S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

111ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 111e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 17 avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 09/04/2021 21:17


111ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 111e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 17 avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 09/04/2021 16:31


Sélections du mois


Félicitations à Jalea, SourireSmagiqueS et Roxane-James qui nous ont fait rire aux éclats et qui remportent la Sélection Comédie avec leurs pépites !

Pour mai 2021, c'est au tour d'Andromeda Black-Tonks de briller. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce personnage en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'avril, voici le beau, le sombre, le torturé, le noble Regulus Black dans tous ses états. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Très belles lectures à vous !


De L'équipe des Podiums le 07/04/2021 23:36


Nouvelle skin



Chers membres d'HPF,

Comme vous pouvez le constater, votre site préféré a changé de tenue aujourd'hui pour une occasion très spéciale (et non ce n'est pas un poisson d'avril en retard !)
Les éditions HPF, qui sont la maison d'édition liée à l'association Héros de Papiers Froissés, qui elle-même gère votre site de lecture, publie son premier roman !
Un fil à travers les nuages, de Anaïs Sorrentino, est un roman fantastique qui retrace le parcours de Albin et Capucine, au milieu d'un monde déroutant et intriguant, pour essayer d'en trouver la sortie.
Pendant deux jours, vous profiterez des jolies couleurs de l'illustration de Un fil, également réalisée pas notre autrice, Anaïs :)

En achetant ce premier roman, en plus de soutenir le travail d'une autrice, vous participez également au bon fonctionnement des sites HPF !

Pour commander, rendez-vous ici =D
Pendant ces deux jours, n'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de ce nouveau skin dans les commentaires !

A bientôt!
De Les Editions HPF le 02/04/2021 11:16


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mai 2021 sont ouverts ! Venez choisir entre : Andromeda Tonks-Black, Theodore Nott ou Les Fondateurs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 mars 2021, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 16/03/2021 01:09


110ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 110e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 20 mars à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L' équipe des Nuits le 14/03/2021 15:29


Le monde de Trevor par Souky

[8 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

OS réalisé dans le cadre de la nuit HPF, un thème et un texte par heure de 21h à 4h.

Le thème était "Visiter" pour cet OS.

Il est écrit d'une manière un peu enfantine, car c'est la seule idée qui m'ait venue pour décrire le monde des yeux de Trevor !

J'espère que ça vous plaira :)
Le monde de Trevor



- C’est celui là que je veux Oncle Algie !

Un doigt boudiné s’écrase contre ma vite et pointe dans ma direction. Vite, vite ! Je dois me cacher !
Trop tard ! Une main m’attrape et on me dépose dans une boîte en carton.

A travers un des petits trous d’aération je regarde le monde qui s’ouvre à moi.

Oh ! On dirait que je quitte la boutique où je suis né. Je la vois qui s’éloigne de moi. Est-ce que je vais y revenir bientôt ?

Je vois une rue pavée et plein de gens qui y marchent, parfois quelqu’un se cogne contre le carton où je me trouve et je fais des roulés-boulés. Mais vite, je retourne regarder par le petit trou, nous tournons encore et encore sur la rue pavée, j’aperçois plein de boutiques comme la mienne.

Finalement nous quittons le chemin pavé et nous arrivons dans une boutique un peu étrange. Il n’y a rien à vendre, les gens sont assis sur des chaises, ils boivent et ils parlent.
Je sens qu’on pose le carton où je me trouve. D’ailleurs celui-ci s’ouvre bientôt sur le visage d’une créature humaine. Il est tout petit à côté des autres créatures humaines, il a le visage joufflu et les cheveux châtains.
C’est lui qui a posé mon doigt sur la vitre tout à l’heure. Le petit garçon me prend dans ses mains et me serre contre son cœur.

- Bienvenue mon crapaud ! Moi c’est Neville et on va être copain tous les deux ! Tu t’appelleras… Trevor !
-Croac croac ! je répond au petit garçon Neville.

Neville me pose sur sa tête. Je m’installe confortablement, on voit bien le monde d’ici, je vais pouvoir tout visiter !

*o*o*

Le petit garçon Neville et moi on est devenus inséparables, je suis toujours sur sa tête et je peux tout regarder. Aujourd’hui il m’a dit qu’on allait visiter un nouvel endroit. On est dans un lieu très étrange, il y a beaucoup de créatures humaines et ils portent de gros cartons où ils ont l’air d’avoir mis toute leur vie dedans. Ils marchent d’un pas pressé et montent dans de très grosses boîtes qui font du bruit et de la vapeur et qui peuvent nous emmener loin.

Le petit garçon Neville m’a dit que c’était un train et qu’on allait nous aussi monter dedans. J’ai un peu peur car les trains sont vraiment très gros, et celui devant lequel nous nous trouvons est le plus gros et le plus bruyant de tous les trains que j’ai vu dans cet endroit.

