S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Faire la paix avec le passé par flodalys

[13 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Réponse au concours de la 4S

Ecrire une lettre (500 à 2500 mots) à Monsieur Labinocle pour donner son témoignage sur Severus Rogue.
La lettre doit commencer par "Mon cher monsieur Labinocle" , comporter l'expression "De toute évidence" , NE pas comporter les mots gras shampoing et coiffeur.
Note de chapitre:

Merci a XAcanthaX pour sa correction.
Cher monsieur Labinocle,


J’ai beaucoup hésité avant de prendre la plume car en vérité, ces derniers jours, je ne sais plus quoi penser de Severus Rogue et pourtant j’ai le sentiment que je dois répondre à votre demande. Peut-être cela me permettra-t-il de faire le point.

Si j’avais lu votre requête il y a encore quelques années, je n’aurais, de toute évidence, parlé que du professeur tyrannique qu’il fut à mes yeux. J’avais tellement peur de lui qu’il était mon Epouvantard. Il me terrifiait tant, que je perdais tous mes moyens en cours. Je détiens probablement le record du nombre de chaudrons détruits par un élève en cours de Potion. Est-ce pour cela il m’avait pris en grippe dès le premier jour ? C’est ce que j’ai toujours cru, et son animosité envers moi n’a pas arrangé les piètres résultats dans cette discipline. La nuit précédant chaque cours avec lui était peuplé de cauchemars plus fous les uns que les autres, le mettant en scène. Pour tout dire j’étais heureux de savoir que mes Buses ne me permettaient pas de poursuivre les Potions.

Vous comprendrez l’ampleur de ma désillusion en découvrant lors de ma rentrée en sixième année qu’il avait changé de poste en obtenant les classes de Défenses contre les forces du mal, cours que je jugeais indispensable de poursuivre compte tenu du retour de Voldemort. Je me doute que je faisais à ses yeux partis des « surprises » parmi les étudiants ayant une note assez bonne pour suivre son enseignement. J’avais toujours peur de lui, mais grâce à l’Armée de Dumbledore et aux cours prodigués par Harry l’année précédente, je me débrouillais assez bien pour qu’il m’oublie au milieu de la masse des élèves, malgré ses piques à propos de « ma grande maladresse et de mon incompétence notoire » pour ne pas le citer. Je pense que j’avais aussi pris un peu d’assurance et je le trouvais moins terrifiant que les Mangemorts que j’avais eu à affronter. Son enseignement dans cette matière était intéressant, je dois le reconnaitre, mais je faisais cependant mon possible pour me faire oublier.

A l’issue de cette sixième année, un autre sentiment supplanta la peur : la haine. Je l’ai haï de tout mon être lorsque j’appris qu’il avait froidement assassiné le professeur Dumbledore… Un homme qui lui faisait confiance, un homme qui l’avait défendu envers et contre tous. Je ne pouvais concevoir une telle trahison.

Lorsqu’en août dernier j’appris que cet homme était le nouveau directeur de Poudlard, j’ai voulu me révolter contre cette injustice, et refuser de me rendre à l’école, après tout, j’étais désormais majeur, mais, en tant que sang pur je n’avais guère le choix, si je fuyais je mettais ma famille en danger. La peur au ventre et la haine au cœur, je dus reprendre le chemin de l’école pour protéger les miens, pour protéger mes parents surtout.

Le soir du premier septembre, lors du banquet, Rogue présenta deux professeurs dont les cours seraient obligatoires, et qui seraient aussi en charge de toute la discipline au sein de l’école : les Carrow. A cet instant mon regard croisa celui de Ginny. Cela n’augurait rien de bon, et j’eus une bouffée de haine vis-à-vis de Severus Rogue imaginant le genre de punitions qu’ils pourraient mettre en œuvre. Nous les avions reconnus, ils étaient là le soir de la mort de Dumbledore… Malgré ma peur, je ne pouvais pas rester sans rien faire ; n’écoutant que ma haine je donnais mon accord muet à Ginny, l’A.D. allait renaître de ses cendres. Nous allions mettre des bâtons dans les roues des Mangemorts, nous allions tout faire pour mener la vie dure à Severus Rogue.

Mais il était souvent absent, se reposant sur le duo de professeurs qu’il avait nommé, cela me mettait dans une rage folle, il nous faisait subir le joug des Carrow et n’était pas là pour en voir les conséquences. Savait-il que les retenues se passaient à coup de Doloris ? Probablement. Il laissait faire, et, imaginions-nous, encourageait ces punitions. Nous pensions qu’il refusait de se salir les mains en infligeant lui-même cette punition aux élèves. Ce ne devait être à ses yeux qu’une basse besogne. C’était révoltant, je frémissais lorsque j’apprenais que tel ou tel première année avait reçu un Impardonnable. Je ne pouvais tolérer une telle cruauté. Il était insoutenable de récupérer ces enfants en larmes parce qu’ils avaient eu le malheur de déplaire aux Carrow.


