S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sale coup signé par un cheveu blond par Killer

[3 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Petit OS sur Victoire Weasley et Ted Lupin, troisième dans la série !
Note de chapitre:

J'espère que ça vous plaira :)
Voilà. Ma deuxième rentrée à Poudlard, pensa Victoire Weasley en se rendant compte que le temps passait vite.

Elle était dans le Poudlard Express depuis plus de six heures, et commençait à fatiguer.
Elle observa sa meilleure amie, Estelle Fawley.

Estelle était aussi rousse que Victoire était blonde – comme quoi, il n’y avait pas que les Weasley qui avaient le poil carotte. Elle avait de jolis yeux noisette et des Ray Ban qui lui allaient à merveille. Elle avait été répartie à Serdaigle, au grand dam de sa famille, qui aurait préféré qu’elle intègre Serpentard – ils ne sont pas foncièrement intégristes, simplement ont-ils du mal à changer leurs habitudes, l’avait si bien expliqué Estelle.

- Tu crois que Teddy va continuer à nous ennuyer cette année-ci aussi ? demanda soudainement Vic’.

Son amie haussa les épaules.

- Tu le connais mieux que moi.

- Alors il va continuer.

La jeune fille eut un sourire espiègle, et reprit :

- Mais cette année, nous ne sommes plus en première année. Et je ne compte plus me tenir à carreaux. Lui aussi va souffrir !
Une lueur de malice passa dans les yeux de la Serdaigle.

Pour appuyer ses dires de « rebelle », Victoire défit le chignon serré que sa mère l’avait obligée à faire et ramena ses cheveux ondulés sur son épaule droite.

- Par contre, je compte sur toi pour placer les pièges, plaisanta-t-elle.

- Oui, bien sûr, répondit Estelle sur le ton de l’ironie.

- Plus sérieusement : je crois que j’ai une idée pour commencer l’année en beauté !

Elle s’approcha de l’oreille de la jolie rousse et lui murmura son idée à l’oreille.
Celle-ci pouffa en entendant le plan de son amie.

Ce que Victoire ne lui dit pas, c’est qu’elle avait vu Teddy pendant les vacances. Comme il les avait passées chez les Potter, et que Fleur et Ginny avaient pris l’habitude de se voir souvent, eh bien… Victoire avait vu Teddy deux fois par mois pendant les vacances. Et ce qui était étonnant, c’est que, même s’il restait vraiment fort…comment dire ça ? Fort taquin, voilà, il retrouvait un peu de sa douceur et de sa gentillesse, de celles qu’il avait avant que Victoire n’entre à son tour à Poudlard. Peut-être que c’était parce qu’ils grandissaient ? Et que leur relation évoluait ?

- Tu comptes vraiment faire ça ? s’exclama Estelle.

- Bien sûr ! On va s’éclater !

- Ca…

Pour une Serdaigle, elle était très malicieuse et pas du tout coincée – elle devait être la seule.

Bientôt, ils montèrent dans les diligences tirées en réalité par des Sombrals, Vic le savait de sa mère, et atteignirent Poudlard.

Estelle la quitta pour rejoindre sa table, et Victoire s’installa à côté de Teddy et de son ami Léo à la table de Gryffondor.

Le Choixpeau chanta une chanson sur les quatre maisons, comme chaque année, McGonagall prononça un discours similaire à celui qui avait accueilli la jeune Weasley il y a un an.

Bientôt, Victoire commença à converser avec Nick-Quasi-Sans-Tête, sous le regard amusé de Teddy.

Enfin, le banquet commença ! Les plats étaient tellement succulents à Poudlard que la jeune Weasley trouvait la cuisine française de Fleur, sa mère, légèrement fade.

Alors que les préfets allaient faire visiter l’immense école de magie aux nouveaux, Victoire trouva le moyen de s’éclipser discrètement, et prit la direction opposée à celle prise par le garçon aux cheveux bleus et son ami Léo.

Estelle attendait déjà son amie dans l’un des nombreux passages secrets de Poudlard, qu’elles avaient découvert l’année précédente en suivant Ted. En poussant les fouilles plus loin, elles étaient arrivées à une petite salle charmante où les deux filles avaient établi leur « QG ». Petit à petit, elles y avaient emmené des objets personnels, elles avaient un peu re-décoré, rembourré le vieux canapé déjà là et c’était finalement devenu un endroit plein de surprise et à l’apparence étonnante, mais tellement confortable !

