S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Alors, on fait quoi ? par Bloo

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Les personnages appartiennent à J.K Rowling.

Cet OS est un cadeau de Noël (avec un peu de retard) pour Xinou, parce que sans elle ma famille n'aurait pas eu de cadeau de Noël de ma part cette année et les aventures d'Effy ne seraient toujours pas publiées.
Note de chapitre:

Bonne lecture !

Lorsqu’elle se réveilla ce matin-là, Ginny sentit son cœur se serrer. Trop vite à son goût, sa mère lui cria depuis le rez-de-chaussée qu’elle allait être en retard si elle ne se dépêchait pas. Elle repoussa les couvertures d’un geste ferme et passa en vitesse dans la salle de bain se mettre de l’eau sur le visage. Quand elle posa les yeux sur son propre reflet, elle fit une grimace : elle donnait l’impression d’avoir pleuré.

Quand elle arriva dans la cuisine, sa mère était déjà partie nourrir les poules. Elle mangea seule des tartines sans avoir véritablement l’impression de remplir son estomac. Estomac qui lui faisait bien mal d’ailleurs, à ne cesser de se tordre. Elle finit par jeter son petit-déjeuner, écœurée, et remonta à l’étage s’enfermer dans sa chambre. Ne pas pleurer. Ne surtout pas pleurer.

Une fois habillée, elle redescendit en traînant sa lourde malle derrière elle. Sa mère l’attendait dans la cuisine et pour une fois, elle ne criait pas. Pendant un instant, Ginny crut même qu’elle allait lui demander de rester là, préférant la savoir au Terrier que dans une école qui n’acceptait même plus les Nés-Moldus. Qu’elle allait lui laisser le choix.

Mais elle se leva finalement et Ginny lui emboîta le pas. Elle songea à Colin. Il était son partenaire en Sortilèges et Métamorphose depuis la première année et désormais, ce serait comme s’il n’avait jamais existé. Elle songea aussi à Dean, qui avait rejoint l’AD dès le début. Et à Hermione, qui aussi brillante soit-elle ne pourrait retourner à Poudlard quand bien même elle le voudrait.  Que des conneries.

Son père les rejoignit à la gare. Il avait d’abord dû passer rapidement au Ministère. Il avait l’air grave. Alors qu’ils franchissaient la barrière magique, il murmura rapidement à l’oreille de sa femme et de sa fille que Rogue avait été nommé Directeur de Poudlard. Ginny crut que sa mère allait défaillir. Elle qui avait cru que sa fille serait en sécurité à Poudlard.

Les adieux durèrent plus longtemps que prévu sans qu’ils n’aient besoin de se justifier. Ils savaient, au fond d’eux-mêmes, que ces étreintes pourraient être les dernières. Rien n’est jamais moins sûr en temps de guerre. Mais Ginny se le jura, elle ne pleurerait pas. Si elle pleurait maintenant, autant rentrer chez elle tout de suite et ne même pas retourner à l’école.

Quand elle monta dans le train, elle eut un nouveau haut-le-cœur. Elle repensa à Colin, à Dean, à Hermione, à Ron. A Harry. Harry qui était parti elle ne savait où, avec son frère et Hermione. Harry qui était probablement en danger ou qui s’il ne l’était pas encore, ne tarderait pas à l’être. Et elle, elle était coincée ici. Avec, en prime, Rogue comme directeur.

En pensant devant les compartiments, elle remarqua que plusieurs Serpentard, notamment les plus âgés, avaient déjà pris leurs aises. Certains lui firent des remarques mais elle les méprisa, ne leur accordant pas même un regard. Elle savait qu’ils ne la défieraient pas : ils n’étaient pas encore assez idiots pour cela. Alors elle passa son chemin et chercha ses amis.

 

*

**

 

Lorsqu’il se réveilla ce matin-là, Neville sentit son cœur se serrer. La rentrée était finalement arrivée et avec elle, son lot de perspectives peu réjouissantes. Il resta un moment dans son lit, inspirant et expirant profondément. Quand il se leva finalement, il resta un instant immobile dans sa chambre, l’air hagard. Ce fut la voix de sa grand-mère qui le ramena à la réalité.

Quand il descendit les escaliers, il vit sa grand-mère debout dans la cuisine, écoutant la radio d’un air grave. A peine lui eut-il demandé ce qu’il se passait qu’elle se jeta sur lui et lui expliqua tout : Rogue venait d’être nommé directeur de Poudlard. Après la chute du Ministère, un Mangemort à Poudlard. Elle était indignée. Neville, lui, était résigné.

Il s’habilla avec lenteur, exécutant chaque geste quotidien comme si c’était la dernière fois qu’il le faisait. Il regarda longuement son visage dans le miroir, essayant de se rappeler du gamin terrifié qu’il était lors de sa première année. Il lui paraissait bien loin, ce gamin. Comme s’il avait été lui dans une autre vie, dans un passé révolu depuis des décennies.

Sa grand-mère l’aida longuement à terminer sa valise, ne voulant pas qu’il oublie quoi que ce soit. Pourtant, Neville avait déjà l’impression de laisser tout un tas de choses derrière lui, à commencer par ses amis. Ses amis qui n’auraient pas le droit de franchir à nouveau les portes de Poudlard, pour la plupart à cause de leur sang. Et lui, il en aurait le droit. Que des conneries.

