S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


I was here par Leto33

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Réponse au concours Sept ans à Poudlard de LostInTheSun
Note de chapitre:

Voilà ma participation au concours de LITS qui est ma toute première participation à un concours et mon premier OS.
Le personnage n'est quasiment jamais utilisé, en tout cas dans les fictions que j'ai pu lire mais j'espère que ça vous plaira quand même.
Lorsque j'ai vu le thème du concours j'ai tout de suite pensé à ce personnage sur lequel je m'étais renseignée par hasard quelques jours auparavant.
J'espère que vous aurez autant de plaisir à lire que j'en ai eu à l'écrire.
Bonne lecture ! :)
Mon nom est Sally-Anne Perks. Cela ne vous dit rien ?
Je ne vous en veux pas. Ici à Poudlard, les personnes qui me connaissent, qui me remarquent même, sont rares. Celles qui m'apprécient encore plus.

J'ai un peu plus de quinze ans et étudie pour la cinquième année consécutive à l'école de sorcellerie Poudlard.
En bonne Serdaigle que je suis, ma curiosité n'a d'égal que ma soif de connaissances. Seulement, je suis aussi timide et très discrète, et aussi un rien romanesque.
J'ai de bonnes notes mais rien d'extraordinaire. Pour vous donner une idée je n'arrive pas à la cheville de quelqu'un comme Hermione Granger.
Je ne suis pas ce qu'on appelle une beauté, on me qualifie tout juste de jolie.
Les gens ne sont pas attirés par moi : je ne dégage pas une aura de mystère, je ne suis pas belle et glaciale. Si un nouveau arrivait à l'improviste dans la classe, comme dans les romans, je ne serais pas celle qu'il chercherait à connaître. Je ne serais pas non plus celle qui l'aborderait gentiment, pas plus que celle qui l'intriguerait par sa distance et sa beauté. Tout au plus serais-je comme toutes les autres anonymes à le considérer avec espoir du haut de mon insignifiance, en souhaitant qu'il se passe quelque chose mais sans être assez courageuse pour aller lui parler.
Les personnes que je croise dans les couloirs me jette à peine un coup d'oeil avant de m'oublier. Mon comportement ne me démarque en rien de mes condisciples, je suis totalement dans la norme. Même ma taille est moyenne !

Mes meilleurs amis sont des serdaigle de mon année. Je m'entends particulièrement bien avec mes camarades de dortoir, Padma Patil, Mandy Brocklehurst et Lisa Turpin. Nous nous sommes rencontrées seulement une fois arrivées à Poudlard quand nous avons été réparties dans la même maison. Les garçons aussi sont très gentils. Je joue plus souvent le rôle de confidente que de petite amie bien que je sois sortie pendant presque un an avec Terry Boot. Nous avons été au Bal de Noël ensemble l'année dernière mais nous nous sommes séparés il y a peu d'un commun accord.

Je n'ai absolument rien de remarquable en somme. Pour toute personne extérieure ma vie doit sembler d'un platitude extrême. Comme je vous l'ai dit : la normalité incarnée.

Mais n'allez pas croire que je sois à plaindre ! Je me trouve très bien de ma situation. Certaines personnes ont besoin de l'attention des autres pour vivre, ce n'est pas mon cas. Avoir auprès de moi les personnes que j'aime me suffit amplement. Avec la popularité viennent toujours les ennuis. Voilà pourquoi rester discrète me va très bien.

Seulement voilà, aujourd'hui, je quitte Poudlard. Et j'aurais aimé que quelqu'un quelque part se souvienne de mon passage en ces lieux.

***

Cela a commencé dès le premier jour de ma première année. Chaque élève ce jour-là a droit à quelques minutes d'attention de la part de toute l'école lors de sa répartition. Et bien moi, à peine répartie à Serdaigle, mon nom a été oublié. Vous vous demandez pourquoi ?
Facile. Parce qu'après moi venait Harry Potter.
Oui oui je vous assure, LE Harry Potter.
Et face à ça, Sally-Anne Perks, née-moldue anonyme, ne faisait pas le poids.
Oh je ne lui en garde pas rancune. Sur le moment j'ai même été soulagée et pleine de gratitude pour celui qui avait si efficacement détourné les regards de ma petite personne.

La suite de ma scolarité n'a pas été plus mouvementée. Bien sûr, il y a toujours eu les étranges évènements entourant Harry Potter, mais je les ai vécu en simple spectatrice. Pendant que lui devait vivre dans la tristesse lorsque son amie a été pétrifiée en deuxième année, ou dans l'angoisse lorsqu'il se torturait les méninges pour se préparer aux épreuves du tournoi des trois sorciers, moi je me réjouissais simplement avec mes amies de l'organisation du bal, et ma plus grande angoisse a été je crois la réaction de mes parents à l'annonce de mon unique retenue.

