S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Entre Elle et Lui I- La Découverte par Merwanna

[8 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
3 - Neige et convocation

Lenoe avait atteint sa chambre sans heurts ce soir-là. Elle était entrée doucement mais ses colocataires ne dormaient pas et les trois filles avaient discuté ensembles pendant un bon moment avant qu’enfin elles s’endorment.
Cela faisait maintenant trois mois qu’elle était entrée à Poudlard. Et Lenoe avait vite fait ses preuves en matière de magie. Que ce soit en potion, en sortilèges, en métamorphose, en défense contre les forces du mal, en botanique ou en astronomie, elle était naturellement douée. Meilleure élève de sa classe, elle faisait la fierté de son cousin et de ses amis. Tomaa, Glen et Garrett. Les Serpentards étaient en tête du plus grand nombre de points gagnés. Et la jeune fille n’était pas la seule à apporter des points puisque son seul égal était Tom Jedusor. Elle se faisait discrète dans les couloirs du château, tentant d’éviter le plus possible le jeune homme et elle réussissait pour le moment. Elle s’était habituée à prendre les passages secrets pour rejoindre un lieu dans le château quel qu’il soit. Les remarques blessantes de Felmina Scrimgeour était très souvent cassées par la répartie fusante de Glen et Lenoe apprenait à vivre tranquillement.

Début décembre, l’air se fit glacial et de gros nuages blancs annoncèrent le début des chutes de neige. Ravie, Lenoe guettait tous les jours le ciel, dans l’espoir de voir enfin du coton blanc descendre doucement vers la terre. Mais ce ne fut que trois jours avant les vacances que la neige tomba enfin. Ravie, Lenoe mit son écharpe aux couleurs vert et argent et sortit au dehors, emmitouflée dans sa cape pour profiter des premiers flocons. La jeune fille leva son visage vers le ciel et laissa les flocons tomber sur sa joue. Très vite, ses cheveux furent parsemés de taches blanches. Elle se mit à rire. Elle ne cessa pas de rire même lorsqu’elle glissa et se retrouva assise par terre dans la neige froide. En plein retour en enfance, elle recueillit de la neige dans ses mains et la porta à sa bouche. Elle souffla doucement dessus et les flocons s’envolèrent doucement. Elle eut une idée et recommença. Les flocons se transformaient en petites étoiles lorsqu’elle soufflait dessus. Se croyant seule dans sa cour déserte elle se releva et tourna sur place en soufflant la neige transformée en étoiles étincelantes.

Dans un coin sombre d’une arche, Tom Jedusor regardait discrètement la jeune fille qui s’amusait. Il trouvait vraiment magnifique la poussière d’étoile qu’elle produisait et reconnut qu’elle était douée. Mais ce qui le fascinait le plus c’est cette chevelure noire sertie de légères fleurs blanches éphémères. Et le sourire insouciant qu’elle affichait, contrastant terriblement avec la mine fatiguée et triste qu’elle avait d’habitude, faisait gronder l’envie chez le jeune homme. Il souhaitait avoir la même sérénité enfantine qu’elle avait à cet instant. Mais il ne l’avait pas. Tom Jedusor baissa la tête. Pour la première fois depuis longtemps, un sentiment étrange, douloureux se répandit en lui. Il se sentait triste. Tétanisé, il regarda ses mains. Une larme coula le long de sa joue. Il l’essuya distraitement. Une colère sourde monta en lui.
De quel droit elle parvient à nous faire ressentir ça ? Tu ne devrais pas ressentir ça, Tom
Je sais. Mais je me sens bizarre…
Lutte de toutes tes forces, ce genre de sentiments n’appartiennent qu’aux imbéciles et aux faibles.
Encore une fois la rage l’emporta sur ses autres sentiments. Il fit demi tour et d’un pas vif regagna les profondeurs du château, plein de haine et de colère à l’égard de la jeune fille.

Quelques jours plus tard, dans la bibliothèque…
La sonnerie du dernier cours retentit à travers tout le château.

-Enfin les vacances !! Soupira Glen.
-Heu, ça fait pas deux heures que tu es en vacance, miss farniente ? répliqua Tomaa en souriant.
-Ah, voilà notre amie l’intello… Ironisa Glen avec un sourire amusé.

