S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours - HPFanfic


D’ici 7 jours, MaPlumeAPapote et ChrisJedusor lanceront un concours où vous devrez parler d’une invention magique ! Les aurors ont d’ailleurs besoin de vous pour retrouver des brevets qui se trouvaient au ministère de la Magie mais qui ont été volés par un inventeur fou !

Le concours se déroulera sur plusieurs mois et en trois rounds. La créativité , dans votre fanfiction, sera de mise ! Votre premier écrit s’appuiera sur la réflexion. Ensuite, le deuxième texte se basera sur la création d’un sortilège, d’un objet, d’une potion ou du développement d’une étude magique. Le troisième se basera sur les résultats.»

Le début de cette aventure, en tant qu’auror stagiaire, est ouvert à tous. Vous pourrez dès lors encore vous inscrire après le début du premier round si une idée vous vient, en retard, à l’esprit ! En effet, la rédaction de votre écrit, lors de la première tâche, sera étalée sur trois semaines ! Le concours débutera officiellement le 30 janvier 2022 à 00h00. Lors de votre inscription, vous devrez choisir un niveau de difficulté qui corsera un peu plus votre aventure via des contraintes.
Intéressés à partir en mission en tant que jeune auror ? Venez rejoindre le ministère de la Magie ! Le portoloin, c’est par là ! !
Bonne chance, futurs cadets !


De le 23/01/2022 00:11


119ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 119e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 28 janvier à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De Équipe des Nuits le 22/01/2022 10:04


Bonne année HPF !


Bonne année !

Image

L'Équipe de Modération d'HPFanfiction vous souhaite une belle année 2022 !
Qu'elle soit meilleure que les précédentes et qu'elle vous apporte ce que vous souhaitez : en particulier, de belles lectures et plein d'inspiration pour l'écriture.

Si vous souhaitez vous fixer de bonnes résolutions, plein de projets fourmillent sur le forum : le Janvier Review dont on vous a déjà parlé, le Jeu des Neuf Familles pour vos lectures de romans, BD et autres formats, Mon Défi Écriture et Mon Défi Lecture... Il y en a pour tous les goûts !

Bonne continuation sur HPF !


De Equipe de modération HPFanfiction le 06/01/2022 17:24


27éme édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 27e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 7 janvier à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 02/01/2022 21:01


Sélections du mois


L'équipe de Podiums vous souhaite une très bonne année ! ♥


Félicitations à Amnesie, Lyssa7 & Fleur d'épine, et Calixto, vos coups de cœur de l'année 2021 !

En février, c'est le moment ou jamais d'encourager Neville Londubat pour lui montrer à quel point il peut être valeureux, talentueux, et digne d'intérêt ! Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et pour cette nouvelle année 2022, préparez votre sac à dos et partez en janvier à la découverte de toutes les petites (et grandes) Créatures magiques qui peuplent ce monde ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour lire les onze textes proposés et voter ici.



De Equipe des Podiums le 01/01/2022 18:27


Janvier Reviews


reviewter [v.] intr : état résultant de l’indigestion ou de la surproduction de reviews.

Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?
Découvrez le Janvier Reviews ! Un mois entier de reviews, à consommer sans modération. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Un marathon de lecture et de reviews avec un Optimal à la clé !
À bientôt !




De le 27/12/2021 21:01


The winner takes it all par Ginnyw

[5 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Song-fic sur la chanson The winner takes it all du groupe ABBA, que je vous conseille d'écouter en même temps que vous lirez l'OS.

Disclaimer: Le monde de Harry Potter appartient à JK Rowling. Melina, Hynek et sa femme sont ma propriété.
Note de chapitre:

Bonjour, me voici de retour avec une fic en rapport avec Printemps de Prague. Il n'est cependant pas nécessaire de l'avoir lue pour lire cet OS.

The winner takes it all est l'une des chansons les plus tristes du groupe ABBA, mais c'est aussi l'une des plus belles. Il était évident pour moi de faire une song-fic dessus un jour ou l'autre. Voilà qui est fait. Et j'espère que cela vous plaira^^

Un grand merci à mes deux bêtas habituelles, Red et Violety, pour leurs conseils et leur correction.

Bonne lecture à tous.
Elle erre, sans but. Cela fait pourtant plusieurs heures qu’il le lui a annoncé, sans ambages, sans gants, gêné, entre deux portes. L’explication n’a pas duré longtemps, elle avait déjà compris. Jamais il n’aurait quitté Aneta pour elle. C’était un fait entendu entre eux depuis qu’ils avaient commencé à se voir.

