S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Bonne année HPF !


Bonne année !

Image

L'Équipe de Modération d'HPFanfiction vous souhaite une belle année 2022 !
Qu'elle soit meilleure que les précédentes et qu'elle vous apporte ce que vous souhaitez : en particulier, de belles lectures et plein d'inspiration pour l'écriture.

Si vous souhaitez vous fixer de bonnes résolutions, plein de projets fourmillent sur le forum : le Janvier Review dont on vous a déjà parlé, le Jeu des Neuf Familles pour vos lectures de romans, BD et autres formats, Mon Défi Écriture et Mon Défi Lecture... Il y en a pour tous les goûts !

Bonne continuation sur HPF !


De Equipe de modération HPFanfiction le 06/01/2022 17:24


27éme édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 27e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 7 janvier à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 02/01/2022 21:01


Sélections du mois


L'équipe de Podiums vous souhaite une très bonne année ! ♥


Félicitations à Amnesie, Lyssa7 & Fleur d'épine, et Calixto, vos coups de cœur de l'année 2021 !

En février, c'est le moment ou jamais d'encourager Neville Londubat pour lui montrer à quel point il peut être valeureux, talentueux, et digne d'intérêt ! Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et pour cette nouvelle année 2022, préparez votre sac à dos et partez en janvier à la découverte de toutes les petites (et grandes) Créatures magiques qui peuplent ce monde ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour lire les onze textes proposés et voter ici.



De Equipe des Podiums le 01/01/2022 18:27


Janvier Reviews


reviewter [v.] intr : état résultant de l’indigestion ou de la surproduction de reviews.

Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?
Découvrez le Janvier Reviews ! Un mois entier de reviews, à consommer sans modération. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Un marathon de lecture et de reviews avec un Optimal à la clé !
À bientôt !




De le 27/12/2021 21:01


Joyeuses fêtes !!!!


Hohoho

En cette période propice au renouveau, nous avons mis à jour la présentation de notre équipe. D'autres pages du site suivront bientôt alors restez attentif.ves. ;)

En attendant, toute l'équipe de modération d'HPFanfiction vous souhaite un très Joyeux Noël, rempli de douceur, de joie et de bonne humeur !
Et comme nous fêtons également Noël au Schtroumpfistan, nous tenons à vous informer que les délais de validation sont susceptibles d'être plus longs pendant les fêtes.

Joyeux Noël !!!


De Équipe de modération HPFanfiction le 24/12/2021 15:14


118ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 118e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 17 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/12/2021 15:36


L'incrédule par Selsynn

[4 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Merci à ma bêta, Saule.

Joyeux Noël Kathleen, j'espère que cette histoirette te plaira !

PARTIE 1 : DECOUVERTE

L’enfant qui aura le pouvoir disparaît, et s’il nous quitte, nous disparaissons…

Le brouhaha de la salle des professeurs, en cette première réunion de l’année mille-neuf-cent-quatre-vingts-dix. Le directeur regarda tous ses professeurs, chacun choisi par ses soins, dans son équipe de direction.

Il y avait là, évidemment, Minerva McGonagall, une vieille amie et sa sous-directrice, avec lequel il se disputait souvent sur tout un tas de sujets parfaitement anodins. Les trois autres directeurs des maisons de Poudlard étaient là. Il laissa planer son regard sur chacun d’entre eux, Severus Rogue, le visage vide de toute émotion, et ses barrières d’occlumentie à leur niveau standard ; Filius Flitwitch, qui servait du thé à chacun, lui qui tenait à ce que personne ne devine la cachette de ce thé si merveilleusement bon ; et Pomona Chourave, qui le regardait calmement, sans se douter de la bombe qu’il allait bientôt lâcher.

Il s’éclaircit la voix après avoir trempé les lèvres dans sa tasse de thé.

« Vous le savez tous, nous allons avoir une nouvelle année. Inutile que je vous tienne le même discourt que tous les ans. Le professeur de Défense contre les forces du mal est un jeune homme qui a fait une formation d’Auror, avant de se tourner vers l’aventure solitaire, et maintenant qu’il a été mordu à la jambe par une bestiole quelconque, il recherche un emploi où il puisse utiliser ses connaissances sans devoir reposer uniquement sur lui. Donc, il me semble parfaitement bien comme professeurs. Sinon le reste de l’équipe reste la même. »

Il s’arrêta et but une gorgée brûlante de thé, pendant que des voix s’élevaient. Minerva et Filius  voulaient qu’il parle de l’affaire Divination.

