S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Jefferson par Zaz_

[10 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Voici ma participation au concours d'Ielenna.

Merci à ma bêta, pour la correction, et à ChocolatCake, qui m'a donné le prénom du frère de Remus !

Bonne lecture !

Plic. Ploc. Le bruit de l'eau gouttant sur le parquet.

 

Cui. Cui. Le bruit des oiseaux dans le jardin.

 

Vlan. Le bruit du voisin ouvrant grand sa fenêtre.

 

Fiouuuuu. L'écho du vent, retentissant à travers les années...

 

Remus rouvrit les yeux. D'un seul coup, cela ne lui semblait plus si distrayant.

 

Un long soupir fila entre ses lèvres. Il tourna la tête pour jeter un œil à la pendule. Seize heures. Encore quatre longues heures avant que ses parents ne reviennent.

 

Quatre... Quatre comme le nombre d'années qui auraient dû lui rester avant d'aller à Poudlard.

 

Quatre comme les maisons de l'école. Quatre comme les Fondateurs. Quatre comme l'heure à laquelle la fenêtre s'était ouverte, des années plus tôt, sur un monstre sans pitié...

 

Une fois de plus, il interrompit ses pensées. Tiendrait-il un jour sa propre baguette entre ses doigts ? Probablement pas.

 

Allongé sur le canapé, il contempla le fauteuil vide.

 

Il aurait voulu que cette place soit occupée. Un long corps affalé contre l'accoudoir, les pieds pendant dans le vide, regardant le plafond de ses petits yeux azurs.

 

Il aurait voulu un frère. Un grand frère, qui le ferait rêver en lui parlant de sa vie à Poudlard.

 

Il se serait appelé... Jefferson. Oui, voilà, Jefferson. Et ils auraient eu deux ans d'écart. Trois.

 

Deux et demi.

 

Remus se redressa. Il ferma les yeux et visualisa un garçon d'une dizaine d'années.

 

Le garçon qu'il aurait voulu être. Le frère qu'il aurait voulu avoir.

 

Les yeux toujours clos, il s'imagina fêtant Noël en sa compagnie, l'observant choisir sa baguette, ses livres scolaires... Peut-être même aurait-il pu jeter un œil dans ses manuels. Il lui aurait certainement ramené une surprise de Pré-au-Lard, lui aurait montré des photos de ses amis, de sa petite amie... Il souleva brusquement les paupières. Jeff était son frère, il était donc aussi pauvre que lui. Qui voudrait d'un pauvre comme compagnon ?

 

Remus quitta le canapé. Il restait encore plus d'un mois avant la fin des vacances. Il lui fallait une occupation. Quelque chose à faire, n'importe quoi !

 

Une idée lui vint à l'esprit. Il courut vers sa chambre et y dénicha un crayon et une feuille de papier.

 

Il n'avait pas de frère ? Qu'à cela ne tienne. Il allait l'inventer. Inventer cette personne qu'il aurait aimé avoir à ses côtés. Inventer cet aîné qui manquait à sa vie. L'inventer sur le papier, sur un support vierge, sans importance, qui allait devenir son compagnon le plus fidèle. Son seul compagnon.

 

Les années passèrent. Remus grandit, la pointe de son crayon s'affuta, ses traits se firent plus précis.

 

Le lycanthrope allait sur ses onze ans lorsqu'un homme à la longue barbe argentée frappa à la porte. Jefferson en avait déjà treize. Il était à Gryffondor, et avait trois amis qui venaient régulièrement pendant les vacances.

 

Le petit garçon avait beau être plus qu'heureux de sa propre entrée à Poudlard, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver un pincement au cœur à l'idée qu'il n'y verrait pas son frère.

Un pincement au coeur, qui prenait l'ampleur d'une gifle tant le retour à la réalité était brutal.

Il rencontra trois amis, trois amis qui était presque tout pour lui. James, le têtu. Sirius, le Don Juan. Peter, l'empoté.

Et lui, il était Remus.

Remus, qui assistait aux tentatives infructueuses de James pour conquérir Lily.

Remus, qui essayait de retenir Sirius lorsqu'il poussait ses blagues trop loin.

Remus, qui aidait Peter à faire ses devoirs.

Il ne laissa pas tomber Jefferson. Son frère l'avait accompagné des années durant, et il était persuadé qu'il pouvait marcher à ses côtés pendant encore longtemps.

Dès que son emploi du temps le lui permettait, il griffonait une tête.Suer le coin d'un livre, en haut d'un parchemin... C'en était devenu une manie. Plusieurs fois, il dessina au dos d'un devoir à rendre, et dû le recommencer, sous les rires de ses amis...

Lorsqu'il quitta Poudlard, les ASPICs en poche, il cacha quelques croquis de Jefferson. Dans la Salle sur Demande, dans la doublure de son matelas, dans la Cabane Hurlante... Partout où il saurait les retrouver.

Mais, étrangement, il ne chercha jamais à les récupérer.

 

 

Par deux fois dans le futur, Dumbledore devait se retrouver devant sa porte. La première, pour lui annoncer que trois de ceux qu'il considérait comme de  son sang étaient morts. Que le quatrième était un assassin.

 

La seconde, pour lui offrir un emploi et une maison.

 

Il se rappelait avoir été aussi heureux de cette nouvelle que de son entrée à l'école de sorcellerie, presque vingt ans auparavant.

 

Là encore, Jefferson l'avait accompagné. Entre deux cours, il esquissait quelques traits, la base du visage de son vieux frère.

 

Sa seule accroche au monde réel.

 

Son unique repère.

 

Et Nymphadora était entrée dans sa vie. Telle une bombe, elle avait détruit toutes ses idéologies, ses certitudes. Tout avait été remplacé par de l'amour.

 

Un amour fort. Puissant. Dévastateur. Un sentiment qu'il n'avait jamais connu réellement auparavant. Un sentiment qu'on ne lui avait jamais pleinement retourné.

 

Mais la honte de sa condition s'en était retrouvée amplifiée. Il avait fui. Comme le lâche qu'il était. Le poids de sa conscience l'avait tellement écrasé qu'il n'osait plus regarder Jefferson dans les yeux.

 

Il cessa de dessiner, laissant ses œuvres dans un carton. Il ne l'ouvrit plus, jusqu'à cette fameuse nuit.

 

La nuit du deux mai.

 

Il savait qu'il allait mourir. Il le sentait, au plus profond de lui. Mais il se sentait rassuré par le regard confiant de son frère.

 

Ce regard qui signifiait : « Tu as fui, mais je te pardonne. »

Et lorsqu'il sentit la Mort approcher, il pensa à Tonks, à Teddy, à Harry, James, Sirius... Peter aussi... Tous les gens qui avaient eu un impact sur sa vie. Mais, plus que tout, il avait en tête le beau visage de son frère.

 

 

Des années plus tard, un petit garçon aux cheveux bleus saisissait son crayon et traçait le contour d'un visage.

Note de fin de chapitre :

Alors, ça vous a plu ? Vous avez détesté ?
Une petite review pour détailler tout ça ? ^^

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.