S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Farandole par Lucette

[54 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

En tant que grande boulette certifiée, avec une fausse manipulation, j'ai supprimé ma fanfiction au lieu d'ajouter un chapitre. Donc j'ai perdu toutes les reviews... Je suis désolée :(

Donc rebonjour à toi. Voici un recueil sur l'amitié entre les sorciers et les perso que tu connais. Je vais republier un chapitre par jour jusqu'à ce que j'arrive au onzième, pour repartir à 2 publications par semaine.

Et si tu es un nouveau lecteur, j'espère que tu apprécieras ce premier chapitre !
Note de chapitre:

On commence la danse avec un instant Remus-James. Merci à Labige pour la correction ♥
Remus était assis à une table de la Salle Commune. Penché sur un livre de Métamorphose, il ne travaillait pas. Il réfléchissait.
Ces dernières semaines, les questions s'étaient faites de plus en plus pressantes. Il avait dû redoubler d'ingéniosité pour trouver des réponses logiques et non contradictoires. Puis ses amis avaient mentionné la pleine lune. Comme ça, au détour d'une discussion sur la coïncidence entre les visites à sa mère et le cycle la lune. Et il n'avait réussi qu'à bégayer et s'embrouiller... Il était certain d’avoir éveillé des soupçons chez eux. Ils en avaient déjà mais Remus avait sans doute confirmé leur crainte... Est-ce qu'ils savaient ? Etaient-ils au courant ?

C'était cette question plus que tout qui terrifiait Remus Lupin, car personne ne pouvait bien réagir à une telle nouvelle...
Il aurait tellement voulu recommencer ! Tout recommencer. Rire de bon cœur à l'évocation de la pleine lune, mieux cacher son secret, mentionner directement l'état de sa mère sans préambule pour éviter tout doute...

Ses yeux parcouraient les lignes sans les lire. Il fallait qu'il prétende être occupé pour trouver une solution. S'il perdait ses amis, comment vivre à Poudlard ? Leur amitié allait-elle s'arrêter là ? Rien que l'imaginer lui faisait mal. Pour une fois qu'il se sentait bien avec des gens...

Toujours sur la même ligne de son livre, Remus secoua la tête et tourna la page naturellement. Il s'égarait ; ses pensées s'emballaient parce qu'il avait peur. Peut-être était-il trop stressé par cette histoire. Apres tout, ses amis avaient juste mentionné la pleine lune ! C'était sûrement pour en rire, pour dédramatiser la situation. Ils s'étaient inquiétés de le voir si fatigué et lui avaient demandé si sa maman n'allait pas mieux. Ils avaient sûrement voulu lui redonner le sourire.

Perdu dans ses pensées, Remus ne vit pas James s'approcher de la table et s'y asseoir. Il continua à ruminer son absence de répartie et d'anticipation. C'était vrai à la fin ! N’aurait-il pu simplement en rire ? Histoire de montrer, que non, il n'était pas loup-garou mais c'était une sacrée blague !
Il se maudissait. Il avait enfin des amis depuis plus de deux ans, et il allait les perdre parce qu'il était incapable d'improviser.
Des larmes de frustration se formèrent au coin de ses yeux.


« Remus ? »


Il releva la tête brusquement. James était en face de lui.
Avait-il remarqué son manège ? Sa fausse lecture, ses yeux larmoyants ? Encore une erreur. Il n'était bon qu'à ça, de toute façon. Remus Lupin, l'erreur ambulante. Et sa plus grosse avait été de se trouver dehors en cette veille de pleine lune.
Hors de question qu'il en fasse une autre. La boule au ventre, il feignit un sourire vers son ami et commença la conversation :


« Désolé, je ne t'avais pas entendu arriver ! J'essaye de m'avancer dans notre chapitre de Métamorphose.

- Dis, il faudrait que je te parle d'un truc », lui répondit James d'un ton un peu gêné.


Ca y est, c'était sûr. Il le savait. Il allait perdre ses trois amis. Refoulant sa tristesse et sa boule au ventre de plus en plus grande, il lui adressa un autre sourire, l'air de rien.


« Bah vas-y, je t'écoute !

- Voilà... en fait... Comment te dire... ?