Lenoe s’assit en face d’elle, ses livres à la main, haletante. Elle ne dit rien pendant cinq minutes tentant seulement de reprendre son souffle. Tomaa se mit à rire, très vite imitée par Glen. Lenoe se retint tant qu’elle put puis fini par céder au fou rire. Les trois filles sortirent de la bibliothèque sous le regard désapprobateur de la bibliothécaire irritée. Lenoe se laissa glisser à terre près d’une tapisserie du couloir indiquant l’entrée d’un passage secret. Ses deux amies s’assirent de part et d’autre d’elle.

-Tu peux nous dire pourquoi tu étais hors d’haleine en arrivant à la bibliothèque ? Fit Tomaa lorsqu’elles se furent enfin calmées.
-Le cours de runes est en option et tous les niveaux sont regroupés… Marmonna Lenoe.
-Et alors ? Insista Glen.
-Tom Jedusor assiste à ce cours. On a rivalisé de bonnes réponses. Je savais d’instinct des choses que je n’avais pas encore appris… Le professeur m’a félicité, ça l’a mis hors de lui. Il voulait me parler à la fin du cours… Je me suis enfuie. Grommela Lenoe.
-Ah la la… Vous êtes dans la même maison, comment fais-tu pour l’éviter ? Demanda Tomaa.
-Je suis levée une heure avant tout le monde voire deux certains matins. Je sors la première des dortoirs… Comment veux-tu que je le croise ? S’exclama Lenoe en souriant.
-T’es malade… Marmotta Glen à qui il fallait ses neuf heures de sommeil quotidiennes.

Un bruit de pas retentit ainsi qu’une voix que Lenoe ne connaissait que trop bien.

-Black ? T’es là ?? Gronda la voix de Jedusor.

Paniquée, Lenoe se glissa sous la tapisserie, dans l’entrée du passage secret. Il se referma à temps, la jeune fille était sure que Jedusor ne l’avait pas vue. Elle retint son souffle et posa son oreille contre la tapisserie.
Jedusor s’était stoppé juste devant Glen et Tomaa. Il eut un sourire mauvais en les voyant assises à terre.

-Alors, on se traîne ? On récure le sol avec son uniforme ? Ironisa-t-il.

Glen se redressa de toute sa hauteur et le foudroya du regard.

-Et, la politesse Jedusor, ça te dit rien ? Grommela-t-elle.
-Parle-moi sur un autre ton, Jessery. Où est ta copine Black ? Fit le jeune homme d’un ton doucereux.
-Pas ici, apparemment… Et puis, je croyais selon toi qu’elle n’avait pas d’amis. Remarqua Tomaa.
-Ah ? Pourtant j’étais sûr d’avoir entendu sa voix il y a quelque minute à peine… Marmonna Jedusor.

Son regard se posa sur la tapisserie. Un sourire s’étala sur ses lèvres.

-Bien entendu… Marmonna-t-il.
-Fous-lui la paix… Cracha Glen, hargneuse.
-Hmm… Black, ce soir à minuit dans la Salle Commune s’il te reste un peu de courage. Je dois te parler. Simplement te parler. S’exclama Jedusor.

Il se pencha légèrement et frappa dans la tapisserie. Lenoe sursauta et recula.

-Si tu sors un jour de ton terrier… Ricana-t-il.

Après un dernier regard dédaigneux à Glen et Tomaa il repartit. Lenoe compta jusque dix puis sortit.

-Alors ? Lui demanda Tomaa après qu’elle fut sortie.
-Je ne sais pas… Murmura Lenoe.

Le coup sourd de la porte du passage résonnait encore à son oreille.

-De toute façon, je dois lui parler sinon je me cacherais tout le temps sans savoir ce qu’il me veut. Dit Lenoe.
-La curiosité est un vilain défaut… Murmura Glen, sagement.
-En même temps, elle est mienne. Répliqua Lenoe avec un sourire.
-Fais comme tu veux, sois prudente c’est tout… Jeta Tomaa.

Sur le coup des huit heures, elles allèrent manger. En se séparant devant la Grande Salle Glen jeta un regard féroce à Jedusor et Tomaa lui fit un sourire encourageant. Lenoe se retourna et s’aperçut avec horreur que la seule place de libre était celle en face de Jedusor. Ce dernier ne daignait pas la regarder mais un sourire lugubre s’étalait sur son visage. La jeune file savait qu’il l’avait fait exprès. Elle eut un frisson puis sourit. Après tout, elle savait aussi bien que lui ignorer les gens. Elle s’installa donc en face de lui. La plupart des élèves assit à côté d’eux les regardèrent avec appréhension. La tension monta à la table des Serpentards.

