S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Cher Père Noël... par Violety

[6 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Série d'OS écrits en cadeau à Kisilin dans le cadre du Projet d'échange de Fic pour Noël

Joyeux Noël kisilin ! =)

Note de chapitre:

Ceci est le premier OS de la série, le seul que kisilin ait reçu pour l'instant ^^ et en version corrigée ! Il y en a deux autres écrits, et un au brouillon, j'espère les publier assez vite.

Bonne lecture !
"...Et ainsi, cette nuit-là comme chaque année, le Père Noël parvint à accomplir sa mission et apporter tous leurs cadeaux à tous les enfants du monde... Allez, fin de l'histoire Teddy" dit Hermione en refermant le livre. "C'est l'heure de dormir maintenant." Teddy regarda au bout du lit et rit doucement. La jeune femme se leva, secoua la tête d'un air mi-agacé, mi-amusé et donna un coup de livre sur l'épaule de son ami avant de sortir de la petite chambre.
Teddy avait désormais un grand sourire : pendant toute l'histoire, Ron s'était tenu derrière Hermione, l'air rêveur, semblant boire ses paroles.
"Tu ne connaissais pas le Père Noël, Ron ?
- Tu sais, répondit le jeune homme d'un air dégagé, c'est une histoire moldue... Il ne faut pas la prendre au pied de la lettre...
- Hahaha, tu rigoles, tu crois que je ne t'ai pas vu, tu as suivi toute l'histoire ! Je suis peut-être "le petit", mais là, tu es comme moi.
- Hmm... Tu es décidemment un peu trop clairvoyant pour un petit - il insista sur le mot - de six ans..." Ron tenta de reprendre un air sérieux. "Allez mon grand, tu dors maintenant. Demain sera une longue journée."
Le garçonnet sourit à cette idée. Demain, c'était Noël au Terrier, et Teddy savait qu'il aurait encore plein de cadeaux. En plus, maintenant, il savait d'où venaient les beaux paquets colorés. Il lui vint une idée :
"Je pourrai rester debout pour voir le Père Noël ?" Les yeux de Ron brillèrent un moment, puis il se reprit : "On verra Teddy, on verra... Les petits garçons doivent aller se coucher au bout d'un moment. Et puis, tu as entendu Hermione, il ne passe que quand tout le monde dort !
- Ha ! Tu y crois alors, toi aussi !
- Quoi ? Mais, je... Non ! Bon allez, ça suffit, dodo maintenant."
Ron avait tenté de reprendre un air sérieux avant de sortir de la chambre, mais Teddy n'était pas dupe.
"De toute façon, je suis sûr qu'il restera aussi, pour vérifier... marmonna-t-il pour lui même avant de s'allonger doucement. Il s'endormit rapidement, plongeant dans des rêves de manteaux rouges et de barbes blanches.