- Tu vas finir par me faire peur ! » tenta de plaisanter Remus, plus pour repousser l'inévitable qu'aider son futur ex-ami à lui annoncer sa découverte et son refus de continuer à se voir.


James soupira, en passant une main dans ses cheveux. Il était embêté, clairement. En même temps, comment annoncer à quelqu'un qu'on côtoie depuis plus de deux ans, presque trois, que l'on va couper court à toute relation ?

Certaines fois, Remus se demandait comment il avait pu atterrir à Gryffondor. Une personne réellement courageuse aurait mis carte sur table tout de suite.Il ne devrait pas laisser James s'enfoncer dans ses explications, ça lui ferait sûrement plus de mal que de bien.
Mais c'était trop dur. Il ne pouvait pas lancer un Oui, je suis un loup-garou, et alors ?! au beau milieu de la Salle Commune. Au fond de lui, un toute petite part espérait encore qu'il ne venait pas pour ça. Il avait peut-être abîmé ses affaires...
C'était difficile à croire mais à cet instant précis, si James lui annonçait qu'il avait mis accidentellement le feu à sa malle et détruit toutes ses affaires, Remus lui sauterait au cou de joie.
C'était bien la preuve qu'il était lâche, non ?

Remus observa James, qui avait esquissé un léger sourire, plus de circonstance que d'amusement. Cette suspension à ses lèvres était une torture. Nouveau passage de la main dans ses cheveux. Expiration. James se lança.


« On a un peu discuté avec Peter et Sirius... à propos de... tu sais ? Enfin... »


Si la situation n'était pas aussi dramatique, Remus aurait pu éclater de rire. James était rarement aussi hésitant ! C'en était presque ridicule.Mais il ne répondit pas à la demande informulée de James. Non, Remus ne lui dirait jamais qu'il savait à quoi il faisait référence. Il préférait jouer les imbéciles.

Face au silence de son ami, James tenta de prendre le problème autrement.


« On parlait de tes visites mensuelles à ta maman.

- Oh... répondit Remus. C'était le seul mot qui sortit de sa bouche. Tout espoir était inutile. Il ajouta rapidement, en essayant de paraître un peu plus joyeux : ne vous inquiétez pas pour elle, elle va un petit peu mieux. »


De nouveau un malaise. Il ne lui facilitait clairement pas la tâche. Peut-être allait-il finir par abandonner en pensant que leurs conclusions étaient fausses ! C'était mal connaître son ami, mais il pouvait toujours essayer de l'embrouiller. Il enchaîna :


« Pourquoi Sirius et Peter ne sont pas venus avec toi d'ailleurs ? Si vous vouliez avoir des infos, pourquoi ne pas venir ensemble ?

- Ils n'ont pas encore terminé leurs parchemins que nous a demandés Binns, expliqua James mal à l'aise.

- D'accord, en même temps ça ne m'étonne pas ! Tu voulais me demander quoi ? »


Nouveau silence. Remus s'en voulait de relancer la conversation, mais il ne pouvait pas non plus laisser James se débattre. Il fallait être naturel, c'était sûrement le meilleur moyen pour semer le trouble dans son esprit.
James le regarda droit dans les yeux. Il était certes mal à l'aise, mais Remus pouvait percevoir aussi une certaine impatience. Il sentait bien que son ami le faisait tourner en rond. C'était sûr, James finirait par lui cracher la vérité à la figure.


« On n'a pas pu s'empêcher de remarquer que tu disparaissais plus que tu ne quittais Poudlard... Que c'était le soir et jamais dans la journée. Et puis, tu es toujours tellement fatigué en revenant de ces visites !

- Elle ne veut pas que je manque les cours pour venir la voir, expliqua Remus tristement, en espérant que James le penserait sincère. Et forcément que je suis fatigué ! Je la veille les soirs où je vais à l'hôpital !

- Et évidemment, tu ne la veilles que les soirs de pleine lune », lança ironiquement James, agacé. 


Voilà, c'était dit, et sans aucune douceur. LA conversation commençait.
Remus soutint le regard de son ami et puis, il prit ses affaires pour sortir de la Salle Commune. Il ne voulait pas y rester. A quoi bon ? Son départ sonnerait sans doute comme une confirmation aux oreilles de James. Mais ce n'était plus la peine de nier. Son secret n'en était plus un.