- Tu en as mis du temps ! s’exclama la Serdaigle en voyant la jolie blonde arriver.

- C’est parce que j’ai fait un détour par les cuisines pour nous prendre à boire !

Elle sortit deux Bièraubeurres de ses poches de sorcières, retira sa longue robe noire et prit quelques vêtements Moldus qu’elles avaient emmené là l’année précédente – un jean slim blanc, des Palladium noires en cuir, une chemise sans manche noire – Estelle l’imita, mais piocha dans un autre tas de vêtements – elle enfila une robe à la jupe bleu marine qui montait jusqu’au-dessus du nombril, avec le haut à manches très courtes d’un beige usé.
Elles aimaient beaucoup la mode Moldue, mais ne pouvaient le montrer que le dimanche à Poudlard. Alors, elles dérogeaient un peu aux règles en se changeant en cachette, juste pour elles.

- Tu as fait quoi pendant tes vacances ? demanda Victoire.

- Je suis partie en Egypte ! Tu verrais tous les musées qu’il y a là-bas ! J’étais au paradis !

Vic la regarda avec amusement pendant qu’elle continuait à parler de son « paradis ». Elles étaient devenues amies depuis la première fois qu’elles s’étaient rencontrées dans le
Poudlard Express, et Estelle avait très vite appris à connaître le monde des Moldus aussi bien que Victoire – majoritairement la mode.
Mais elle était en plus de ça passionnée par l’histoire de l’Antiquité, les livres, … En fait, elle aimait tout ce qui pouvait lui apprendre quelque chose. Elle lui faisait un peu penser à sa tante Hermione, en fait.

Après au moins une heure à écouter le presque monologue d’Estelle, Victoire l’interrompit :

- Il serait peut-être l’heure d’aller…tout préparer ?

La rouquine jeta un coup d’œil à l’heure, et hocha la tête avec enthousiasme.




Le lendemain, Victoire fut la première de tout son dortoir debout, et elle put ainsi profiter pleinement de la salle de bain sans avoir à se dépêcher pour ne pas être en retard.
Néanmoins, elle ne traîna pas, parce qu’elle voulait voir la tête de Teddy quand il serait pris au piège. Elle voulait voir sa tête lorsqu’il comprendrait que c’était elle qui avait inventé tout ça.

Lorsqu’elle arriva dans l’immense réfectoire, Estelle était déjà assise à la table de Serdaigle. Elle lui fit un clin d’œil auquel la Gryffondor répondit, puis s’assit à trois mètres de Teddy et de son ami – distance de sécurité.

Si sa meilleure amie était à Serdaigle, elle appréciait la plupart des Gryffondors, et elle n’eut pas de mal à trouver une place.

- J’ai vraiment hâte d’avoir mon premier cours ! s’exclama une première année à moins d’un mètre de Victoire.

Un sourire amusé naquit sur son visage. Elle aussi était impatiente, le premier jour. Mais après les vacances de Noël, c’était devenu presqu’aussi barbant que les cours Moldus.

Soudain, elle sentit un petit choc sur sa tête. FileBec était le Petit-Duc le plus rapide de Poudlard, ce qui fait qu’il arrivait toujours en avance. Son seul défaut était qu’il ne lâchait jamais le courrier au bon moment. Mais aujourd’hui, cela ne dérangeait pas Victoire, parce que ça annonçait que ça pouvait commencer.

Tout d’abord, chaque hiboux de la salle décida de se battre pour lancer de la fiente près de Teddy – on comprend mieux la raison de la distance de sécurité. En réalité, c’était pour la simple et bonne raison qu’Estelle avait mis un parfum magique sur l’endroit où il s’asseyait tout le temps. Ce merveilleux parfum donnait des troubles digestifs aux oiseaux, et comme ils étaient mécontents, ils lâchaient leurs bombes à l’endroit d’où l’odeur venait. L’oncle George faisait vraiment des merveilles !

L’ensemble de la Grande Salle prit plaisir à se moquer gentiment de lui. Mais ce n’était pas encore fini… Dommage qu’elle ne pourrait pas être à son cours de Botanique – oui, elle avait réussi inexplicablement à obtenir à l’avance son horaire.