Il est rouge et il fait plein de vapeurs. Autour de nous, il y a plein de petits garçons comme Neville, et aussi des petites filles. Je n’en vois aucun qui a un crapaud, alors Neville a de la chance de m’avoir car je suis unique sur sa tête !
Par contre il y a beaucoup de gens qui ont des hiboux et des chouettes, mais moi je n’aime pas trop ces animaux car parfois ils mangent des crapauds, alors j’ai un peu peur et je m’aplatis sur la tête de mon petit garçon Neville pour me camoufler dans ses cheveux.
Il y a aussi des chats qui me regardent avec leurs yeux jaunes, je n’aime pas beaucoup les chats non plus !

Neville finit par monter dans le train après avoir dit au revoir à ses créatures humaines qui sont très vieilles et qui le grondent souvent.

Mon petit garçon traine son lourd carton plein de vêtements et il n’arrête pas de se faire bousculer donc j’ai beaucoup de mal à tenir sur sa tête. A un moment, un petit garçon blond aux yeux méchants donne un grand coup de coude dans le ventre de Neville qui vacille et je tombe.
J’essaie de me raccrocher, mais ce n’est pas évident pour un crapaud de se tenir sur le crane d’une créature humaine.

Pouf ! Me voilà par terre dans le train géant et je vois mon petit garçon Neville qui s’éloigne de moi sans se rendre compte que je suis tombé.

Neville, attends-moi !

- Croac croac, sont les seuls bruits que je peux émettre.

Pas facile d’être un crapaud au milieu de créatures humaines qui ont de très grands pieds pour vous marcher dessus. Vite, j’essaie de me cacher, mais c’est difficile, il y en a partout. Ils sortent et rentrent toutes les cinq minutes de grands compartiments vitrés qui me font penser à mon ancienne maison, que je commence d’ailleurs à regretter.

J’arrive à me glisser dans un des compartiments et je me cache sous un fauteuil. Ouf, je suis tranquille, mais j’espère que mon petit garçon Neville va bientôt me retrouver, car j’ai un peu peur, je préfère quand je suis sur sa tête.

Dans le compartiment il y a deux petits garçons très roux qui rigolent beaucoup, et un autre petit garçon noir avec des cheveux emmêlés qui tient dans ses mains une grosse araignée.

L’araignée me regarde, mais pour une fois je n’ai pas peur, les araignées ne mangent pas les crapauds.

C’est très long, je suis toujours sous le fauteuil et j’ai peur de ne jamais revoir mon petit garçon Neville. Les petits garçons du compartiment ne m’ont pas vu, mais tant mieux, ils n’arrêtent pas de tourner l’araignée dans tous les sens et elle ne semble pas très contente, je préfère être tranquille dans mon coin.

Tout à coup, les petits garçons se lèvent et attrapent leurs gros cartons qui étaient dans des filets en l’air. Ils mettent des vêtements noirs et longs et sortent du compartiment avec leurs cartons.

Je les suis en croassant ils vont peut-être retrouver mon petit garçon Neville !
De nouveau il y a beaucoup de petits garçons partout et je dois faire de grands bonds pour les éviter. Mais je n’arrive pas à voir Neville parmi tous ceux-là car ils sont tous habillés pareil et portent de grands chapeaux.

Soudain, j’aperçois une créature humaine très grande qui dépasse tout le monde, si bien que je me demande si ce n’est pas un géant. Je la suis car beaucoup de monde semble aller vers lui. Je bondis à sa suite et ils nous emmènent jusque sur des transports très étonnants qui glissent sur l’eau !

Je suis un crapaud mais je ne suis jamais allé dans l’eau donc je suis inquiet à l’idée d’y tomber. Vite, je bondis dans un des transports en bois, et je me cache de nouveau dedans. D’autres petits garçons viennent s’asseoir au dessus de moi mais je ne reconnais pas mon petit garçon Neville.

Le transport glisse et glisse et glisse sur l’eau, je ne vois rien d’où je suis, mais les petits garçons semblent très excités par ce qu’il voit. Si seulement je pouvais être sur la tête de mon Neville !

Le transport s’arrête brusquement, et les petits garçons s’en vont. Je me retrouve tout seul, mais j’ai trop peur de tomber dans l’eau alors je ne bouge pas ! Quel mauvais crapaud je suis !

Tout à coup, je vois le géant passer sa tête dans le transport. Il me regarde, et j’émets un petit « croac ! » de peur et de joie à la fois.

Le géant me prend dans sa main et cri :

- Hé, toi là-bas, c’est à toi ce crapaud ?

Et là, il se retourne ! Mon Neville était en train de pleurer car ses yeux sont tout mouillés mais il a un grand sourire quand il me voit !

Il me prend dans ses mains et me serre contre lui

- Trevor ! s’exclame-t-il joyeusement.

Il me pose sur sa tête et je peux enfin visiter le monde à travers son chapeau !

Je me sens bien mieux sur la tête de mon Neville !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.