« J’y viens… Notre Sybille à tous a fait encore des siennes. Je vais vous laisser regarder ma pensine de ce qui s’est passé quand nous étions seuls lorsque je lui faisais passer un entretien pour savoir si elle était toujours adaptée au poste. »

 

***

 

Severus Rogue ronchonna en sortant de la réunion. Il en avait plus qu’assez de servir de chiot au directeur !

« Severus, j’aimerais que tu vérifies juste qu’Harry est bien en bonne forme.  Nous ne pouvons pas laisser passer une telle chose, si jamais il s’agit de lui… Tu comprends, il est le fils de Lily, et il a un pouvoir que Voldemort ignore, et nous savons tous deux que Voldemort n’est parti que temporairement, et qu’il va revenir. »

Il n’avait pas pu refuser, et voilà qu’il se retrouvait sur le pavé régulier de ces maisons toutes identiques, jusqu’à ce qu’il tombe devant le 4, Privet Drive. Il dépassa les barrières sensées protéger l’enfant comme un couteau traverse le beurre, sans faire  un seul effort.

Il sonna à la porte, et ne recevant aucune réponse vérifia d’un léger coup de baguette la présence d’individu. Une petite présence qui bougeait doucement dans la pièce non loin de lui fut confirmée. Fort de son renseignement, il laissa son doigt sur la sonnette, pour que quelqu’un vienne enfin lui ouvrir.

Au bout de cinq minutes d’attente, la porte s’entrouvrit ; un gamin pas plus haut que trois pommes le regarda et dit très rapidement :

« Ils ne sont pas encore là, ils ne devraient pas trop tarder. Vous pouvez visiter le jardin en les attendant. »

Severus n’eut pas le temps de réagir que déjà l’enfant avait refermé la porte derrière lui. Il était brun, aux yeux verts, mais avait un air d’innocence que Severus trouvait particulièrement dérangeant.

Il réagit un peu tard à la présence de Potter, et encore plus aux termes de l’accueil. Il s’acharna sur la sonnette, jusqu’à ce que le gamin revienne. Cette fois, il ne lui laissa pas le temps de dire trois mots avant de le couper :

« Potter, c’est vous que je viens voir. Alors, je ne vais pas attendre quelque chose d’autre, vu que vous êtes là, je suis là… Tout le monde est content. »

L’enfant prit une teinte effrayée, et se recula, refermant la porte derrière lui.

Il se murmura à lui-même assez fort pour que le professeur puisse l’entendre, même si ce n’était pas volontaire.

« C’est une épreuve, personne ne sait qu’il existe un Potter, à moins qu’il ne se soit trompé… C’est cela, je vais lui indiquer la station de renseignement la plus proche. »

Il ne fallut pas longtemps avant que l’inconnu défonce à nouveau la sonnette. Il rouvrit la porte pour la troisième fois de la matinée.

« Mon oncle et ma tante ne sont pas là, mais vous pouvez demander votre chemin à deux rues de là, en tournant sur la gauche, puis sur la droite, vous trouverez Madame Iser. Elle sera ravie de vous renseigner, elle connaît tout le monde dans le quartier, elle saura trouver votre Potter. »

L’homme respirait plus fort, comme s’il essayait de se calmer, l’enfant fit la seule chose auquel il pensait, il ferma la porte, et courut se cacher dans son entre secrète. Il referma la porte de son placard sur lui, et mit la sécurité qu’il connaissait. A l’extérieur de la maison, Severus ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer ; l’instant d’avant, il avait Potter à portée de main, et maintenant, il n’avait que cette satanée porte fermée. Et plus de gamin.

Que se passait-il donc dans cette maison ?

 

***

 

Il s’adossa à la porte, prêt à prendre son temps pour démêler ce paquet de nœuds. Potter réagissait comme s’il se moquait. Alors qu’il devait bien savoir qu’un jour, des sorciers viendraient le voir.

