S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Et je suis riche de mes chimères par Bloo

[13 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Les personnages appartiennent à J.K Rowling.
Note de chapitre:

Cette idée traîne depuis un très long moment dans ma tête. Elle devait être une fic à chapitres, 10 chapitres même, mais je n'y arrivais pas, c'était trop, ou alors il fallait vraiment que me calque presqu'entièrement sur le Grand Meaulnes et il n'y avait alors pas grand intérêt.

Parce que cette petite histoire est très inspirée du Grand Meaulnes, un livre que je n'ai lu qu'une fois, et qui m'a beaucoup marqué. J'ai choisi de la commencer par un extrait de ce roman, que voici :
[...] un matin, au lieu de s'éveiller dans sa chambre, où pendaient ses culottes et ses paletots, il s'était trouvé dans une longue pièce verte, aux teintures pareilles à des feuillages. En ce lieu coulait une lumière si douce qu'on eût cru pouvoir la goûter. Près de la première fenêtre, une jeune fille cousait, le dos tourné, semblant attendre son réveil...

Bonne lecture !

Un matin, au lieu de s��veiller dans sa chambre, o� pendaient ses v�tements color�s et les portraits de ses amis, Luna se retrouva dans une grande clairi�re o� sa robe d��t� faisait une t�che de couleur parmi les �pais feuillages. En ce lieu coulait une lumi�re si douce qu�elle cr�t ne jamais l�avoir perdue. Et au pied d�un grand ch�ne, un gar�on dessinait, le dos tourn�, semblant attendre son arriv�e.

En effet, lorsque ses pas firent bruire l�herbe menue qu�elle enjambait presque gaiement, le gar�on se retourna et sembla se perdre dans son regard.

C��tait Dean.

Lui semblait soucieux, Luna connaissait bien d�sormais ce petit pli entre ses sourcils. Il dessinait cependant, et c��tait une bonne chose, parce que cela voulait dire qu�il savait voir � nouveau le monde enchant� qui les entourait.

- O� vas-tu de si bon matin ? lui demanda-t-il.

- Je me rends � une f�te, r�pondit-elle naturellement.

C��tait dr�le, elle ne savait pas qu�elle �tait invit�e quelque part avant que ces mots ne s��chappent de ses l�vres roses. Cela lui paraissait maintenant �tre une �vidence, une de ces �vidences qui l�avaient toujours accompagn�e, comme les Ronflaks Cornus et toutes les cr�atures merveilleuses qu�elle �tait certaine de croiser sur son chemin.

- C��tait hier, Luna.

Mais la jeune femme ne l��coutait plus, d�ailleurs ses cheveux lumineux lui tombaient sur le visage et lui couvraient les yeux. Elle riait de cette temporaire c�cit� comme personne d�autre ne pourrait sans doute le faire. Et pour cause, Luna n�avait pas besoin de regarder le monde pour en conna�tre les enchantements. M�me derri�re ses yeux clos, un univers fait de mille couleurs splendides devait l�accaparer toute enti�re.

Puis les feuilles se mirent � bruire comme les brins d�herbe, parce que Luna laissa �chapper des �clats de rire qui r�sonn�rent dans la clairi�re. Elle e�t envie de reprendre sa marche joyeuse, de se rendre � cette f�te dont elle ne connaissait l�emplacement et qui ne lui avait pourtant jamais paru aussi r�elle. Elle ne put cependant s�y r�soudre tout � fait, parce qu�elle sentait comme une ombre sur son beau tableau color� et qu��trangement, cet ombre �tait son ami.

- La f�te est termin�e, Luna. C��tait hier, r�p�ta Dean d�une voix un peu absente.

Si Luna ouvrait les yeux, elle verrait que le dessin de Dean repr�sentait des formes terrifiantes qui paraissaient devoir tout d�vorer sur leur passage. Ces formes �taient grises et noires, � mille lieux de l�arc-en-ciel sur lequel Luna avait la sensation de se mouvoir depuis qu�elle s��tait r�veill�e dans cette clairi�re. D�ailleurs, o� diable Dean pouvait-il �tre all� chercher une telle id�e ? Faire accoucher ses pinceaux de si sombres pens�es quand tout autour d�eux n��tait que ravissement et f��rie ?

Ses v�tements �taient color�s comme le ciel bleut� dans lequel s�imposait un majestueux soleil m�ridional.

Ses narines se d�lectaient du doux parfum des fleurs alentours -lys, pivoines, tulipes, toutes ses fleurs favorites avaient eu la bonne id�e de pousser au m�me endroit.

La vie �tait un r�ve.

- Je suis d�sol�e Dean, mais tu trompes. La f�te a bien lieu en ce moment, je la sens. Veux-tu la rejoindre avec moi ?

- Sais-tu o� elle a lieu ?

- Dans un domaine tr�s myst�rieux, r�pondit Luna sur un ton �nigmatique.

Elle s�empara de la main de Dean, ne lui laissant pas le loisir de se d�rober � cette unique occasion de rejoindre le domaine. Oui, elle en �tait s�re d�sormais, la f�te ne pouvait avoir lieu que dans un beau domaine de campagne qu�habiterait une splendide jeune fille dont le chant ravirait les oiseaux perch�s sur ses �paules.