"Mais Teddy ! Maman a dit qu'on devait aller se coucher !
- Oui, mais ta maman c'est pas la mienne, donc moi je ne suis pas obligé. Tu n'as pas besoin de me suivre Victoire, tu sais... Je comprendrais très bien que tu aies la frousse !
- Je ne suis pas une froussarde, s'insurgea son amie.
- Bon, alors viens, on va bien les trouver ces cadeaux !
- Mais tu connais Grand-mère, ils doivent être bien cachés !
- Je sais... Heureusement... J'ai ça !" s'exclama le garçon. Il tenait entre ses doigts une étrange ficelle de couleur chair. Victoire le regarda, perplexe.
"Comment... Ne me dis pas que tu ne sais pas ce que c'est ?
- Si, si, bien sûr que je... Bon, d'accord je ne sais pas. Mais arrête de prendre cet air supérieur ! Ce n'est pas parce que tu es le plus grand que tu sais tout.
- J'ai dix ans, mademoiselle, par conséquent je connais mieux les choses de la vie que toi !
- Arrête de te prendre autant au sérieux, Ted, tu n'as même pas encore de baguette... Bon, allez, passons aux choses sérieuses. C'est quoi ce machin ?
- Ce machin, comme tu dis, est la première version, créée en 1995, des Oreilles à Rallonge !"
Victoire tenta de ne pas paraître trop impressionnée, mais il fallait avouer que Teddy avait ses raisons de faire le fier. Si les Oreilles à Rallonge étaient désormais chose commune, aucunes ne valaient les anciennes, les toutes premières, qui contrairement à ce que l'on pouvait penser restaient les meilleures. La petite fille oublia vite son orgueil et demanda à son ami d'un ton pressant :
"Où tu les a eu?
- Je les ai prises... Chez Harry, il en avait deux paires qui traînaient dans un tirroir.
- Je dois avouer... C'est vraiment cool... Mais... ça ne règle pas notre problème...
- Tu ne comprends pas ? C'est le meilleur moyen pour écouter la conversation des grands ! Noël est dans deux jours, Molly et ta maman ne parlent que du repas, je suis sûre qu'ils parlent aussi de nos cadeaux quand on est couchés... Ou alors de là où ils sont cachés !"
Il fallait avouer que l'idée de Teddy était tentante. Et puis, à neuf ans, c'est lâge où on vit des aventures, non ? Victoire eut vite prit sa décision : "D'accord. Mais on fait attention, hein !
- Ne t'inquiètes pas, ils ne vont pas vérifier si on est là ou pas !"


Dix minutes plus tard, les deux enfants se tenaient dans les escaliers du Terrier, les Oreilles descendant jusqu'à la porte du salon où les adultes étaient réunis. Ils attendaient patiemment qu'ils aient fini de parler travail pour aborder le sujet qui leur tenait tant à coeur. Mais ils ne semblaient pas pressé d'y arriver. Pour l'instant ils semblaient lancés dans une conversation sur leurs souvenirs respectifs de Poudlard. Teddy y entrant dans en septembre prochain, on en parlait de plus en plus dans la famille. Victoire et Teddy étaient alors encore plus curieux de voir à quoi l'école de magie ressemblait.
"Dis, Teddy, si ça se trouve ton cadeau ça va être ta baguette, dit Victoire en chuchotant.
- Mais non, t'es bête, les baguettes c'est seulement quand on a onze ans.
- Eh ! Je ne suis pas bête, s'insurgea la fillette.
- Chhhhhut ! On va nous entendre.
- Là c'est toi, avec tes chut débiles, qui va nous faire remarquer !" S'écria-t-elle en jetant l'Oreille à Rallonge à la figure du garçon qui ne sembla même pas le remarquer. "T'es vraiment un idiot, je sais même pas pourquoi je suis amie avec toi. Pour la peine, je vais aller me coucher avant de..."
Teddy la réduisit au silence d'un geste désinvolte. Victoire se sentit encore plus vexée, mais elle n'eut pas le temps de réagir. Son ami se tourna vers elle brusquement :
"Vic ! Je crois qu'ils parlent de mes parents !" Il avait des étoiles dans les yeux. Il adorait apprendre des choses sur ses parents. Victoire sourit, toute colère retombée - pour le moment - et attrapa l'autre ficelle. Teddy avait déjà oublié les cadeaux et écoutait attentivement ce que les grands disaient.

