S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


La fuite de la Grosse Dame par Ellie

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Participation au projet « Ginnying Moments » du fanclub « Ginny is B.I.T.C.H.Y. », qui consiste à réécrire une scène tirée des tomes de HP du point de vue de Ginny.

La soirée avait été parfaite.

Ginny remontait vers la salle commune en sifflotant, un sourire flottant sur ses lèvres. Elle était seule, mais cela ne la dérangeait pas, elle avait passé une excellente soirée, dans la Grande Salle décorée pour l’Halloween, entourée de tous ses camarades de Gryffondor, dégustant des petits plats tous plus délicieux que les autres.

Au début de l’année, Ron et elle avaient fait un pari. Lui disait que la nuit du 31 octobre était maudite à Poudlard, qu’il se passait toujours quelque chose qui détruisait leur soirée. En 1991, l’année avant que Ginny arrive à Poudlard, un troll avait causé le capharnaüm dans l’école pendant le festin. Et l’année suivante, le soir de la fête... Ginny préférait ne pas y penser. Elle avait encore des cauchemars où ses mains étaient recouvertes de sang de coq, où Miss Teigne était pétrifiée à ses pieds.

Mais cette année, tout s’était bien déroulé. Elle s’était amusée, elle avait ri, elle avait bien mangé. Rien n’était venu les déranger, et Ron lui devait maintenant deux mornilles, parce que l’Halloween 1993 allait être -

Pourquoi tout le monde était-il arrêté devant le portrait de la Grosse Dame ?

Ginny aperçut un peu plus loin les cheveux roux de son frère et s’approcha de lui et de ses amis.

-- Qu’est-ce qui se passe ?

Hermione n’eut le temps que de se tourner vers elle et de hausser une épaule avant que Ginny se fasse bousculer sur le côté. Elle se tourna, prête à rouspéter, mais se tut lorsqu’elle vit que c’était nul autre que le professeur Dumbledore en personne qui se frayait un chemin vers l’avant de la foule.

Aussitôt, tout le monde se mit à pousser frénétiquement, voulant à tout prix avancer pour voir, eux aussi, ce qui se passait. Ginny perdit aussitôt de vue Ron, Harry et Hermione, et dut s’agripper de toutes ses forces à la rambarde de l’escalier pour éviter d’être piétinée. Trop petite pour voir autre chose que les dos qui l’entouraient, elle entendit néanmoins les rumeurs qui se rendaient jusqu’à elle : « C’est la Grosse Dame ! », « On l’a attaquée ! », « Elle est détruite ! »

Puis, encore plus clairement, elle entendit Peeves :

-- Il a un sacré mauvais caractère, ce Sirius Black !

Son « oh ! » de surprise se mêla à tous les autres. Dans le silence qui suivit, Ginny entendit Dumbledore dire à Percy de ramener tout le monde à la Grande Salle, mais c’était comme si sa voix arrivait d’une autre planète. Ginny était submergée par une sensation terrible, une peur sans nom. Elle venait de passer une année terrifiante, où aucun endroit n’était sécuritaire. Pas sa salle commune, pas les couloirs, pas même son propre lit. Et maintenant qu’elle commençait tout juste à se réapproprier Poudlard, voilà qu’une nouvelle menace apparaissait, faisant s’effondrer les minces murs qu’elle avait réussi à ériger autour de l’année précédente.

C’était comme si les murs se resserraient autour d’elle. Ginny avait du mal à respirer, et faillit hurler quand une main se posa sur son bras.

-- Allez, viens Ginny, tu as entendu le directeur, dit Percy. Tout le monde dans la Grande Salle.

Ginny remarqua alors que le palier était déjà presque vide, tous les élèves qui l’avaient entourée étant déjà partis vers le lieu de rassemblement sans qu’elle s’en aperçoive. Quand il baissa les yeux et vit le visage blanc de sa petite sœur, Percy lui serra un bras autour des épaules avec un sourire rassurant.

-- Ne t’en fais pas, le professeur Dumbledore va s’occuper de tout, dit Percy. Il ne va rien t’arriver, je te le promets. Viens, je t’accompagne.

