S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


A La Felix par Akasora

[6 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Disclaimer : Les personnages appartiennent à J.K. Rowling, je ne fais que les mettre en scène.
Note de chapitre:

Bon, j'avoue que je n'ai jamais écrit sur ce couple, donc j'espère ne pas l'avoir dénaturé :x En fait, j'en suis tombée amoureuse, de ce couple, grâce à Viria et ses magnifiques illustrations ! Donc je pense que ça ne sera pas le seul texte que j'écrirai sur eux :D


Bonne lecture, en tout cas :)
Aujourd’hui, James est surexcité. Lorsqu’il se lève, ce matin, un grand sourire barre son visage. Lorsqu’il va se brosser les dents dans la salle-de-bains, et que Patmol frappe à la porte comme un fou, comme tous les matins quand il veut se préparer, James ne perd pas son sang-froid. Il sort après dix minutes en gratifiant son meilleur ami bougon d’un sourire étincelant. Lunard le regarde, amusé, tout en s’habillant. C’est un bon week-end qui commence. Queudver les attend dans la salle commune, il a déjà commencé son devoir de potion et a besoin d’aide. James se porte volontaire avec enthousiasme, ils descendent dans la Grande Salle prendre leur petit-déjeuner et il explique à Peter le principe de Felix Felicis. Remus plaisante en disant qu’il en a sûrement pris, et James trouve sa plaisanterie très drôle. Il a trouvé sa propre potion de bonheur, c’est vrai. Lily a enfin accepté une de ses propositions, et pas des moindres puisqu’elle veut bien l’accompagner au bal de Noël, cette année.
Sirius est grognon, il s’est disputé avec Dorcas, et elle lui a promis de ne pas venir le soir. James sait très bien qu’ils vont se réconcilier avant le bal, alors il ne s’inquiète pas. Au contraire, il est tellement joyeux que son meilleur ami s’en trouve agacé, mais encore une fois, il n’y accorde pas autant d’attention qu’il aurait dû, car aujourd’hui sera une bonne journée.

Les filles ne descendent pas prendre leur petit déjeuner, et James les soupçonne d’être déjà en train de se préparer pour le soir. Il secoue la tête avec un sourire attendri : les filles sont décidément trop portées sur ce genre de détails. Il soupire. Il est sûr que sa Lily est une fille très coquette, ainsi que Dorcas, pense-t-il en haussant les épaules. Mais il ne comprend pas cet engouement pour le maquillage et les potions pour les cheveux. Il trouve sa future petite-amie si belle au naturel qu’il aimerait bien lui demander de ne pas utiliser d’artifice pour modifier sa beauté.

Ils passent la matinée dans la neige à s’envoyer des boules de neige, à se rouler par terre, et rentrent frigorifiés pour déjeuner. Encore une fois, les filles ne sont pas là, mais James se dit qu’elles ont dû descendre à midi, et qu’il est près de treize heures, il n’est pas étonnant qu’elles aient déjà fini.

Durant tout l’après-midi, James et Remus tentent d’aider Peter pour son devoir de potion, tandis que Sirius et Dorcas sont sortis parler dans une salle de classe vide. L’esprit de Noël, si ce n’est pas le bal, les réconciliera, il en est certain. Finalement, il est bientôt dix-huit heures, et les quatre garçons pensent qu’il est temps de se préparer. En haut, chacun enfile sa robe de soirée, se coiffe, plaisante sur l’allure de l’autre, mais sent la tension monter dès qu’il croise son reflet dans le miroir.

James est confiant, il sait qu’il n’a pas grand-chose à faire pour être présentable, et il a abandonné depuis bien longtemps l’idée de dompter sa tignasse noire. Un dernier regard dans le miroir, un haussement d’épaule et un soupir plus tard, tous les quatre descendent pour attendre leur cavalière. Remus s’en va déjà avec une fille de Poufsouffle, Peter l’accompagne car sa cavalière est déjà devant la salle. Dorcas descend doucement les escaliers, elle mord sa lèvre inférieure en fronçant légèrement les sourcils, elle est visiblement très gênée de porter une robe qui ne couvre pas totalement son corps. Mais James la trouve très jolie et il fait un clin d’œil à Sirius qui rougit un peu.

« Lily aura un peu de retard, lui apprend Dorcas lorsque Sirius lui propose son bras. Elle te demande de l’excuser et de l’attendre dans la salle.
- D’accord, dit James, un peu déçu.
- Allez Cornedrue, elle va venir, c’est l’essentiel, non ? » s’esclaffe Sirius avec son aboiement en guise de rire.