-Alors, ta journée, cousine ? demanda Arcturus avec un sourire nerveux.
-Excellente, merci, puisque c’était la dernière… Répondit Lenoe avec un sourire franc.
-Ah oui c’est vrai, on rentre pour Noël. Murmura Arcturus.
-Heu… Ton père ne te l’a pas dit ? Demanda Lenoe.
-Quoi ? Jeta vivement le jeune homme en se tournant vers elle.
-Je ne rentre pas pour Noël. Je vous laisse tous les trois. Fit Lenoe avec un sourire.
-Tu ne rentres pas ?? Mais… Protesta son cousin.
-Non, vous m’avez eue tout l’été. Je préfère passer les petites vacances ici. L’interrompit la jeune fille.
-Comme tu veux… Bougonna Arcturus.

Lenoe croisa un instant le regard de Jedusor qui esquissa un rictus méprisant. La jeune fille haussa les épaules et mangea. Elle passa la fin de son repas à discuter gaiement avec les autres convives de la table des Serpentards. Une jeune fille lui demanda de l’aide pour un devoir, chose qu’elle accepta. Elle préférait faire des devoirs toutes les vacances plutôt que de s’enfermer dans la Salle Commune des Serpentards à la merci de Jedusor. Ce dernier fixait toujours la jeune fille. Il tentait de lire dans ses pensées sans croiser son regard, chose qu’il n’avait encore jamais tenté. Et il réussit. Elle réfléchissait au devoir que la jeune fille lui avait donné et se disait qu’il valait mieux faire ça que d’être enfermée dans la Salle Commune avec lui. Il fronça les sourcils. En approfondissant les recherches spirituelles dans la tête de Lenoe, Tom ressentit subitement une douleur à la poitrine. Il sursauta subitement mais gratifia le regard interrogateur de l’élève à ses côté d’un coup d’œil dédaigneux. Il se recentra sur les pensées de la jeune fille à son égard et ressentit à nouveau cette douleur, doublée d’une chaleur dans sa poitrine. Il frissonna. Lenoe le regardait. Il lui jeta un regard noir et attaqua son assiette de dessert. Lorsqu’elle eut fini son repas, elle se leva de table et sortit en vitesse de la Grande Salle. Jedusor se leva à sa suite et sortit en même temps. Elle passa le Hall, prit un couloir, Jedusor toujours sur ses talons. Il la rattrapa au bout du couloir et lui saisit le bras.

-A quoi tu joues ? demanda-t-il.
-Et toi ? Pourquoi tu me suis ? Riposta-t-elle.
-Tu l’as fait exprès hein ?? Reprit-il d’un ton furieux.
-Mais de quoi tu parles ? S’exclama Lenoe, énervée.
-De tes pensées… Commença-t-il.
-Quelles pensées… Fit la jeune fille, abasourdie.

Tom réalisa que la jeune fille n’avait sincèrement aucunes idées de ce dont il parlait. Non seulement son intrusion dans son esprit était passée inaperçue mais, de plus, elle ne savait pas, elle n’éprouvait pas cette chaleur douloureuse, amère qui avait saisie le jeune homme. Ou alors elle le cachait si profondément en elle que son conscient l’avait oublié. Le jeune homme regarda Lenoe de la tête aux pieds comme s’il la voyait pour la première fois. La jeune fille laissa son regard se river dans celui de Tom, cherchant à comprendre cet étrange comportement. Mais elle n’était pas une grande occlumens et elle ne put entrer dans l’esprit sournois du jeune homme. Elle ne chercha pas à se dégager. Elle ouvrit la bouche pour poser une question mais Jedusor la lâcha brusquement et pivota pour repartir, la laissant dans la plus totale confusion.

-Hé, Tom ! Reviens un peu ici… S’exclama-t-elle, frustrée.

Il disparut. Elle remarqua avec inquiétude qu’il n’avait même pas fait attention au fait qu’elle venait de lui donner un ordre. Elle espéra –pour la première fois depuis le début de l’année- qu’il serait à la Salle Commune le soir, comme il le lui avait dit.

Garrett et son frère rentraient chez eux pour Noël et Lenoe décida d’aller leur dire au revoir. Dreg se montra assez froid avec elle. Garrett lui fit un sourire triste.

-Laisse tomber. C’est à moi qu’il en veut. Je lui « vole » ses amis… Dit-il.
-Oh, c’est pour ça ? En même temps il n’a pas fait beaucoup d’effort pour me parler depuis que nous avons été répartis… répliqua Lenoe d'un ton sec.
-Oui, c’est sûr mais bon, je me sens un peu coupable… marmonna Garrett d’un air songeur.
-Tu n’as pas à te sentir coupable, il n’avait qu’à faire les mêmes efforts… Dit la jeune fille, sévère.
-Lenoe, laisse tomber je t’ai dit. Soupira son ami.

