S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


De la lumière à l'obscurité par Virgo

[2 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Participation au concours "la noble famille des black" de kathleen.
Note de chapitre:

Voici l'histoire de Sirius, premier du nom, Elle s'étendra sur deux chapitres.
C'est l'histoire d'une descente aux enfers, l'histoire du passage de la lumière à l'obscurité ou du contraire... tout dépend du point de vue où l'on se place !
Lorsqu'il ouvrit les yeux, les premiers rayons du jour l'accueillirent. Il repoussa ses lourdes couvertures, chaussa ses mules de velours, enfila une cape d'intérieur puis se dirigea vers le cabinet de toilette.
S'avisant dans le grand miroir il s'empara d'un ruban de soie noir et entreprit de nouer ses cheveux mi-longs. Leur blondeur scintillait sous les rayons naissants, ses yeux bleus intensifiés par un regard d'acier semblaient prêts à conquérir le monde. Il se contempla longuement un sourire satisfait figé sur les lèvres.
Puis il sortit de sa chambre et se rendit dans le salon.
il constata d'un air blasé que les rideaux avaient été ouverts selon ses ordres et que Servilis son elfe de maison avait préparé son petit déjeuner et son exemplaire quotidien du courrier des sangs purs.
Alors il s'installa sur le grand fauteuil de velours vert orné de perles noires « le trône des Black » son futur trône, là, d'où son père régnait en despote sur toute la maisonnée et d'où il règnerait un jour... bientôt.

Du haut de ses sept ans, Sirius possédait déjà outre une intelligence peu commune pour un garçon de son âge, l'arrogance séculaire des black.
Sa vie, celle qu'il menait alors et celle qui l'attendait lui procurait déjà d'immenses satisfactions.
Très jeune, il avait saisi l'importance de son rang et de ses futures responsabilités et alors que ses jeunes frères ne semblaient pas encore comprendre ce que représentait le fait d'être un sang pur, lui l'avait compris.
Il avait saisi l'immensité du gouffre qui séparait les races impures de la sienne et il en serait un jour le plus grand des portes-bannière…
il ne pouvait s'expliquer la provenance, de L'euphorie qui l'avait saisit lorsque cette révélation s'était imposée à lui et il ne pouvait plus s'en séparer. C'était un peu comme s'il sentait depuis lors, la toute-puissance couler le long de ses veines !

Ce matin là, n'avait en soi rien d'extraordinaire dans la vie de Sirius... bien que ce fut la veille de son huitième anniversaire.
Il appréciait ces moments de solitude et de méditation au levé du jour, quand toute sa famille dormait encore, ils lui donnaient l'impression de maitriser l'univers...
Confortablement installé au fond de son « trône », il contempla pour la énième fois, l’arbre des blacks...
c'était une grande tenture vert sombre, faite de cheveux de sirène et de crin de licorne où le prénom de ses aïeux scintillait de mille feux et en dessous desquels on pouvait lire, la célèbre devise des Black : « Toujours pur »
alors, qu'il lisait un à un les illustres patronymes de ses ancêtres son regard fut attiré par un détail qui le plongea dans une rage sourde.
Il se leva et s'en approcha constatant avec horreur qu'une sorte de tache de doigts assombrissait son prénom.
« Qui avait osé ? » pensa-t-il, qui avait osé toucher de ses doigts impurs et crasseux leur bien le plus précieux, le symbole de leur puissance !
Il pensa une seconde à appeler Servilius, mais se ravisa, ne pouvant supporter l'idée que cet être inférieur manipule fut-ce à l'aide d'un sort... sa précieuse tenture. Il le ferait donc lui-même, et puisqu'il ne pouvait user de magie avant ses onze ans, il le ferait de façon « normale ».
Toutefois, il constata avec amertume qu'il était trop petit pour atteindre l'arbre.
Il tira donc une chaise sur laquelle il se hissa et atteignit la hauteur désirée, puis il risqua pour la première fois de sa vie, une main légère sur l'objet sacré.

Nul ne peut concevoir l'étendue de sa surprise lorsque, atteignant leur but, ses doigts ne rencontrèrent que du vide .
« Que... mais qu'est ce que cela veut dire, s'écria-t-il, quel est cette supercherie ? »
Il avait déjà vu son père manipuler l'objet pour le changer de place, il était donc réel !
Croyant à une vision, ou à une erreur de sa part, il osa cette fois un geste plus ferme en direction de l'arbre, mais sa petite main s'abattit sur le mur.
Un froid glacial lui parcourut l'échine tandis qu'un affreux présentiment s'insinuait en lui.
Confus il chercha une réponse différente à celle qui tentait de s'imposer dans son esprit quand
une intuition lui rendit espoir.

Se reculant légèrement. Il s'exclama d'un ton solennelle « toujours pur » s'attendant à voir apparaître la tapisserie magique. Mais au lieu de cela, un rire laconique se fit entendre.
Un rire qui semblait provenir de partout à la fois, et qui résonnait dans la tète de Sirius, à en faire exploser ses tympans.
Portant ses mains à ses oreilles, il ferma les yeux, persuadé cette fois qu'il faisait un cauchemar et priant pour se réveiller. pris par une impulsion soudaine, il s'écria d'une voix brisée : « toujours impur »
Le rire s'estompa, il rouvrit les yeux et à la place de l'arbre des black, ou plutôt, derrière celui-ci une trappe s'était ouverte dans le mur.
Risquant une main mal assurée dans celle-ci, ses doigts rencontrèrent une surface lisse et froide. C'était un objet demi-sphérique, un récipient d'après ce qu'il pouvait en juger...
Note de fin de chapitre :

J'ai été très inspiré par le sujet du concours, j'espère que cela vous à plu, Veuillez excuser mes fautes, s'il y en a ( je suis sur qu'il y en a...)^^
La suite, demain....Laissez vos rewiews, je répondrais à toutes vos questions...
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.