S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Au gré du vent par Bloo

[5 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Les personnages appartiennent à J.K Rowling.

Un nouvel OS assez doux malgré son côté tragique, mon premier sur Colin Crivey hormis "Il avait choisi sa mort" compris dans le recueil "Des mots de minuits".
Note de chapitre:

Bonne lecture !

Il n’avait jamais vraiment pris le temps de réfléchir lorsque le danger se présentait. C’était peut-être en ça qu’il avait sa place à Gryffondor, plus que dans n’importe quelle autre maison.

-L’AD a besoin de toi.

Il avait reçu le message comme tous les autres, alors même qu’il accrochait ses dernières photos sur les murs nus de sa chambre. Les murs au papier peint sombre qui dégoulinaient des années passées. Il avait cru qu’en retirant toutes les photographies, toutes les traces d’un présent qui n’était plus, son mal-être disparaîtrait. Il n’avait pas tenu deux jours sans les visages souriants de ses parents, de ses amis, sans la mélodie de leurs mouvements sur le papier peint défraîchi.

Et puis comme un signe, Harry lui avait adressé un grand sourire depuis le portrait de lui qui était accroché juste au-dessus du petit bureau en bois. Harry souriait, et le gallion brûlait. On avait besoin de lui, il allait enfin y retourner.

Cette nuit, Poudlard l’appelait.

-Tu as reçu le message toi aussi ? demande la voix fluette de son frère.

-Allons-y.

Non, jamais. Jamais il ne s’était posé de questions, il ne commencerait pas aujourd’hui. Il préférait laisser son instinct le guider, le courage lui indiquer le chemin le plus court à prendre pour rejoindre ses amis.

-Ca fait des mois que l’on vit caché chez notre cousine… commença Denis.

-Je sais. Cette fois on va pouvoir y retourner. Peu importe notre sang.

-Mais Colin…

Il n’écoutait pas, il n’écoutait plus. Accélérait le pas, quitte à en être fourbu. Des murmures parvenaient jusqu’à ses oreilles, comme un lointain chuchotement dont il n’aurait su saisir l’origine. Denis du l’attraper par le bras pour que le monde redevienne coloré, redevienne comme il était, cesse de ne tourner qu’autour d’une seule pensée.

-Colin, comment on va y arriver ?

La caresse du vent, elle, s’introduit sans difficulté au plus profond de son esprit. Il y a même des oiseaux, qui chantent encore. La vie n’a pas l’air si mal, au milieu de la campagne. Les herbes hautes leur arrivent jusqu’aux genoux mais Colin n’en a que faire. Poudlard l’appelle, le temps du courage est arrivé.

-On ne peut pas transplaner, ajouta Denis en commençant à paniquer.

-Moi je le peux.

Colin sourit et le ciel s’obscurcit. Ses cheveux blonds brillent, quand même, sous les faibles éclats de la lune qui déjà se dresse haute dans le ciel. Il brille au milieu des ténèbres. Mais peut-être brille-il trop pour ce monde.

-Prenez ma main.

Denis tend une main mal assurée vers Dean Thomas mais Colin, lui, n’hésite pas un instant avant de sceller la main de son camarade dans la sienne. Dean est plus grand, Dean peut transplaner. Dean est de leur côté, et Dean a reçu le message de Colin sur son gallion. Il a aussi reçu celui de Ginny.

Chassé. Poursuivi. Arraché aux siens. Lui plus que personne sait dans quelle crainte ont vécu les Crivey ces derniers mois. Lui plus que personne sait le désir de vengeance, sait l’envie de tout détruire et de tout reconstruire. Quand on a la vie devant soi, il est permis d’espérer.

Et parfois, on pense avoir la vie devant soi. On a des rêves d’avenir, des rêves d’ailleurs, des rêves d’un monde meilleur. Des rêves qui nous induisent en erreur.

Il n’a pas vraiment compris comment il s’est retrouvé dans la Grande salle, fièrement dressé face aux Serpentards pour défendre Harry. Il n’a pas vraiment compris non plus pourquoi McGonagall les chassait lui et son frère, en quoi ses rêves étaient moins forts que ceux des septième année. Il voulait bâtir un nouveau monde, il voulait faire partager toute la force et tout le courage que sa jeunesse lui prodiguait.

Il aurait dû, peut-être. Il aurait dû, surement. Suivre Denis et reprendre le passage secret. Il aurait pu se laisser emporter par le flot des élèves qui quittaient les lieux avec empressement. Il aurait pu s’en aller, il aurait pu patienter. Il aurait pu patienter et fêter la victoire avec les autres, regarder le monde d’un œil nouveau et laisser son esprit vagabonder en paix au moins quelques instants. Il aurait pu laisser les autres se battre et attendre sagement derrière les murs épais, et contempler les instants de vie qu’il y avait dans ses poches. Ses photographies, ses préférées, celles qui ne le quittait jamais.

Il aurait pu mais il n’avait pas. Il avait préféré se laisser porter par ses sentiments, par ses convictions. Comme les oiseaux, au gré du vent. Ne pas attendre la promesse d’un jour nouveau mais se battre pour un monde changé.

Quand l’éclair vert le frappa de plein fouet, Colin brillait plus fort encore qu’il y a quelques heures, perdu dans la campagne anglaise. Colin brillait au milieu des combats et son visage enfantin regardait une dernière fois le monde qui changeait, le monde qui changerait sans lui. Un monde pour lequel il brillait trop fort. Un monde qui finalement n’aurait pas besoin de lui.

Mais Colin le sait et l’a toujours su. Il l’a toujours su depuis cet après-midi, depuis ce début de soirée. Toujours.

Où qu’il aille, il y aura le vent qui le guidera. Il écoutera son chant silencieux, il se laissera porter. Comme les oiseaux qui sereinement s’envolent vers de nouveaux horizons, parce que la mort n’est jamais qu’une grande aventure de plus qu’il affrontera avec bravoure. Au gré du vent, au gré de ses sentiments.

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu !

N'hésitez pas à me faire part de vos impressions dans une review.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.