Severus prit une inspiration, et eut l’impression que le ciel leur tombait sur la tête. Ou que la terre s’était arrêtée de tourner. Il finit par s’asseoir, vaincu par le malaise qui s’insinuait peu à peu  en lui. Potter n’avait pas l’air d’avoir dix ans. Il semblait plutôt en avoir sept, et il ne parlait pas comme un enfant.

Severus n’était pas un spécialiste des enfants, il n’en avait pas beaucoup dans son entourage, sauf évidemment, ses élèves. Mais Potter ne ressemblait à aucun d’eux.

Il n’eut pas le temps de plus s’interroger qu’une voiture moldue s’arrêta dans l’allée. Trois personnes en descendirent : un homme assez obèse, un enfant qui visiblement suivait le chemin de son père, et le visage particulièrement brusque de Pétunia. Severus se remit debout, et brossa un peu sa robe. Il regarda la famille qui s’avançait.

Ils le repérèrent, mais Petunia ne sembla pas le reconnaître, il faut dire qu’il avait changé d’apparence depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu, quand il avait treize ans, avant qu’elle ne parte avec son petit-ami.

Il s’avança vers elle, et s’inclina, un léger sourire moqueur aux lèvres.

« Petunia, quelle joie de te revoir. Tu n’as pas changé… »

Il vit passer plein de questions dans le regard de la femme, aucune ne sembla vraiment l’illuminer.

« Tu n’as pas l’air de te souvenir de moi. Pourtant Albus était si fier de me mettre sur la mission… »

La mention d’Albus éclaira la femme, qui murmura enfin :

« Severus Rogue ! »

Elle s’arrêta sur le palier avant de reprendre d’un ton sec :

« Que fais-tu ici ?

— Tu ne devines pas ? Cela me blesse, Petunia. N’as-tu pas la moindre idée ?

— Il n’est pas comme vous, nous y avons veillé. Vous n’avez rien à faire ici.

— QUOI ? »

La surprise se mêla à la fureur de Severus. Cela ressemblait à ce qu’il avait vécu. Son père aussi avait voulu enlever la magie de son corps.

« Vous ne savez pas ce que vous avez fait, n’est-ce pas ? Je vais vous faire une leçon d’histoire, entrons dans la maison, voulez-vous ? »

Il ne leur laissa pas le choix, et, ouvrant la porte à l’aide de sa baguette, les précéda dans la maison, il s’installa dans le canapé et prit son air le plus intimidant. Petunia, ainsi que son mari, n’avait pas encore eu le temps de réagir. Finalement elle suivit Severus, tandis que Vernon et Dudley allaient à l’étage, pour installer la nouvelle console de jeux de Dudley.

« Que peut-il y avoir de mal à ce qu’un enfant soit normal au lieu d’être comme vous tous ?

— Ce… Ce qu’il y a de mal?  Mais c’est le Golden Boy ! C’est Potter, c’est lui qui a été marqué par une grosse idiote, plus que toi, comme quoi c’est possible, et le Mage Noir le plus dangereux du siècle. Donc non, ce n’est pas bien du tout.

— Hein ?

— Tu es bien au courant que, si tu es vivante, c’est à cause de ton neveu ? Plus précisément à cause de la magie de ton neveu ? Normalement Albus t’as expliqué tout ça, le soir où il t’a demandé de t’occuper de ton lui. Il a normalement récupéré une promesse que tu passeras au-delà de ta jalousie…

— De quoi tu parles ?

— Tu veux dire que tu n’as pas vu Albus ? Il ne t’a rien laissé ?

— Seulement une lettre disant de lui expliquer ce qui s’était passé quand il serait en âge de comprendre. Mais comme il ne présente aucun signe d’anormalité, nous ne lui avons encore rien dit. Ce n’est pas grave qu’il ne sache rien, n’est-ce pas ?… »

Severus ne répondit rien et s’enfonça dans son fauteuil. Au bout d’un petit temps de réflexion, il demanda :

« Puis-je voir l’enfant ? »

 

***

 

Cela faisait plusieurs minutes qu’il refaisait les mêmes tests et pourtant le résultat ne changeait pas du tout.

Harry Potter était un cracmol.

Pire. C’était à lui d’annoncer à Albus Dumbledore et Minerva McGonagall  que Harry Potter était un cracmol !...

Note de fin de chapitre :

Si vous voulez me laisser une remarque, n'importe quoi, laissez vous faire par votre envie ! N'hésitez plus !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.