S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sorcière d'ascendance Moldue par Kathleen

[7 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Ceci est la fic pour l'échange de Noël destinée à clairdo.

Joyeux Noël, clairdo
C’était un matin de juillet. Dans sa chambre, une jeune fille aux longs cheveux bruns embroussaillés était étendue sur son lit, un livre à la main, qu’elle lisait consciencieusement. Cette jeune fille s’appelait Hermione Granger. Hermione Granger était une fillette tout à fait ordinaire, âgée de onze ans, qui venait de finir l’école primaire et s’apprêtait à entrer à l’école secondaire. Ses parents s’apprêtaient à l’inscrire à St Paul’s Girl School, une des écoles secondaires de Westminster qui était celle que Hermione avait préférée quand elle était allée la visiter.

Hermione était très impatiente de commencer ses études supérieures. Elle avait toujours adoré étudier et elle savait que dans sa nouvelle école, elle allait apprendre tellement de nouvelles choses. Mais pour pouvoir démarrer son année de la meilleure façon possible, il fallait absolument qu’elle maîtrise parfaitement les bases. Aussi Hermione était-elle en train de revoir avec beaucoup de soin son livre de grammaire de l’année dernière. Elle n’avait pas encore ses nouveaux livres mais elle les étudierait dès qu’elle les aurait. Hermione avait décidé que là-bas aussi, elle serait la première de sa classe.

A l’étage du dessous, Jane Granger, la mère d’Hermione, une ravissante femme aux longs cheveux bruns soyeux, préparait le déjeuner, ses pensées occupées par la rentrée de Septembre de sa fille. Son époux, William, enfermé dans le cabinet de dentiste, faisait les comptes, profitant de leur jour de congé. Jane était donc seule avec de bien tristes pensées. L’école dans laquelle ils avaient projeté d’inscrire leur fille était en pension complète et ils ne la reverraient donc pas avant Noël. Bien entendu, c’était le cas pour toutes les familles d’Angleterre, mais Hermione était leur fille unique et Jane avait un peu l’impression qu’elle risquait de la perdre.

Elle en était là de ses pensées lorsque la sonnette de la porte retentit. Jane sursauta. Ils n’avaient pas souvent de visite, à part leurs voisins dont elle savait qu’une majorité étaient partis en vacances. Si les parents de William ou les siens avaient eu envie de leur rendre visite, ils se seraient d’abord annoncés par téléphone et jamais aucune amie d’Hermione n’était venue la voir à la maison. Jane n’avait donc aucune idée de qui pouvait bien être à la porte. Mais il n’y avait qu’une façon de le savoir et elle alla donc ouvrir.

Sur le perron se tenait une dame qui devait avoir au moins soixante ans. Elle avait des cheveux gris redressés en chignon serré. Ses lunettes carrées lui donnaient un air sévère et elle avait un regard sérieux qui donnait une allure générale de directrice d’école particulièrement austère à son visage. Elle portait une longue robe de couleur bleue marine et un chapeau de même couleur, aussi austères que son visage. Jane Granger pensa aussitôt qu’une des directrices des écoles qu’elles avaient visitées avait envoyé cette femme pour demander si Hermione rejoindrait son établissement. Si elles avaient déjà commencé leurs recherches, elles n’avaient donné aucune réponse et certains établissements manquaient peut-être de patience.

- Mrs Granger ? demanda la vieille dame d’une voix posée.
- C’est moi, répondit Jane Granger.
- Professeur McGonagall, se présenta la vieille dame, je viens vous rendre visite concernant votre fille, Miss Hermione Granger. C’est bien votre fille ?
- Oui, vous êtes à la bonne adresse. Mais entrez donc, je vous en prie, ajouta-t-elle en s’écartant avec amabilité. Je vais demander à Hermione de descendre et appeler mon époux.

Lorsque toute la petite famille fut réunie au salon et que Jane Granger eut servi le thé, le père d’Hermione demanda au professeur McGonagall la raison pour laquelle elle était venue les voir aujourd’hui. Après tout, ils avaient tous les trois fait le tour des écoles dans lesquelles Hermione pouvait étudier mais n’avaient pas encore pris de décision. Et il était encore tôt pour le faire.

