S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Plaintes escarpées par Awena

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

J'ai voulu participer au projet commémoration du 2 Mai organisé sur le forum et comme par le plus grand des hasards je me suis tournée vers mes deux chouchous, Victoire et Teddy, c'est un texte écrit en un très court laps de temps, j'espère qu'il vous plaira quand même.

 

Note de chapitre:

 La fic doit se dérouler le 2 mai 2016 entre 00h00 et 23h59
 Il faudra se concentrer sur la façon dont la bataille a influencé la vie d'un personnage en particulier
 La journée peut se dérouler n'importe où sauf à Poudlard

telles étaient les consignes données pour le projet "Commémoration du 2 mai"

Bonne lecture !

Elle est assise sur les rochers, près des falaises escarpées, ses cheveux blonds lui caressent le visage, emportés par le vent sans qu’elle ne réagisse. Au loin le jour se lève mais elle ne bouge pas, ne frissonne pas malgré l’air frais du matin.

Lentement Teddy s’approche  d’elle brisant le vide de l’endroit par le bruit de ses pas. Il s’assoit à côté d’elle, dépose la veste qu’elle avait laissé dans la voiture sur ses épaules.

Victoire ne réagit pas, elle semble dans son monde, les yeux fixés sur un point invisible et Ted qui la connaît depuis toujours ne peux qu’imaginer ce qui se passe dans la jolie tête blonde.

Ted la devine triste, il  voit bien, qu’elle est absente et il déteste ça, mais lui aussi se sent triste, un peu incertain d’être au bon endroit, d’être à sa place.

Combien de temps reste-t-il là, à regarder l’écume des vagues tout en bas, à sentir la rosée du matin mouiller ses vêtements ? Combien de temps passe-t-il à regarder Victoire, se demandant si elle respire encore, si ses yeux ne sont pas secs à force d’être ouverts face au vent sans jamais ciller ?

C’est une éternité, une éternité de silences, de non-dits, une éternité de doutes de regrets, de pensés qui tourbillonnent dans son esprit. Et soudain il se lève, ramasse un caillou près de lui et le lance dans le vide qui s’étend devant eux.

Victoire semble enfin réagir, elle le regarde les sourcils froncés tandis que Teddy hurle sa colère face au vent.

« Je les déteste ! « 

Hop, un caillou.

«Et je déteste cette façon de fêter votre mort »

Un autre cailloux

Il lance des insultes dans le vide, crie la peine qui est en lui et lorsqu’enfin il se calme, n’a plus aucune pierre à balancer il regarde de nouveau Victoire et son cœur se brise.

Victoire pleure.

Elle pleure et c’est si rare pour elle, si triste que Ted ne peut que s’assoir de nouveau près d’elle. Ses grands yeux bleus luisent encore lorsqu’elle essuie avec sa manche les trainés humides sur ses joues et lui dit d’une voix si faible que Ted en est retourné.

« Merci »

Ted se sent impuissant, Victoire c’est la plus forte normalement, celle pleine de lumière que jamais rien ne semble arrêter, pourtant elle est là, face à lui, face au vide des falaises à pleurer pour la première fois depuis longtemps.

C’est elle qui le guide d’ordinaire mais là il la prend dans ses bras et dépose un baiser sur ses lèvres tremblantes.

« J’avais l’impression d’être en prison, tu sais, murmure le souffle chaud de Victoire à son oreille, d’être un souvenir plus qu’une personne.

-  J’ai peur depuis qu’Andromeda n’est plus là, je suis perdu, tout seul, j’ai peur de ne plus avoir de famille

-          Tu m’as moi »

Ted sourit Victoire est son ancre, depuis toujours, même si il ne l’a pas toujours su

Victoire est son ancre et il est la sienne.

« - Je leur en veut, d’être partis, de m’avoir laissé, d’avoir choisi le monde plutôt que moi

-          J’en veux à ma mère de vouloir forcer Dominique et Louis à être parfaits et j’en veux à mon père pour la laisser faire.

-          J’en veux à Andromeda de ne pas m’avoir parlé de ma mère avant que je le demande

-          Je m’en veux d’être née ce jour-là »

Ted s’arrête, juste le temps de regarder le sourire triste de Victoire, de soupirer. Et ils enchaînent, chuchotent leurs tristesses, n’excusent pas la guerre, ne pardonnent pas à la paix. L’une et l’autre les ont marqués.

« -  J’ai détesté mon don parce qu’il rappelait à tous ma mère

-          Je hais le regard de mon père face au miroir

-          Je méprise ces stupides journalistes qui guettent le moindre faux pas

-          Et toutes ces attentes qui pèsent sur nous, toute cette vie que l’on doit vivre avec  ces souvenirs, avec cet honneur dont on ne veut pas.

Ça ressemble à un jeu d’enfant, une liste comme celles qu’ils faisaient autrefois mais c’est plus profond que ça. Et lorsqu’enfin il n’y a plus rien à dire, plus personne à blâmer, Victoire tourne un regard résigné vers Teddy.

« Il va falloir qu’on y aille finalement, pas vrai ? »

Il ne répond pas tout de suite, pense aux projets qu’ils avaient toute la semaine pour ce jour, fuir  du monde sorcier, juste une journée, partir très tôt, fuguer pour fêter enfin  les 16 ans de Victoire et surtout ne pas aller à la commémoration.

Mais Victoire et lui semblent avoir changés d’avis, c’est vrai que même si il est en colère contre ce qui leur pèse sur les épaules il songe aussi à ce que sa vie aurait été sans la paix, sans la guerre, peut-être que lui et Victoire ne seraient pas là, peut-être qu’ils ne seraient pas nés, ne seraient pas amoureux ?

Peut-être que tous les gens qu’ils aiment n’existeraient pas.

Et il songe à ses parents aussi, et à Andromeda qui versait une larme chaque année à la commémoration, lors du discours donné en l’honneur des héros de guerre, il songe à ses parents qui se sont battus pour la paix, et qui sont morts là-bas.

« Ils auront besoin de nous, tu sais il faudra aider James et il y aura Rose qui comptera les noms gravés sur le marbre, Molly qui pleurera comme d’ordinaire et Lucy qui ne dira rien.

-          Il y aura Fred aussi, et Roxanne qui est toujours paumée

-          Et il faudra sécher les larmes de George comme chaque année et celles de Ginny aussi.

-          On a fait une bêtise pas vrai ? », demande Teddy

Victoire sourit : «  Je ne crois pas non, je crois que j’avais besoin de choisir d’y aller, toute seule, pas juste parce que c’est bien, parce que tout le monde le fait, il fallait que je comprenne que j’ai besoin d’être là-bas, au moins une fois par moi-même , une dernière fois, pour dire au revoir »

Il se lève et elle le suit enfile sa veste correctement et se dirige vers la route déterminée, ils seront sûrement  en retard, sûrement pas assez bien habillés, un peu trop amoureux et heureux aussi pour la première partie de la cérémonie, marquée par le deuil mais ils seront là, et c’est tout ce qui compte finalement.

L’âge d’or, ils ne sont pas nés avec finalement  ces enfants de héros, mais ils le construiront ; ensemble.

 

Note de fin de chapitre :

Voilàààà !

Comme toujours je serai ravie de savoir ce que vous en avez pensé et n'hésitez pas à aller faire un tour sur les textes écrits sur ce projet il y en a pas mal qui semblent bien plus aboutis que le mien.

à très bientôt j'espère !

Awena

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.