Cependant, elle ne peut pas s’empêcher d’avoir mal, au plus profond d’elle-même. Sa grand-mère avait donc raison, les chagrins d’amour laissent à plat.

The winner takes it all
The loser standing small
Beside the victory
That’s her destiny


Le gagnant emporte tout. L’amour, la haine, il vous laisse vide, sans aucune force pour vous relever. Pourtant, elle en a connu des drames, sa vie en est même jonchée. La douleur et elle sont de vieilles amies après tout.

D’Hynek, elle n’avait pu s’empêcher d’espérer plus. Ce n’était pas calculé et c’était la première fois qu’elle aimait vraiment. Bien sûr, il avait vingt ans de plus qu’elle, bien sûr, il était marié, bien sûr, il avait deux enfants, bien sûr… Mais au fond, qu’est-ce que ça changeait ? Quand l’amour est là, ce n’est jamais à moitié.

C’était le travail qui l’avait ramenée à Prague. Son grand-père avait demandé à Hynek de veiller sur elle pendant son séjour. Et même si elle avait râlé pour la forme, elle avait accepté. Elle comprenait, elle aussi n’avait plus que lui. Il ne voulait que son bien. Comment aurait-il pu deviner qu’ils tomberaient dans les bras l’un de l’autre ?

Hynek l’attendait dans l’aire de transplanage international. Leurs regards s’étaient croisés. Et quelque chose avait changé. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, elle n’était pas encore entrée à Poudlard. Lors de l’enterrement de sa grand-mère, son visage était caché par un grand voile et obnubilée par sa douleur, elle n’avait même pas remarqué sa présence. Ce jour-là, elle l’avait regardé, et elle avait vu un homme.

Et toute à sa gêne, elle avait vite compris qu’il n’avait pas vu une petite fille. Il devait se passer quelque chose. C’était couru d’avance, presque un coup du destin. Ils ne pouvaient pas l’empêcher. Et cette fin était inévitable.

The winner takes it all
The loser has to fall
It’s simple and it’s plain
Why should I complain?


C’était une folie, le genre de folie qu’on commet à son âge, à vingt ans, quand on est encore romantique. Aneta avait compris, peut-être même avant son mari. C’est sans doute pour cela qu’elles ne se sont jamais aimées.

Elle n’avait jamais vraiment su ce qui l’avait attiré chez elle. Il aurait dû la détester. A moins que ce ne soit cela qui l’ait justement attiré. Une vengeance sur ceux qui avaient tué ses parents, à travers elle. Ce serait si simple si c’était vrai.

Leur relation avaient ravivé leurs cauchemars, chacun le leur, chacun avec ses propres démons. Pourtant, quand c’était lui qui avait le sommeil perturbé, elle ressentait une pointe de culpabilité. Elle n’y était pourtant pour rien, mais quelque chose lui disait que c’était de sa faute. C’était son sang qui avait causé cette douleur.

Peut-être est-ce ce qu’il est en train de dire à sa femme.

Aneta ne lui en voudra pas. Ne lui fera peut-être même pas de remarques sur ces quelques semaines. Personne ne viendra jamais lui dire quoi que ce soit. C’est Melina la fautive, elle seule. Qu’elle souffre donc, en silence. De toute façon, qu’est-ce qu’elle pourrait dire ?

C’est si simple que c’en est à pleurer. Combien de femmes ont-elles vécu ce qu’elle est en train de vivre ? Des centaines ? Des milliers ? Combien de larmes ont-elles été versées par celles qu’on abandonne comme ça, aussi simplement ? Combien de rues ont-elles été parcourues ? Combien de chaussures a-t-on usé ?

Combien de cœurs a-t-on brisé ?

The game is on again
A lover or a friend
A big thing or a small
The winner takes it all


Ils n’en ont pas fini. Hynek et Melina le savent. Bientôt, elle sera contrainte de revenir à Prague, de continuer le combat. L’Ordre du Phénix n’a pas besoin de leurs histoires de cœur et de leurs questions existentielles. La lutte continuera, ils en ont tous les deux fait le serment. Leurs baguettes se lèveront côte à côte. Il y aura d’autres drames, d’autres larmes, d’autres chagrins. Qui se soucierait de celui-là ? Pourquoi se plaindrait-elle ? Personne n’est mort, non ?

