Je dédie ce OS à mon grand frère, un gars que j'aime de tout mon coeur.
- Sirius, raconte-moi une histoire, me demandes-tu.

- D’accord, mais une seule, il est déjà assez tard pour un petit garçon de sept ans, te réponde-je.

Tu ris, j’aime ton rire. Il est si naïf, si innocent, si différent du reste de la famille. Tu ne réalises pas encore ce que nos parents peuvent faire…

- J’ai entendu cette histoire d’une moldue. Je…

- D’une moldue ? me coupes-tu. C’est ce que maman n’aime pas ?

- Oui, c’est ce que maman n’aime pas, elle les déteste même.

- Pourquoi ?

- Eh bien, c’est dur à expliquer à un petit bonhomme comme toi.

Tu bailles et te frottes les yeux. Avec ta tête qui dodeline dangereusement sur mon épaule, j’ai tellement l’impression d’être beaucoup plus vieux que toi.

Plus je grandis, plus je réalise des choses que tu ne réalises pas encore. Plus le temps passe, plus je me sens à l’étroit dans cette maison. Maman tente de me rentrer dans le moule. J’endure tout ceci la tête haute simplement parce que je veux que tu comprennes qu’il y a d’autres voies que celle que la famille veut. Tout ce que je fais, je le fais pour toi.

- Viens, on va aller te porter dans ton lit.

Je te soulève, mais tu t’accroches à moi.

- Non, veux pas.

- Si tu ne le fais pas, le bonhomme 7h va venir te hanter dans ton sommeil.

- C’est quoi ça ?

Tu me regardes de tes grands yeux semblables aux miens. Oui, nous partageons les mêmes yeux, les mêmes cheveux. J’aimerais tant que tu me ressembles aussi à l’intérieur. J’ai tellement peur qu’ils arrivent à t’administrer toutes ces idées préconçues dans la tête…

- Un grand monstre avec des dents pointues comme des rasoirs et des yeux énormes. Il a des cheveux sales et emmêlés sur le dessus de la tête. Il sort des garde-robes des petits enfants et les mange pour souper s’ils ne sont pas coucher à 7h.

Je fais une imitation et tu te caches la tête dans mon cou. Je ne sais pas comment réagir face à cela. La seule chose que je trouve à faire, c’est de te donner des petites tapes dans le dos.

- Bon, assez trainés, on va te mettre au lit.

Tu te laisses faire cette fois. Une fois arrivés dans ta chambre, tu débarques de mes bras et va te réfugier sous tes couvertures. Un énorme bruit se fait entendre.

- C’est quoi ça ?

- Je ne sais pas, mais ne t’inquiète pas, on ira voir maman demain et on trouvera.

- Ça vient de mon garde-robe. Sirius, j’ai peur. Et si c’était le bonhomme 10h ?

- 7h Reg, le bonhomme 7h.

- Je sais, mais là, il est 10h du soir. Peut-être qu’il existe un monstre pour chaque heure et que, plus il est tard, plus le monstre est méchant.

Tu trembles, je sens que tu as peur. Tu jettes des regards frénétiques tout autour de toi comme un psychopathe.

- Ecoute, le bonhomme 7h, 8h, 9h et même 10h n’existe pas. Tu n’as pas à t’en faire.

Tu hoches la tête, mais je sais que tu n’es pas convaincu. Tes craintes empiètent sur ce que je viens de te dire.

- Bonne nuit Reg.

- Bonne nuit Sirius.

Je sors de ta chambre et, au moment où j’allais fermer complètement ta porte, tu m’interpelles à nouveau de ta petite voix d’enfant.

- Sirius ?

- Oui ? te répond-je.

- Laisse la porte un peu entrouverte.

Tu ne me laisses pas le temps de dire quelque chose que tu es déjà disparu sous tes couvertes, les brandissant comme un énorme bouclier.

Je fais ce que tu me dis et pars me coucher dans mon lit. Je m’installe sur le dos et regarde mon plafond quand soudain, un grand cri se fait entendre.

- Sirius, va voir ce qui se passe ! aboie maman à l’étage.

Ça, ça me donne le goût de le faire, c’est effrayant. En tout cas, je décide d’aller voir la source du bruit, sans contredire maman.

Je m’aperçois que le bruit venait de ta chambre Reg. Qu’est-ce que tu peux bien fabriquer, je viens d’aller te coucher.

J’ouvre la porte et tu bondis dans mes bras, en pleurs.

- Regulus, qu’est-ce qui s’est passé ?

Tu ne me réponds pas par des mots, mais tu me serres plus fort.

- Si tu veux que je t’aide, il faut que tu m’éclaires.

Tu ne me réponds toujours pas, gardant les yeux fixés sur la garde-robe, mais me serrant encore dans tes petits bras de gamins.

Après une minute de silence, je te lève et t’emmène à ton lit. Tu te recouches comme un grand et je te borde.

- Sirius ?

- Hm ?

- Tu pourrais me raconter une histoire. Celle du monstre électrique.

- D’accord, mais après, tu vas m’expliquer ce qui n’allait pas.

Tu hoches la tête et je vois l’hésitation dans ton regard. Je peux lire en toi comme dans un livre ouvert. Je te connais si bien, mon petit frère.

- Il y a très longtemps, avant même que les hippogriffes viennent peupler la terre, un monstre qui se nommait électrique. Malgré tout ce qu’on pouvait dire, c’était un monstre tout doux et tout gentil. Il croquait les orteils et mangeait des cents. Seulement, les autres monstres étaient jaloux de lui…

Je continue l’histoire et, une fois finie, tu souris. Même sans parler, je sais que tu me remercies et c’est mieux ainsi. Si tu parlais, ça gâcherait le moment magique de la fin. Tout s’écroulerait.

- Alors, je peux savoir ?

- Je pense qu’il y a des monstres dans mon armoire venus pour me manger. Est-ce que tu comprends pourquoi ils s’attaquent aux enfants Sirius ? Qu’est-ce qu’il y a dans la garde-robe ? Je veux juste qu’ils s’en aillent, qu’ils arrêtent de me hanter. Arrêtez de faire du bruit, cries-tu aux monstres, arrêtez de me réveiller. Rêver en paix, c’est mon seul souhait !

- Regulus, il n’y a rien dans ton garde-robe, je t’assure.

- Tu ne me crois pas ? me demandes-tu en sanglotant.

- Bien sûr que je te crois. Pour te le prouver, je vais aller voir dans ton garde-robe.

Je m’avance vers celui-ci, tourne la poignée, ouvre la porte et, surprise, il y a effectivement un monstre. Lorsque j’ai ouvert, je voyais le monstre que je t’avais décris, mais là, je vois ma plus grande peur. Et c’est celle de te perdre petit frère.

Je ne savais pas qu’elle allait se réaliser un peu plus tard…
Note de fin de chapitre :

J'ai écris ce OS en écoutant Bonhomme 7h du groupe Exterio. Il se peut fortement que vous n'ayez pas aimé cette fic, mais j'avais envie de l'écrire. Il le fallait même. Mais que vous aimez ou non, cela n'a aucune importance. Je vous remercie juste de m'avoir lu...et si possible, de me laissez une petite review ? :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.