Il se retourna vers elle, la prit dans ses bras et la serra contre lui. C’était la première fois qu’il se permettait un geste aussi familier. La jeune fille rougit brutalement. Jamais un garçon ne l’avait serrée d’aussi près. On aurait dit qu’il s’accrochait désespérément à elle, comme s’il avait peur de la perdre.

-Je te souhaite de bonnes vacances de Noël. Murmura-t-il.

Des filles de troisième année passèrent et, pleines de jalousie, jetèrent un regard méprisant et dégoûté à Lenoe. Gênée, la jeune fille baissa les yeux.

-Je te remercie. A toi aussi… Chuchota-t-elle.

Il se détacha d’elle, le teint bizarrement cramoisi. Il saisit sa valise et, avec un peu de raideur s’en alla. Un long frisson parcourut l’échine de la jeune fille qui le regarda partir. Le jeune homme finit par se retourner et lui adresser un geste de la main auquel elle répondit avec un sourire. Lorsque la silhouette du jeune homme eut disparue, elle fit une légère volte-face et décida d’aller faire ses devoirs à la bibliothèque, où Tomaa était sûrement déjà installée. Glen était repartit chez elle, ennuyée de laisser ses deux amies pour les vacances de Noël. Son départ avait été rapide et sans émotions. Glen détestait les effusions. Et les adieux. En entrant dans la bibliothèque, elle remarqua deux choses : les affaires de Tomaa étaient bien là mais son amie avait disparu et Jedusor la regardait avec un sourire malfaisant. La jeune fille prit soudain peur. Elle se dirigea droit sur Jedusor.

-Où est-elle ? Gronda Lenoe, menaçante.
-Qui ça ? demanda Jedusor.
-Joue pas les ingénus, Jedusor, le blanc ne t’irait pas. Où est Tomaa ? Répéta la jeune fille, hors d’elle et inquiète.

Un grand sourire moqueur étirait les lèvres de Tom.

-Aucunes idées… Marmonna-t-il.
-Je te préviens que si jamais tu lui as fait du mal… Siffla Lenoe en se rapprochant du jeune homme, menaçante.
-Quoi ? Tu vas me hurler dessus, comme la dernière fois ? Ironisa Tom en se penchant à son tour.

Leurs visages étaient très proches. La jeune fille pouvait sentir le souffle de Jedusor sur ses lèvres. Un court instant la haine la prit à la gorge et elle ne quitta pas le jeune homme des yeux. Il bougea un peu, elle crut qu’il allait l’embrasser, surprise, elle recula à son tour. Tom esquissa un nouveau sourire narquois.

-Ne prends pas tes rêves pour des réalités, Black… Fit-il d’un air suffisant.
-Plutôt mes cauchemars tu voulais dire ? Riposta Lenoe, rougissante.
-Ta copine est derrière. J’espère que tu as demandé des lunettes pour Noël ? Ricana le jeune homme.

Lenoe se retourna. Tomaa était devant une étagère, les yeux fixés sur elle, un air incrédule peint sur le visage. Elle regardait son amie d’un air horrifié. La jeune fille comprit rapidement le quiproquo. Elle jeta un regard méprisant à Jedusor, se leva et alla vers Tomaa. Son amie se laissa tomber sur sa chaise, toujours en la regardant d’un air intense. Elle avait fermé sa bouche. Lenoe s’assit en face d’elle en se mordant la lèvre, ennuyée.

-Dis moi que j’ai imaginé ce que je viens de voir… Balbutia Tomaa.
-Tu n’as rien vu, y’avait rien à voir. Jeta Lenoe.
-Mais, pourtant… Protesta la rouquine.
-Laisse tomber, on s’est pas embrassé, on se chuchotait des menaces. Grinça Lenoe en plissant les yeux.
-Je te promets que vu de derrière on aurait dit… Se défendit Tomaa, navrée.
-Ouais, ben non. Plutôt mourir que de seulement envisager de le toucher. La coupa sèchement son amie, une mine dégoûtée sur le visage.