Le simple fait de marcher, son frère à ses côtés, fit sortir Ginny de son état de panique. Le temps qu’ils arrivent à la Grande Salle, son cœur avait repris un rythme normal et son visage une couleur naturelle.

Mais dès qu’ils eurent passé la porte, Percy, avec une dernière petite tape dans le dos de sa sœur, partit rejoindre les professeurs, laissant Ginny à nouveau seule. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle, cherchant quelqu’un qu’elle connaissait et de qui elle pourrait se rapprocher, mais elle ne voyait que des Gryffondor des années supérieures, qui n’accepteraient la présence d’une fillette de douze ans pour rien au monde. Elle repéra bien Hermione, accompagnée de Ron et Harry, mais ils étaient déjà plus loin et semblaient préoccupés. Ginny commençait à sentir la panique remonter dans son ventre quand quelqu’un appela son nom :

-- Ginny ! Tu veux venir avec nous ?

La jeune fille vit Colin Crivey qui lui faisait de grands signes, entouré de Romilda Vane, de Lucy Peverley, deux première année, et de Danny Miller, son meilleur ami. Ginny leur sourit et alla les rejoindre, au moment où, d’un coup de baguette, le directeur faisait apparaître dans la Grande Salle des sacs de couchage pour tous les élèves. Les cinq jeunes Gryffondor, émerveillés par tant de prouesse magique, prirent vite possession de sacs côte à côte, s’installant pour la nuit avec le reste de l’école.

-- Tu as vu ce qui s’est passé ?

Ginny mit un instant à s’apercevoir que c’était à elle que parlait Colin. Elle secoua la tête.

-- Enfin, je sais que la Grosse Dame a été déchirée. Par Si -

Elle se racla la gorge, puis reprit.

-- Sirius Black.

Danny siffla et les deux filles plus jeunes la regardaient, les yeux ronds.

-- Je me demande ce que Black voulait chez Gryffondor ?
-- C’est évident, non ?

Les Gryffondor se tournèrent vers celui qui venait de se joindre à leur conversation. Drago Malefoy. Ginny plissa les yeux.

-- Il voulait Potter, continua Malefoy, crachant presque le nom.
-- Comment tu sais ? demanda Danny.
-- Tout ce qui se passe dans cette école tourne autour de Saint Potter. Chaque fois qu’on est en danger, c’est de sa faute.
-- C’est pas vrai.

Ginny n’avait que murmuré, mais tous les regards se tournèrent vers elle. Elle sentit le rouge lui monter aux joues, mais poursuivit quand même :

-- L’an dernier, c’était pas à cause de lui.

Le Serpentard la regarda d’un air narquois, un sourcil haussé. Mais au moment où il ouvrait la bouche pour lui répondre, toutes les chandelles s’éteignirent et Percy dit d’une voix forte qu’il était l’heure de dormir. Malefoy ne fit alors qu’un reniflement dédaigneux, et Ginny vit sa silhouette se détourner et se diriger à la hâte vers un autre coin de la Grande Salle, où ses sbires lui avaient sans doute réservé un sac de couchage.

Ginny se tourna sur le dos et tenta de trouver une position confortable – et de ne pas repenser à ce qui l’avait tant inquiétée plus tôt. Quand elle sentit une main se poser sur son avant-bras, elle se tourna sur son oreiller. Dans le noir, elle entrevoyait le visage de Colin et ses deux yeux grands ouverts qui la regardaient.

-- Ne t’en fais pas, Malefoy raconte toujours n’importe quoi, murmura-t-il. De toute manière, je suis certain qu’on n’est pas en danger, tout de suite.
-- Ginny, Colin, arrêtez de bavarder, dit Percy, qui par malheur passait non loin. Je n’hésiterai pas à enlever des points à Gryffondor.

La jeune fille tira la langue vers son grand frère, qui était trop loin pour le voir – mais pas Colin, qui fit un petit rire. Avec des derniers « bonne nuit » murmurés, les deux amis se calèrent pour la nuit.

Malgré tout, Ginny avait un sourire sur les lèvres.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.