S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Le temps des retrouvailles par Lucette

[4 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

J'espère que vous avez passé un super noël et que les cadeaux sont méga giga chouette !
Merci encore à Labige qui a corrigé cet OS et Catie qui l'a relu aussi ♥

Voilà Eanna j'espère que cette histoire te plaira. Un tout petit Harry-Hermione comme cadeau !
Bonne lecture à tous
Après cette année de stress et d'horreur, ils n'avaient pas voulu revenir directement dans la foule, répondre aux questions et soutenir le regard de chaque sorcier. Ils avaient participé à la Bataille et Harry avait vaincu Voldemort. Le jeu était fini ; ils avaient gagné.

Pourtant, Hermione n'arrivait pas à être joyeuse. Cette victoire n'était pas heureuse. Elle ne s'était jamais sentie aussi mal dans sa peau... Elle ne supportait pas de voir les visages reconnaissants tournés vers eux. On les remerciait et c'était normal en quelque sorte : ils avaient permis que cette guerre s'arrête. Malgré tout, Hermione refusait de regarder ces gens, ces personnes qui voulaient leur raconter à quel point ça avait été difficile et que sans eux, ils seraient morts. Elle comprenait mais ils n'avaient aucune idée de l'année que, eux, venaient de passer...

Alors les trois amis s'étaient réfugiés chez Bill, encore une fois. Fleur et lui avaient été un soutien énorme au moment où tous étaient au plus bas. Ils n'étaient pas restés très longtemps, mais sans eux, Hermione était persuadée que le déroulement des choses n'aurait pas été si heureux...

C'était une décision commune : Harry voulait revenir sur la tombe de Dobby et les remercier de l'accueil, tout comme Ron avait besoin de son grand frère pour faire son deuil. Hermione, elle, voulait aider Fleur (à quoi ?) et la remercier.
C'était Fleur qui l'avait soignée. Jamais elle n'aurait pu croire que cette fille soit aussi douce et compréhensive. Un lien s'était tissé entre elle ici, à la Chaumière, pendant quelques semaines.

Evidemment Ron avait été très présent et tendre. Il l'avait soutenue, il avait calmé ses pleurs et ses peurs. Mais c'était Fleur qui avait stoppé la brûlure de son bras et celle de son âme. Sans en parler ouvertement, Fleur lui avait expliqué que pour les mêmes sorciers, se mêler avec une Vélane était autant une hérésie que le faire avec un Moldu. La pureté du sang dans ce cas était aussi compromise. Elle l'avait glissé comme ça, sans arrière-pensée. Puis elle était revenue en glissant qu'elle porterait toujours avec fierté cette partie d'elle-même.
Hermione n'avait jamais pensé une seule seconde à être honteuse de ses origines ou de/à les cacher mais entendre quelqu'un parler comme ça l'avait aidée. Sans trop savoir pourquoi, Fleur lui avait donné l'impression d'être moins seule.

Hermione s'était sentie un peu puérile de se croire seule alors que Ron ne la lâchait plus d'une semelle et que Harry lui lançait des regards inquiets. Mais la femme de Bill avait été l'étincelle pour ne pas qu'elle se replie sur elle-même. Pour ne pas qu'elle sombre lentement.
Alors, la jeune sorcière voulait aider Fleur pour la remercier. Ils s'étaient présentés tous les trois, en demandant s'ils pouvaient revenir ici pour être ensemble, sans se cacher et sans fuir la foule. Molly ne pouvait pas les accueillir malgré son invitation. Elle était trop dévastée par la mort de Fred.

Cette pensée fit à Hermione l'effet d'un coup de poignard en plein cœur. Elle ne s'y habituait pas. Fred était mort. Pourtant, elle le voyait dans les yeux de Ron et de Bill. Cet air un peu vitreux, la propension à partir dans leurs pensées trop souvent... Quelques fois, Fleur lui jetait un regard d'impuissance. Elles ne pouvaient rien faire d'autre qu'essayer de les soutenir au mieux...


Les semaines passaient. Ginny venait ponctuellement les voir. Elle était restée au Terrier, malgré l'invitation de Harry, parce qu'elle refusait de laisser sa mère seule. Ils ne devaient respecter le deuil de Molly et ne pas envahir le Terrier sans pour autant l'abandonner...
Ginny refusait de faire le choix entre ses parents et son petit-ami. Alors elle faisait des aller-et-retours, même si ça lui prenait du temps et de l'énergie, elle pouvait s'occuper de tout. Son moyen à elle d'aller au-delà.

Hermione était admirative de son amie. Elle avait une force de caractère qu'elle ne possédait plus.
Lorsqu'elle était revenue à la Chaumière aux Coquillages, Hermione était rapidement partie en Australie pour retrouver ses parents et leur rendre la mémoire. Deux jours particulièrement difficiles... Quand elle était revenue ici, elle s'était effondrée dans les bras de Ron.