Tomaa eut un léger sourire. Lenoe n’était pas à Serpentard pour rien. Ses manières et sa virulence verbale aurait fait pâlir les plus nobles de la maison. En même temps… Y avait-il plus noble que la très pure et très ancienne famille Black ? La jeune fille se sentit fière de son amie, même si elle n’aimait pas spécialement les Serpentards. Elle ne les haïssait pas. Ils lui étaient simplement indifférents. Elle soupira et commença à sortir ses affaires. Elle remarqua que son amie avait sorti un livre et se cachait derrière. Un léger sourire apparut sur ses lèvres.

-Boudeuse ! Lança-t-elle sans lever le nez de son parchemin.
-Je ne boude pas. Affirma Lenoe, en toute mauvaise foi.
-Ah oui ? Alors tu appelles ça comment ? Répliqua Tomaa en riant.

Lenoe lui tira la langue. Les deux amies se mirent à rire. Elles étouffèrent bien vite leur joie car le regard assassin de la bibliothécaire se posait sur elles. Tom les fixa. Un pincement au cœur le prit lorsqu’il porta son regard sur Lenoe. Incapable de comprendre, il se leva brutalement et sortit de la bibliothèque. En le regardant passer, Tomaa eut un sursaut. Elle regarda son amie qui cessa de rire.

-Qu’est-ce qu’il y a ? demanda-t-elle, inquiète.
-Rien… C’est juste que… Hésita Tomaa.
-Allez, dis, je ne te sauterais pas à la gorge, promis. Fit son amie avec de grands yeux.
-Jedusor, tu le hais ? Commença Tomaa.
-Ouais. Affirma Lenoe en se renfrognant.
-C’est de la haine, n’est-ce pas ? Ca te fait mal ce sentiment. Il est …
-Violent. Acheva la jeune Serpentard.
-Tu sais ce que l’on dit ? Demanda la rouquine.
-Hmm… Grogna Lenoe, la mine sombre.
-Que la haine est voisine et même sœur de l’amour… Plus tu ressens de haine pour la personne plus tes chances de l’aimer augmentent. C’est pour cela que tout à l’heure j’ai eu ce réflexe. Je te demande vraiment de m’excuser. Dit précipitamment la rousse en secouant ses boucles.
-Laisse tomber, je t’ai dit que je te pardonnais. Il n'y a pas de quoi en reparler. Marmonna Lenoe.

Elle se replongea dans son livre et Tomaa dans ses devoirs. Aucune d’entre elles ne parla jusqu’à l’heure du repas. Lenoe était bien trop prudente et bien trop au courant de la véracité des propos de son amie. Et cela la dérangeait énormément. Elle préférait fuir le problème, ne plus y penser.
Tout le long du trajet qui les menèrent à la Grande Salle, Lenoe décida que Jedusor n’existait pas dans sa tête et c’était bien comme ça. Elle sourit. C’est exactement ce qu’elle devait faire : ignorer complètement Jedusor. Il n’était pas là. Nier son existence. Pour de vrai.
Tomaa et elle s'étaient installées à table et servies lorsque la jeune fille posa sa fourchette et fit un grand sourire à son amie.

-On fait une soirée fille ce soir ? Demanda-t-elle.
Tomaa lui rendit son sourire, soulagée.
-Je vais m’occuper de toi tu vas voir ! S’exclama-t-elle.

Elles finirent leur repas en échafaudant leurs projets nocturnes. Lenoe faisait en sorte de trouver des activités pour rentrer très tard dans la nuit. Inconsciemment elle ne voulait pas s’exposer au risque de croiser Jedusor. Les autres Serpentards étant repartis pour Noël chez eux, les dortoirs et la salle commune risquaient fort d’être quasi vides. En tout cas, sa chambre l’était. Elle arrêta de sourire deux minutes. Pourquoi Jedusor n’était-il pas rentré chez lui pendant les vacances ? Contrariée de penser à lui alors même qu’elle venait de décider d’arrêter ce genre de réflexion, elle garda quand même à l’idée qu’il lui faudrait résoudre ce mystère.
Après le premier repas de vacances, les filles se dirigèrent vers la Salle sur Demande et y passèrent une bonne partie de la soirée à parler, se coiffer, s’habiller de toutes les manières possibles et imaginables. Lenoe n’avait pas passé une soirée aussi agréable depuis un long moment et en y pensant, elle se sentit coupable. Otant le grand chapeau à plumes qu’elle portait, elle regarda la pendule et donna un coup de coude à Tomaa.

