S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Tout dépend du point de vue par Ellie

[25 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Petite fic de trois chapitres écrite pour Hugo dans le cadre de l'Échange de Noël 2013.

— Il faut vraiment qu’on y aille ? demanda Ron pour la huitième fois de la journée et la quarante-sixième fois de la semaine.

Rose passa devant lui sans même lui répondre, alors sa mère le fit à sa place.

— Oui Ron, on va y aller. Je sais que tu n’as pas envie d’aller chez Malefoy –

Ron renifla de dédain, pour montrer exactement à quel point il n’avait pas envie.

— – mais il a invité tous les amis de son fils et leur famille pour célébrer la fin de leurs études, continua Hermione en ignorant son mari. Et Rose est l’amie de Scorpius, alors on va y aller.

Pendant que Ron grommelait dans sa barbe, Hermione cria vers les escaliers pour informer Hugo qu’ils partaient, puis prit le pot de poudre de Cheminette posé sur la cheminée. Elle le tendit d’abord à Rose, qui disparut dans un tourbillon de flammes vertes, non sans avoir lancé un dernier regard d’avertissement à son père. Puis, Hermione lui offrit le pot et Ron prit une pincée de poudre. Quand les flammes devinrent vertes, il posa les pieds dans l’âtre, prit une grande inspiration, la laissa sortir dans un soupir, et énonça clairement :

— Manoir Malefoy.

Ron ferma les yeux pendant le tourbillon, et quand il les rouvrit quelques instants plus tard, il se trouvait dans un hall d’entrée somptueux, un épais tapis couvrant le plancher de marbre et des tapisseries décorant tous les murs. Le nez froncé, Ron sortit de la cheminée pour laisser la place à Hermione, et essuya quelques grains de cendre qui s’étaient posés sur son habit.

Au même moment, Hermione apparut à son tour dans la cheminée et Rose apparut dans l’embrasure d’une porte qui menait plus loin dans le manoir.

— Ah, vous êtes arrivés. Venez, tout le monde est dehors.

Hermione passa un bras sous celui de Ron, et le couple suivit leur fille, qui les guida à travers la grande maison jusqu’à une grande porte vitrée. À l’extérieur, une vingtaine d’invités étaient installés autour de quelques jolies tables rondes, posées sur une étendue d’herbe si bien maintenue qu’il était presque gênant de marcher dessus. Quand Rose ouvrit la porte, plusieurs des gens levèrent la tête vers les nouveaux arrivés. Ron aperçut sa sœur, installée seule à une des tables, mais ne voyait Harry nulle part.

— Scorpius et Albus sont là-bas, dit Rose en faisant un signe de la main à ses amis. Je vais aller les retrouver.

Elle se tourna vers son père, un air sérieux sur le visage.

— Tu vas bien te comporter, papa ? Pas comme à mon douzième anniversaire ?

Ron grimaça. Sa fille ne lui pardonnerait jamais ce jour, quand Drago était venu déposer Scorpius pour la fête d’anniversaire et était reparti dix minutes plus tard avec un œil au beurre noir.

— Promis. Aujourd’hui, je suis sage.
— Va t’amuser, ma belle, dit Hermione en lui déposant un baiser sur la joue. Dis bonjour à Albus et Scorpius pour nous.

Rose descendit les trois marches du perron et se dirigea vers les deux garçons, ses longues boucles rousses caressant son dos dénudé par sa robe fleurie. Ron l’observa enlacer son cousin, lui ébouriffant les cheveux comme elle le faisait chaque fois qu’ils se voyaient, puis se tourner vers l’autre garçon, le blond, qui passa les bras autour de la taille de la jeune fille, lui murmurant quelques mots à l’oreille avant de lui déposer un baiser sur le front.

— Tu vois, je savais bien qu’il y avait quelque chose entre eux !

Hermione suivit son regard, mais Rose ne touchait plus Scorpius. Elle avait entamé une discussion avec Albus, et le jeune Malefoy sirotait un verre de punch à leurs côtés.