Ses parents avaient été très compréhensifs quoi qu'un peu étonnés qu'elle ne leur ait pas demandé simplement de partir en Australie pour quelques temps. Elle les avait crus car leurs regards étaient dépourvus de reproches. Et ça lui avait fait du bien. Mais le sortilège d'oubli avait quelques ratés et certaines réflexions lui écorchaient le cœur.
Puis ses parents avaient pris la décision de profiter de quelques semaines en Australie encore pour dire au revoir à leurs amis avant de rentrer. Hermione avait dû choisir entre rester avec eux et retrouver Ron.

Les retrouvailles ne s'étaient pas passées comme elle le voulait. Elle aurait voulu sauter dans leurs bras et se sentir petite fille de nouveau ; se blottir dans le cou de sa mère et oublier toute cette année. Mais le sortilège était en place depuis trop longtemps, ses parents avait été confus.
Les retrouvailles avaient donc dû se faire en douceur. Hermione avait dû leur expliquer encore et encore les rouages de l'année, la Guerre et le reste.

Ces retrouvailles avaient été douloureuses, très loin du bonheur qu'elle avait imaginé.
Tout comme son retour vers Ron. Elle était revenue à la Chaumière et avait trouvé du réconfort dans ses bras. Elle ne pouvait pas le nier : Ron était un être doux et aimant. Depuis la fin de la guerre, il ne cherchait qu'à savoir si elle allait bien et si elle arrivait à avancer, en s'oubliant lui-même.

Hermione voyait la douleur dans ses yeux et elle s'en voulait de souffrir. Elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir coupable. Certes, Hermione avait connu Fred et sa perte l'affligeait, mais ce n'était pas son frère.
Comment Ron pouvait se tourner vers elle et essayer de la soulager ?


Progressivement, ils avaient commencé à penser à l'avenir, loin du temps des retrouvailles. Sans s'en rendre compte, le temps avait filé. Une semaine était passée depuis l'Australie, puis deux. Si bien que le mois de septembre montrait déjà le bout de son nez.

La décision d'Hermione était prise depuis longtemps. Mais elle n'osait pas en parler. Harry avait clairement dit qu'il ne voulait pas revenir à Poudlard, et son amie était sûre que c'était par absence de choix : Harry ne pouvait pas revenir. Sans Dumbledore et les morts de la Bataille, il ne pouvait pas revenir au château et espérer tourner la page.
Et elle le comprenait. Ron, lui, avait réfléchi plus longuement et Hermione sentait que Poudlard ne le tentait pas non plus, mais pas pour la même raison. Si Harry avait peur des souvenirs, Ron se dévouait corps et âme à George. La boutique était la preuve vivante qu'on pouvait aller de l'avant. Et il voulait se montrer que c'était possible tout en devenant le soutien de son frère.

Elle s’attendait à ce qu'il lui annonce.
Hermione, elle, n'osait pas s'avouer qu'elle tenait à finir sa septième année. Comment pouvait-elle se lancer dans cette aventure, seule ? Ils avaient toujours été ensemble... Elle pouvait évidemment le faire, mais l'envie était-elle vraiment là ? Avait-elle envie d'affronter les regards sans Ron et Harry ?

Au fur et à mesure des jours, la réponse était toujours plus forte. Oui. Oui, Hermione affronterait les souvenirs et retournerait à Poudlard. Il ne pouvait en être autrement !
Alors, un peu anxieuse, elle l'avait annoncé à Ron. Et là, elle tomba des nues. Ron qui, jusque-là, avait été l'homme parfait s'était totalement renfermé. Hermione se heurtait à un mur. Il ne comprenait pas.

Comment pouvait-elle lui faire ça ?! Elle n'avait pas besoin de revenir à Poudlard. Comment leur couple allait-il fonctionner lui à Londres et elle au château ? Pourquoi s'infliger de revenir dans ces murs ? Il la bombardait de questions sans attendre les réponses, toujours plus blessé.
Il essayait de rester calme sans réussir. Imaginer être séparé d'elle le tuait encore plus que le reste. Maintenant qu'ils étaient enfin ensemble, ils seraient loin l'un de l'autre ? La vie était cynique et cruelle...


Ils avaient fini par se disputer.
Une nouvelle fois, Ron avait essayé de la raisonner. Elle pouvait aller où elle voulait, pas besoin de passer les ASPIC ! Elle était une sorcière incroyablement douée et intelligente, n'importe quelles études l'accepteraient aux vues de ce qu'elle avait accompli !
Hermione tentait de lui faire comprendre qu'elle aurait l'impression de voler sa place et qu'elle refusait de se sentir coupable pour ça. Mais leur conversation devenait un dialogue de sourd.

Elle avait fini par se montrer froide et distante. Elle n'en pouvait plus des tentatives de Ron. Elle ne pourrait plus l'aimer s'il continuait à vouloir la garder près de lui au lieu de la laisser s'envoler.