Quand j'y repense c'est vrai, presque toute ma vie je n'ai été qu'une spectatrice, au sens propre comme au sens figuré. J'ai parfois rêvé de vivre des aventures comme n'importe quelle petite fille à l'imagination débordante mais je n'ai jamais osé poser le pied en-dehors des sentiers tout tracés qui se dessinaient devant moi.

***

Cependant, depuis la fin de l'année dernière, les choses ont commencé à changer. La mort de Cédric a tout simplement été un énorme choc pour moi. Bien qu'il soit à Poufsouffle, il était une de ces personnes que tout le monde connaissaient. Sa mort m'a d'autant plus marquée qu'elle a remis en cause ma certitude d'être en sécurité à Poudlard.
Je suis une née-moldue, mais le frère de ma mère était un sorcier et mon beau-père en est un également. Ils ont assisté à la montée de Vous-savez-qui et à sa croisade avortée contre les Sang-de-Bourbe et les moldus.
La nouvelle de la mort de Cédric les a donc alertés. Je ne sais pas s'ils croyaient réellement au retour de Vous-savez-qui mais une chose est sûre, la récente interview qu'Harry Potter a donné pour le Chicaneur les a convaincus. Leur angoisse est ensuite montée graduellement avec l'évasion massive d'Azkaban et les nouvelles que je leur donnais de Poudlard avec Ombrage comme Grande Inquisitrice. Le point culminant a été le départ de Dumbledore.
J'ai eu beau ensuite supplier, rassurer, argumenter, persuader, ils ont tenu bon. Je devais quitter Poudlard, et suivre toute la famille dans son exil au Canada. Je me suis vite résignée n'étant pas d'un tempérament batailleur et comprenant leurs raisons.
Mais tout de même ! Me faire quitter Poudlard avant même que j'ai pu passer mes Buses !

***

Je pars ce soir et me voilà, seule, parcourant les couloirs avec nostalgie, chaque endroit empli de souvenirs que moi seule peut voir : ici, le couloir de mon premier fou rire mémorable avec mes amies, là le banc de mon premier baiser, là-bas encore l'arbre sous lequel j'ai passé tant de soirées de printemps. Chacune de ces évocations me fait sourire, bonnes comme mauvaises.

Tiens, je viens de croiser Harry Potter au détour d'un couloir. Il m'a à peine accordé un regard. Étrangement, il était seul et avait l'air extrêmement pressé.
Ce garçon est toujours dans les extrêmes : soit on l'adore, soit on le déteste mais on ne l'ignore jamais. Soit il est le Survivant, soit un imposteur, mais jamais une personne anonyme. J'ai toujours eu plus de pitié pour lui qu'autre chose, mais de temps en temps me prend cette idée incongrue que lui restera dans les mémoires, tandis que moi, par ma normalité je serai tout juste bonne à figurer en tout petit dans la liste des figurants.

Et ces derniers jours cette simple idée se fait de plus en plus lancinante : que restera-t-il de moi après mon passage ? Certains laissent un trophée, une réputation, fauteur de trouble, aptitude pour le Quidditch, pour les Bavboules... Mais moi, dans deux ans tous m'auront oubliée. Et quand on m'aura oubliée, ce sera comme si je n'avais jamais été là, que je n'avais jamais vécu ici, ou ri, pleuré, chanté, crié de joie ou de fureur... jamais existé.

***

Il est l'heure, il faut se préparer à partir. Mes amis m'ont déjà dit au revoir et nous devons nous rejoindre devant le bureau de Flitwick pour un dernier adieu. Je remonte jusqu'à mon dortoir où ma valise m'attend, prête. Lorsque j'en ressortirai et que je traverserai la salle commune bondée à cette heure, je passerai presque inaperçue, je le sais. Peu nombreux seront ceux qui remarqueront mon départ, et encore moins nombreux ceux qui le regretteront.

Je savoure ces derniers instants au calme dans mon école, ma seconde maison, comme le disait Dumbledore. Je profite une dernière fois de la vue depuis la fenêtre du dortoir, ce paysage que j'ai contemplé tous les matins depuis maintenant cinq ans, par tous les temps.
Mue par une inspiration subite, je sors ma baguette et murmure une incantation. Je reprends ensuite mon chemin, vers le bureau, vers mon départ, vers les adieux... vers quelque chose de mieux ?

Et juste là, en bas du dernier carreau de la dernière fenêtre, en tout petit on peut lire :
« I was here »
Note de fin de chapitre :

Alors qu'en pensez-vous ?
Je précise pour ceux qui connaissent la chanson "I was here" de Renan Luce que je ne m'en suis pas du tout inspirée à la base.
C'est simplement une idée qui m'est venue alors que j'avais presque terminé et qui collait bien avec le thème. J'ai voulu mettre une image dans mon résumé mais je n'y arrive donc je préfère mettre ici le lien : http://lescouleursdesyl.over-blog.com/ Il s'agit du premier dessin intitulé Réveil et il est de Sylvie Graziano.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.