-Hum. Tu as vu l’heure ? Lui demanda-t-elle.
-Oui. Dit doucement Tomaa.
-On va se faire trucider par le concierge s‘il nous croise dans les couloirs… Lança Lenoe avec un sourire.
-Exact. Fuyons ! S’exclama la rouquine en éclatant de rire.
-Potée de crapauds ! s’écria Lenoe en riant à son tour.

Les deux filles sortirent discrètement de la Salle, le cœur battant dans les tempes, le ventre noué, la respiration légère. L’angoisse de se faire prendre à une heure aussi tardive dans le château emplissait l’équipé d’adrénaline. Furtivement, telles deux ombres, elles arpentèrent les couloirs, se glissant le long des murs, s’aplatissant au moindre bruit. Une lueur apparue au détour d’un couloir. Paniquées elles se jetèrent sous la pénombre d’un escalier. Jewis Foyld passa, la mine revêche, jaunâtre, sa baguette tendue devant lui et bougonnant tout seul.

-Prenez votre congé de Noël et gnagnagna… Qu’est-ce qu’il croit que parce que c’est Noël, ils vont s’auto-discipliner, ces morveux ? Ils vont arrêter de se regarder en chien de faïence et de se provoquer en duel ? Non mais il rêve… Je te jure, je t'en mettrais,moi, des vacances…

Sa voix fut étouffée lorsqu’il passa le coin du couloir. Le bruit de ses pas s’atténua et les deux jeunes filles poussèrent un soupir de soulagement. Elles se détendirent et se relevèrent.

-On a eu chaud. Murmura Lenoe.
-Je crois bien. Chuchota Tomaa.

Les deux jeunes filles poursuivirent leur promenade nocturne et Tomaa s’arrêta devant le portrait de la grosse dame.

-Bonne, nuit à demain. Dors bien… Marmonna-t-elle.
-Oui, toi aussi. Merci pour cette soirée… Chuchota Lenoe avec un sourire, dissimulé par l’ombre régnante.
-De rien. Je me suis bien amusée aussi. Dommage que Glen n’était pas là. Fit la rouquine.
-On se rattrapera, d’accord ? proposa la Serpentard en secouant sa chevelure.
- Tu ne peux pas savoir comme tu es jolie avec cette coiffure là… Soupira Tomaa.
-Tsss. Allez, je vais au lit avant d’entendre d’autres âneries. Jeta Lenoe.
-Salut… Murmura Tomaa avant de passer à travers le trou pour accéder à la Salle Commune des Gryffondor.

Lenoe sourit dans le noir. Elle reprit sa course, passa par le Hall et se tint enfin devant la porte des cachots. Elle parcourut le dédale de couloirs parcourus par des courants d’air glacé et porteur de neige et trouva enfin la porte de sa Salle Commune. En pensant au bon feu qui l’attendait et aux fauteuils moelleux ainsi qu’à la chambre vide et au lit douillet, elle prononça le mot de passe et entra. Un grand sourire s’étala sur ses lèvres. Poison vînt l’accueillir en miaulant doucement.

-Salut, toi. Tu as bien profité de la chaleur du feu je parie ? Et des fauteuils, hein, paresseux va ! Lui dit-elle doucement en le prenant dans ses bras.

Le corps du jeune chat était tout chaud. Il s’étira mollement dans ses bras, cramponnant ses griffes dans le gilet de la jeune fille.

-Tu vas déchirer mon pull ! S’exclama Lenoe.
Elle dégagea doucement les griffes de son chat des mailles du pull. Elle le reposa par terre.
-Allez, montre-moi quel fauteuil est le plus confortable, petit flemmard. Dit-elle.

Le chat se dirigea vers une forme obscure, à peine éclairée par les flammes vacillantes. Lenoe sursauta. Quelqu’un était assis dans ce fauteuil.

-Il était assis sur mes genoux. Mais je veux bien que tu prennes sa place, Black. Uniquement si tu ronronnes. Lança une voix doucereuse.

Le regard glacé de Jedusor se planta dans celui de Lenoe lorsque Tom se pencha en avant.

-Alors Black, on fait des randonnées nocturnes ? T’es insomniaque peut-être ? Jeta-t-il, ironique.
Note de fin de chapitre :

A suivre bien sûr ! Bonne lecture !!

RaR :
@ PandoreMalfoy :
Je suis bien contente que cela te plaise ! J'espère que tu vas continuer à aimer cette histoire, je la peaufine et la dorlote pour qu'elle soit appréciable !!
Tu verras bien pour la suite ;) !! Bonne idée :p je vais voir si je dois les rendre jaloux ou pas !! A bientot !!
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.