S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Etre fans par popobo

[8 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Contraintes du concours :
: • au moins DEUX des personnages de votre trio doivent être présents EN TOUT TEMPS.
• Chaque personnage doit interagir avec les deux autres, même s'ils ne sont jamais là tous en même temps.
• Tout doit être UNE SEULE histoire, c'est l'intérêt du défi !
• Chacun de vos trois personnages doit, à un moment, faire une blague.
• Votre histoire fera entre 1 000 et 5 000 mots, dans le format que vous voulez (OS, chapitres, drabbles).
Note de chapitre:

Dans les années soixante-dix, dans un univers parallèle, complètement décalé et barré... où le marchand de glaces, de la maison Fortarôme existait déjà, où Alice n'est pas encore une "Londubat", où Arthur est au début de sa relation avec Molly et où Narcissa est plus aimable et drôle...


J'ai presque envie de vous souhaiter bon courage pour comprendre ce texte et leur conversation ^^
Quand Alice arriva sur le chemin de Traverse, la rue était inhabituellement vide. L'endroit était comme abandonné. Il n'y avait personne dans les rues ni dans les boutiques. Bref, comme il faisait nuit, tout était encore désert.

Seuls les reflets de la lune éclairaient la rue pavée.

Alice se précipita devant la boutique qui pourrait enfin lui apporter le sésame pour ce qui sera vraisemblablement le plus beau jour de sa vie. Elle savait que l'ouverture ne se ferait que dans deux heures, mais il fallait absolument qu'elle fut là avant. Quand elle arriva devant la porte en bois rouge, elle s'étonna : elle n'était pas la première. Alice fut presque déçue.

Un jeune homme se trouvait déjà assis sur le perron. Il était recroquevillé et semblait frigorifié. Elle se demanda si ce n'était pas un de ses hommes de la rue qui n'avait aucun lieu pour dormir.

- Oh euh Bonjour, Ca fait longtemps que tu es là ?

- 'jour. Ca doit bien faire dix minutes déjà. Je savais pas que ça ouvrait qu'à partir de neuf heures. Je me suis fait avoir. Si j'avais su, j'aurais pu faire la grasse matinée.

D'une certaine manière, Alice fut rassurée que le garçon soit là pour les mêmes raisons qu'elle. Ils avaient des goûts en commun, se dit-elle. Il ne pouvait pas être bien méchant.

- Moi je pensais que ce serait la foule, alors je suis venue en avance mais finalement je ne risquais pas grand-chose, réalisa Alice avec étonnement. Je ne comprends pas que ce soit aussi désert, c'est quand même un événement.

- Oui c'est ce que m'a dit ma copine. C'est pour elle que je suis là. Je voudrais lui faire un cadeau inoubliable, sourit Arthur.

- Oh, c'est trop mignon, s'attendrit Alice. Elle a vraiment de la chance. C'est rare les hommes qui font autant d'efforts. J'ai lu une fois dans un magazine que 90 % des hommes avaient tendance a ...

- L'année dernière, je lui avais offert un grille-pain électrique, coupa Arthur. Elle avait pas eu trop l'air d'apprécier.

Alice pouffa de rire. Arthur interpréta ce sourire comme de la compassion.

Alice se demandait ce qu'elle aurait fait avec ce genre d'appareil moldu qui se remplace si facilement par un coup de baguette magique mais Arthur, quant à lui, semblait sincèrement navré.

- Je comprends pas c'était un super appareil que j'avais trouvé sur un vide-grenier moldu. Le vendeur m'avait dit que c'était le dernier modèle. Molly ne s'en est jamais servi. Je ne comprends pas.

Voyant qu'Arthur était vraiment sincère, Alice se retint de rire et plaisanta :

- Peut-être qu'elle n'aime pas le pain grillé ! A moins qu'elle n'aime pas le pain ? Ou alors elle n'avait pas de confiture. Ou peut-être qu'elle est allergique au gluten. Il paraît que c'est pas très bon pour la santé. J'ai entendu une étude qui dit que…

- En fait je pense qu'elle n'avait pas de prises électriques pour le brancher, coupa Arthur. C'est peut-être ça que j'aurais du lui offrir en fait cette année .

- Euh non je pense que ce que tu as prévu cette année est beaucoup mieux. Et en plus, elle n'aura même pas besoin de confiture.

- Ca me donne faim tout ça, se plaignit Arthur. J'aurais pas dû parler de grille-pain.


Le jour commençait à se lever doucement. Les passants arrivaient tranquillement. Les boutiques se réveillaient. Les rideaux se levaient, les pancartes se tournaient, les lumières s'allumaient, la rue s'animait petit à petit.


- Tu crois qu'il y aura du monde à venir, s'inquiéta Alice. Ce serait dommage que ce soit annulé par manque de personnes présentes.

- Bas tu sais, c'est pas parce qu'on ne voit pas les niffleurs sur le toit que rien ne se trouve là.

Alice marqua une pause.

- J'ai pas compris.

- Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas les niffleurs sur le toit que rien ne se trouve là, répéta Arthur.

Alice le regarda. Elle voyait pas le rapport.

- Je vois pas le rapport.