Durant le trajet jusqu’à la gare, sa grand-mère fut silencieuse. Neville s’attendait à un discours sur la bravoure de ses parents qui aurait sous-entendu qu’il se devait de faire de même, d’être digne d’eux en se battant contre les Mangemorts. Il n’en fut rien. Sa grand-mère garda le silence comme si elle s’attendait à ce que lui parle. Il n’en avait pas l’intention.

Elle ne l’avait jamais pris dans ses bras, pour lui dire au revoir sur le quai de la gare. Il avait eu le droit à des embrassades, bien sûr. Mais jamais plus. Augusta Londubat ne faisait pas dans l’effusion de sentiments. Pourtant ce jour-là, elle l’attira à lui tout naturellement, comme si elle l’avait toujours fait. Elle ne lui fit pas de recommandations. Elle le sera juste fort, très fort dans ses bras.

Quand il comprit qu’elle ne dirait pas un mot, il se tourna finalement vers elle alors que le train commençait à cracher de la fumée. Il lui dit simplement qu’il allait se battre. Et que Rogue n’avait qu’à bien se tenir. Elle hocha la tête, digne. Elle n’avait jamais eu aussi peur pour son petit-fils. D’un autre côté, elle n’en avait jamais été aussi fière non plus.

Neville croisa Malefoy tandis qu’il cherchait des têtes connues dans le train. Ce dernier tenta de lui faire un croche-pied mais Neville ne tomba pas. Il dégaina même sa baguette, l’air si sérieux que Malefoy préféra s’en aller. Crabbe et Goyle n’étaient pas avec lui après tout. Neville savait que ce n’était que partie remise. Mais il passa son chemin et chercha ses amis.

 

*

**

 

Lorsqu’elle se réveilla ce matin-là, Luna sentit son cœur se serrer. Pourtant, la journée s’annonçait belle. Quelques rayons de soleil pénétraient déjà dans sa chambre à travers les volets et illuminaient les murs, faisant ressortir leur douce couleur bleu pâle. Luna s’autorisa à rester au lit encore un moment, à rêver encore un peu. Après, elle dut bien se lever.

Son père n’était pas dans la cuisine. Il travaillait dur sur un article pour son journal ces derniers temps, mais Luna n’avait pas eu l’occasion de le voir. Il disait qu’elle verrait bien le moment venu. Elle mangea seule dans la pièce désordonnée, fermant les yeux et écoutant les gazouillis des oiseaux au dehors qui lui prouvaient que malgré tout, la vie continuait.

Elle boucla son valise de manière distraite, comme d’ordinaire. De toute façon, son père lui enverrait les affaires qu’elle avait oubliées, alors elle ne s’inquiétait guère. Ce qui l’embêtait, c’était de ne pouvoir prendre les grands portraits de ses amis avec elle. D’après Ginny, ni Harry, ni Ron, ni Hermione ne seraient là cette année. Elle aurait aimé avoir un peu de leur présence auprès d’elle.

Songer à eux lui rappela qu’aucun enfant de Moldus ne serait présent à Poudlard cette année. Avec tristesse, elle se remémora les après-midi près du lac avec Ginny et Demelza Robins, Colin à côté d’elles, Dennis parfois avec lui, et leurs camarades de Poufsouffle à leurs côtés. Cette année, il n’y aurait ni Colin, ni Dennis, ni camarades de Poufsouffle, pourtant si gentils. Que des conneries.

Quand il fut l’heure de partir, son père descendit finalement. Il était blanc comme un linge et annonça à Luna que Rogue avait été nommé Directeur. Il ajouta aussi qu’il ne l’obligerait à rien, qu’elle choisissait ce qu’elle voulait faire. D’une voix douce, elle lui demanda de l’emmener. Beaucoup de ses amis ne seraient pas là cette année, mais d’autres seraient bien là et auraient probablement besoin d’elle.

Pendant le trajet, le père de Luna engagea la conversation sur les Ronflaks Cornus mais Luna, distraite, n’écoutait que d’une oreille. En temps normal, elle aurait participé à la conversation sereinement. Mais aujourd’hui, elle ne pensait qu’au doux visage de sa mère. Dès qu’elle pensait à autre chose, le visage des amis qu’elle ne reverrait pas s’imposait à son esprit.

Luna avait toujours serré son père dans ses bras avant de prendre le train pour Poudlard. Pas par habitude, mais par amour. Et peu importe ce qu’en pensait les autres élèves. Alors cette fois-là, elle sera également son père dans ses bras. Peut-être avec un peu plus de force que d’habitude, malgré tout. Mais quand elle s’éloigna, son visage était calme et elle lui souriait.

On ne fit guère attention à elle dans le train. Tout comme elle ne se préoccupa pas des airs triomphants des Serpentard et angoissés des autres. Elle s’arrêta néanmoins face à l’affiche désignant Harry comme l’Indésirable numéro un du pays, sentant son cœur rater un battement. Puis elle passa son chemin et chercha ses amis.

 

*

**

 

Ils arrivèrent presque tous les trois en même temps dans le compartiment vide au fond du train. Ginny la première, Neville sur ses talons. Un instant après, Luna était là elle aussi. Ils restèrent tous les trois debout au milieu du wagon, s’observant en silence, jusqu’à ce que tous se décident à parler au même moment et demandent d’une même voix :

-Alors, on fait quoi ?

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu !

N'hésitez pas à laisser une review pour me dire ce que vous en avez pensé ! Et je vous souhaite de joyeuses fêtes à toutes et à tous !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.