- Ce que j’ai à vous dire, leur répondit le professeur McGonagall, va très certainement vous surprendre. Mais aucune des écoles que vous avez visitées ne pourra convenir à votre fille. Hermione n’est pas une enfant comme les autres, elle est spéciale.
- Nous le savons, assura Jane. Mais d’après les tests qu’elle a subis, elle peut parfaitement s’épanouir dans une classe normale et n’a pas besoin d’intégrer une école de surdoués.
- Il ne s’agit pas de ça, la contredit l’enseignante. Votre fille est capable de faire des choses que tout le monde, vous par exemple, ne peut pas faire. Vous n’avez jamais remarqué des phénomènes étranges qui se passaient autour de votre fille.
- Non, s’écrièrent en chœur William et Jane d’un air indigné.
- Si, répondit Hermione en même temps.

Son père et sa mère lui jetèrent un regard surpris et Hermione eut un regard d’excuse envers eux avant de piquer du nez et de rougir. Mais elle s’expliqua quand-même.

- Une fois, en sport, une fille n’avait pas été très gentille avec moi, et quand on est revenu dans le vestiaire, la belle robe dont elle était si fière était toute déchirée. Je savais que c’était moi. Je ne voulais pas faire quelque chose de mal, je ne l’ai pas fait exprès, mais j’avais envie qu’elle soit aussi triste qu’elle m’avait fait de la peine.
- Mais ce n’était sûrement pas de ta faute, protesta Jane. N’importe qui aurait pu aller dans le vestiaire et l’abîmer. Ca ne veut pas dire…
- Non, protesta Hermione sans laisser sa mère finir, ils n’auraient pas pu parce qu’on a tout le temps joué tous ensemble.
- En fait, c’est probablement votre fille qui a causé cela, dit alors le professeur McGonagall. Ce n’est pas très grave, elle n’est pas la première à ne pas réussir à contrôler ses pouvoirs. Bien entendu, elle devra attention une fois qu’elle aura intégré l’école, mais…
- L’école, interrompit William, quelle école ?
- L’école de sorcellerie Poudlard, Monsieur Granger, dans laquelle j’enseigne. Hermione est une sorcière.

Jane et William restèrent muets de surprise en entendant les paroles du professeur McGonagall. Ils n’arrivaient pas à croire qu’Hermione fût une sorcière. En fait, ils pensaient que cette femme se moquait d’eux ou était un peu folle. Pour clore la discussion, le professeur McGonagall tendit à Hermione sa lettre. Celle-ci l’ouvrit et la lut.

«COLLÈGE POUDLARD,
ÉCOLE DE SORCELLERIE
Directeur: Albus Dumbledore
(Commandeur du Grand-Ordre de Merlin, Docteur ès Sorcellerie, Enchanteur-en-chef,
Manitou suprême de la Confédération internationale des Mages et Sorciers)

Chère Miss Granger,
Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au Collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.
La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendons votre hibou le 31 juillet au plus tard.
Veuillez croire, chère Miss Granger, en l'expression de nos sentiments distingués.
Minerva McGonagall
Directrice adjointe
»

Cette lettre avait un évident cachet d’authenticité et l’enveloppe elle-même portait un tampon avec les armoiries de l’école. Surmontant leur ébahissement, Jane et William Granger se tournèrent vers le professeur McGonagall, interloqués.

- Et si nous refusions qu’Hermione rejoigne votre école ? demanda Willam avec provocation.
- C’est votre droit le plus strict, reconnut le professeur McGonagall. Mais j’avoue avoir toujours eu un principe selon lequel il est cruel de priver un enfant de la possibilité de développer tout ou partie de ses dons. Ceci mis à part, sachez que la formation d’un enfant sorcier est obligatoire dans la loi de notre monde. Aucun Né-Moldu n’a jamais été dans cette situation et j’ignore donc quelles sanctions seraient prises, mais je sais qu’elles existent.
- Ce n’était qu’une question, bredouilla Jane avec un peu de gêne.

Elle ne tenait pas spécialement à provoquer la colère d’une personne ayant potentiellement des pouvoirs magiques dans son salon. Elle n’avait absolument aucune idée des conséquences que cela pourrait avoir.