- Qu�a-t-il de myst�rieux, ce domaine ?

- Je ne le sais pas. C�est �a qui est amusant, n�est-ce pas ?

Et elle rit, une fois encore, un rire limpide comme la cascade qu�elle entendait au loin. Elle se rendit compte que ses pieds �taient nus et appr�cia d�autant plus cette clairi�re enchant�e o� la ros�e matinale ne s��tait pas encore estomp�e.

Dean, lui, �tait bien content d�avoir pens� � mettre ses chaussures, m�me si Ginny lui avait recommand� de ne pas salir la maison -sa m�re �tait d�j� suffisamment � fleur de peau, depuis les jours maudits. Le parquet �tait vieux et des �chardes s�y cachaient sans doute sournoisement.

- Dean, et si nous nous rendions � cette cascade ? Je crois que le domaine myst�rieux doit se trouver juste derri�re.

Alors Dean fut � nouveau en proie � un dilemme. Lui aussi avait entendu le bruit, celui du robinet qui ne cessait de couler parce que Molly devait s��tre une nouvelle fois fig�e en faisant la vaisselle. Certainement, son esprit s��tait envol� vers un lointain pass� dans lequel ses journ�es �taient faites des rires de ses sept enfants. Or, Dean et Luna �taient les seuls pr�sents � cette heure, et il fallait aider Molly qui les accueillait si g�n�reusement le temps qu�ils retrouvent un foyer.

Ou qu�ils se retrouvent eux-m�mes.

- Luna, je ne veux pas aller � la f�te, dit alors Dean une nouvelle fois. La f�te est termin�e, d�j�.

- Non Dean, �coute, j�entends les premiers murmures au loin. Nous y sommes presque.

Dean les entendait aussi. Ron et Harry rentraient bruyamment, ils avaient donc fini par retrouver George. Dean se demanda si un jour, celui qui n��tait plus que moins d�une moiti� de lui-m�me ne finirait pas par se cacher tellement bien qu�on ne le retrouverait plus.

- Luna�

Cette fois elle le sentit, que son ton �tait diff�rent. Que sa voix �tait s�rieuse, beaucoup trop. Sa main se raidit brusquement, et elle s�empressa de la retirer de la poigne pourtant rassurante de Dean. Pendant un instant, un bref instant, son monde enchant� vacilla, et la clairi�re manqua de dispara�tre au profit d�un long couloir ne pouvant assur�ment que la mener � la mort.

La mort. C��tait impossible, quelque chose d�aussi noir et d�aussi sordide ne pouvait pas venir s�insinuer dans sa clairi�re color�e. Sans aucun doute, c��tait Dean qui l�avait amen�e, Dean et ses sombres pens�es dans lesquelles il voulait � tout prix la voir s�engouffrer elle aussi.

- Cet �cureuil a un air si pur, marmonna-t-elle alors � toute vitesse, et celui-ci, je n�en ai jamais vu � la taille si fine. Il y en a un autre, encore, il a les yeux bleus, ils sont bleus comme le ciel mais je voudrais m�y noyer. Oh, mon domaine doit �tre pr�s, si pr�s, tout pr�s�

C��tait trop tard, Dean l�avait perdue une fois encore. Bient�t, malgr� tous ses efforts, les �cureuils grandiraient, puis lentement d�abord, ils grignoteraient les feuilles, les fleurs, les arbres, et finalement tout le paysage qu�avait r�v� Luna.

En bas r�sonnaient les premiers cris, Ron et Harry devaient avoir trouv� Molly. Depuis le temps, la cuisine �tait probablement inond�e, ils auraient besoin de son aide pour la remettre en �tat avant que les autres ne reviennent pour d�ner, comme dans les familles heureuses.

- Mais pourquoi�

Les �cureuils avaient mang� la clairi�re, la r�alit� avait mang� le r�ve. Dean regarda, impuissant, Luna se laisser glisser le long d�un mur et se recroqueviller, les yeux obstin�ment clos, se refusant d�affronter une peinture autre que celle de ses chim�res.

Et c��tait la m�me Luna qui, la veille, refusait de se rendre � la f�te, aux premi�res comm�morations officielles de la bataille de Poudlard, par trois fois repouss�es du fait du trop grand nombre d�enterrements.

Et c��tait la m�me Luna qui, dans une obscure cave, lui confiait �tre riche, encore, riche de ses chim�res qu�ils ne pourraient jamais lui �ter, tout au plus lui envier pour la force qu�elles lui conf�raient.

Et c��taient ces m�mes chim�res qui avaient fini par la d�vorer.

Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu !

C'est la première fois que j'écris sur Luna comme ça. J'ai déjà écrit sur des personnages perdus dans leurs cauchemars, après la guerre, et tout à coup, je me suis demandée si certains ne pourraient pas plutôt se perdre dans des rêves, et alors j'ai pensé à Luna. Ce n'est pas elle que j'imaginais le plus traumatisée par cette guerre et pourtant, elle s'est imposée. J'espère que ce choix ne vous a pas dérangés, j'ai conscience que le ton est très sombre ici, mais cela se passe vraiment peu de temps après la guerre...

Donnez-moi vos impressions en tout cas, bonnes comme mauvaises, je serais plus que ravie de les lire :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.