— Tu te fais des films, Ron, dit Hermione. Viens, on va retrouver Ginny.

Ron lança un dernier regard vers sa fille, puis suivit Hermione vers la table où sa sœur était installée, une bouteille de Bièraubeurre ouverte devant elle. Elle leva la tête à leur arrivée et leur sourit largement, les invitant à s’asseoir à côté d’elle.

— Enfin ! J’avais peur que vous n’arriviez jamais !
— Harry est pas là ? demanda Ron en prenant place entre Ginny et Hermione.
— Ouais, il est là-bas, répondit-elle en désignant du doigt un petit attroupement non loin du bol de punch. Ils ne l’ont pas laissé tranquille depuis qu’il est arrivé.

Ron aperçut effectivement la silhouette de son meilleur ami, entouré d’adultes qu’il ne reconnaissait que vaguement, de les avoir déjà vus sur le quai 9 3/4. Il laissa son regard vagabonder sur le reste des gens présents pendant que les deux femmes s’échangeaient des nouvelles.

À la table voisine à la leur, un groupe de jeunes jouait aux cartes, des éclats de rire se faisant entendre chaque fois que l’une d’entre elles explosait. Ron reconnut Michelle et Pamela, les deux compagnes de dortoir de Rose. À sa surprise, il constata que son neveu James était l’un des joueurs, ayant visiblement profité d’une journée de congé de son stage à Gringotts pour venir fêter.

Un peu plus loin, Ron vit une femme dont le visage lui disait quelque chose. Ce ne fut que quand celle-ci sourit qu’il la reconnut : Daphné Greengrass, de son année à Serpentard. Et cet homme à son bras, n’était-ce pas Blaise Zabini ? Il les suivit des yeux alors qu’ils rejoignaient deux autres couples assis à une troisième table. Ron supposa que les deux plus âgés devaient être les parents Greengrass, alors que l’autre femme était Astoria, l’ex-femme de Drago. Il y avait quatre ans de cela, le divorce des Malefoy avait occupé les potins du monde sorcier pendant l’été complet. L’été suivant, Astoria Greengrass s’était remariée. Ce devait être son second époux qui était assis à ses côtés.

Le regard de Ron poursuivit son exploration, et finit par tomber sur un homme blond qu’il connaissait – malheureusement – bien. Il plissa les yeux en regardant Drago Malefoy, seul à une table lui aussi, agitant d’un air absent une cuillère dans son verre. Ginny, Hermione, même Harry avaient réussi à passer à autre chose. Sans nécessairement pardonner Malefoy, ils savaient maintenant le tolérer, parler avec lui de manière civile quand la situation le demandait. Mais Ron n’y pouvait rien, chaque fois qu’il le voyait, il pensait au Malefoy de Poudlard, celui qui leur avait mené la vie dure pendant des années, même s’il savait très bien qu’il avait changé, depuis.

Malefoy avait le regard perdu dans le vide et, curieux, Ron tourna la tête pour voir ce qui le captivait tant. Il faillit s’étouffer quand il constata que Scorpius avait maintenant une main autour de la taille de Rose, et que celle-ci était serrée contre le jeune homme, sa tête appuyée contre son épaule. Albus avait disparu, et un couple âgé avait pris sa place. Ron mit un instant à reconnaître Lucius et Narcissa Malefoy. Lucius était presque méconnaissable, avec le poids qu’il avait pris durant son séjour à Azkaban, et les cheveux de Narcissa, anciennement blonds et épais, étaient maintenant gris et ternes.

Quand Scorpius se pencha pour déposer un baiser au coin des lèvres de Rose, Ron donna un coup à la table, faisant sursauter les femmes assises de part et d’autre de lui.

— Ron, qu’est-ce qu’il y a ? demanda Hermione.
— Là, regarde, tu peux plus me dire que c’est dans ma tête !

Hermione et Ginny regardèrent à leur tour le couple que formaient Scorpius et Rose. Le jeune homme jouait maintenant d’une main avec les boucles de son amie.

— Elle est adulte, Ron, elle a bien le droit de faire ce qu’elle veut.