Il passa le tableau et commença à traverser le couloir. Soudain une main se posa sur son épaule. En se retournant, il vit le visage de James, plus inquiet que fâché.


« Rem', mais pourquoi tu es parti ?

- Pour te faciliter la tâche ! Oui, tu as raison pour la pleine lune. Alors, je t'évite de me dire que vous refusez tous les trois de rester avec quelqu'un comme moi ! » s'exclama-t-il, essayant de maîtriser les tremblements de sa voix.


Il allait repartir errer dans les couloirs, quand il remarqua les yeux écarquillés de James.


« Mais, tu es complètement fou ma parole !

- Pourquoi ?

- Tu crois vraiment que je venais te dire qu'on ne voudrait plus te parler après ça ?!

- Vu ta réaction, oui. »


James se gratta le derrière de la tête. Il semblait chercher des explications. Remus, lui, ne comprenait pas la tournure des événements. Est-ce que James avait bien saisi qu'il était un loup-garou ? Il n'avait pas voulu le dire parce qu'il était au milieu d'un couloir et que d’autres élèves pouvaient les comprendre. Mais en même temps, il venait de le lui confirmer, non ?
Toujours un peu gêné, James reprit la parole :


« Je suis désolé, mais je savais pas comment aborder les choses !

- Ca je m'en suis aperçu, figure-toi ! Je comprends pas pourquoi d'ailleurs...

- Non mais imagine ! Tu t'apprêtes à demander à un ami si c'est une coïncidence le lien de ses visites à une mère mourante et la pleine lune... Imagine, si c'était vraiment une coïncidence ? T'aurais réagi comment à ton avis ?

- Pas très bien, je pense », acquiesça Lupin.


Nouvel aveu de sa part. Il aurait pu nier et se battre bec et ongles. Lui dire que oui, c'était une coïncidence et qu'il l'avait mal pris. Mais mentir à James encore et encore lui coûtait. Et puis si le secret tenait encore un an et qu'il le découvrait plus tard… Il lui en voudrait encore plus, non ? C'était peut-être mieux comme ça ? Moins pire peut-être.
Nouveau silence. Ils étaient l'un en face de l'autre, gauches et ne savaient pas très bien quoi dire après cette partie ''révélation''.


« Bref, reprit James. Tu croyais vraiment qu'on allait te laisser tomber pour ça ? »


Il n'attendit pas la réponse de Remus. A vrai dire, il lui aurait été difficile de lui répondre, il avait du mal à y croire.


« T'es quand même pas très futé si tu veux mon avis… continua-t-il. En fait on voulait te demander si on pouvait t’aider avec ce... problème ! »


Devant l'air incrédule de son ami, James éclata de rire.


« C'est si étonnant ?! Fais gaffe, je pense que ta mâchoire va finir par se retrouver par terre si tu continues à ouvrir la bouche comme ça !

- Attends, mais... Sirius et Peter sont où ?

- Bah je te l'ai dit non ? Ils sont en train de faire leur devoir d'Histoire de la Magie ! » lui répondit James en fronçant les sourcils.


Complètement déstabilisé, Remus finit par éclater de rire. Tout ce stress accumulé s'y envola. Devant l'air interrogateur de James, il lui avoua, un peu honteux :


« Je pensais qu'ils t'avaient envoyé tout seul parce qu'ils n'osaient pas parler à quelqu'un comme moi !

- La seule différence entre nous, c'est que quelques fois, tu as plus de poils que la normale tu sais », plaisanta James avec un clin d'oeil.


James ne s'en doutait pas mais à ce moment-là, Remus aurait pu pleurer de bonheur. C'était la première fois dans sa vie qu'il avait l'impression d'être le même enfant que tous les autres à Poudlard.
James s'approcha de lui avec un grand sourire. Il lui passa un bras autour des épaules et l'entraîna vers la Salle Commune.


« Je t'ai trouvé nouveau surnom. Bienvenue parmi nous, Lunard ! »
Note de fin de chapitre :

Alors tu en penses quoi ?
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.