"... toujours impatient au moment de Noël, disait sa grand-mère. Cela fait trois semaines qu'il sautille partout dans la maison et qu'il essaye de savoir ce qu'il aura cette année. Sa mère était pareille, ajouta-t-elle sur un ton songeur. Voire pire. Une année elle avait essayé de prendre la forme de mon visage - c'était plutôt bien réussi, je dois le dire - était montée sur des échasses, et avait tenté de faire croire à son père qu'elle était moi, pour le faire parler de l'endroit où étaient cachés les cadeaux. Ça aurait presque pu marcher, mais à l'époque, elle devait avoir l'âge de Victoire, elle ne maîtrisait pas encore totalement ses pouvoirs, et souvent son nez se transformait indépendemment de se volonté."
Victoire se tourna vers Teddy. Lui maîtrisait plutôt bien ses pouvoirs pour un garçon de son âge, mais son visage avait une fâcheuse tendance à prendre la forme de ceux de son entourage, parfois sans qu'il s'en rende compte. Ce qui n'était pas le cas cette fois-ci puisqu'il regardait son amie en riant de son air à moitié effrayé. En effet, il avait pris l'apparence de sa grand-mère et, bien qu'elle sache que la véritable Andromeda se tenait dans le salon, Victoire aurait pu y croire, s'il n'y avait pas eu cette mèche rouge derrière son oreille.
Teddy se reconcentra très vite sur le récit de sa grand-mère, et il ne semblait pas être le seul à s'y intéresser.
"Et alors ? Que s'est-il passé ?" C'était Charlie qui demandait, un des nombreux oncles de la fillette.
"Eh bien... Au moment où elle allait parler, son nez prit une belle forme de groin !"
Tout le monde dans la pièce du bas éclata de rire, et ils parlaient tous sans écouter les autres, dans une belle cacophonie à la Weasley.
"Je me souviens, s'écria Ron, à l'été avant la cinquième année, Hermione et Ginny n'arrêtaient pas de lui demander de le faire. Elle disait que c'était sa spécialité!
- Oui, eh bien, sa spécialité vient de là. Après cet incident elle s'est toujours efforcée de maîtriser soigneusement son nez, et même plus tard au début de son apprentissage en tant qu'Auror, elle rentrait à la maison en s'écriant qu'elle avait encore fait le meilleur nez..."
Victoire sourit. Elle aurait bien aimé connaître la maman de Teddy. Elle posa la ficelle, se disant
qu'ils n'apprendraient sans doute rien de plus ce soir-là, et se tourna vers Ted pour lui en faire la remarque. Mais quelque chose semblait tourmenter son ami, qui, loin de rire, se tenait droit dans
l'escalier, le visage crispé.
"Teddy ? Teddy, ça ne va pas ? Teddy, répond-moi !"
Il reprit un visage normal. Il n'avait plus l'apparence de sa grand-mère, mais contrairement à ses airs fanfarons habituels, il semblait perdu, comme un tout petit enfant sans défense.
"Vic... Je n'y arrive pas... dit-il d'une voix tremblante.
- Tu n'y arrives pas ? Tu n'arrives pas à quoi ?
- Je... Je ne sais pas faire un nez en forme de groin... J'essaye mais je ne peux pas le faire !
- Oh, Teddy !"
Victoire n'ajouta rien, se contentant de regarder le garçon en face d'elle. Teddy adorait changer de visage, aussi bien pour imiter son entourage que pour inventer de nouvelles têtes. Les nez et les cheveux étaient ses points forts, et depuis qu'il maîtrisait ses pouvoirs de métamorphomage il n'avait échoué que très rarement.
"Vic... Ma maman savait faire ça... Pourquoi je n'y arrive pas ?" Il était au bord des larmes. "Je ne sais pas Teddy, je ne sais pas".