En Angleterre, on lui demandera ce qui se sera passé à Prague. Que pourra-t-elle répondre ? Qu’elle est devenue la maîtresse de leur seul contact sur place et qu’il l’a quitté en lui demandant de rester amis ? Que ça lui fait mal à en crever ? Qu’est-ce qu’ils comprendraient à tout ça ?

Emmeline Vance la jugerait, lui dirait qu’elle a bien merdé. Elle aurait raison. Maugrey qu’elle devrait se secouer, se remuer. Il aurait raison aussi. Et tous les autres… Et Marlene ? En partageant le même appartement, elle ne pourra pas le lui cacher. Oui, elle a honte. Honte d’elle-même au point qu’elle a l’impression qu’elle ne se regardera jamais plus dans une glace.

Melina se baisse pour ramasser un caillou qu’elle jette dans l’eau. Elle ne s’était même pas aperçue qu’elle était arrivée près de la Vlatva. Les passants la regardent, intrigués. C’est vrai qu’une jeune femme en longue cape et les joues mouillées de larmes passe rarement inaperçue. Aujourd’hui, elle s’en fout. Qu’est-ce que ça peut bien lui faire maintenant qu’un Moldu la regarde comme une bête curieuse ? Il sera de toute façon moins sévère que les sorciers qui l’avaient jugée avant même qu’elle ne sache écrire correctement son nom.

Même cela, on le lui avait volé. Melinda Prescott… Ce n’est pas son nom. C’est celui qu’on lui a donné pour que personne ne s’attaque à elle lors de son enfance. Et maintenant, elle voudrait crier au monde qu’elle s’appelle Novakova. Melina Novakova. La fille de deux lieutenants de Grindelwald. Peut-être se trouverait-il quelqu’un pour lui assener le coup de grâce.

Elle avance le long de la rive, se baisse pour ramasser un nouveau caillou qui subit le même sort que le précédent. Patience, le coup de grâce ne tardera pas. Un jour ou l’autre, que ce soit un Mangemort ou un brave homme, on se dressera contre elle et elle ne pourra rien faire. C’est comme ça, c’est sa destinée. Pas de pitié pour les salopes, elle est déjà jugée et condamnée. Ne reste plus qu’à appliquer la sentence.

I don't wanna talk
If it makes me feel sad
And I understand
You've come to shake my hand


Elle les voit parfaitement. Hynek et Aneta, tranquilles, à la table de la salle à manger. Le repas du pardon. Aneta fera comme si rien ne s’était passé. Peut-être même qu’elle l’accueillera bien quand Melina viendra leur rendre visite. Après tout, c’est une vieille amie de la famille. Chacun a son rôle, comme une mécanique bien huilée de politesse et de bonnes manières, comme il est convenable que les choses se passent. Ils le savent tous. Ce n’est pas pour ça qu’ils ne souffrent pas.

Melina est une écorchée vive. Peut-être est-ce ça qui incite à lui faire du mal.

Ses larmes continuent de couler, son maquillage est gâché. Elle s’en fout.

Elle ne veut pas rentrer. C’est au-dessus de ses forces. Elle ne veut pas retourner à l’hôtel. Elle ne veut rien faire. Elle voudrait revenir en arrière, effacer ce qui a été dit un peu plus tôt, recommencer cette comédie. Parce qu’au moins, ça ne faisait pas aussi mal.

Ce soir, dans la chambre, elle sera seule. Le lit lui paraîtra vide et froid. Les rires ne résonneront plus entre les murs. Ses bras ne la serreront pas contre lui. Ses lèvres ne se poseront plus sur les siennes. C’est fini. Seule entre les draps, peut-être qu’elle pleurera encore.

Le lendemain, elle se lèvera comme d’habitude. Dissimulera ses yeux rouges, se maquillera, s’habillera, prendra son petit-déjeuner en face de lui, le laissera la conduire au Ministère, le laissera l’aider à accomplir sa mission, puis ils passeront par chez lui pour prendre un café ou le repas du soir. Il embrassera sa femme devant elle. Elle sourira en faisant taire les hurlements qu’elle voudrait pousser, ravalera les larmes qu’elle devrait laisser couler. Melina fera ce qu’on attend d’elle.

Mais pour l’instant, elle pleure, seule. Après tout, qui se soucie des maîtresses abandonnées ?

The winner takes it all
The winner takes it all…
Note de fin de chapitre :

Alors, verdict? N'oubliez pas que les reviews sont gratuites et toujours bien accueillies par l'auteur, aussi n'hésitez pas à user du cadre en bas de la page^^
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.