Mais Ron détecta dans la voix et dans le regard d’Hermione qu’elle était blessée de n’avoir rien su, que sa propre fille ne lui ait même pas dit qu’elle avait un copain. Ne savait-elle pas que ça ne l’aurait pas gênée, même si le copain en question était le fils d’un ancien ennemi ?

Quand la main de Scorpius se reposa sur la hanche de Rose, Ron se leva brusquement. Hermione et Ginny levèrent vers lui des yeux surpris et – elles le connaissaient trop bien – un peu méfiants.

— Qu’est-ce que tu fais, Ron ?
— Il faut que j’aille là-bas, répondit-il en faisant un geste vers le couple qui discutait toujours avec les Malefoy.
— Et pourquoi ça ?
— Pour… euh… pour… féliciter Scorpius !

Il ignora Ginny qui leva les yeux au ciel, et s’éloigna de la table pour traverser la cour à longues enjambées. Il passa devant le père de Scorpius, qui fixait toujours le jeune couple avec une expression ombrageuse sur le visage. Au moins, Ron et Malefoy étaient d’accord sur une chose : leurs rejetons ne pouvaient pas être ensemble !

— Alors tu vas aller à –
— Rose, Scorpius, je vous cherchais !

Lucius et Narcissa semblèrent un instant estomaqués d’avoir été interrompus si cavalièrement, mais quand Ron leur lança un regard pointu, Lucius haussa une épaule, Narcissa marmonna qu’ils allaient se servir du punch, et ils s’en allèrent sans faire de drame. Il les regarda partir, un air triomphant sur le visage, qui flétrit quand il se tourna vers sa fille.

— Qu’est-ce que tu fais, papa ? siffla Rose entre ses dents. Tu m’avais promis que tu te comporterais bien aujourd’hui.
— Oui, je sais, mais je… euh…

Ron ne put empêcher de baisser les yeux vers la main de Scorpius, qui était toujours posée un peu trop près des fesses de sa fille à son goût. Rose suivit son regard, et le rouge lui monta aux joues quand elle réalisa ce qui gênait tant son père.

— Tu rigoles, j’espère, papa, dit-elle. Dis-moi que t’es pas venu ici pour ça ?!

Elle se serra encore plus contre Scorpius, ne laissant pas la place à un seul courant d’air de passer entre eux deux. La grimace que ne put réprimer Ron l’informa qu’elle avait tapé dans le mille.

— Tu es ridicule. Tu ne crois pas qu’à dix-huit ans j’ai l’âge de décider moi-même de comment mener ma vie ? Et de qui laisser entrer dans celle-ci ?
— Eh bien… oui… mais…

Rose soupira fortement et Ron vit son regard se fixer sur quelque chose derrière lui. Avant qu’il ne puisse se retourner, elle prit la main de Scorpius dans la sienne et lui dit :

— Viens, chéri, je veux aller voir quelque chose dans ta chambre.

Scorpius se mordit la lèvre et jeta un regard en biais à Ron, qui avait la bouche entrouverte, incapable de dire quoi que ce soit. Ce dernier regarda, impuissant, sa fille tirer le jeune Malefoy par la main, grimper les trois marches du perron en deux petits sauts et s’arrêter devant la porte vitrée. À ce moment, elle se tourna vers Ron et, assurée qu’il la regardait toujours, passa une main derrière la nuque du blond et plaqua sa bouche sur la sienne, embrassant goulûment son copain sous les yeux abasourdis de son père, qui sentait tout son sang quitter son visage.

Après quelques instants, Rose se détacha de Scorpius, jeta un dernier regard noir à son père, et ouvrit la porte d’un geste rageur. Quand les deux jeunes eurent disparu dans l’obscurité de la maison, Ron se tourna vers Hermione, qui l’avait rejoint quelques moments auparavant.

— Je crois que j’ai fait une bêtise, dit-il d’un ton contrit.
— Tu crois ?!
Note de fin de chapitre :

Les chapitres suivants seront publiés dans la semaine ^^
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.