« Ron, si tu tiens tellement à ce qu'on reste ensemble, pourquoi ne reviens-tu pas à Poudlard ? » avait-elle fini par lui lancer, énervée.


Puis elle était partie de la Chaumière. Hermione ne voulait pas entendre qu'il ne pouvait pas, que c'était trop dur pour lui. Elle le savait et elle refusait de le faire souffrir plus que raison. Jamais elle ne lui demanderait de revivre encore et encore la mort de Fred. Personne ne pouvait être aussi cruel !

Elle s'était isolée sur la plage, face à la mer. Le vent et l'eau salée la calmaient. Elle glissa ses pieds nus dans le sable et ferma les yeux pour écouter les vagues. Bill et Fleur avait choisi vraiment un endroit parfait pour s'installer. Elle en était presque jalouse !

Hermione n'entendit pas les pas de Harry dans le sable mais elle sentit qu'il s'installa à côté d'elle. Proche, comme un soutien silencieux. Ils restèrent comme ça un petit bout de temps, l'un contre l'autre, avant que Harry ne prenne la parole.


« Tu devrais le comprendre, c'est dur pour lui de te voir partir... Il ne sait pas sur quoi se reposer si tu n'es pas là.

- Si tu es là pour me dire que ça va être difficile pour lui, tu peux t'en aller !

- Non. Je suis là pour te dire qu'il ne comprend pas pourquoi tu veux partir, mais que tu as le droit d'agir comme tu l'entends » la contredit-il en posant une main rassurante sur son bras.


Hermione ne répondit rien. La plupart du temps, quand Ron et elle se fâchaient, Harry restait en dehors, même quand ils n'étaient pas encore en couple. Il ne voulait pas prendre de parti, et c'était compréhensible. Qu'il lui donne raison cette fois-ci l'étonna.


« Ron ne comprend pas que tu as besoin de te sentir légitime. Il a grandi dans une famille de sorciers. Il ne ressent pas le besoin de faire ses preuves ! Pas de la même façon que nous, plutôt.

- Que nous ? ne put s'empêcher de répéter Hermione, bêtement.

- On découvre sans cesse de nouveaux aspects de la magie qui lui paraissent logiques ! On a grandi dans un monde où le métro, l'électricité et les avions sont normaux. Imagine le cas inverse !

- Et tu veux pas aller lui expliquer ?

- J'ai essayé. Mais il a autant peur de te perdre que toi, tu as peur qu'on te juge... »


Harry trouvait rarement les clés pour comprendre les gens mais il avait vécu exactement le même problème que Ginny, à l'inverse. Elle retournait à Poudlard alors que lui commençait ses études ailleurs. Le problème était moins difficile à résoudre mais l'année d'attente serait tout aussi difficile pour eux.
Il comprenait le sentiment d'Hermione, il essayait de se battre contre depuis deux mois ! Oui, il avait vaincu Voldemort mais était-il aussi légitime que les autres candidats aux études d'Auror qui, eux, avaient une année d'études en plus à Poudlard ?

Hermione posa la tête sur l'épaule de Harry. Il le savait, elle le remerciait pour cette discussion. Il avait vu son amie se défaire de plus en plus durant les vacances. Il n'avait plus le cœur à la voir se détruire plus longtemps.


« Je me pose la question, encore et encore. Mais je me raisonne en me rappelant ce que j'ai fait avec Dumbledore, ce que Remus m'a appris... Toi, tu ne veux pas être Auror. Rien ne justifierait que tu rentres au Ministère. Alors vas à Poudlard et ignore Ron. Clos la question, dis-lui que ta décision est prise. Ca sera difficile au début mais je te promets que je serai là pour l'aider. »


Sans trop savoir pourquoi, Harry tourna la tête vers elle et Hermione releva la sienne. Elle passa sa main sur sa joue puis posa ses lèvres contre celle de son ami.
Au lieu de mettre un terme à ce baiser qui ne les mènerait à rien, elle entrouvrit les lèvres pour l'approfondir. Elle n'attendait rien mais Harry répondit et ils se retrouvèrent les deux sur cette plage à s'embrasser sans penser à autre chose qu'à ce moment.

Hermione mordilla gentiment la lèvre inférieure de son partenaire, les yeux clos en posant le nez contre sa joue. Elle ouvrit les yeux et les écarquilla. Vraiment, ils venaient de s'embrasser ?!
Ni l'un ni l'autre ne sut comment réagir. Finalement, Harry se leva, épousseta son jean, gêné, mais il sourit à Hermione avant de repartir vers la Chaumière.

Son amie le regarda s'éloigner avant de reprendre sa contemplation de la mer.
Elle était prête pour ses retrouvailles avec Poudlard.
Note de fin de chapitre :

J'espère que ça a plu.
Bonnes vacances de Noël !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.