Une porte claqua en dessous des escaliers et les deux enfants sursautèrent. Ils s'apprêtaient à remonter en vitesse, mais ils furent arrêtés par Ron qui venait de transplaner juste devant eux. Teddy soupira, il n'était pas le pire, heureusement qu'ils n'étaient pas tombé sur Hermione, ou Molly, ou Fleur la maman de Victoire. Celle-ci leva des yeux suppliant vers son oncle.
"Ron, s'il te plaît, ne dit rien... On va aller se coucher tout de suite, hein Teddy ? Mais ne dit rien...
- Vous étiez venus écouter la conversation."
Ce n'était pas une question, Ron tenait entre ses mains une des ficelles que les deux enfants avaient utilisée. "Ne me dites pas le contraire, si vous saviez le nombre de fois où tes oncles et moi avons fait la même chose..." Il souriait. Le visage de Teddy s'éclaira.
"C'est vrai ? Et Harry aussi faisait ça ?
- Bien sûr ! Enfin, ne le répète pas... Mais tu dois t'en douter, je ne pense pas que tu les aies trouvées par hasard dans la rue, si ?
- Euh...
- Ne t'inquiètes pas, je ne dirai rien. Mais, dis moi mon grand, qu'est ce qu'il t'arrive ? J'ai l'impression que tu allais pleurer si je n'étais pas arrivé...
- Non, non, pas du tout, c'était juste...
- Teddy est triste parce qu'il n'arrive pas à faire un nez en forme de groin."
Victoire sentait le regard noir que son ami lui lançait et évita de le regarder. Son oncle prit un air compréhensif. Tout le monde savait à quel point les nez comptaient pour Teddy. Mais il avait beau être un adulte, il ne savait pas comment aider le petit garçon. Puis il lui vint une idée.
"Dis moi, Teddy, tu as écris au Père Noël, cette année ?" Demanda-t-il d'un air dégagé. Pendant longtemps Teddy avait cru à cette histoire moldue, et chaque année depuis ses six ans lui écrivait une lettre que Ron se chargeait "d'envoyer". Il faut avouer que celui-ci se prêtait au jeu avec plaisir ; pour lui le Père Noël était une des meilleures invention des Moldus. Mais depuis quelques temps, Teddy avait décrété qu'il était "grand maintenant" et que le Père Noël n'était qu'un "conte débile pour les petits." Ron espérait secrètement qu'il changerait d'avis, c'est pourquoi il avait posé la question. Mais à son grand regret le petit garçon marmonna : "Pfff... De toute façon il existe mêm pas le Père...
- Comment peux-tu le savoir ? L'interrompit Ron.
- Je ne l'ai jamais vu !
- Je t'ai déjà dit qu'il s'assurait que tout le monde dorme avant de passer. N'a-t-il pas exaucé tes voeux ?
- Ouais... Si...
- Tu vois ! Alors, je te propose quelque chose – je vous propose quelque chose. Vous allez remonter tout doucement, sans bruit, et oublier cette idée de découvrir où sont les cadeaux de toute façon vous les aurez dans trois jours. Teddy, tu vas écrire une lettre, tu sais ce que tu veux lui demander, et j'irai la poster demain. A Noël, vous recevrez les cadeaux de la famille, et peut-être que le Père Noël aura fait un geste lui aussi..." Teddy réfléchit un moment puis hocha la tête. "D'accord, on va se coucher. Mais... On peut garder les Oreilles à Rallonge ?"
Victoire dut se retenir pour ne pas éclater de rire. Même dans les moments dramatiques comme celui-là, le garçon n'oubliait jamais les choses pratiques. Ron sembla réfléchir un moment, les yeux dans le vague, perdu dans ses propres souvenirs. "Bon, on va dire que je n'ai rien vu. C'est mon cadeau en avance pour Noël, mais vous gardez ça pour vous. Allez vous coucher, vite !"
Les deux enfants se dépechèrent d'obéir et montèrent dans la chambre où les autres enfants dormaient déjà.