Pendant qu’elle écoutait distraitement son premier cours de potions de l’année, Victoire pensait à ce qu’était en train de vivre Teddy Lupin en ce moment-même…





Alors qu’elle pensait à lui en souriant avec ironie et satisfaction, Ted se demandait pourquoi il y avait un sac de terreau suspendu au plafond de la serre, sans oser interrompre le nouveau professeur, Neville Londubat, qu’il avait déjà rencontré lors de repas organisés par son parrain.

Quand il commença à parler du filet du diable, Ted oublia l’étrange sac et se concentra sur ce qu’il devait faire, car cette plante était dangereuse : elle avait des tentacules qui se déployaient lorsqu’elle était à l’abri d’une ombre humide et étranglaient tous ceux qui étaient à sa portée, et plus le malheureux gesticulait pour se délivrer, plus les tentacules se resserraient.

- Regarde ! s’exclama Léo Kane en riant.

Il s’amusait à mettre sa propre plante à l’ombre, la regarder s’ouvrir, puis se reculait et le filet du diable était réexposé à la lumière du jour et se refermait donc. Ca faisait un mouvement assez amusant, mais aussi dangereux.

- Arrête, lui répondit-il en riant aussi. C’est dangereux !

- Bah… Allez, man, c’est pas si dur ! reprit Kane en se tournant vers leur ami Valentin Moon qui était à Poufsouffle et s’approchait avec méfiance de la table où étaient posées les plantes tueuses.

Teddy retournait à son propre travail tout en réfléchissant à ce qu’il allait faire prochainement à Victoire pour qu’elle continue à le voir. Tout un coup, les nez se tournèrent dans un bel ensemble vers le plafond, car un bruit de corde qui casse venait de se faire entendre. C’est alors qu’il se souvint du sac de terreau. Trop tard.

Une énorme masse de terre s’abattit sur lui, Léo et Valentin. Quand enfin il pensait l’humiliation finie, un bébé mandragore tomba à son tour, et tout le monde se boucha les oreilles du mieux qu’ils pouvaient… Sauf Teddy, qui avait les bras collés au corps à cause de la terre. Heureusement que ce n’était qu’un bébé, car il aurait pu s’évanouir ou mourir, au lieu d’avoir ses cheveux et ses poils de dos s’hérisser tellement bien que ça allait sûrement rester pour le reste de la journée.

Et puis, lentement, une petite tige attachée à un fin cheveu blond tomba. Au bout de la tige verte se balançait une jolie fleur blanche. Une rose identique à celle que Victoire portait cet été.

Teddy et ses deux amis furent conduits à l’infirmerie, car ils avaient été les plus touchés par l’ « attentat ». Victoire et Estelle vinrent leur rendre visite avec un sourire qui en disait long. Elles ne demandèrent même pas ce qu’il s’était passé…




De leur côté, les deux filles jubilaient. Teddy avaient encore de la fiente d’hiboux dans ses cheveux dressés sur sa tête comme jamais – ils étaient rouges-noirs de colère.

Lorsqu’elles sortirent de l’infirmerie, leur journée était finie, et elles se félicitèrent l’une l’autre : Estelle avait peaufiné chacune des idées de Victoire, et elles avaient finement placé les pièges. Pour fêter leur réussite, elles se rendirent dans leur QG, et ouvrirent une Bièraubeurre chacune, que Vic’ avait ramenées la veille.

Comme les dernières fois, elles échangèrent leur longue robe noire de sorcières contre des vêtements Moldus, et rirent aux éclats jusqu’au dîner, où elles se sentirent obligées d’aller goûter aux délicieux plats concoctés par les elfes, sans savoir qu’à l’infirmerie, les garçons fomentaient une vengeance terrible…




- Je vous assure je vais leur arracher la tête ! s’écriait Valentin sur le chemin des cuisines.

- Mais non, il faut simplement être plus malins qu’elles deux, répondit Léo avec cette étincelle de malice que Ted était toujours content d’apercevoir.

- Aurais-tu une idée, par hasard ? demanda le jeune Lupin, ses cheveux virant au orange curieux.

- Evidemment !

Il leur expliqua son plan, et rigolèrent tous les trois en imaginant les têtes des deux filles après qu’elles aient vécu tout ce que Léo avait sur le feu pour faire de leur vie un petit Enfer, sans savoir que en faisant ça, ils commençaient une bagarre de vengeance sur vengeance.
Note de fin de chapitre :

Huhu :3 J'espère que ça vous a plu ! N'hésitez pas à... Vous connaissez la suite ! ;3
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.