S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Ainsi va la vie par Frael

[12 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Participation au concours La noble famille des Black!

Bonne lecture à vous, en espérant que le texte vous soit agréable n_n
Repoussant les draps de son lit, le gamin s'étira, tendant ses bras vers le plafond et les poutres biseautées qui s'y trouvaient. Ramenant ses jambes sous son buste, l'enfant s'assit en tailleur sur l'épais matelas... Ce n'était que le matin, et il se sentait déjà las. Epuisé avant même d'avoir commencé sa journée, il caressa d'une main tranquille et habituée les doux poils de Sothis qui se mit doucement à ronronner, arquant le dos.
Les paupières lourdes, Sirius cligna plusieurs fois des yeux avant d'écarter la tenture à demi fermée du baldaquin, qui cachait la pièce à sa vue.

A la fenêtre, de légers rideaux de lin blanc laissaient filtrer la lumière, éclairant faiblement la pièce d'une douce lumière pâle. Une table de nuit, une imposante armoire de chêne, plusieurs fauteuils, un secrétaire... Ses yeux firent le tour de la pièce avant de se poser sur la porte. Fermée. Soupirant, il glissa ses jambes chétives hors du lit et tituba jusqu'au couloir. L'ouverture de la porte laissa passer un félin pressé, la queue fièrement dressé, suivit péniblement par le gamin, qui avait depuis longtemps renoncé à faire la course avec l'animal...

Un pied après l'autre, il descendit l'escalier central et déboucha dans le hall. Le contact du marbre froid sur la plante de ses pieds lui arracha un frisson glacé qui remonta le long de sa colonne. Levant la tête, son regard s'arrêta un moment sur l'image que renvoyait de lui le grand miroir au dessus de la console.

Sa main remonta lentement vers sa joue, tâtant délicatement la peau pour évaluer les dommages. La brûlure s'était étalée et une croûte noirâtre peinait à s'établir renouveler l'épiderme. Résigné, il laissa retomber mollement son bras. Des bruits lui parvinrent du petit salon et, stimulé, il reprit sa marche, tendant l'oreille pour comprendre ce qui se disait.

- .. De vendredi. Il faudra aller chercher les robes de Phineas et d'Elladora chez le tailleur, Mrs Gamp m'a écrit pour m'apprendre qu'elles étaient achevées. Et n'oublie pas de ramener des enveloppes, elles s'épuisent à une vitesse ces derniers temps! Pour ce soir, il faudra... Par Morgane la Grande, Sirius, que faites vous là? Dans votre état en plus!

Délaissant l'elfe, la maîtresse de maison s'était rapprochée de l'enfant à petits pas pressés. Les sourcils froncés, elle lui avait attrapé le menton et avait incliné sa tête, observant la plaie. Avec un air pincé, elle l'avait relâché.

- Vous devriez remonter dans votre chambre... Hives, monte lui le petit déjeuner.
- Bien Madame.

L'air défait, l'enfant avait baissé le regard sur le parquet verni avant d'obtempérer. Il n'attendait pas grand chose de sa mère... Non, depuis le temps, il s'est fait une raison. Mais de petits espoirs s'accrochent toujours à son cœur, pernicieux, le blessant un peu plus à chaque fois qu'ils volent en éclats... Et tirer sur ses manches pour masquer les brûlures n'arrange pas la chose.
Il le sait bien, pourtant, qu'ils ont honte. Honte de lui, lui qui n'est pas comme ils l'auraient voulu. Honte au point qu'ils le cachent...
A chaque réception, c'était le même cinéma. Il était malade, puni pour une faute, en visite chez une lointaine cousine,... Absent, dans tous les cas. Absents, lui, sa peau blafarde et ses plaies.

Au début, ils avaient essayés, croyant à un rétablissement possible. Dans le secret, ils avaient fait venir au manoir Guérisseurs et Médicomages. Mais rien n'avait fonctionné, et les potions et autres grigris de charlatans n'ayant pas d'effets non plus, ils s'étaient résignés, s'efforçant d'oublier.
Et il était devenu leur honte, leur malheur.

Une famille si pure, si parfaite, bien sous tout rapport, qui abritait en son sein une telle erreur de la nature. Impossible. Ils étaient des sorciers de sang pur. Devaient être parfaits. Devaient tenir leur rang. Devaient afficher leur supériorité aux autres, qu'ils soient moldus, cracmols ou sang mêlés. Ils étaient divin, sublime modèle de l'humanité dans toute sa splendeur... Et cet enfant gâchait tout. Imaginez ce que diraient les journaux s'ils apprenaient l'état de Sirius Black? A cette pensée, le gamin soupira. Jetant un regard à ses mains, il ne pu s'empêcher de murmurer:

- Toujours pur, hein? Quelle farce...

Au début, il s'en était voulu, persuadé que c'était de sa faute. Et puis, il avait renoncé, se demandant simplement pourquoi le destin l'accablait-il autant. Il aurait pu être heureux... Fils aîné de l'illustre famille Black, il aurait pu apporter la joie à ses parents, faisant leur fierté... Mais non. Cela n'était pas, et n'arriverait jamais. La charge qui aurait dû peser sur ses épaules avait été déplacée sur celles de son frère. Assis sur un fauteuil moelleux, il assista à l'arrivée de l'elfe sans mot dire. Ses journées étaient mornes et ternes. A son image. Et cette routine commençait à le ravager plus sûrement que ne l'aurait fait sa maladie. Eteint, il regarda sans envie le plateau qu'avait déposé l'elfe avant de se retirer. Et la journée s'était écoulée, lente, monotone, semblable à tant d'autres, menant à une nouvelle nuit, qui ne suffirait pas à lui redonner l'énergie qui, peu à peu, désertait son corps...

Quelques rayons percent enfin les tentures, annonçant l'aube. Ils sortent le monde de l'ombre, dévoilent les mystères de la nuit. Quelques uns s'aventurent dans les cheveux bruns du garçon, léchant au passage les froides pommettes trop pâles...

Un grincement de porte brise enfin le silence, amer prélude à une agitation frénétique. En bas, les adultes échangent des messes basses à toute vitesse, tâchant d'organiser avec minutie la suite des événements.
Nous étions le 20 septembre. Deux jours plus tard, sinistre célébration de l'équinoxe d'automne, Sirius Black était mis en terre. Une légère brise se leva, faisant onduler les capes noires de la famille proche et emportant avec elle quelques feuilles mortes.

Sur le chemin du retour, une petite voix s'éleva.
- Mère... Pourquoi Sirius est-il parti?
- Parce qu'il ne méritait pas de vivre Phineas.
Un ton abrupt et sans appel.

L'étoile avait fini par s'éteindre...
Note de fin de chapitre :

Voilà voilà, j'espère que le texte vous aura plu ^^

J'ai toujours eu beaucoup de mal à imaginer les familles sang-pur sans aucune maladie génétique... Avec toute cette consanguinité...

Je remercie Kathleen pour m'avoir donné l'occasion d'écrire ce texte pour son concours.

Note:
Hives signifie Urticaire.
Sothis est le nom grec de la déesse égyptienne Sopdet, personnification divine de l'étoile Sirius.

Une petite pensée pour toutes les personnes atteintes de la Xeroderma Pigmentosum dans ce monde ~
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.