S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Le Savant Fou - Effraction au Ministère - Deuxième Edition du concours !


Vous aviez aimé le concours du « savant fou » ? Les aurors Scamender et Gaunt sont de retour avec une nouvelle mission pour les cadets en formation!

Votre histoire sera cette fois centrée sur la médicomagie, et plus précisément sur les maladies sorcières et les accidents magiques. En effet, la communauté sorcière est en danger à cause d’un virus qui s’attaque aux noyaux des sorciers, et les forces de l’ordre ont besoin de mains supplémentaires. Etes -vous donc prêt à relever le défi et à rejoindre le bureau des aurors ? »

Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 16 mars 2024 . Une fois que vous serez inscrit, vous devrez choisir votre POV : écrire du côté des médicomages ou des patients.
Venez nous rejoindre au bureau des aurors . Nous avons vraiment besoin de vous ! C'est par ici pour transplaner ! !

A très vite, les cadets !


De Le Savant Fou - Effraction au Ministère ! le 24/02/2024 21:24


Journées Reviews de Février 2024 !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 23 au lundi 26 février. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 22 février.

A bientôt !


De Equipe des JR le 15/02/2024 22:17


141e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 141e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 23 février à partir de 20h. Venez fêtes avec nous la fête des amoureux. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !



De L'équipe des Nuits le 11/02/2024 10:09


Nuit érotique de février !


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 140e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 16 Fevrier à partir de 20h. A l'occasion de la St-Valentin, il s'agira d'une nuit érotique. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'Equipe des Nuits le 09/02/2024 19:58


JR de Janvier


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 26 au lundi 29 janvier. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 25 janvier.

A bientôt !


De Journées Reviews le 23/01/2024 19:51


139e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 139e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 20 Janviet à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !



De L'équipe des Nuits d'HPF le 09/01/2024 19:07


Princesse par Feeling_Decibel

[16 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Salut tout le monde !
Voici ma petite participation au concours de Dunne. J'espère que ça vous plaira !
Bonne lecture ! :)
C'était l'hiver. Au-dehors, une épaisse couche de neige immaculée recouvrait déjà tout ce qui s'y trouvait. Les fragiles flocons tombaient encore du ciel gris et menaçant. On pouvait le voir par la seule fenêtre de la pièce plongée dans l'obscurité. Elle était en mauvais état, presque insalubre.

Une femme blonde, assise au milieu de cartons encore ouverts, farfouillait parmi les nombreux objets accumulés le long d'une vie. Tout ceci n'était pas à elle, c'était à sa soeur, Bellatrix. Et elle s'était enfin décidée à récupérer ses affaires et à vider la pièce dans laquelle celle-ci avait vécu, plusieurs mois après le décès de Bella.

Narcissa, après avoir placé une enveloppe à son nom qu'elle avait décidé de lire plus tard dans le dernier carton, referma celui-ci et le prit sous son bras. D'un sortilège informulé, elle fit disparaître les autres cartons, puis elle transplana.

Quelques jours plus tard, Narcissa s'enferma dans sa chambre afin de lire la lettre en toute tranquillité. Avec toutes les précautions du monde, elle ouvrit lentement l'enveloppe et en dégagea un parchemin à l'air ancien. Elle le déplia soigneusement et fut étonnée de constater que ce n'était absolument pas l'écriture de sa soeur. Curieuse, elle lut.



Chère Narcissa,


j'espère que tu vas bien. Je ne sais pas quand tu reliras cette lettre, ni même si tu t'en souviendras. Si ça peut te rafraîchir la mémoire, toi, c'est moi. A l'heure qu'il est, j'ai dix ans, quatre mois et trois jours.

Je me demande bien ce que tu es devenue. Mais au fond, je le sais bien. Tu as réussi, tu es une princesse. Tout autre métier est indigne de toi, de toute façon !

Et puis, une princesse a toujours son prince charmant ! Je me demande bien qui ça peut être. Sûrement un chevalier prêt à affronter mille dragons pour toi !

As-tu des enfants ? Cinq ou six, j'en suis certaine. En tout cas, c'est ce que moi j'aimerais. Je veux aussi voyager partout dans le monde, en Amérique pour rencontrer des indiens, en Australie pour voir les kangourous et au pôle Nord pour observer les pingouins cachée dans un igloo. Les as-tu vus ?

Si tu as tout ça, alors tu es heureuse. J'espère que tu l'es.

A très bientôt,

Narcissa.