Victoire se coucha bien vite et s'endormit presque instantanément. Teddy, lui, prit une parchemin, une plume et une bougie, et s'enferma dans le placard pour ne réveiller personne et ne pas se faire remarquer par les grands. Puis il commença à écrire...





La grande famille Weasley était réunie autour de la table de la cuisine, agrandie magiquement pour l'occasion, en ce réveillon de Noël 2008. Teddy avait été placé entre sa grand-mère et Charlie, le parrain de Vic. Celle-ci se tenait en face de lui et s'était lancée dans une discussion animée avec son père pour le convaincre de les laisser, Teddy et elle, faire une bataille de boule de neige après le repas. Celui-ci savait qu'il n'accepterait sans doute pas, à moins que...
"Bill, peut-être qu'on pourrait les laisser, avec l'un de nous pour surveiller ? Intervint Charlie.
- Oh oui, tiens, c'est une bonne idée ça, renchérit Ron, Charlie et moi on pourrait les surveiller...
- Moi je dis que Ron il veut aussi faire une bataille, chuchota Teddy à son voisin de manière à ce que tout le monde l'entende.
- Mais... Mais... Pas du tout ! S'insurgea le concerné." Devant les regards de la famille attablée, il céda."Bon, d'accord, peut-être que j'ai envie de faire une bataille de boule de neige. Et alors ? Où est le mal ?
- Vous savez, intervint Percy, peut-être qu'on peut en faire une tous ensemble..."
La tablée se retourna d'un même mouvement vers lui.
"Mais... Mais qui êtes-vous et qu'avez vous fait de mon frère ? S'écria Georges.
- Bah... C'est bien les batailles de boules de neige...
- Le miracle de Noël ! S'exclama Ron d'un air tragique en levant les bras au ciel sous les rires de tout le monde.
- Bon, alors c'est réglé, intervint Arthur de sa voix douce, bataille après manger. Après avoir rangé la cuisine, bien entendu, ajouta-t-il sous le regard noir de son épouse."

C'est ainsi que deux heures plus tard, peu avant minuit, les gnomes du Terrier purent assister à un spectacle étrange. A chaque extrémité du jardin recouvert de neige se dressaient deux "murailles", et chacune abritait une équipe. Equipes pour le moins hétéroclites : la première, conduite par Teddy, comportait Harry, Ron et Percy, la deuxième était constituée de Bill, Charlie, Ginny et George sous le commandement de Victoire. Le jeune garçon, magnanime, avait accepté que l'équipe adverse comporte une personne en plus, car "de toute façon Victoire perdra, elle est plus petite !".
Dans la maison, Arthur s'occupait tant bien que mal, avec l'aide de ses belles-filles, des petits et Andromeda et Molly se tenaient dans la cour, soutenant l'équipe de leurs petits-enfants respectifs avec passion.
A la fin il fut décrété que tout le monde était à égalité, même si Percy confia à Teddy qu'il était sûr qu'ils avaient gagné.

La bataille avait tellement épuisé les deux enfants que les parents durent les porter jusqu'à la chambre où les petits dormaient déjà.
Avant de s'endormir, Teddy entendit Percy dire à Ron "Au moins, ils ne nous embêterons pas pour les cadeaux jusqu'à demain matin". Il se rappela vaguement que des paquets colorés l'attendaient peut-être en bas et qu'un gros bonhomme barbu avait peut-être répondu à sa lettre.


Le lendemain matin, il fut réveillé par son amie qui sautait sur son lit.
"Teddy, Teddy, viens, c'est Noël, les cadeaux sont là, ils sont en bas, il y en a plein ! Dépêche-toi, grand-mère veut bien qu'on les ouvre avant le petit-déjeuner si tu descends maintenant !" Le garçon n'hésita pas une seule seconde et, repoussant ses convertures, se précipita en bas, où toute la famille était réunie dans le salon.

Une heure plus tard, la pièce était chargée de papiers cadeaux et de rubans qui avaient dans un passé déjà longtemps contenu de multiples objets et jouets. Teddy était très heureux, décidemment il adorait Noël. Ron se glissa vers lui. "Alors, mon grand, bonne pêche cette année ?
- Oh oui, c'est génial, j'ai plein de trucs super cool !
- Bon, c'est bien, je suis content pour toi. Et... Dis moi... Tu as eu des nouvelles de, euh... Tu- sais-qui ? ajouta-t-il d'un air dégagé.
- Hein, quoi ? Ah, non...
- Mais tu as essayé ?" Le visage de Teddy s'éclaira. "Non ! Tu crois qu'il y a une chance que...
- Si tu n'essaye pas, tu ne peux pas le savoir...
- C'est vrai... Mais tu y crois vraiment, toi, à cette histoire ?
- Peut-être... Un peu... Toi et moi savons que les cadeaux sont faits entre nous. Mais qui sait s'il n'y a pas un vieux magicien qui se balade chaque Noël pour exaucer les voeux des enfants ? Attends un peu, peut-être, il y a beaucoup de monde. Mais rien ne t'empêche de t'éloigner avec Victoire et d'essayer plus tard.
- D'accord. Merci Ron !" dit le garçon avec un grand sourire.


