S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Creep par jukava

[83 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Le Potterverse appartient à JKR

La magnifique chanson Creep appartient à Radiohead, et peut être trouvée

Note de chapitre:

Tout d'abord, un grand merci à Emiwyn et Noisette pour leurs relectures et leurs conseils.

Je suis un peu bavarde, mais je tiens aussi à remercier Lost In The Sun, avec qui je papotais un jour et qui m'a dit "ah, toi qui est fan de Radiohead, tu n'as jamais pensé que Creep ce serait bien pour une songfic sur Sirius ?" Et l'idée a fait un loooooong chemin dans mon esprit, et là voilà^^

Cet OS s'inclut dans ma fic principale "Nos Jours Heureux" et relate un moment de la vie de Sirius, de son point de vue, amer obligatoirement, avant le début du cinquième tome.
Je hais Remus.

Je hais ses regards, emplis de pitié, d’envie et de mise en garde. Je crève de lui envoyer un maléfice, n’importe lequel, juste pour qu’il arrête de me regarder comme ça.

Alors je tourne la tête, je l’ignore, je fais comme si je ne voyais rien. Comme si je ne savais pas qu’à chaque instant, il me plaint et m’envie à la fois.

Oui, il m’envie, parce que tu es là, devant moi. Si proche que je pourrais, en tendant le bras, effleurer ta joue comme je l’ai déjà fait si souvent, avant… Alors que lui est enfermé dans cette forteresse de solitude qu’il s’est forgée au cours des années.
Et pour la même raison, il me plaint, parce qu’il sait que tu es hors d’atteinte. Tu n’es encore qu’une enfant, à peine l’ébauche de la femme que j’ai connue… Ma torture intime. Mon supplice de Tental.

Je te regarde converser joyeusement avec Ginny et j’en ai soudain assez de cette mascarade que l’on me force à jouer. Brusquement, je me lève de table et quitte la cuisine, ignorant les hoquets surpris et les reproches à peine voilés des Weasley, des membres de l’Ordre présents… Et de toi.

Je te connais si bien, et je sais que tu ne comprends pas mon impatience, mon imprudence et mon irascibilité et que tu as envie de m’agonir de reproches. Mais je ne peux rien te dire. Comment un homme de trente-cinq ans pourrait-il expliquer à une gamine qui va bientôt entrer cinquième année à Poudlard qu’il ne peut pas rester dans la même pièce qu’elle parce qu’elle provoque en lui un tempête de sentiments qu’il peine à contenir ?

Je t’en veux tant Hermione. Quand tu étais auprès de moi autrefois, je ne pouvais parfois même pas soutenir l’intensité de ton regard, je ne pouvais pas te regarder dans les yeux, tu en avais trop vu, trop subi et moi j’étais naïf et empli d’orgueil.
J’ai l’impression que tout s’est inversé. Tu es si pure, si jeune… Tu as l’air d’un ange, tu flottes comme un plume dans un monde merveilleux qui est tien, où rien encore n’est venu entacher ton innocence.

Et moi je ne suis que Sirius, le prisonnier évadé, le parrain de ton meilleur ami… Un homme vieux, fatigué, usé… Je t’ai même entendu dire que j’étais seulement resté seul un peu trop longtemps. La faute à qui ? La faute à qui, Hermione ?

Tu n’as rien dit. Tu as passé des mois, à nos côtés, à mes côtés, et tu n’as rien fait pour empêcher le destin de se refermer sur nous. Tu n’as pas sauvé James. Tu n’as pas sauvé Lily. Tu as laissé Peter nous trahir tous. Et tu m’as laissé pourrir à Azkaban.

Je te hais.

Et pourtant je crois qu’au fond de moi, je l’aime encore.

Et je voudrais être spécial. Tu es tellement unique.

Mais je suis un salaud, un raté, qui est incapable de mettre le passé derrière lui et d’avancer. Alors je t’en veux. J’en veux à Remus, parce qu’il sait. Je te maudis de n’avoir rien fait. Même si je sais au fond de moi que tu n’avais pas le choix. Que tu ne l’as jamais eu. Même si mes souvenirs me hurlent que tu as essayé de me prévenir que je t’en voudrais quand je saurais la vérité.

Qu'est-ce que je fous ici ? Pourquoi suis-je encore en vie ? Je devrais avoir rejoint James et Lily depuis longtemps.

Ma place n'est pas ici.

Dumbledore a décidé que pour ta sécurité, il valait mieux que tu viennes au Quartier Général de l’Ordre. A croire que le vieux sorcier se réjouit à me torturer.
D’abord il m’enferme dans la maison dans laquelle j’avais juré de ne jamais retourner, et ensuite il m’oblige à te côtoyer tous les jours.

Mais toi tu ne comprends pas.

Tu ne comprends pas que parfois je te rabroue comme si tu n’étais qu’une gamine agaçante parce que je veux que tu me fuis, que tu me déteste, que tu me craignes même peut-être… Et tu me lances des regards blessés qui me donne envie de te prendre dans mes bras pour te consoler. Je suis désolé, je regrette, mais je ne peux pas te permettre de m’approcher, c’est trop douloureux.
Alors je m’isole à nouveau, oubliant dans le Xérès et le Whisky Pur Feu, que si tu n’es pas elle, je ne suis certainement plus lui.

Je sens ma vie qui m’échappe et je ne peux rien y faire. Je ne fais rien, ne sers à rien.Ça m’est égal si ça fait mal, je veux le contrôle, je veux quitter cette enveloppe décharnée et émaciée, je veux un corps parfait.
Je veux une âme parfaite,
pas ces bribes d’âmes que je peine à retenir à mon corps depuis que les Détraqueurs ont tant de fois essayé de l’aspirer.

Quand je te vois avec Ron, votre complicité, l’amitié que vous partagez, je me vomis de ressentir la brûlure insidieuse de la jalousie. Je voudrai retrouver ce que je partageais avec mon Hermione, je voudrai que tu saches, que tu remarques quand je ne suis pas là, que je te manque autant que tu m’as manqué durant toutes ces années, juste pour te faire payer la lente agonie que j’ai subie, cette plaie ouverte qui n’en finissait pas de suppurer.

Tu es tellement spéciale.

Je voudrais être unique.

Mais je suis un salaud, un raté,
une erreur de la nature, une aberration qui n’aurait jamais dû exister. Qu'est-ce que je fous ici ?

Ma place n'est pas ici.


Remus vient de me rejoindre dans la Bibliothèque, où je suis allé me cacher comme le lâche que je suis. Il va tenter de me parler, mais comme toujours, je le rejetterai, parce que c’est à lui que je fais payer la colère qui gronde en moi, et il reviendra vers moi, encore, parce que c’est Remus… Mon ami. Mon seul ami. Et je le laisserai alors me faire un sermon, me supplier de régner sur mon tempérament, surtout devant toi, parce que tu ne comprends pas, tu ne sais pas… Tu n’es pas elle. Pas encore…

Et au fond de moi, je sais douloureusement qu’il a raison. Je ne sais que trop que tu n’es pas elle. Parce que elle, je l’ai perdue. Et que toi tu n’es encore qu’une enfant.

Et moi je ne suis qu’un salaud, un raté. Qu’est-ce que je fous ici ?

Ma place n'est pas ici.
Note de fin de chapitre :

J'espère que ça vous a plu, que celles et ceux à qui le Sirius de NJH manquait seront satisfaits de ce petit OS. Pensez à reviewer, c'est le seul moyen pour moi de savoir ce que ça vaut! Merci^^
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.