James entre dans la Grande Salle les épaules baissées. Va-t-elle lui poser un nifleur ? A-t-elle trop honte de sa tenue pour se montrer ? Ou regrette-t-elle d’avoir accepté James comme cavalier ? Soudain, il sent son estomac se serrer. Et si elle avait accepté par pitié ? Si ça se trouve, elle a trouvé quelqu’un d’autre pour l’escorter. Les minutes passent, les couples dansent, sourient, les filles gloussent et rougissent, et lui, il est assis sur cette chaise, à cette table déserte, un verre de jus de citrouille à la main, hésitant à s’en aller.

« Je peux m’asseoir ? »

Une silhouette à sa droite. Il se tourne quelque peu, s’apprête à hocher la tête d’un air abattu quand il la voit. Sa longue chevelure rousse simplement relâchée sur ses épaules. Une petite couronne de perles nacrées les ornes, assortie à ses boucles d’oreille, et de cette couleur qui fait ressortir celle si particulière de ses cheveux, celle qu’il aime tant. Une robe violette et un voile violine sur ses avant-bras qui mettent ses yeux verts si bien en valeur qu’il se demande comment il n’a pas remarqué avant à quel point cette couleur lui sied. Sur son visage, un trait noir sur les paupières, les cils légèrement relevés, et du rouge foncé sur les lèvres. James en a le souffle coupé. Oh oui, Lily est une fille magnifique, mais là, il est tout simplement pétrifié devant tant de beauté. Elle a un petit sourire et ses joues sont rosées. Lorsqu’il reprend contenance, James s’éclaircit la gorge et ferme sa bouche qu’il avait apparemment laissée ouverte tout le temps de sa contemplation.

« M’accorderiez-vous cette danse ? » demande-t-il pompeusement, lui arrachant un petit rire.

Elle lui donne sa main, et il se rend compte qu’il est encore assis, mais elle ne semble pas s’en formaliser. Alors, il presse doucement le bout de ses doigts et se lève. Il n’a jamais pris de potion de chance, mais il est persuadé que l’effet est environ semblable au bonheur qu’il ressent. Lily est magnifique, elle sourit, elle ne semble pas dérangée par sa présence, au contraire, elle rougit lorsqu’il lui fait part de son sentiment, lorsqu’il lui sourit, lorsqu’il la rapproche doucement de lui. Un bal est souvent le lieu des scènes des plus romantiques, et James a mis beaucoup d’espoir dans cette soirée. Mais il ne veut rien précipiter, si Lily décide de partir sans que leur relation, beaucoup plus cordiale depuis le début de cette année, n’évolue, il ne tentera rien. Il est prêt à attendre, James patiente depuis deux ans, il n'est pas à ça près.

Deux heures plus tard, ils rient comme jamais ils n’ont ri ensemble, et James se sent plus euphorique que jamais. Lily l’entraîne à l’extérieur, elle a l’air un peu préoccupé.
Elle s’assied sur un banc, observe longuement la bague qui orne son index gauche. James reste debout, il la laisse à ses pensées, il sent que ce silence n’est pas bon signe. Si ça se trouve, elle n’a pas aimé cette soirée, elle ne s’est pas amusée et regrette d’avoir repoussé d’autres invitations.

« Tu sais James, commence-t-elle sans le regarder, j’ai toujours trouvé que tu étais un agaçant et prétentieux sale gosse. »

James grimace. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle développe le pourquoi elle ne veut pas être avec lui.

« Vos disputes, avec Severus, me tapent sur les nerfs, et je trouve que vous êtes souvent injustes avec lui. Mais, continue-t-elle alors qu’il s’apprête à répliquer, il est injuste, lui aussi, et ça, je l’ai remarqué. Et puis, l’année dernière, tu as commencé à changer. La mort de Joshua Birkins nous a tous ébranlés, je ne lui avais jamais parlé, mais il était un bon ami de Frank, il avait l’air gentil. Toi, tu ne le connaissais pas plus que ça non plus, n’est-ce pas ? »

Il hoche la tête et sa mâchoire se crispe. Il se rappelle du meurtre de ce Serdaigle comme si c’était hier, ils étaient tous là, à cette table de Les Trois Balais, quand deux Mangemorts ont débarqué et l’ont tué, comme ça, parce qu’il était le fils d’un opposant de Voldemort. Puis, ils ont transplané, et le silence a été brisé par les cris de ses amis. Tout s’était passé si vite que personne n’avait pu réagir. James avait trouvé cela étrange qu’ils ne fassent rien d’autre, qu’ils ne s’attardent pas pour s’amuser, comme ils en ont l’habitude, mais sa question est encore sans réponse, et il ne lui reste que le souvenir amer de son impuissance devant cet éclair vert.

« Pourtant, depuis ce moment, tu as changé. Tellement changé, que je ne te reconnais plus. Parfois, évidemment, tu redeviens ce gamin arrogant, mais si rarement que c’en est attendrissant, avoue-t-elle en riant un peu. Parce que le reste du temps, tu es sérieux, grave, souvent perdu dans tes pensées.
-Où tu veux en venir, Lily ? » demande James un peu brusquement.