Narcissa, justement, était sous le choc. Il y avait si longtemps qu'elle avait écrit cela ! Elle ne s'en souvenait même plus, tant c'était lointain. Elle ne parvenait même plus à se rappeler le contexte dans lequel elle avait rédigé cette lettre.

Une chose était sûre, elle n'avait réalisé aucun des rêves de cette sorte de liste. A commencer par cette histoire de princesse. Non, elle n'en était pas devenue une, loin de là. Sa longue robe noire de sorcière le lui confirmait bien.

Sa vie n'avait pas été toute rose. Elle avait dû se battre. Et puis se priver pour garantir un avenir à son fils. Le manoir dans lequel elle avait vécu n'avait rien d'un château de conte de fée.

Et puis, on ne pouvait pas dire que Lucius était un prince charmant. Un Mangemort en prison, voilà ce qu'il était. Il n'avait jamais battu le moindre dragon. Il n'avait même jamais osé se rebeller contre Voldemort.

Cinq ou six enfants ? Non, Lucius ne lui avait donné qu'un seul et unique fils qu'elle chérissait plus que tout au monde. Drago avait finalement été acquitté lors de son procès malgré la Marque des Ténèbres tatouée sur son avant-bras. Ils vivaient depuis ensemble dans le manoir Malefoy qui leur rappelait tant de mauvais souvenirs.

Toute cette histoire avec les Mangemorts et Voldemort avait empêché Narcissa de voyager. Sa destination la plus lointaine avait été Azkaban. Pas bien glorieux. Comme le bilan de sa vie, au final.

Narcissa se décevait elle-même, tout cela n'était pas digne d'elle, pour reprendre ses propres mots. Une unique larme roula le long de sa joue, tant elle était triste et amère. Et à cela s'ajoutait une pointe de colère. Parce qu'elle n'avait rien tenté pour se sortir de cette petite vie dans laquelle elle était enfermée.

Mais il n'est jamais trop tard.

Narcissa se leva, un sourire aux lèvres. D'un mouvement de la main, elle fit glisser la fermeture éclair de sa robe, qui tomba au sol. A demi nue, elle se dirigea vers l'armoire et en ouvrit les portes.

Du bout des doigts, elle repoussa quantité de vêtements sombres et noirs. Elle finit par retrouver la robe qu'elle cherchait. Celle-ci était rose pale, le tout dans un tissu léger. Elle s'empressa de l'enfiler.

Quelques secondes plus tard, Narcissa se regardait dans le miroir en tournant sur elle-même. Vêtue de la sorte, oui, elle ressemblait à une princesse.

Alors elle sortit de sa chambre, elle sortit du manoir. Ignorant le froid mordant qui la saisit immédiatement, elle tournoya un moment sous les flocons, s'amusant comme autrefois. Comme lorsqu'elle était enfant et qu'elle dansait dans la neige avec sa soeur.

Narcissa continua à faire des tours sur elle-même durant un long moment, exécutant un ballet dont elle seule connaissait les pas. Il était si bon de se sentir libre, d'évoluer dans cette nature capricieuse sans avoir à se soucier des « on dit ».

Puis elle prit la décision de rentrer chez elle sans se départir pour autant de son sourire. Elle ramassa la lettre qui l'avait fait réagir et la mit dans une boîte dans laquelle elle entassa également ses quelques robes colorées.

Elle prit le tout sous son bras et alla toquer à la porte de chambre de son fils. Drago ne tarda pas à venir ouvrir. Il regarda un moment sa mère sans comprendre. Celle-ci lui tendit son autre bras, celui qui ne tenait pas la boîte qui intriguait tant le jeune homme. Il plaça son bras sous celui de Narcissa. Et ils se mirent en route en direction de la porte.

« Où va-t-on ? » s'enquit-il tandis qu'ils traversaient le jardin enneigé.

Narcissa le regarda un moment sans répondre, puis elle lui glissa dans un sourire :

« Je ne sais pas. Où nos pas nous mèneront : en Amérique, en Australie, au pôle Nord. Peu importe. Où tu veux, tant que nous sommes ensembles. »

Et ils disparurent dans un « crac » sonore.

Narcissa avait raison : peu importe la destination, elle savait que, où qu'elle aille à présent, elle serait heureuse avec son fils. Elle avait encore le droit de rêver, elle avait encore le temps de faire tout ce qu'elle avait prévu étant enfant.

Elle serait une princesse.
Note de fin de chapitre :

Une petite review ? Un avis ? :)
A bientôt !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.