S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Un Monde égoïste par Akasora

[10 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Disclaimer : Les personnages appartiennent à J.K. Rowling, je ne fais que les mettre en scène.

"Le monde égoïste", je l'ai trouvé dans Fruits Basket, de Natsuki Takaya.
Note de chapitre:

Salut :) Ce texte assez court répond donc au prompt #14 de la table 2, les livres mentent. Il est centré sur Gideon Prewett, j'espère qu'il vous plaira !
Gideon observe les vagues s’écraser contre les falaises. Il a envie de s’y jeter, de finir cette vie qui n’a plus d’intérêt. Il voudrait être une vague, ne plus rien avoir en tête, juste frapper les rochers, encore et encore, sans arrêt. L’iode emplit ses poumons, mais il ne ressent pas la satisfaction habituelle. Celle qu’il ressent lorsqu’il se trouve à cet endroit, sur la côte Irlandaise, le vent dans ses cheveux, la mer sous ses yeux. Aujourd’hui, son cœur est si douloureux qu’il ne pense à rien d’autre qu’à la mort.
Fabian l’attend un peu plus loin, mais il n’a pas encore envie de partir. Il n’a pas envie de lui montrer ses larmes, c’est trop tôt. Il veut juste regarder l’horizon. Et, lorsque les souvenirs sont trop désagréables, il en cherche d’autres. Evidemment, son esprit ne le laisse pas oublier. Le répit qu’il prétend lui offrir avec d’autres pensées n’est que temporaire, qu’imaginaire, car le sujet est le même. La mort.

Lorsqu’il était petit, sa sœur leur lisait les contes de Beedle le Barde, tous les soirs. Et elle avait également une petite histoire, qu’elle avait trouvée dans un livre pour enfant qu’une voisine leur avait offert. Il s’agissait de l’histoire du monde, de la Terre. En son centre, son cœur battait depuis le début de sa vie. Un jour, elle créa les sorciers et les moldus, les animaux et les arbres, les chats et les poissons. Car la Terre se sentait très seule, perdue dans l’univers. Elle mit alors dans ses créations un souffle de vie, et leur permit de vivre une vie d’aventure, de bonheur, parfois ponctuée de tristesse. Mais elle disait que le soleil se levait chaque matin, et qu’il continuerait, quoi qu’il arrive, qu’il ne les laisserait pas tomber. Alors il fallait se relever après une chute, aussi dure soit-elle.

Gideon ne se souvient pas vraiment des détails, cela fait presque vingt ans qu’il ne l’a plus entendue. Mais il se souvient parfaitement du passage le plus triste, là où la morale est donnée. Un homme voulait se suicider, parce qu’il était si triste que pour lui, la vie ne valait plus la peine d’être vécue. Alors, la Terre s’est adressé à lui, et il l’a entendu parler dans tout son corps, comme s’ils ne faisaient qu’un. Elle lui a dit à quel point elle serait triste qu’il se donne la mort, car elle l’aimait, il était l’un de ses précieux enfants. Elle lui a expliqué qu’elle avait vraiment besoin de lui, comme elle avait besoin de tous les êtres qu’elle avait créés. Alors, l’homme décida de donner une deuxième chance à la vie, et il vécut plus heureux qu’avant, grâce aux propos de la Terre, sa créatrice.

Gideon a un sourire amer, en revenant à lui. Jamais il n’aurait pensé que les livres mentaient à ce point. Il a envie de hurler sa frustration, sa colère contre celui qui a écrit cette histoire idiote et moralisatrice à souhait ! Il a envie de faire part de sa tristesse, de montrer son cœur en miette, à cette Terre qui l’a créé. Il serre le point et la mâchoire, mais rien n’y fait, les sanglots le secouent, les larmes brûlent ses joues fouettées par le vent glacial de décembre. Marlene est morte. Marlene est morte, elle et sa famille ont été tuées deux jours plus tôt par les Mangemorts. Marlene est morte, et le livre a menti. Car le monde est égoïste, il n’a pas besoin des humains, il n’est pas triste d’en voir mourir tous les jours assassinés par des monstres créés par lui. Non, il n’a pas besoin d’eux. Sinon, pourquoi continuerait-il de tourner ? Pourquoi les oiseaux pourraient-il encore voler ? Comment les gens pourraient-il encore vivre, alors que Marlene est morte ? Alors que tant de personnes perdent la vie ainsi ?

Gideon sent la colère remplacer sa tristesse, un instant. Il voudrait tellement rencontrer le cœur de la Terre, lui faire comprendre sa cruauté. Car s’il n’était pas cruel, il n’engendrerait pas de tels monstres. Et Marlene ne serait pas morte.

Soudain, une main se pose sur son épaule. Gideon espère secrètement qu’il s’agisse d’un Mangemort, qu’il soit tué. Puis, en voyant Fabian lui lancer un regard empli d’une pitié dont il se passerait bien, Gideon se dit qu’il serait lui aussi un bel égoïste s’il partait maintenant. Alors, il prend sur lui. Il considère encore un instant les vagues, grave dans sa mémoire la couleur grise et triste que le ciel a, en ce jour de deuil, et tourne les talons, animé d’une détermination morbide. Il finira cette guerre, il finira ces Mangemorts, dût-il y laisser la vie.
Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère qu'il vous a plu ! A bientôt :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.