Elle a un sourire d’excuse et se lève pour lui faire entièrement face.

« Je veux en venir au fait que tu me plais, James, dit-elle en lui prenant la main. Je vois qui tu es, à présent, parce que tu t’es tellement assagi que j’ai trouvé ça étrange, alors je t’ai souvent observé, et j’ai découvert qui tu étais. Avant, je ne voyais que ce que tu voulais bien me montrer. Maintenant, je suis un peu plus curieuse chaque jour, je veux savoir si tu aimes tel aliment, si telle musique te plaît, si tu apprécierais de faire certaines choses. »

Elle s’arrête et le sonde du regard. James reste un instant sans voix, il la regarde comme s’il la voyait pour la première fois. Il se rend compte que lui aussi, n’a jamais voulu voir que ce qu’elle lui montrait. Et à présent, il la découvre encore plus humaine, encore plus belle qu’il ne l’avait jamais vue. Il pense alors à ce qu’il a voulu mettre de côté. Sa vie après Poudlard. Cela fait depuis la mort de ce pauvre Joshua qu’il se dit qu’il veut se battre, mais à chaque fois qu’il s’imagine dans un combat contre les Mangemorts, il porte l'uniforme de Poudlard. A présent, il voit plus loin, et l'évidence le frappe.

« Je t’aime », dit-il dans un souffle.

Lily écarquille les yeux, elle ne bouge plus. James, lui, a l’air plus sérieux que jamais. Il veut faire sa vie avec elle, car il sait qu’elle saura toujours le remettre à sa place lorsqu’il dépassera les bornes. Elle saura lui dire les mots qu’il a envie d’entendre lorsqu’il ne verra plus la lumière.

« Quoi ?
-Je t’aime Lily, répète-t-il, l’esprit plus clair que jamais. C’est soudain, mais pas tant que ça, quand on y pense. Et je suis sérieux. Tu es si … parfaite ! »

Il la regarde et sourit. Oui, elle est parfaite, avec ses joues bien rouges, ses lèvres pincées lorsqu’elle réfléchit, ses sourcils froncés lorsqu’elle étudie quelque chose, sa voix, son petit nez qu’il a toujours envie d’embrasser. Sa bouche encore un peu couverte de rouge.

« Je ne demande pas de réponse tout de suite, la rassure-t-il. Si tu ne m’aimes pas, alors je passerai à autre chose. Mais s’il y a ne serait-ce qu’un petit espoir que tu tombes amoureuse de moi alors… Alors je te demanderais d’essayer. »

Lily le considère longuement, et le silence est un peu pesant pour James, mais il ne montre pas son impatience, il ne laisse rien transparaître de son cœur qui bat la chamade.

« Tu as le temps qu’il te faut, évidemment, dit-il en souriant avec douceur. J’attendrai, je ne suis plus à ça près », ajoute-t-il et elle rit.

Il se penche, l’embrasse doucement sur la joue, lui sourit encore, puis lui souhaite bonne nuit et se tourne pour partir.

« Où est-ce que tu as appris la galanterie, Potter ? » entend-il dans son dos.

A peine se retourne-t-il qu’il la voit devant lui, les mains sur les hanches, le regard sévère.

« Tu dis à une fille que tu l’aimes et tu te barres comme ça ? s’indigne Lily avec un rire nerveux. Je rêve ! Je te pensais plus gentleman ! Tu pourrais au moins me raccompagner à l’intérieur, je pourrais me faire agresser, toute seule !
-Dans le parc de Poudlard ? se moque James.
-On sait jamais, persiste-t-elle. En tout cas, je ne vais pas laisser passer ça. J’y crois pas, ça, tu m’as même pas laissé le temps de te répondre ! En plus tu m’as … »

La suite se perd lorsque James pose doucement ses lèvres sur les siennes. Il les presse, puis recule légèrement.

« Ah, c’est un peu mieux, dit-il avant de rire en voyant son air indigné. Je t’aime Lily jolie, et je serais prêt à t’écouter me sermonner pendant des heures, mais là, j’ai un peu mal à la tête à cause de la musique alors… »

C’est à lui d’être coupé par un baiser, et il ne peut qu’être surpris de la sentir se caler contre son torse. Il n’y croit pas. Quelqu’un doit vraiment avoir du Felix Felicis dans son jus de citrouille, ce matin. Comment expliquer sinon que Lily soit en train de l’embrasser aussi passionnément que dans ses rêves les plus fous ?
Note de fin de chapitre :

N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, j'espère que vous avez aimé, mais en même temps, j'ai peur, parce que je ne le trouve pas génial, maintenant que je l'ai relu ...
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.