- Aujourd'hui, il y aura peut-être pas beaucoup de monde à se montrer, mais en vrai il y a beaucoup de monde à aimer.

- Ah ouais, c'est comme la confiture.

Arthur fixa Alice. Il n'avait pas saisi le rapport. Mais alors qu'il allait demander davantage d'explications, une fille aux longs cheveux blonds arriva.

- Tout le monde aime ça mais personne ne le dit et le pot est toujours vide quand on le récupère.

- Vous parlez de quoi ? demanda Narcissa en se joignant au binôme.

- Des Niffleurs, dit Arthur.
- De confiture, dit Alice.

Narcissa les fixa l'un après l'autre. Elle voyait pas le rapport.

- Je vois pas le rapport.

- En fait c'est comme nous, dit Alice. Nous aujourd'hui, on vient. Mais en fait y 'a plein de gens qui viennent pas ici mais qui aiment quand même quand ils sont chez eux.

- Ah oui, ok, comprit Narcissa. C'est vrai que moi aussi j'ai hésité à venir. Mais comme je voulais être sûre d'avoir une place, je voulais pas risquer d'attendre le bulletin de participation dans la gazette du sorcier. Il paraît que les demandes sont hyper nombreuses et qu'il les choisisse au hasard.

- C'est dingue ! s'exclama Arthur.

- Oui, c'est vrai, confirma Alice. C'est horrible. J'ai entendu une étude qui dit que les ...

- Ca ouvre dans dix minutes, coupa Narcissa tout à fait agitée. J'y crois pas. Ca fait un an que j'attends ça. J'étais tellement excitée ce matin que je n'arrivais même pas à m'habiller, ma baguette me glissait des mains tellement j'avais les mains moites. Je n'ai même pas pris le temps de déjeuner. Je suis venue ici direct.

- Tu n'as pas déjeun ! Mais est ce que tu as un grille-pain ? s’inquiéta surtout Arthur, revenant à l'essentiel.

- Un quoi ? s'exclama Narcissa. Je ne sais même pas ce que c'est.

Arthur s'apprêtait à expliquer les propriétés du grille-pain, mais Alice l'interrompit avant de devoir subir sa litanie.

- J'aime beaucoup ta robe ? J'aime bien cette couleur.

Narcissa, tout de noir vêtue sourit et remercia Alice pour le compliment.

- Mme Guipire est vraiment la meilleure. Un jour, j'avais fait un trou à ma plus belle robe et elle me l'avait réparée.

Narcissa regarda Alice, attendant la suite. Une chute, quelque chose mais Alice resta le sourire aux lèvres, figée devant elle.

Narcissa n'avait pas bien compris.

- C'est étrange, remarqua-t-elle. A priori, nous sommes tous les trois ici pour la même chose. Du coup, je me dis qu'on doit avoir des points communs mais en fait c'est bizarre. Je comprends rien à ce que vous racontez !

Alice et Arthur sourirent.

- Par contre, une chose est sûre c'est qu'il fait faim.

- Oui, répondit Arthur. Et les odeurs de l'apothicairerie ne m'aident pas à calmer mon appétit. Vous sentez ça ?

Alice et Narcissa reniflèrent. Seule une odeur de fond de chaudron laissé trop longtemps sur le feu embaumait la rue.

- Ca sent le pain grillé, dit Arthur.

- Oui, il manque juste l'odeur de confiture qui va avec ! lança Alice avec déception.

- Cet apothicaire n'a surtout pas l'air très compétent. Il s'est pris pour le glacier, on dirait, plaisanta Narcissa, satisfaite de sa remarque.

Arthur et Alice la regardèrent sans comprendre le rapport.

- J'ai pas compris.

- J'vois pas le rapport.

Le sourire de Narcissa s'effondra. La jeune fille fut contrainte d'expliquer sa blague et marmonna :

- Oui il nous a laissé un « Fortarôme » .

- Ah oui ok, comprirent les deux jeunes en riant.

Un silence gênant s'installa ensuite.

- Ca ne devrait plus tarder maintenant, interrompit Alice. J'ai hâte.


La porte en bois rouge s'ouvrit alors. Une sorcière aux cheveux hirsutes, au nez pointu et aux mains ridées apparut. Elle ne paraissait pas très matinale ni très plaisante. Sans dire un mot, elle invita les trois jeunes à entrer. Le premier alla devant, la deuxième suivit le premier et la troisième vint derrière.

Bref, Arthur, puis Alice et enfin Narcissa entrèrent dans la boutique.

La pièce était plus grande qu'un placard à balai mais plus petite que la salle de bain des préfets à Poudlard. Elle était plus grande que les cabines des Gobelins à Gringotts mais plus petite que la boutique d'Ollivander. Elle était plus petite que la chambre du premier étage du Chaudron Baveur mais plus grande que le bureau de Rusard. Bref, la pièce n'était pas très large.

Un seul bureau trônait dans le fond.

- On vient pour acheter des places pour le concert de Celestina Moldubec !

- Oui, grogna la vendeuse absolument pas aimable. J'me doute bien que vous venez pas acheter de la confiture !
Note de fin de chapitre :

Alors, qui d'autre est fan ?
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.