- Combien coûte cette école ? demanda-t-elle en espérant changer de sujet.
- Poudlard est gratuit, répondit le professeur McGonagall. Bien entendu, vous pouvez parfaitement lui engager un précepteur si vous ne souhaitez pas bénéficier de l’enseignement de l’école, mais ils ne seront évidemment pas gratuits. Je ne saurais pas vous dire les tarifs exacts, mais je sais qu’ils sont chers. Généralement, ce sont les diplomates étrangers dont les enfants ne parlent pas très bien notre langue qui usent de leurs services.
- Comment se déroule la scolarité dans votre école ? s’informa William.
- Nous offrons aux élèves sept années d’étude. Au bout de cinq, ils passent un premier diplôme, un second au bout de sept. Ensuite, ils peuvent ou non suivre des études supérieures selon ce qu’ils envisagent de faire. Certains sorciers choisissent également de travailler dans le monde Moldu, bien que ce soit rare.
- Moldu ? demanda Jane.
- Les Moldus sont les personnes qui ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Vous et votre mari. Hermione est une Née-Moldue. C’est ainsi que nous appelons les sorcières comme elle dans notre monde.
- Je vois. Vous nous avez dit que vous enseigniez, c’est cela ?
- Je suis le Professeur de Métamorphose, l’informa le Professeur. J’occupe également les postes de Directrice Adjointe et Directrice de la Maison Gryffondor. Poudlard comporte quatre Maisons aux quatre noms de nos Fondateurs. Les élèves y sont répartis au début de leur première année. Généralement, on dit que les Gryffondor sont courageux, les Poufsouffle loyaux, les Serdaigle intelligents et les Serpentard ambitieux, mais la Répartition est moins réductrice que cela.
- J’ai bien l’impression que tu vas être une petite Serdaigle, dit William à Hermione qui sourit avant d’approuver.
- On ne peut jamais être certain à l’avance, leur apprit le Professeur McGonagall, mais toutes les Maisons sont excellentes de toute manière.
- Pourquoi nous parle-t-on de hibou dans la lettre ? demanda Jane qui tenait à-présent la lettre de Hermione dans la main.
- Les sorciers communiquent avec des hiboux, comme vous envoyez des lettres par la Poste. La plupart des familles de sorciers ont leur propre hibou, mais on peut aussi payer la Poste des Sorciers pour envoyer des missives si on n’a pas de hibou sous la main. A Poudlard, des hiboux sont disponibles pour les élèves qui n’en ont pas.

Hermione, Jane et William Granger échangèrent des regards. Ils étaient passablement surpris par cette nouvelle annonce. Du courrier par hibou, c’était peu banal. Jane continua de lire la lettre et passa à la liste de fournitures. Ses yeux s’arrondirent de surprise.

- Un chaudron, des livres de magie, une baguette… Je ne connais aucun magagsin qui pourra me vendre ça ! dit-elle d’un ton pratique.
- Ne vous inquiétez pas, Madame Granger, la rassura le Professeur McGonagall. Les sorciers disposent d’une allée spécifiquement consacrée aux achats du monde magique. Je vous dirais comment vous y rendre. Par ailleurs, j’emmène moi-même plusieurs familles de sorciers au Chemin de Traverse, l’allée dont je viens de vous parler, le 15 juillet. Vous pouvez vous joindre à notre petit groupe. Je vous montrerai les principales choses à connaître du Chemin et vous pourrez acheter tout ce qui sera nécessaire à Hermione.

Jane et William se regardèrent. Il ne leur fallut qu’un instant pour se décider.

- Entendu, nous acceptons, dit Jane.
- Parfait, je vous note l’adresse du Chaudron Baveur où nous devons nous retrouver, et également un plan du quartier côté Moldu. Nous avons rendez-vous à dix heures.
- C’est parfait, déclara William. Merci beaucoup de votre aide.
- Ce n’est rien. Vous savez, depuis le temps que je suis Directrice-adjointe, j’ai eu l’occasion d’en avertir des familles de Nés-Moldus. Tous n’ont pas été aussi aimables que vous. Certains ont même tenté d’appeler les services psychiatriques Moldus.
- Que faisiez-vous dans ce cas ? demanda William en riant.
- Je leur donnais une preuve irréfutable, leur dévoila le professeur.

En voyant leur air dubitatif, elle se changea aussitôt sous leurs yeux en un magnifique chat tigré, avant de reprendre sa forme initiale. Dans un hoquet de surprise, Jane et Hermione ne purent s’empêcher d’ouvrir des yeux éberlués mais admiratifs. William, quant à lui, applaudit la performance. Le professeur McGonagall leur demanda alors s’ils avaient d’autres questions, mais il leur fallait un peu de temps pour digérer la nouvelle et elle le comprenait. Aussi prit-elle congé après leur avoir rappelé qu’il devait garder le secret quant à l’existence du Monde de la Magie, leur avoir souhaité bonne fin de journée et leur avoir rappelé qu’elle les attendait quelques jours plus tard au Chaudron Baveur pour aller acheter les différentes affaires dont Hermione allait avoir besoin.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.