Un peu après, il vit son amie se diriger vers lui. "Qu'est-ce qu'il t'a dit, Ron ?
- Il voulait me parler du... de... Tu-sais-quoi...
- Ah..." Victoire prit un air sceptique. "Quoi, qu'est ce qu'il y a Vic ?
- Bah, je sais pas, cette histoire de Père Noël... C'est un truc de moldu, quoi. Je ne sais pas bien si ça pourrait marcher pour nous...
- Vic, t'es vraiment pas drôle." Teddy savait que le meilleur moyen de faire réagir la petite fille était de la pique dans son orgueil. Et effectivement... "Bon, viens, on va essayer..."
Les deux enfants remontèrent dans la chambre. Teddy, qui ce jour-là arborait une couleur rousse comme à chaque fois qu'il venait chez les Weasley, s'assit sur son lit.
"Tu devrais t'entraîner avant.
- D'accord. Tu me dis un truc et j'essaye de le faire !
- Alors... Les cheveux blancs !... Ouais ! Bon, euh, la bouche de ta grand-mère... pas mal. Je sais : les yeux de Hagrid..."
Leur petit jeu dura un moment jusqu'à ce que, sans prévenir...
"Un nez en forme de groin !"
Teddy se concentra, et rouvrit les yeux, qu'il ne se souvenait pas avoir fermé. A l'air de Victoire, il comprit que cela n'avait pas marché. Il s'essuya les yeux d'un air rageur et dit : "Je m'en fiche, il est nul ce Père Noël ! Un jour j'y arriverai, et je le ferai tout seul !
- Je suis sûre que tu en es capable, Teddy. On s'en fiche du vieux barbu. Tu es fort, tu le feras.
- Je dois vraiment avoir l'air idiot pour que tu ne me dises pas que je suis nul."
Vic éclata de rire. "Allez, habille toi vite, Percy a dit qu'on allait se promener dans les champs !"


Quelques minutes plus tard Teddy sortit de la chambre. Il ne fit pas attention au petit frère de Victoire qui battit des mains en le voyant, pas plus que James le montrant du doigt à son père. Il ne vit pas son image dans le miroir et la tête des frères Weasley. Il ne vit pas non plus l'air nostalgique de sa grand-mère, le regard amusé de Harry, et le grand sourire de Ron. Il se contenta de courir après son amie, avec un nouveau nez, en forme de groin.




Le Terrier, 22 décembre 2008

Cher Père Noël
Je m'apele Teddy et j'ai dix ans. En fait, j'ai dix ans et demie, je suis né en mai. Et vous savez, je suis un sorcier ! L'année prochène je serai à Poudlard ! Vous connaissez Poudlard ? Tiens je vais demandé à Hermione si le Père Noël est aller à Poudlard, elle me l'a pas dit... Bon, mais je ne vous écris pas pour ça en fait. Je vous écris tout le tant depuis quatre ans, mais je ne crois pas que c'est vous qui apportez les cadeaux, je sais que Ron (c'est le meilleur ami de mon parrain. Et l'oncle de ma meilleure copine. Enfin, c'est un peu compliquer, mais il paré que vous savez tout, vous devez le savoir...), enfin, je sais que Ron n'envoie pas les lettre et que c'est ma famille qui ofre des cadaux. Mais cette année, c'est un peux spéciale. Il y a que vous, si vous existez, et si vous êtes vraiment aussi fort qu'on dit, qui pouvez m'aider. Bon voilà. Ça va peut-être avoir l'air bête (Vic me dit souvant que je suis bête, elle a peut-être raison. Sauf si c'est parce que je lui dis aussi. ).
Je voudrais un nez en forme de groin.
Voilà, Père Noël, c'est tout ce que je voulais vous demandé, j'espère que sa ira. Est-ce que vous allez bien ? Bonnes vacances !


Teddy Remus Lupin (désolé pour les fautes)
Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère que ça vous a plu, même si Noël est passé ! ^^ N'hésitez pas à laisser une petite review :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.