Ginny nous avait parlé de l’épée de Gryffondor, d’après elle Dumbledore l’avait léguée à Harry. Il était inimaginable de la laisser aux mains d’un Mangemort. Luna et moi étions aussi du même avis, il fallait la récupérer ! Alors, nous décidâmes de monter une expédition pour infiltrer le bureau de Rogue afin de récupérer cette épée. Nous l’avions espionné, pour parvenir à nos fins. Il fallait connaître un minimum ses habitudes, savoir comment ouvrir la gargouille. La découverte de son mot de passe fut une surprise de taille : Phénix*. Cela nous révolta, c’était le symbole de Dumbledore, avec un tel mot de passe c’était comme s’il narguait son prédécesseur. Il est évident que nous n’aurions pu le trouver sans les oreilles à rallonges.

Malgré nos précautions il nous surprit dans son bureau. Son regard était assassin, si ses yeux avaient été des baguettes, nul doute qu’ils auraient lancé des rayons verts. Sa voix était polaire. Nous attendions la sentence avec une crainte sans nom, mais la rébellion se lisait dans les yeux des filles et, j’espère, également dans les miens.

Il s’élança dans une diatribe contre les Gryffondor et leurs admirateurs. J’avalai difficilement ma salive lorsqu’il nous dit qu’une « tentative de vol d’un objet d’une grande valeur symbolique ne pouvait rester impunie. » Sachant que la sanction pour répondre à un professeur était de recevoir deux Doloris, je m’attendais au pire…
Lorsqu’il nous annonça que compte tenu de la gravité des faits il allait se charger lui-même de notre punition, je dus réprimer un frisson. Pourtant, au lieu de nous confier aux Carrow, il nous donna une simple retenue : venir en aide à Hagrid, pendant toute une semaine, au cœur de la forêt interdite. Je fus soulagé, mais je ne comprenais pas. Je m’attendais à ce qu’il continue, qu’il nous assène d’autres tâches peu ragoutantes avant de nous lancer quelques Doloris pour faire bonne mesure, mais il nous laissa sortir après avoir retiré cent points à chacun d’entre nous.

Nous sommes redescendus du bureau dans l’incompréhension la plus totale. Pourquoi cet homme cruel et vindicatif, laissant les Carrow lancer des Doloris pour des fautes sommes toutes minimes, pouvait nous laisser nous en tirer avec une semaine de retenue avec Hagrid ? Pourquoi ne nous avait-il pas confiés aux deux Mangemorts, comme tout le corps professoral était tenu de le faire ? Pourquoi nous protéger, nous qui avions commis un délit alors qu’il laissait les autres, même les plus jeunes subir des Doloris à la moindre incartade ?

Aujourd’hui, au lendemain de la bataille, découvrant le rôle que le professeur Rogue a joué dans cette guerre, je pense pouvoir répondre à ces questions. S’il nous avait conduits aux Carrow ce soir-là nous aurions eu à subir de nombreux Doloris, nous aurions sans doute perdu la raison… Je ne connais que trop les dégâts de ce sortilège… En même temps, je déplore qu’il ait laissé les Carrow asséner des Doloris sur les élèves, quel que soit leur âge. Je lui en veux de ne pas s’être auto proclamé responsable des sanctions. En même temps je ne peux que me demander s’il n’a pas malgré tout réduit l’ardeur des Carrow à lancer des Doloris. Cependant une chose est certaine Ginny, Luna et moi lui devons un grand merci. Merci pour nous avoir protégé ce soir-là, j’ai conscience qu’on lui doit la vie d’une certaine manière et j’aime à croire que ce qu’il a fait pour nous, il a pu le faire pour d’autres.

Comme vous pouvez le constater, mes sentiments pour mon professeur sont complexes. Il est probable que je manque encore de recul pour vous proposer mon témoignage objectif. Mais il semblerait que cet homme n’était pas aussi détestable qu’il voulait nous le faire croire. Je n’irai pas jusqu’à le qualifier d’homme « bon » compte tenu de ce que je sais. Je ne cesserais de lui en vouloir pour les punitions inappropriées, cependant, sa mémoire mérite d’être honorée, car malgré ses défauts, la victoire finale n’aurait pu se faire sans lui et je pense que d’une certaine manière il a fait de son mieux pour protéger les élèves. Aujourd’hui je peux vous affirmer une chose, mon Epouvantard a changé, j’ignore encore quelle est sa nouvelle forme, mais une chose est sûre, ce n’est plus Severus Rogue, j’ai fait la paix avec le passé.
Bon courage pour votre collecte,
Cordialement,

Neville Londubat
Note de fin de chapitre :

* XAcanthaX m’a fait remarquer que le mot de passe était peut-être un peu too much. Mais comme lors de la bataille finale Harry ouvre le bureau en disant « Dumbledore » ça me parait pas si improbable que Rogue ait choisi « phénix » dans un premier temps. Après on peut se demander pourquoi il se permet une telle imprudence, mais je pense qu’il n’avait pas révélé ses mots de passe, que son bureau restait son antre. dans ce cas il pouvait bien choisir le mot de passe qu’il voulait. D'autant plus que le seul portrait qui restait dans le bureau, (outre Phinéas) était celui de Dumbledore, ça aurait paru étrange de voir Dumbledore resté dans le bureau de son assassin. Après bien sûr je ne vous demande pas d’adhérer à mon idée, mais c’est juste pour expliquer mon raisonnement.

J'avoue qu'une petite review, même toute petite me ferait un grand plaisir.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.